Renaissance des LVH
#1
Il est étrange qu'on ne se soit jamais posé formellement la question, mais qu'est-ce qui peut convaincre les éditeurs de relancer les LVH ? Dis comme cela, la première réponse est "RIEN". Mais pensons que nous sommes en pleine période de revival, où on nous sert à toutes les sauces des remakes ou des suites d'histoires vieilles de vingt ans (pour faire plaisir à certains forumiens, citons St-Seiya Episode G). Cette mode est même en train d'affecter les LVH outre-manche, avec les Lone Wolf nouvelle version et les nouveaux Fighting Fantasy. Et elle pointe timidement en France avec les troisièmes éditions runiques.

Alors, une vraie renaissance des Livres dont vous êtes le héros en France, possible ou non ? Comment une bande de fans acharnés peut-elle agir pour faire pencher la balance ? Quels sont les nouveaux marchés où pourraient s'étendre les LVH pour se développer ?
Répondre
#2
Franchement, je ne pense que ce soit une petite bande de fans qui a permis le "revival", malgré tous les efforts du Grimoire.
La relance de St Seiya, avec G et The Lost Canvas, je ne l'explique pas, mais tant mieux !

L'avenir du LDVELH sera possible, si on enlevele coté ludique. Jai ecrit une petite AVH,sans regle, sans dés, sans jeu, juste avec une histoire "interactive", ca plait car c original, mais il faudrait bien pluspr lancer un genre.
Répondre
#3
Tu as écrit une avh Marcheur ? On veut des détails !
Répondre
#4
pfff .... il fait a peine 27 paragraphes, c meme pas un jeu, c une "comedie romantique"
Répondre
#5
On veut le word (ou le pdf ou le .avh) quand même ! Et si tu n'es pas content de ton travail, rajoute 373 paragraphes ! Au boulot !
Répondre
#6
Marcheur des Cieux a écrit :La relance de St Seiya, avec G et The Lost Canvas, je ne l'explique pas, mais tant mieux !

Je ne veux pas me la jouer, mais j'ai toujours été intimement convaincu que Saint Seiya renaîtrait de ses cendres, pour la simple raison que la communauté de fans était énorme. Les quelques essais commerciaux (réédition de figurines, par exemple) étaient un succès à chaque fois. Donc à partir du moment où il y avait un réel marché, il n'y avait aucune raison pour que la série ne reparte pas.

J'ai écrit dans le sujet de Rosaline que je ne pensais pas qu'une poignée de fans puissent forcer la main à Gallimard. Néanmoins, je crois que ce ne sera pas nécessaire. Smile Chaque fois que je parle à quelqu'un des LDVELH, j'ai la surprise de constater qu'il connaissait et qu'il adorait le genre. J'attends de voir le succès des sorties actuelles, mais je suis persuadé qu'elles vont marcher et faire boule de neige, car je crois dur comme fer qu'il y a un public derrière et qu'il est nombreux.

Donc pour moi, le meilleur moyen de faire renaître les LDVELH, c'est de garder la flamme et d'attendre.

Je regrette juste une chose, c'est qui si (ce que, donc, je pense très fort) les LDVELH renaissent en France, c'est Gallimard qui en aura plus ou moins le monopole, et je ne porte pas vraiment dans mon cœur une maison d'édition qui respecte aussi mal les œuvres originales... Ookami avait à une époque un projet de maison d'édition, je regrette que ce ne soit pas allé au bout, même si j'imagine aisément la difficulté d'une telle entreprise.
Répondre
#7
Marcheur des Cieux a écrit :pfff .... il fait a peine 27 paragraphes, c meme pas un jeu, c une "comedie romantique"
En fait, ça tiens plus du roman-photo Tongue ! Si tu la retravailles, ça pourrait donner quelque chose de sympa. Pas palpitant, mais divertissant Mrgreen


A moins de faire une étude de marché qui tienne la route, ça va être difficile de faire bouger les choses. Soit on trouve un éditeur en lui présentant les meilleurs AVH produite par des amateurs, Soit on s'auto produit. Ca va être le Buzz de 2008 Big Grin ! Faut juste y croire... LOL
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#8
Si j'ai bien compris ton message Caithness, il semblerait que Skarn se soit amusé a passer mon AVH sans mon accord, chose que je desapprouve totalement. Je comprend qu'on ne controle plus rien sur le Net, mais je l'avais passé à Skarn seul qui visiblement n'a pas pris la peine de respecter les choix de l'auteur.

