Comment augmenter la cote de popularité des AVH ?
#16
Je ne pense pas qu'il était ironique envers Xhoromag, d'ailleurs je partage son point de vue sur la question: Xho, c'est quand même un peu de la science-fiction, et ça change agréablement.
C'est sûr qu'il faudrait faire un peu de pub (perso, j'en parle sur les forums où je vais, mais le mieux ce serait un grand site si on trouve un webmaster généreux).
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#17
N'oubliez pas que nous présentons des livres-jeu !

Nous pourrions être référencé sur ce genre de site ou encore celui la grâce au coté jeu ...

Pour le coté livre, on peut trainer sur ce site par exemple

Enfin, ce site propose des astuces pour être référencé correctement dans les moteurs de recherche !

Bref, si on se donne la peine ...

Pour le débat, Xho est suffisamment original pour que Fidel soit sincère !
Pour ma part, je crois que l'on n'a même pas commencé a découvrir les possibilités de cet univers ...

enfin je crois Rolleyes
Répondre
#18
Une ptite réflexion en passant, quel serait le meilleur endroit pour lire un LDVH?
1/ Où j'ai le temps de lire (voyage, salle d'attente,...)
2/ Où je ne peux que lire (aéroports, hopitaux, administration, école,...)

Il faut réfléchir au format (électronique, papier, relié) et promouvoir vos oeuvres dans les forums adéquates. Cela nécessite du temps et de l'investissement.

Pourquoi ne pas travailler à un partenaria avec des associations, des enterprises pour diffuser?
Répondre
#19
Le meilleur endroit pour lire un LVH, c'est le même que pour les livres normaux : sur son lit. Pour le train, je préfère tout de même les livres ordinaires, parce que bon pour les dés c'est pas glop.
Répondre
#20
Les voyages, la salle d'attente, l'aéroport, l'hopital ou de l'école posent tous le problème commun qui a fait que je lis peu d'LDVEH et que j'ai pas pu en lire dans un hopital :

- Les Dés!!

Va lancer des dés pendant que tu voyage en bus, ou sur un lit d'hosto, toi. C'est tout de suite galère. Pareil, pour les voyages, c'est chiant. Ce qu'il y a de bien dans le livre tout court, c'est que tu l'ouvre, tu as ton histoire et tu peux la suivre dans les transports en commun, en attendant le dentiste ou dehors. Le LDVEH faut obligatoirement sortir au minimum un carnet, un crayon en plus, prendre des notes. Bref, c'est chiant.

Supprimer les trucs à noter, les PV et les combats dans les LDVEH? Amen, mais le monde n'est pas près pour cela.
Répondre
#21
Mad_Dog a écrit :Les voyages, la salle d'attente, l'aéroport, l'hopital ou de l'école posent tous le problème commun qui a fait que je lis peu d'LDVEH et que j'ai pas pu en lire dans un hopital :

- Les Dés!!

Humm c'est une vrai/fausse raison car certain livre utilise un table des hasards. Mais c'est vrai qu'il faut un minimum de préparation/matériel; j'avais construit (à l'époque) en cours d'électronique des jeux de dés électronique...

Donc, un LDVH n'est pas uniquement un livre, c'est aussi un ensemble d'élément (voir exemple des jeux de carte Magic ou Yugioh avec un plateau de jeux et un compteur de point de vie). Qui n'a pas vu des adultes faire un ptit sudoku dans le métro (j'suis le seul???)?

PS: ne prenez pas tout ce que je dis au pied de la lettre, je lance des idées...
Répondre
#22
c'est clair que les dés posent un problème (c'est peut-être en partie pour cela que je préfère éviter d'en faire utiliser dans mes prochaines AVH) mais on peut le régler en proposant des règles alternatives, par exemple des simples sans dés et des compliquées avec dés.
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#23
La question est intéressante, et mérite d'être posée.

