Mini-Yaz 2019 L'horizon est gommé (Outremer)
#1
Wink 
Dans un futur post-apocalyptique, vous explorez une île énigmatique.

*

La navigation, dans cette aventure, doit se faire exclusivement par le biais des liens insérés dans le fichier.

Les paragraphes sont séparés par des lignes d'astérisques. Si vous parvenez à la fin d'un paragraphe et que vous y voyez un grand X noir, cela signifie que le héros que vous incarnez est mort et que votre aventure s'achève ici (vous pouvez bien sûr la recommencer).
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#2
Show Content36 15 My Life:
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#3
Je crois que j'ai brillamment (?) renoué avec les Choix Déments que dénonçait Skarn par le passé. Lorsque viendra le moment où j'expliquerai pourquoi tel choix est bon alors que tel autre mène à un PFA, on va me faire observer qu'il n'y a qu'à l'intérieur de ma tête que ma logique a du sens.

Dans l'immédiat, je vais changer la difficulté indiquée sur Littéraction en "Très difficile".


Merci pour tes commentaires et la description de ton parcours, c'est très intéressant ! Juste une précision pour l'instant :


Show ContentInversion:
Répondre
#4
ok tu nous a encore fait une AVH psycho. chui pas trop fan de l'inversion des § d'entrée de jeu. Faire des liens sans numéros tout le temps serait plus homogène. Je comprends l'idée et l'argument, mais peut-être le balancer vers la fin aurait plus de sens (d'autant qu'on aura eu plus d'essais donc une meilleure vision de ce que tu proposes) ; nous prendre à sec d'entrée de jeu fait plus penser à une erreur de création de lien. Le premier lien 31/13 marche pas, car les robots déboulent comme ça, c'est littérairement une erreur, surtout que c'est bien fait dans l'autre chemin. Dans le cas d'un PJ qui part en sucette, c'est difficile à faire sans être progressif ; sinon, les joueurs pourraient décrocher. On verra ce que disent les autres. Je referais 2-3 tirs demain, car peut-être que ton idée fonctionne à rebours (genre faut se planter qqfois pour comprendre). Berf, c'esrt un point de vue qui se discute... Mais l'originalité, même à ce niveau, c'est toujours rafraîchissant ! Big Grin
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#5
Vu l'aventure, mon retour sera intégralement en spoiler :

Show ContentSpoiler:
Répondre
#6
Ce n'est pas le manque de temps qui a pu nuire à cette aventure. Le manque de recul, ça, c'est une autre histoire.

Les bifurcations ont un côté artificiel, je ne peux pas le nier. Que ce soit pour l'arrivée sur l'île ou l'exploration de la ville, le choix qu'on fait aboutit à des passages similaires (les détails diffèrent, mais les choses qui peuvent se produire ont les même conséquences). C'est un problème que j'ai du mal à résoudre dans les mini-AVH (il y avait déjà quelque chose de ce genre dans "70 minutes"). J'ai envie d'offrir des chemins divers au joueur, mais ça n'a pas beaucoup d'intérêt si ces options reviennent dans le fond au même.
Répondre
#7
Et moi qui me targue d'originalité dans mes AVH...

Surprenante, déroutante, originale et inattendue, L'horizon est gommé ne laisse pas indifférent (bien qu'il faille l'apprivoiser quand-même).
C'est le style qui m'a énormément plu et que je retiendrai principalement. L'intro a le mérite de mettre en place un univers crédible et immersif assez rapidement. On est vite dans le bain, dans l'atmosphère, c'est sensoriel, on est dedans. Avec un mélange étonnant que l'on retrouve au fil des paragraphes entre le sordide, le pourri, le désespéré et d'un autre côté l'ensoleillé, le lumineux, le paradisiaque presque. Alors qu'on est dans un monde post-apocalyptique ravagé, il y a de brefs moments où l'on a l'impression d'un monde maritime lumineux et ensoleillé, avec les fragments de soleil ballotés par les vagues, le contact des pierres sous ses pieds nus, la blancheur du bateau, l'allusion au lézard que l'on imagine lézarder justement au soleil. C'est assez inattendu ce mélange, on est à la fois dans Los Angeles 2013 et en croisière dans les Cyclades de l'ami Fitz...

Le vocabulaire est soigné, bien trouvé (le sac à dos aussi lourd que le fardeau d'une cariatide, franchement, celle-là m'a laissé sur le cul. Inattendu, très imagé mais vraiment originale). Les petites touches d'humour ici et là ("les divergences actuelles entre vos lesbiennes préférées", j'aime) sont sympa. Et comme les paragraphes sont longs, mini-AVH oblige, on en profite.

