Mini-Yaz 2018 Entre Ici et Ailleurs (Riqius)
#1
« Comme Vésyl est l’amante d’Yskad, quiconque aime la vie doit apprendre à aimer la mort.»
Le livre d’Yskad, chapitre 2, verset 12

Commentez cette mini-AVH ici !
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#2
Je viens de finir Entre Ici et Ailleurs, à la deuxième tentative, et je ne regrette vraiment pas cette lecture !

J'ai beaucoup aimé l'univers déployé pour ses côtés très métaphysiques et spirituel. C'est très bien ficelé, je suis entré dedans sans problème.

Les choix sont bien amenés et les conséquences suivent bien. J'ai fini à la fin 3 ; j'avoue avoir craint un piège jusqu'à la fin, mais finalement non.

J'ai pris la bague, elle m'a été plutôt utile ! J'aime bien le chien.

C'est plutôt bien écrit, ce qui est toujours appréciable.

Je vais parcourir d'autres chemins pour faire un retour plus complet !
Répondre
#3
Prenez Vers le crépuscule, avec son charnier de bataille et ses artefacts.
Ajoutez Ultima Dea, avec ses réflexions du personnage joueur sur la véritable nature de son "moi" profond - et donc ses motivations et agissements.
Et puis une atmosphère pour moi très réussie nous faisant évoluer sur 2 plans à la fois parallèles et imbriqués, celui de la vie "terrestre" (Ici) et celui des esprits "en transit".

Vous obtenez alors Entre Ici et Ailleurs.

Avec de tels ingrédients de base, la recette ne pouvait qu'être très bonne! Cette mini-AVH dispose d'une très bonne jouabilité avec son système épuré mais très efficace façon Yin et Yang, agrémenté de codes, qui font emprunter des chemins d'une variété étonnante en si peu de paragraphes. Le début est relativement linéaire, mais les choix sont d'une importance capitale pour ouvrir ou fermer définitivement les possibilités d'accéder à deux des trois fins possibles.

Il est sans doute plus facile de tomber sur la fin "intermédiaire" à la première tentative victorieuse, mais ensuite les deux autres ne devraient pas poser trop de problème.

J'ai bien aimé l'emploi des souvenirs dans le texte, car non seulement cela rend fluide les connaissances que le lecteur acquiert sur son personnage, mais surtout cela explique aussi qu'il en sélectionne certains (qu'il considère importants) et pas d'autres (qu'il oublie) afin de forger sa personnalité "définitive". Et qu'on peut donc fabriquer un personnage à la moralité très différente d'une tentative à l'autre, tout en ayant la sensation qu'il aurait pu évoluer différemment. Ce n'est pas un coup je joue l'intellectuel, un coup la brute. On sent que c'est bien le même PJ à la base, mais qui a évolué différemment. C'est un sacré tour de force et je ne peux que dire bravo!

Une œuvre que bien des vieux briscards auraient été ravis d'écrire, je pense (on verra bien si c'est le cas, avec la suite des feeds), et pourtant j'avoue que j'ai crains le pire avec une coquille dès le premier paragraphe de l'intro (*), me demandant si l'auteur avait seulement relu son texte et dans quelle galère j'étais en train de m'embarquer! J'avoue que je ne me suis pas penché sur l'orthographe ensuite, car l'immersion a très bien fonctionné.

Enfin, le respect du thème étant un critère important pour moi, je trouve que cette histoire est vraiment totalement dans les clous.

Nb: merci à riqius pour son chèque!
Nan j'déconne, mais j'ai l'impression de passer la pommade comme jamais! J'avoue que j'ai été juste bluffé par cette mini-AVH.

(*) Les dieux savent que vous en avez déjà vu en dans vos jeunes années
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#4
Ouah, merci beaucoup pour vos retours ! J'étais un peu inquiet vu qu'il s'agissait de ma première AVH, mais je suis très content qu' elle vous aie plue!

J'ai pas mal été inspiré par des auteurs comme Skarn ou Outremer pour les règles et l'organisation de l'aventure. Même si elle est courte, je voulais que le lecteur ait vraiment l'impression que ses choix importent. Je suis heureux que ce soit votre ressenti !

En ce qui concerne l'orthographe, je pense qu' il y a encore plusieurs fautes qui traînent autres que la coquille que Tholdur a souligné. Je me suis relu plusieurs fois pourtant, mais j'ai souvent du mal à faire abstraction de l'histoire pour me concentrer complètement sur le texte, ce qui fait qu'il y a souvent des fautes qui m'échappent... Je reprendrai ultérieurement le texte pour corriger tout ça!

