Mini-Yaz 2020 Résultats
#1
Exclamation 
On se souviendra des Mini-Yaz 2020 : écrits dans un contexte inédit : le confinement. Une aubaine diront certains, une consolation, ou un exutoire pour d’autres. Cette réclusion aura nourri  l’imagination, le mystère, l’audace, la tentation, le fantasme, le vice, jusqu’au pécher !
 
Beaucoup de votants nous ont indiqué dans leur vote que pas loin de la totalité des aventures méritaient de recevoir des points. On parle donc d’une année avec une dizaine de textes divins !
 
En premier lieu, c’est le mystère, la déduction, l’introspection, qui nous ont happés. Le pauvre héros que nous avons joué ne comprenait pas toujours ce qui lui arrivait. C’est quoi ce bayou ? Pourquoi mon boss est subitement si bizarre ? C’est quoi cette histoire de talisman ? Parfois le héros en savait plus que nous, et c’est nous lecteurs qui nous faisions des nœuds au cerveau. C’est qui ces deux personnes qui discutent tout le temps, même en plein combat ? Heu Anubis, c’est vraiment Anubis ? Et pourquoi ça ne se passe pas en Égypte ?
 
En second lieu, c’est l’originalité, l’expérimentation, l’audace, qui nous ont enthousiasmés. Ah ouais, je vais vraiment mesurer la durée de la boucle temporelle au nombre de gorgées pour finir mon verre de bière ? Heu, d’eau ? On va vraiment vivre deux aventures dont vous êtes le héros écrites qu’avec des dialogues ? Le mec il a vraiment osé écrire ça pour illustrer la paresse ? Je suis vraiment le héros du livre et l’auteur me demande si j’ai un couteau à portée de main ?!
 
En troisième lieu, c’est la culture et la maturité des auteurs qui nous ont frappés. Nous avons été subjugués par l’aisance des auteurs à décrire des univers historiques. Que de vocabulaire et de connaissances ! Sans que ce ne soit jamais donneur de leçons. Et quel plaisir de lire tant d’aventures avec une épaisseur psychologique ou des scénarios subtiles. Nous avons péché en Louisiane, dans une abbatiale, en Enfer, etc. comme si nous y étions. Nous avons même assisté à l’accouchement de la Duchesse de Foix, femme de Jean Louis de Nogaret, un favori d’Henri III et conspirateur de la mort d’Henri IV. Pour de vrai.
 
Ce qui nous conduit au quatrième point : les univers. Waouh ! Quelle imagination ! Aller si loin en 50 sections… Poésie, le Paris d’un univers parallèle et très riche, un rêve loufoque, un univers peint par ses seuls protagonistes, etc.
 
En cinquième lieu, le style et le pouvoir d’évocation. Un pur moment de lecture et d’évasion pendant ce début d’été, quelle que soit l’AVH. Chapeau !
 
En sixième lieu, le savoir-faire. Que ce soient les habitués du forum ou les nouveaux, ça a joué des mécaniques. Et les mécaniques sont bien huilées. Nous pourrions citer tous les auteurs, mentions spéciales à Zozor-Bane, Loi-Kymar et Skarn pour leur utilisation des codes et symboles.
 
Enfin, en septième lieu, le vice et le fantasme. Combien de fois avons-nous été tentés mes frères et sœurs ? Parfois par les incarnations mêmes des péchés capitaux. On a bouffé comme des goulamas, on s’est mis en colère, on a paressé, etc. et… qu’est-ce qu’on a forniqué (ou presque) !
 
Bref, c’était le pied, c’était d’enfer ! À se damner.
 
Place au classement, de celui qui aura su pécher le plus de points, à celui qui en aura le moins péché. 13 textes en plus, le hasard ?
 
Show ContentRésultats:

 
Bravo aux lauréats et merci à tous les auteurs pour les moments qu’ils nous ont offerts.
Merci aussi aux 18 votants : Loi-Kymar, Skarn, Jehan, Dagonides, Alnaro, Frogeaters, Fitz, Gynogege, Rorschach, Bruenor, Shamutanti, Kraken, Zozor Bane, Fred Purple, Meneldur, Alin V, Outremer, Philémon.
 