Sur notre forum des jeux d'aventure textuels, on a le même problème, en plus accentué d'ailleurs (mais nous au moins on n'a pas deux forums qui font un peu double emploi et dispersent un peu les forces... allez, ne le prenez pas mal, mais c'est à peu bizarre quand même que vous ayez 2 forums avec quasiment les mêmes personnes qui participent. À mon avis vous devriez essayer de regrouper les deux.)

Je pense que certaines des réponses déjà données sont pertinentes.
Je vais essayer de répondre à mon tour en considérant les 2 aspects.

Déjà, je pense qu'il y a plus qu'une douzaine de personnes qui lisent et apprécient ce type de création. Malgré tout, face aux milliers (millions ?) qui jouent à des MMORPG en 3D, c'est une goutte. Même par rapport aux jeux en lignes 2D, ou même aux jeux de "réflexion" ou les simple puzzles, jeux de société en ligne, cela ne représente pas grand chose. Bien entendu, eux peuvent afficher "5000 joueurs actuellement en ligne", nous on ne peut pas dire "100 joueurs actuellement en train de lire chez eux un livre-jeu / une fiction interactive".

On peut réfléchir déjà ce qui provoque cet état de fait :

- le manque de publicité : acheter un spot sur une radio ou t.v. populaire, et faire des jeux sur des thèmes bateaux. Passé le "c nul ya pas d'images" (ou très peu), il y aura forcément un peu de retombées. Je n'ai pas dit que c'était la bonne solution, mais les autres ont **aussi* plus de moyens.

- les jeux textuels, c'est plus austère que les jeux 3D ou 2D quand même. C'est moins facile d'accès, et sans doute que cela ne s'adresse pas à tout le monde. Beaucoup de monde ne lisent jamais, mais s'éclatent avec des jeux en ligne.

- Pourtant beaucoup de monde va lire de "vrais" livres malgré tout. Pour l'aspect culturel également, c'est à dire des livres de "vraie" littérature, celle dont on parle dans les autres livres, à l'école, à la fac...

Mais il existe également des cultures alternatives, avec leurs propres créneaux.

Peut-être que les jeux textuels sont "trop classiques", trop "fantastiques", "sf" ou "heroic fantasy" pour toucher ces cultures alternatives ou académiques. Est-ce un mal ? Peut-être qu'en écrivant des histoires postmodernistes, où le désenchantement et l'absurdité du monde sont mis en exergue, ainsi que la critique de la société paternaliste et petite-bourgeoise... (je plaisante bien entendu...)

- Il y a également un retour aux histoires fantastiques, mais c'est surtout au travers du cinéma (avec ses dérivés : jouets, jeux vidéo), et à partir de livres "best sellers" : Narnia, Eragon, Tolkien etc. Peut-être que l'on peut plus toucher ces gens-là. Allez sur les forums des fans, etc.
Là encore, si ces livres se vendent, c'est déjà parce qu'ils sont de qualité, mais également parce que ceux qui ont cru en eux ont également de gros moyens publicitaires (et veulent un retour sur investissement). Honnêtement, je suis persuadé que si la même pub était faite pour Xhoromag ou Ekphrasis, et peut-être en corrigeant ci et là quelques défauts de chacun, cela arriverait mieux à prendre. Mais il ne faudrait pas être présent que sur internet, également dans des magasines littéraires, culturels etc. Tout n'est pas que commerce, mais on constate quand même que beaucoup d'initiatives désintéressées comme les nôtres n'ont pas énormément de presse justement parce que l'ont ne rentre pas dans le circuit.
Une piste, toujours sur internet par contre : peut-être que http://www.inlibroveritas.net pourrait apporter quelques lecteurs. Je pense qu'un livre-jeu devrait pouvoir se faire publier dessus. À tester.