En tout cas, ces premiers retours me donnent définitivement envie de continuer d'écrire des AVH ! Merci encore!
Répondre
#5
It's okay, I'm never alone.

(retour plus complet demain, quand j'aurais testé les autres possibilités)
Répondre
#6
En lisant les premières lignes, j'ai eu un peu peur. Des noms propres riches en y, k, v, quelques fautes et tournures maladroites, une situation de départ plutôt classique (l'après coup d'une bataille)… Autant d'indices propres à suggérer une œuvre de fantasy au mieux naïve.

Et puis, après ce premier tour de chauffe aux grincements inquiétants, la machine se met véritablement en route, et il s'avère qu'elle tourne en réalité vachement bien.

Déjà, c'est riche sans être lourd, les flashbacks et autres moments développant l'univers et le passé propre de l'héroïne étant intelligemment intégrés au récit.

Ensuite, le jeu est bon, avec un peu de difficulté sans tomber dans l'excès et trois fins victorieuses possibles, toutes intéressantes et véritablement différentes. En conséquence, ça se joue et ça se rejoue bien.

Et… Euh… En fait, j'ai pris très peu de notes, donc je sais plus quoi dire. Ce qui est bon signe, puisque je note surtout ce qui me fait tiquer.

Donc, en résumé, c'est vachement bien. Bon concept, bonne utilisation, bonnes conclusions.

PS : Quitter à balancer des noms, à la liste des inspirations suscitées, j'ajouterais L'Heure de Vérité de Kraken. De façon moins marquée, une filiation peut également être établie avec La Légende des Guerriers Fantômes et Les Spectres de l'Angoisse, même si, pour le coup je soupçonne qu'elle soit indirecte, via l'influence que ces titres ont eu sur d'autres auteurs d'avh.
Répondre
#7
Première AVH de Riqius et j'ai eu l'impression que l'auteur était positivement influencé par les mini-AVH de Skarn et Outremer. Atmosphère sombre, règles minimalistes, scénario en paliers, fins multiples, Entre Ici et Ailleurs m'a directement rappelé Vers le Crépuscule et, dans une moindre mesure, Ora est Labora et Ultima Dea. Mais l'auteur impose dès son premier récit sa propre patte, sa propre marque de fabrique. En particulier un aspect psychologique et émotionnel très poussé.
On peut évoquer comme intérêt majeur de l'aventure l'originalité de son scénario. Interpréter une prêtresse du dieu des morts est une expérience inédite. Mais c'est finalement l'héroïne en elle-même, sa personnalité, son passé, bref, son interprétation qui m'ont marqué. Par un style proche du lecteur, non distancié par de l'humour ou du second degré, Riqius nous fait endosser le rôle de cette jeune femme solitaire avec une aisance surprenante. Moi qui ai habituellement plus de mal à rentrer dans la peau d'un personnage féminin, j'ai ici été très réceptif à ses doutes, à ses tourments intérieurs, à ses interrogations sur le sens de la vie, son sens du devoir, ses choix moraux. Elle est attachante, j'ai particulièrement apprécié cette introspection permanente dans un style réaliste, qui fait l'excellent contrepoids d'une histoire au contraire très fantastique, bien éloignée de nos réalités (magie omniprésente, double monde...).
Le style est agréable. Quelques passages sont même brillants. Dommage cependant qu'on rencontre pas mal de petites fautes ou de répétitions. Une relecture plus rigoureuse serait bienvenue, rien de gravissime mais suffisant pour gâcher un peu la forte immersion.
Au niveau du jeu et de la structure, c'est pas mal. La difficulté est bonne (il m'a fallu trois essais pour atteindre l'une des trois fins victorieuses si on peut les appeler ainsi), les trois fins en question intéressantes. Mais le rythme est un peu lent du fait de longues sections, d'une forte linéarité avec assez peu de choix à effectuer pour infléchir de manière très sensible le cours de l'histoire.
Quoi qu'il en soit, il s'agit d'une bonne AVH, assez marquante. Un coup d'essai réussi qui en appelle d'autres.