Note : la prise en compte de l’abstention de vote de certains auteurs ne change pas le classement (seuls deux auteurs n’ont pas voté). Les égalités ont été départagées en comptant le nombre de « 4 points » reçus.
Répondre
#2
Tada ! Les résultats sont enfin dispo !
Répondre
#3
Bravo à tous et en particulier a Zozor Bane. C'était serré, une belle foire d'empoigne.
Merci les nouveaux pour vos oeuvres rafraîchissantes. Maintenant on espère vous relire de nouveau dans d'autres aventures !
Répondre
#4
Quand j'ai enfin eu l'inspiration et l'énergie pour écrire une avh, je pensais qu'elle n'était pas suffisamment finalisée pour être soumise au concours. Je l'ai quand même présentée de façon anonyme, essentiellement par goût de l'anonymisation, renforcé par déformation professionnelle (quand j'intervenais en tant qu'enseignant à la fac, j'étais du genre à faire chier mes collègues pour anonymiser tous les travaux notés des étudiants). Je ne m'attendais pas à ce qu'elle soit à ce point appréciée et que les Voies d'Attégia obtiennent la première place... Surtout à la lecture des autres œuvres d'une très grande qualité comme cela a été à de nombreuses reprises soulignés.

Bref, un grand merci à tous les auteurs, aux votants, aux commentateurs et aux juges. D'ailleurs, beau texte de présentation des résultats de ce concours Shamutanti.
Répondre
#5
Bravo à toi donc Salla ! Et à tous les autres participants, c'était un plaisir de goûter cette cuvée. Y compris l'AVH de fifre qu'on a dû malheureusement sortir du concours.
Répondre
#6
Un immense hourra pour tous les organisateurs, auteurs, lecteurs, commentateurs, votants et juges pour avoir fait de cette édition le succès qu'elle est !

Et chapeau bas à Salla/Zozor Bane/Zagor/Balthus... (joli coup de théâtre de fin) pour cette première place !

EDIT : Et bien sûr, un merci bonus aux votants pour cette deuxième place parfaitement incompréhensible accordée à Un jour sans fondement. Si j'avais été jugé, j'aurais soupçonné ce Loi-Kymar de fraude !
Your life and your mission end here.
Répondre
#7
Oui, c'était super serré. L'ordre des AVH a bougé pendant toute la période.
J'ai été subjugué par toutes les AVH : je renouvelle mes remerciements aux auteurs pour ces moments d'évasion. Et quel contexte ! J'ai lu pas mal d'entre elles avec un masque sur le nez. Cela restera ancré dans ma mémoire. C'était... spécial. Je pense que ça a rajouté aux émotions.
Répondre
#8
Eh bien ! Un auteur masqué ! un soupçon de fraude ! des scores super serrés ! je vois que même dix ans plus tard, le drama reste une spécialité locale. ^_^

Félicitations aux vainqueurs ! L'anonymat a mieux réussi à Salla qu'à Skarn et moi, bravo pour cette première place.
"Hey it's me, I'm dynamite and I don't know why"
Répondre
#9
(19/07/2020, 13:35)Shamutanti a écrit : Oui, c'était super serré. L'ordre des AVH a bougé pendant toute la période.
J'ai été subjugué par toutes les AVH : je renouvelle mes remerciements aux auteurs pour ces moments d'évasion. Et quel contexte ! J'ai lu pas mal d'entre elles avec un masque sur le nez. Cela restera ancré dans ma mémoire. C'était... spécial. Je pense que ça a rajouté aux émotions.

Non mais dis tout de suite qu'elles puent les AVH !

J'ajouterais un merci aux auteurs votants qui ont très largement joué le jeu. Seulement deux auteurs n'ont pas voté et ça n'a eu aucune incidence. Heureusement parce que le libellé de la règle de "ballotage" a suscité beaucoup de conjectures entre les juges. Fallait-il l'appliquer en dehors du podium ? Quid si l'application de la règle fait passer une AVH devan une AVH tierce avec qui il n'y avait a piori pas de ballotage ? Il est probable qu'il faut la réécrire sans ambiguïté et ça ne sera pas facile. Est-ce que le plus simple finalement ne serait pas de mettre 3 ou 4 points de pénalité à un auteur qui ne vote pas ?

