[Escape game] Une Nuit à la Bibliothèque
#1
Testé en binôme avec Lowbac, dans une édition offerte avec Télé Star Jeux, dont la couverture change par rapport à l'édition standard. E et peut-être aussi la colorimétrie des pages intérieures. On s'en fout, me direz-vous ? Ben non... Les couleurs jouent un rôle important dans plusieurs énigmes, alors quand il faut s'éclater les yeux à distinguer la potion violette claire de la mauve et de la rose foncé... Oups, spoiler !

[Image: 20190411.jpg]


La structure est simple et relativement sympa. On est un étudiant qui recherche en urgence un livre pour son examen (à la fin du jeu ce sera en fait le sujet de l'exam qu'il cherchait et non un livre, tout petit manque de cohérence : le jeu est écrit par trois auteurs distincts). Il se rend à la BU et se retrouve face à quatre livres, qu'il devra explorer l'un après l'autre pour en ramener quatre éléments menant à la fin du jeu (comme les trois pierres précieuses à trouver dans Le Labyrinthe de la Mort). On croit déceler une référence au finis africae d'un roman / film bien connu.


On explore donc quatre univers, un de SF, un de piraterie, un polar et une histoire de sorcellerie. Les énigmes vont de simples à moyennes, beaucoup moins prise de tête que celles du Labyrinthe des oubliés. Enfin, quand je dis simple : on a dû regarder les indices plusieurs fois, et tricher dans l'énigme du jeu des  7 erreurs dans la maison de la sorcière. On a cru déceler un bug sur la carte du pirate (les îles pointues forment un 3 plutôt qu'un 2).

L'énigme finale est très sympa, hélas un peu gênée par le souci de couleurs évoqué plus haut, peut-être seulement dans cette édition.

Détail amusant : dans chacun des quatre livres-univers, le héros se retrouve en bute à sa maman : « Mon fils ! Tu es la honte de ta famille ! Comment peux-tu passer tes nuits à boire et à te battre ! Et tu pourrais m'appeler de temps en temps ! Tu manges bien au moins ?! » J'ai rigolé !

Le fait de pouvoir disposer d'indices et de solutions claires pour vérifier son parcours = une très bonne idée, ça évite de se noyer dans les doutes.

Fini en 65mn et deux tasses de café (chacun) !

Répondre
#2
Ça me rappel l'époque où, étudiants, on s'était retrouvés avec un pote enfermés dans la BU de ma fac, la bibliothécaire ne nous ayant pas captés. Pas d'énigmes pour s'évader à l'époque, c'était pas encore la mode des escape rooms, il a juste suffit de pousser les portes comme des bourrins pour réaliser que la barre censée verrouiller l'entrée n'était pas si résistante, et n'avaient probablement jamais été changée depuis la création du bâtiment, dans les années 50-60...

D'ailleurs, en parlant de nostalgie, le seul livre de la game que j'ai fais jusqu'à maintenant, c'est le Temple du Pixel et son ambiance jeu vidéo 16bits. Pas mal dans l'ensemble, j'ai l'impression que la série soigne particulièrement l'aspect graphique de ses ouvrages.
Répondre
#3
L'anecdote de la BU, j'y ai eu droit aussi Big Grin Sauf qu'un bibliothécaire était encore au fin fond de son bureau dans l'aile où on n'est pas supposés allés, il a fini par remarquer qu'il y avait du bruit et est venu avec son trousseau de clé et un air étonné (dans cet ordre).

Le Temple du Pixel me tente aussi ! Il y avait une chronique à son sujet sur livres-jeux.fr.

Répondre
#4
(22/04/2019, 22:26)Dagonides a écrit : L'anecdote de la BU, j'y ai eu droit aussi Big Grin Sauf qu'un bibliothécaire était encore au fin fond de son bureau dans l'aile où on n'est pas supposés allés, il a fini par remarquer qu'il y avait du bruit et est venu avec son trousseau de clé et un air étonné (dans cet ordre).

Le Temple du Pixel me tente aussi ! Il y avait une chronique à son sujet sur livres-jeux.fr.

Je veux bien que quelqu'un tentes le Temple du Pixel parce que j'ai vraiment pas aimé du tout ! ;-)
Pour voir si c'est moi qui bug ...!
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)