Enfin, revenons au sujet du topic.
Répondre
#9
Est-ce qu'on a le droit de compter les "À vous de Jouer" dans la renaissance des LDVELH ? Voire les volumes éventuellement publiés (cette fois j'utilise le mot éventuellement correctement) de Xhoromag ?
Répondre
#10
Jehan a écrit :J'ai écrit dans le sujet de Rosaline que je ne pensais pas qu'une poignée de fans puissent forcer la main à Gallimard. Néanmoins, je crois que ce ne sera pas nécessaire. Smile Chaque fois que je parle à quelqu'un des LDVELH, j'ai la surprise de constater qu'il connaissait et qu'il adorait le genre. J'attends de voir le succès des sorties actuelles, mais je suis persuadé qu'elles vont marcher et faire boule de neige, car je crois dur comme fer qu'il y a un public derrière et qu'il est nombreux.

Je suis tout à fait d'accord avec ce que j'ai mis en gras, car j'ai vécu la même chose.

Par contre, je ne suis pas convaincu que c'est une raison pour laquelle les LDVELH devraient redémarrer. Il y a certes toute une génération de personnes qui connaissent et aiment le concept des LDVELH, mais ils voient ça comme un truc de leur adolescence et je ne suis pas sûr qu'ils en rachèteraient.

Pour bien faire, il faudrait convertir la génération actuelle des 9-13 ans... Et ça pose le problème de la pub. Gallimard ne fait rien pour promouvoir ses LDVELH, et en trouver relève souvent du challenge (souvenons-nous des rayons de supermarchés d'il y'a 15 ans...).
On ne risque pas d'acheter quelque chose que l'on ne trouve pas, et dont on n'entend jamais parler (les effets de mode sont très importants pour cette tranche d'âge, peut-être plus encore qu'à l' époque).

Du coup, je doute que le seul contingent des nostalgiques suffise à relancer le genre et assurer le succès des rééditions récentes.

Pour y remédier, il y a plusieurs serpents de mer qui reviennent souvent depuis l'époque de Gamebook : l'association visant la promotion, et la maison d'édition "amateure".
Et la réponse est souvent que chacun ayant sa vie à côté des LDVELH, il n'a pas plus de temps que ça à y consacrer...


Répondre
#11
H.d.V a écrit :Il y a certes toute une génération de personnes qui connaissent et aiment le concept des LDVELH, mais ils voient ça comme un truc de leur adolescence et je ne suis pas sûr qu'ils en rachèteraient.
Pourtant, ils ont désormais la puissance financière qui leur faisait défaut à l'époque. Tous ces livres qu'ils ne pouvaient pas acheter naguère... maintenant ils peuvent le faire par wagons ! Cette frustration du passé, qui leur restait sur la gorge, va enfin pouvoir être levée à jamais.
Répondre
#12
D'un autre côté, c'était des bouquins clairement orientés à un public enfantin/adolescent, et c'est sans doute comme ça que les anciens lecteurs s'en souviennent actuellement. Tu aimais peut-être Oui-oui quand tu était pitchoune, c'est pas pour ça que sitôt ta majorité arrivée, tu te rues dans les rayonnages du libraire le plus proche pour en acheter l'intégrale.
Répondre
#13
Je ne pense pas que beaucoup de lecteurs de LDVELH Gallimard considéraient ces livres comme pour enfants, ni qu'ils les considèrent aujourd'hui comme tels.

Le film Le Seigneur des Anneaux aidant, l'heroic fantasy s'est démocratisée. Quant à Harry Potter, livre également considéré comme enfantin, il est lu à l'époque actuelle par toute la famille. Et le jeu vidéo aussi est sorti de la catégorie "pour enfants". Les conditions me semblent donc même plus favorables aujourd'hui à une tranche d'âge large pour le lectorat LDVELH.
Répondre
#14
En plus des livres jeux fantasy, il faudrait aussi des livres jeux plus pour adulte comme par exemple Emma.
Répondre
#15
JFM : il faudrait faire un sondage autour de nous, mais m'est avis que l'association du LDVH à une lecture jeunesse est fermement ancrée dans l'esprit de la majeure partie des gens. Car pour eux, le LDVH, c'est quoi ? Le Sorcier de la Montagne de Feu, Le Labyrinthe de la Mort, Sorcellerie!, des livres qui ne sont pas spécialement réputés pour leur profondeur et leur caractère mature. Allez, même en ajoutant Loup Solitaire et Quête du Graal pour ceux qui en ont lu beaucoup, ça reste d'un niveau basique, clairement destiné à un public non adulte.

Cela étant dit, je suis d'accord pour penser que le moment semble adéquat pour relancer la chose, étant donné les éléments que tu as cités. Mais pitié, pas en nous ressortant de nouveaux DF de niveau cour de récré. Ni même des nouveaux LS customisés pour traire les fans.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)