Deux points que je retiens également:

- des auteurs qui s'étalent de plus en plus: le mini-Yaz a été conçu pour encourager de nouveaux auteurs à s'essayer au genre et ça a été un franc succès cette année. Mais là où la limite des 50 paragraphes se voulait un peu rassurante, elle a clairement constitué un frein pour beaucoup d'entre eux. Je pense que c'est la première fois qu'on a dû sortir une AVH du concours pour un contournement trop important des règles. Mais si on avait dû fliquer tous les types de contournement qu'on a vus, on aurait pu sortir au moins trois ou quatre autres AVH. le problème, c'est comment objectiver le "nombre de paragraphes implicite" ? Surtout si on accepte des AVH avec du code comme ça a été parfois le cas. Est-ce que la limite ne devrait pas être le nombre de caractères ? Mais là aussi le code poserait souci pour comptabiliser...

- un thème pas évident: il y a peut-être une petite moitié des AVH où le thème semble avoir été un peu plaqué à contrecoeur par l'auteur dans une histoire qui n'en avait pas besoin. Tous les ans on a des auteurs qui collent plus ou moins au thème, mais là je trouve que c'était beaucoup.

Tout ça n'empêche pas que ça a été une franche réussite cette année, en espérant que ça continue sur cette dynamique, notamment pour les nouvelles têtes qui nous ont bien rafraîchi.
Répondre
#10
Bravo aux lauréats !
C'est vrai que c'était serré. Les Yaz or/argent/bronze ont changés de main un certain nombre de fois au fur et à mesure des votes

A titre perso, je regrette un peu nous ayons du mettre hors concours "Une journée à l'hosto" car je l'ai trouvé vraiment excellente. Elle aurait peut être pu faire bonne figure dans le classement. Non non Fifre, je ne retourne pas le couteau dans la plaie :-)

Sinon pour revenir au post de Gynogege ci dessus, effectivement la règle de "transfert de points" sur ballotage est difficile à appliquer en l'état. On était d'ailleurs pas forcément d'accord sur la façon de l'appliquer - heureusement nous n'en n'avons pas eu besoin.
Gynogege propose de retirer des points à un auteur qui ne vote pas. D'une façon un peu plus positive, on peut aussi imaginer accorder des points de bonus à un auteur qui vote.
Répondre
#11
(19/07/2020, 15:34)alnaro a écrit : Bravo aux lauréats !
C'est vrai que c'était serré. Les Yaz or/argent/bronze ont changés de main un certain nombre de fois au fur et à mesure des votes

A titre perso, je regrette un peu nous ayons du mettre hors concours "Une journée à l'hosto" car je l'ai trouvé vraiment excellente. Elle aurait peut être pu faire bonne figure dans le classement. Non non Fifre, je ne retourne pas le couteau dans la plaie :-)

Sinon pour revenir au post de Gynogege ci dessus, effectivement la règle de "transfert de points" sur ballotage est difficile à appliquer en l'état. On était d'ailleurs pas forcément d'accord sur la façon de l'appliquer - heureusement nous n'en n'avons pas eu besoin.
Gynogege propose de retirer des points à un auteur qui ne vote pas. D'une façon un peu plus positive, on peut aussi imaginer accorder des points de bonus à un auteur qui vote.

oui, ça peut éviter à certains de finir négatifs Smile
Répondre
#12
Et si les auteurs pouvaient tout simplement voter pour leur AVH ? Voire étaient obligés de s'accorder le max de points. Au final, c'est presque pareil. Bon, c'était une pensée.
Répondre
#13
Bravo à tous. Mini-Yaz' de très bonne facture effectivement.