Pour l'anecdote, ma première bonne fin fut la numéro 3.
Répondre
#8
Désolé de ne pas avoir répondu plus tôt !
Lire vos retours à tous m'a fait énormément plaisir! Merci d'avoir pris le temps de me donner ce feedback!

@ Skarn
Je craignais en effet que les noms des lieux/personnages fassent cet effet là. Pour le coup, ce sont des noms qui me trottent dans la tête depuis un moment, dans le cadre d'un univers de Fantasy sur lequel je réfléchis depuis plusieurs années maintenant. Je suis heureux que ça ne t'ait pas plus gêné que ça !

Je te remercie chaleureusement pour tes remarques. Je n'espérais pas lire tant de positif sur mon AVH ! Comme je l'avais dit plus haut, mon objectif avec cette aventure était vraiment de laisser au joueur le plus de choix possibles, et de faire en sorte que ceux-ci aient de réelles conséquences. Cela me soulage que ce soit bien l'impression que tu aies eue.

En ce qui concerne mes influences, parmi les AVH que j'ai lues, ce sont clairement tes oeuvres et celles d'Outremer qui m'ont le plus marquées, comme a pu aussi le remarquer Fitz plus bas. Celles de Kraken, aussi, même si je n'en ai lues que quelques unes. J'ai lu très peu de LVDEH hors de littéraction, donc l'influences d'autres oeuvres est effectivement indirecte.

@Fitz
Tu as bien réussi à cerner mes influences (du moins, mes influences conscientes), et à voir ce que je voulais faire avec cette aventure.  Ce que tu dis sur l'identification me fait particulièrement plaisir, car la psychologie des personnages est probablement ce que je travaille le plus en réfléchissant à une histoire, en particulier dans le contexte d'une AVH, où l'immersion est si importante. Je suis content que tu aies pu empathiser de la sorte avec le personnage!

Je te remercie aussi d'avoir soulevé des points négatifs avec lesquels je suis tout à fait d'accord. Entre Ici et Ailleurs est ma première AVH, mais ça fait quelques années que j'écris, et on m'a parfois fait la remarque que mes phrases étaient trop longues, voir un peu indigeste. Je peux un peu de mal à synthétiser mes idées. Pour ce qui est des répétitions, c'est aussi une frustration personnelle : je pense qu' il faut que j'étende encore mon lexique. Ça viendra peut-être avec la pratique. Cela dit, je suis content que le style t'ait plutôt plu, et je suis curieux de savoir quels passages tu as particulièrement aimé.

Je pense que beaucoup de lecteurs rencontreront la fin 3 en premier. Ce n'était pas réellement voulu de ma part, mais je pense qu' elle est plus facile à atteindre que les autres, dans la mesures où plus de chemins y mènent.

Je suis très heureux que l'aventure t'aie plue, et j'espère pouvoir améliorer ce qui doit l'être dans mes prochains écrits!

En ce qui concerne l'orthographe, je vous présente à tous mes excuses, et je remercie ceux qui ont commenté jusque là pour leur indulgence. J'ai été un peu trop impatient d'envoyer l'AVH, et ne me suis pas assez relu auparavant. Certaines redondances/répétitions sont aussi à mettre sur ce compte. J'ai retravaillé un peu le texte en éliminant les fautes et les coquilles que j'ai vues, et en limitant les répétitions. Je devrai le poster rapidement sur littéraction.

Je vous remercie encore tous pour ces précieux retours !

PS: A titre de curiosité, je me demandais laquelle des trois fins vous avez préférée (si vous avez une préférence)
Répondre
#9
Désolé Riqius mais je ne prends pas de notes et je suis bien en peine de me rappeler d'un passage précis particulièrement bien écrit. Mais il y en avait plusieurs!

Pour la fin préférée, la 3 m'a un peu plus marqué. Pour être sincère, j'ai trouvé le déroulement un chouilla plus réussi que les fins. Elles sont pas mal mais auraient pu être encore plus surprenantes, plus frappantes. J'ai ressenti plus d'émotion pendant les flashbacks de l'héroïne par exemple.
Répondre
#10
J'ai aussi eu la 3 en premier lieu, et c'est ma préférée. Après, je suis totalement biaisé en faveur des fusions, c'est pas vraiment un secret.
Répondre
#11
J'ai été impressionné par la qualité de cette AVH. Pour une première œuvre, c'est vraiment très fort!