- De façon générale, certaines de nos créations n'ont peut-être pas le même investissement personnel, les mêmes aides extérieures (comité de relecture etc) que les "livres qui marchent". Pour les jeux de fiction interactive, on passe beaucoup de temps sur le déboggage, sur la création des énigmes. Sauf dans de rare cas (écriture en commun), on est un peu isolé, et ce n'est pas notre métier.
En travaillant plus sur l'écriture, et à plusieurs, on pourrait certainement s'améliorer.

- Il y a également le fait que beaucoup ici sont également créateurs, et passent sans doute beaucoup plus de temps sur leurs projets persos que sur les créations des autres.

- Enfin un mot sur le support. Tout le monde s'accorde à dire que ce n'est pas génial la lecture de livres sur ordinateur. Pour ma part je nuancerais un peu.

Je trouve tout comme vous qu'il n'est pas confortable de jouer assis devant un ordinateur. Par contre sur un portable, confortablement assis dans un fauteuil ou dans un lit, cela va déjà mieux ! À mon avis le top serait de passer sur une tablette PC, genre Nokia N770 ou le futur Asus EEE, ou un portable léger.

Cela peut paraître un peu bête à dire, mais j'ai l'impression qu'il n'est pas très confortable de lire de la littérature en ayant la tête levée. Je peux lire des forums, des nouvelles, des info, ou travailler devant l'écran de l'ordinateur, mais lire des poésies, des romans, de longs essais j'ai du mal, même en ayant un écran confortable.

Je ne suis pas un grand nostalgique des livres, mais c'est vrai que c'est un format pratique, que l'on peut "tourner dans tous les sens". Un petit ordinateur accessible et confortable devrait pouvoir aider un peu mieux à la lecture et l'interaction. J'ai d'ailleurs plus de facilité à lire de longs textes sur un pocket PC avec un tout petit écran que sur mon ordinateur principal avec un écran de 19". Question de contexte également. L'ordinateur principal est fixe et connecté en permanence à internet. Internet tue pas mal l'envie de faire autre chose. Il faut moi-même que je me déconnecte plus souvent Smile

Sur le format de fichier, je trouve le PDF très bien pour les livres-jeux. Par contre sans liens hypertexte, c'est franchement rébarbatif à lire sur ordinateur. Je ne suis pas particulièrement motivé non plus pour imprimer 70 ou 150 pages A4. Par contre acheter un format poche, pourquoi pas. Vous pourriez peut-être voir du côté de lulu.com (ou encore une fois inlibroveritas.net) ce qu'ils proposent (note perso pour le forum de la fiction interactive : faudrait que j'achète sur lulu.com ton second bouquin JB au fait !).
À réserver pour les tablettes PC ou les portables.

Le format html n'est pas mal, mais souvent moins attractif car il donne moins l'impression de lire un vrai livre. Mais c'est plus pratique à lire sur les pockets PC par contre (les PDF sont parfois trop grands...), et juste à cliquer sur les liens. Il faudrait aussi proposer une version html facilement téléchargement (zip) pour récupérer l'archive du jeu, pour les ordinateurs ou pocket pc hors ligne.

J'ai lu plus haut : "PDF avec des liens cliquables sur son site, mais seulement pour quelques aventures, parce que c'est long à réaliser."

C'est aussi pour cela que j'ai créé txt2cyoa, les liens se font automatiquement et la syntaxe est très facile, puisque grosso-modo la source est presque la même que ce qui s'affichera à l'écran :
http://anamnese.online.fr/site2/txt2cyoa/txt2cyoa.html

Je vais voir si je peux faire un modèle tex pour aller directement sur les format utilisés par lulu.com.

Dans un second temps, une interface graphique pour aider à l'arrangement des paragraphes serait très bien, si j'ai la motivation et les compétences en python j'essayerai de programmer cela, ou alors si Oiseau veut programmer un filtre d'import / export pour Advelh (à mon avis cela ne doit pas être trop compliqué).