(19/07/2020, 13:57)gynogege a écrit : - des auteurs qui s'étalent de plus en plus: le mini-Yaz a été conçu pour encourager de nouveaux auteurs à s'essayer au genre et ça a été un franc succès cette année. Mais là où la limite des 50 paragraphes se voulait un peu rassurante, elle a clairement constitué un frein pour beaucoup d'entre eux. Je pense que c'est la première fois qu'on a dû sortir une AVH du concours pour un contournement trop important des règles. Mais si on avait dû fliquer tous les types de contournement qu'on a vus, on aurait pu sortir au moins trois ou quatre autres AVH. le problème, c'est comment objectiver le "nombre de paragraphes implicite" ? Surtout si on accepte des AVH avec du code comme ça a été parfois le cas. Est-ce que la limite ne devrait pas être le nombre de caractères ? Mais là aussi le code poserait souci pour comptabiliser...

La plupart des outils pour écrire des aventures numériques ont une fonctionnalité d'export à plat dans un fichier, pour faciliter la relecture. Pas parfait (le texte est parasité de balises), mais une bonne approximation pour le nombre de sections/caractères.

Pour le reste en revanche, j'ai pas de solution. Je suis même pas sûr qu'il y ait un vrai problème d'ailleurs. Les auteurs ont gratté la limite depuis des années, cette année l'un d'eux a creusé un peu trop loin, ce sont des choses qui arrivent, et ça donne une meilleure idée de où exactement se trouve cette fameuse limite pour les éditions ultérieures.
Répondre
#14
Eh bien, bravo à tous pour ce grand cru. Ça a été dit plein de fois mais je le redis quand même : ça a vraiment été difficile de voter devant une telle quantité d’œuvres de qualité. L’originalité et le dépaysement étaient au rendez-vous. Cela fait plaisir de voir une telle variété et un tel niveau.

Un grand bravo à Salla, qui mérite amplement son mini-Yaz d’or ! Les Voies d’Attégia était sur mon podium, personnellement. Bravo également à Loi-Kymar, qui fait un très beau second. Cette médaille d’argent n’a rien du tout d’incompréhensible ; ) (pour moi en tout cas), et je suis content que ta détermination dans les dernières heures ait été récompensée !

Très heureux et fier que Catabase finisse sur le podium, évidemment, surtout pour une première A.V.H. et malgré ses faiblesses. Restons humble, toutefois : tout se joue à très peu de choses, et beaucoup d’aventures méritaient d’arriver dans les trois premières places.

Même s’il faudra sans doute se laisser quelques jours de recul pour y réfléchir, et sans doute dans un sujet à part, quelques pensées en vrac sur une amélioration possible des règles du concours :

La règle de ballottage semble potentiellement problématique. Je trouve la piste de réflexion amorcée par Shamutanti très intéressante : donner quatre points d’office à chaque auteur votant, et les laisser répartir les six restants entre les autres. Ça incitera énormément chaque auteur à voter, et il ne risque ainsi plus d’y avoir de problèmes de conflits entre auteurs votants et non-votants.

Pour la limite des cinquante sections, je pense comme Skarn que la formule actuelle est la bonne : aux juges de trancher. En étant trop strict, on se privera de jolies pépites et on risque aussi de perdre en originalité (oui, je pense à Prisme).

Pour la tentative de triche, bah, malheureusement, c’est humain. Dès qu’il y a un enjeu, même aussi dérisoire qu’un prix virtuel qui ne concerne que quelques dizaines de personnes, c’est le risque. Je trouve que les juges ont fait un bon boulot dans leur gestion de ce cas, et j’espère simplement qu’il restera isolé…

Enfin, en dernier lieu, un très grand merci à tous ceux qui ont pris (ou prendront) le temps de faire des retours sur les A.V.H. En tant qu’auteur, c’est ce que j’ai préféré. Ça m’a fait prendre conscience de problèmes sur lesquels je n’avais pas suffisamment de recul, et ça me donnera du grain à moudre pour une éventuelle future version longue de Catabase.

À l’année prochaine !
Répondre
#15
félicitation a tous le monde et au tripplé gagnant !!

reste plus qu'a prendre vos billets de train pour Cannes :p
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)