Une AVH inattendue, c'est son plus grand mérite selon moi. Les tenants des bonnes vieilles histoires classiques tomberont de haut mais feront bien de se rattraper aux cordages, manquer cette croisière serait dommage. C'est déroutant certes, pas évident à appréhender d'autant plus qu'on ne s'attend pas spécialement à ça mais ce serait vraiment dommage de passer à côté.
Anywhere out of the world
http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org/
Répondre
#8
Sad 
Show Content36 16 My Fucking Life:
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#9
C'est vrai qu'au début, on a quand-même une chance sur une, à peu près, de se faire zigouiller.
Faut persévérer...
Anywhere out of the world
http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org/
Répondre
#10
(15/06/2019, 07:52)Caïthness a écrit : le ", et" à la Kraken et pas glop

C'est pas de ma faute c'est plus fort que moi, j'arrive pas à m'en passer... Crybaby

J'ai fini l'aventure à ma 4ème tentative. Ouah, c'était vraiment super, j'ai adoré. Effectivement on voit tout de suite le rapport avec "La Chute" de Zyx mais cette AVH là est quand-même beaucoup plus abordable et compréhensible. Le seul point un peu litigieux est un certain passage vers la fin, mais j'ai moi-même du mal à avoir à son propos une opinion tranchée.

Allez, s'il fallait trouver un petit défaut je dirais que cette aventure est peut-être un peu trop bavarde par moment, mais le style d'Outremer est tellement bon que ça n'en est pas vraiment un.

Citation :La mer pue. Cuite par le soleil, son eau noire dégage des vapeurs pestilentielles, expulsant une infime fraction de ses poisons vers le ciel faussement immaculé. Il ne reste pas davantage d'oiseaux pour s'en plaindre que de poissons pour s'en réjouir.

Ce premier paragraphe est selon moi typique du style d'Outremer, avec ce petit soupçon d'humour pince-sans-rire caractéristique que je trouve vraiment remarquable. Le seul autre auteur chez qui j'ai lu quelque chose d'approchant c'est Clark Ashton Smith.

Mes différentes morts:
Show ContentSpoiler:
Répondre
#11
Citation :… mais le style d'Outremer est tellement bon que ça n'en est pas vraiment un.

Pas mieux.
Anywhere out of the world
http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org/
Répondre
#12
Vache, il winne en 4 essais le Kraken Eek ! Dois y avoir un passage secret c'est pas possible ! (ou alors j'ai le chic de toujours choisir le PFA lol)
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#13
Bon, première tentative cette nuit (insomnie) et premier PFA (enfin, grosse croix)

Pour l'instant je n'ai que deux choses à dire :

- j'adore la façon d'écrire (le style élégant qui fait que j'oublie que c'est un livre-jeu et que je me mets d'une part à attendre la suite de l'histoire, d'autre part à admirer - sans perdre en immersion, juste parce que c'est encore meilleur de lire ainsi, en gourmand ^^ - la beauté formelle du texte, la manière dont il est à la fois précis, inventif et au service de l'imaginaire : alors relire est un plaisir parce qu'on y trouve plein de pépites sur lesquelles on était passé trop vite : oui j'ai lu plusieurs fois l'introduction et le 1 ^^),
- je trouve l'AVH très bizarre et par conséquent très addictive (autrement dit je vais y retourner de ce clic),
- j'aime beaucoup la manière dont sont amenés les choix (mais je n'ai pas encore exploré beaucoup, c'est juste une première impression, un détail parmi tant d'autres).

OK, ça fait trois... mais l'AVH est vraiment très bizarre.

EDIT :

Show ContentSpoiler:
Répondre
#14
Waouh ! Bon, j'ai adoré. Il y a beaucoup trop de choses que j'aime dans cette AVH...

Sans spoiler :

- L'univers
- Les personnages
- Les idées de connexions
- La cruauté de psychopathe de l'auteur (avec son personnage et surtout avec le lecteur) : tellement habile qu'on l'accepte presque
- La fin : sinon on ne l'accepterait pas ^^
- La profondeur de l'histoire (pour moi, elle a énormément de sens, beaucoup plus d'ailleurs qu'elle ne semble en avoir au début)
- Les boîtes de conserve (mais ce n'est pas bien de mettre en boîte les autres participants)
- La logique de la plupart des choix, et la manière dont ils sont amenés !

Concernant les choses que j'aurais voulu voir un peu différentes :

- Un ou deux choix vraiment pas clairs (mais je suis peut-être passé à côté de quelque chose)
- Pourquoi pas aller encore plus loin dans le concept ? (mais bon... je ne suis pas sûr de voir comment faire mieux)

Avec spoiler :


Show ContentSpoiler:


Bref, un profond coup de coeur. Love
Répondre
#15
Bon ben j'ai lu le retour des autres.

@Caïthness, faut lire ce qu'écrit le monsieur (sinon on s'étonne de pas trouver les bons choix...) : je pense spécialement à ce que tu appelles des 1/3 qu'on peut transformer en 1/1 the fingers in the nose Cool

@Skarn et Caïthness :

Show ContentSpoiler:


... je laisse la parole au papa du bébé.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)