Pour les jeux d'aventures textuels, il faut obligatoirement un ordinateur. Là encore, un portable me semble le plus agréable... (et un pocket pc est un poil trop petit et inadapté pour taper les commandes, cela dit j'ai réussi à jouer à qques jeux d'infocom dessus, en cliquant sur les mots cela les copie alors cela aide un peu)

- Enfin, pour les livres-jeux, le côté dé est parfois aussi un peu fastidieux. Dans une fiction interactive ou avec un système de livre-jeux comme GameScroll (http://markdamonhughes.com/GameScroll/), c'est l'ordinateur qui prend cela en charge. Xhoromag propose une table intéressante. Même sur ordinateur avec la souris c'est utilisable. Par contre pour les combats j'ai tendance à tous les gagner automatiquement Smile Je ne suis pas ultra motivé pour écrire les caractéristiques à côté, et passer à moment sur les combats. Un système ultra simplifié pourrait être intéressant, par contre je ne suis pas très motivé non plus pour recommencer une aventure juste parce que j'ai perdu un combat. Mon but en lisant un livre jeu c'est de découvrir une histoire, avec éventuellement de bons ou mauvais choix à faire et des embranchements, des alternatives, pas de mourir et recommencer juste pour une histoire de dé. Mais c'est un avis perso.

Le but, c'est de pouvoir jouer partout, à tout moment, et sans trop de contraintes.


Enfin, un petit message personnel, tout cela m'a redonné envie de retourner dans le monde de Xhoromag (et autres), pour le moment j'ai donc retéléchargé les premières aventures, les ai copiées sur mon portable, et j'ai passé la soirée d'hier à lire les 2 premiers livres de la série Le Secret de l’Univers, et j'ai passé un superbe moment ! (j'avais déjà lu le premier, mais je l'ai relu avec plaisir).
Je vais essayer également de me "déconnecter" plus souvent d'internet pour faire des activités perso, ou lire des livres jeux, ou jouer à des fictions interactives.

Pour en revenir à la question des sites internet, je pense que l'on pourrait pousser un peu plus l'idée de partenariat avec les créneaux similaires aux nôtres (mud, jeux d'aventures 2D etc). J'ai évoqué cela sur votre site ici :

http://gamebooks.forumactif.com/General-...?highlight=

Il y avait la mode des "ring" à un moment, on voit moins cela actuellemnt, mais l'idée est là.

Visiblement pour les livres-jeux vous souhaitez garder vos 2 forums. Cela ne me semble pas le mieux, mais pourquoi pas. Par contre vous devriez essayer de faire un portail généraliste, qui chapeaute le tout. Là j'ai un peu l'impression que vous forces se dispersent, sauf pour les jeux "amateurs" regroupés sur le site de Xhoromag (ça c'est une bonne chose). Il y a une profusion de sites persos pour présenter les vieux livres-jeu (j'en vois au moins 3 ou 4 principaux), chacun reprend les mêmes info que les autres. Un site commun aurait plus de visibilité je pense.

Quelle différence entre :
http://www.bibliotheque-des-aventuriers....iogene.htm
http://planete-ldvelh.com/page/sh1.html
http://gamebook.free.fr (même chose sur son site, lien direct impossible à cause du javascript)

Faites un site collaboratif genre spip, comme cela chacun pourra rajouter les info qu'il veut sur les jeux.

Enfin, j'avais fait cette petite pub pour la fiction interactive :
http://ifiction.free.fr/images/pub_ifiction3.png
Avec pour slogan : "L'imagination, le meilleur des moteurs de jeu !"

Peut-être pourrait-on faire des affiches similaires pour présenter nos intérêts communs regroupés dans la "littérature interactive".

Voilà, c'était un peu long, mais c'est quelques idées...

(NdMeneldur : message recopié ici because problèmes d'accès périodiques sur l'autre forum)
Répondre
#24
Merci pour ton message, Farvardin, il reprend en les organisant une bonne partie des réflexions des uns et des autres, ça nous aide à voir clair Tongue

Pour ma part, bien qu'étant un néophyte dans le milieu des AVH, je comprends que la question des dés pose problème dans des environnements qui ne s'y prêtent pas. Mais, à mon sens, proposer une même aventure dans une variante "avec ou sans dés" ne rend pas les choses faciles pour "équilibrer" la difficulté du tout (sans parler de la mise en forme) et provoquera sans doute la frustration une fois qu'un joueur pratiquant la version "sans dés" connaît le chemin pour aller au bout.

Pour ma part, je resterai partisan du format HTML pour les AVH (avec un minimum de mise en page, on peut faire ressembler ça à un "vrai" bouquin, voir mon projet "Le Système Alyon") mais je reconnais qu'une formule "sans dés" peut avoir son intérêt si elle est conçue à la base en tant que telle. Je me lancerais bien sur ce chemin à l'occasion, mais il est clair que ce serait pour des aventures moins "volumineuses" que "Le Système Alyon" (1000 paragraphes prévus). En tous cas, ton message me donne bien envie de tenter la chose, c'est une variante à laquelle je n'avais pas pensé.

Merci donc Wink
Répondre
#25
Deux liens par rapport à deux remarques de Farvardin :
Concernant les deux forums : http://forum.defisdetitan.com/showthread.php?tid=491
Concernant In Libro Veritas : http://forum.defisdetitan.com/showthread.php?tid=336

Et concernant la multiplicité des sites, ne pas oublier l'existence du portail, qui référence tous les sites de ldvh : Le Portail
Concernant le format web des avh, il faut voir se que donneront les initiatives de Jelani et Fidel Castor.

Enfin concernant la publicité sur d'autres sites (de fictions interactives, de littérature amateurs, de fantastiques....), j'avais lancé quelques inscriptions sur des annuaires et une opération 'recrutement' pour des dessinateurs/écrivains/lecteur sur le site neophyction. Mais ce forum RV1 (dont à la base je n'assure que l'administration technique) n'est que le lieu d'échange de visiteurs de plusieurs sites, c'est aussi à leurs webmasters de proposer des échanges de lien avec d'autres sites et dans des annuaires.
Répondre
#26
merci pour ces liens.
Dommage qu'il n'y ait pas eu plus de suites...

J'ai publié sur in libro veritas un petit conte assez court :
http://www.inlibroveritas.net/lire/oeuvre9587.html

C'est sympa parce que le lendemain j'ai déjà eu des auteurs qui m'écrivaient pour m'aider à corriger quelques fautes d'orthographe !

Je compte d'ailleurs adapter prochainement cette petite histoire en AVH...
Répondre
#27
Pourquoi ne pas faire comme le site du "chêne gauche" ? Je parle d'une adaptation en JavaSript. Moi je n'y connais rien en informatique, mais je suppose que certains ici s'y connaissent suffisamment.

Je pense que si un tel système était mis en place cela pourrait m'inciter à me plonger dans les AVH. Après tout, si vous en êtes à envisager l'édition en livres de certaines d'entre elles, pourquoi ne pas envisager cette solution ?

En plus, pour ce qui me concerne, je n'ai pas d'imprimante (en état de fonctionner du moins) et j'ai vraiment pas envie de prendre une feuille, un crayon, une règle (parce que j'aime faire les choses proprement) et refaire une feuille d'aventure et gérer tout sur cette feuille (SPOK par exemple) alors que je joue sur le PC. En plus j'ai pas la place sur le bureau. L'AVH peut évidemment être imprimée, mais ce sera exceptionnel dans mon cas. Je pense qu'il faut profiter des possibilités offertes par le support. Quand j'ai un LDVELH entre les mains, je lance les dés et j'utilise la feuille d'aventure du livre. Sur le PC je vois pas pourquoi je devrais m'emmerder à faire tout ça.

Je sais que pour ceux qui élaborent leurs propres règles c'est impossible, mais pour les AVH se basant sur les règles des DF ou celles de LS ce serait pas mal (quoi que j'ignore si ces règles sont si utilisés puisque je ne lis pas les AVH). Ou bien mettez-vous d'accord entre vous pour inventer de nouvelles règles que vous seriez tous susceptibles d'utiliser et adaptez-les en JavaScript.

Je sais pas si je me suis bien exprimé ou si c'est une bonne idée, mais comme je suis sans doute l'une des personnes potentiellement visées par ce sujet, j'ai tenu à donner mon avis Rolleyes

J'ajoute qu'un jour où je cherchais des sites sur les LDVELH je suis tombé sur un topic, du forum Hardware il me semble, qui traite de LDVELH, et lorsqu'un forumeur a posté un lien vers la page du chêne gauche où l'on peut jouer les 4 premiers volumes de LS, les réactions furent unanimes pour saluer cette initiative Wink
Répondre
#28
Les réactions sont unanimes pour les LS en raison de la nostalgie que cette série inspire. Les gens sont contents de pouvoir aller y rejouer, ils s'en souviennent du temps où ils étaient enfants.

Il n'est pas possible de définir un système de règles que tous les auteurs d'AVH s'entendront pour utiliser. Il est toutefois possible d'adapter n'importe quel système de règles en programmation informatique, à condition de se donner la peine de le faire. Le problème est que les règles disparaissent aux yeux du joueur. Si tu joues les LS sur le Chêne Gauche, tu remarqueras ce problème. Parfois, des choix qui étaient présents dans le livre sont supprimés 'automatiquement' dans la version en ligne quand le joueur n'a pas la bonne Discpline ou pièce d'équipement. De même, les chiffres tirés de la Table de Hasard sont décidés par l'ordinateur et ne sont pas toujours révélés au joueur, ce qui fait qu'on passe d'un paragraphe à un autre (aléatoirement) sans savoir qu'on vient de s'en remettre à la chance.

Fidel Castor avec son site Dungeon Web avait essayé de produire des aventures "jouables" en ligne, plutôt que simplement "lisibles" en ligne (comme sur Xho). Où en est cette initiative ? Il y a longtemps qu'on n'a plus entendu parler de lui -- en fait, depuis qu'il a abandonné l'adaptation de L'Homme qui Marchait en raison de règles trop compliquées à mettre en jeu.
Répondre
#29
Oui le côté nostalgie joue surement un rôle, mais aussi le principe de l'adaptation en JavaScript.

J'ai joué les LS sur le chêne gauche, et j'ai bien sûr remarqué ce dont tu parles. Mais je vois pas où est le problème avec les choix qui disparaissent si tu n'as pas la bonne discipline ou la pièce d'équipement. C'est comme dans un RPG après tout. Quel intérêt de savoir que tu peux aller au 59 si tu as une masse d'arme alors que tu ne l'as pas ? La gestion des disciplines et des avantages qu'elles procurent se fait automatiquement. Si tu possèdes la guérison, par exemple, à chaque paragraphe tu récupères systématiquement 1 point de vie.

Mais en revanche c'est vrai que pour les combats cela ne m'a pas paru très intéressant puisqu'il suffit de cliquer jusqu'à ce que l'un des combattants se retrouve à 0 d'Endurance.

Ou alors il faudrait créer des interfaces pour les AVH, d'ailleurs il me semble que quelqu'un avait fait ça, on pouvait lancer les dés pour déterminer l'Habileté, l'Endurance, la Chance et il y avait une feuille d'aventure il me semble. Ce serait bien d'intégrer un système comme ça sur les AVH. Mais je sais que c'est difficilement faisable.
Répondre
#30
Citation :Quel intérêt de savoir que tu peux aller au 59 si tu as une masse d'arme alors que tu ne l'as pas ?
Voir que l'aventure est plus "vaste" qu'elle n'y parait, te montrer qu'il y a d'autre chemins à suivre, te donner envi de rejouer ? Smile
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)