Le style est élégant sans en faire trop, j'aime beaucoup. On ressent de l'empathie pour le personnage principal, ses émotions sont très bien retranscrites, c'est parfait pour l'identification. L'aventure ne m'a pas semblé très difficile (j'ai obtenu la fin 3 - ma préférée - à ma 2de tentative), mais les possibilités de relecture sont assez importantes pour une AVH de cette taille. L'histoire est très bien aussi, mais c'est là que réside à mon avis le seul petit défaut de cette AVH: j'ai parfois eu l'impression de lire une redite de ora est labora, d'Outremer. Ok le cadre est différent, mais la trame et le déroulement présentent quand-même un nombre important de similitudes. Bon, ce n'est pas si grave, après tout nous puisons tous notre inspiration quelque part - et ce n'est pas vraiment faire preuve de mauvais goût que de s'inspirer d'une AVH d'Outremer, d'autant plus que l'auteur reconnaît volontiers cette influence.

Pour résumer: un scénario façon Outremer + des choix moraux et des fins multiples à la Skarn = une très bonne recette d'AVH. Bravo!
Répondre
#12
D'abord, commencer par ce que je considère le point le plus fort de cette AVH: la qualité littéraire. Dès l'introduction on est plongé dans un univers richement décrit et intrigant, avec un panthéon original axé sur la dualité entre l'Ici et l'Ailleurs. Jusqu'à la fin la qualité se tient (hormis quelques coquilles), l'histoire est parsemée de quelques retours en arrière qui esquissent l'histoire du personnage que nous incarnons, très bien ficelés.
C'est vraiment cette qualité qui fait la chair de l'AVH (et c'est tout ce qu'on demande à vrai dire) même si le reste est à l'avenant. L'intrigue ouvre sur une situation de duel scénarisé avec un mage, finalement assez classique, mais bien ficelée et débouchant sur pas mal de surprises. Bref c'est vraiment du très bon, surtout pour une première AVH.
Qu'est-ce qu'on pourrait reprocher ? Pas grand-chose à vrai dire, mais bien sûr ça dépend des goûts. Ce n'est pas une AVH très "ludique", même si encore une fois l'affrontement avec le mage est bien foutu. C'est plutôt psychologique et ésotérique ce qui rebutera peut-être certains, d'autres pourront être fatigués de retrouver certains thèmes classiques de la fantasy.
En ce qui me concerne, je regretterais juste que le format de la mini-AVH soit un peu exigu par rapport à la richesse de l'univers de Riqius.
Bravo !

PS: Ah si, le seul souci c'est que la fin que j'ai obtenue ressemble trop à une fin que j'avais prévu d'écrir pour une future AVH... mais je n'en parlerai pas plus !
Répondre
#13
Merci pour vos réponses Fitz et Skarn! Je vois que la fin 3 semble faire l’unanimité auprès des joueurs qui se sont prononcés. Peut-être que j’aurais dû la rendre plus difficilement accessible du coup, vu qu’il s’agit dans l’état actuel de l’aventure de la fin la plus fréquemment atteinte en premier, et au contraire rendre plus facile d’accès les deux autres?

@Fitz
Merci, j’en prends note! J’essaierai de mieux soigner mes fins par rapport au développement pour ma prochaine AVH. Après tout, c’est un point essentiel pour sublimer une aventure.

@Kraken
Merci pour ton retour! Je suis content qu’Entre Ici et Ailleurs t’ait plue !
Pour ce qui est de mon inspiration, oui, je ne cache pas l’influence qu’ont pu avoir les AVH d’Outremer. Je comprend très bien ta remarque sur la ressemblance avec Ora est Labora, et je suis désolé que ça ait pu te gêner. Cela dit, j’avais commencé à imaginer le personnage principal il y a quelques années déjà, même si à l’époque je ne savais pas encore exactement quelles aventures lui faire vivre et dans quel contexte. Il est clair qu’Ora est Labora m’a donné des pistes, à partir desquelles j’ai réfléchi. L’héroïne et quelques éléments, comme le chien, étaient déjà plus ou moins conçus avant; mais « l’antagoniste », par exemple, est venu après.
En tout cas, je suis heureux que l’empathie pour et l’identification avec le personnage principal aient bien fonctionné pour toi, c’était vraiment mon objectif principal avec cette AVH!

Désolé d’avoir mis du temps à répondre! Je passe souvent sur le site en ce moment, mais je ne peux pas toujours prendre le temps d’écrire. Je suis un peu pris en ce moment, mais j’aurai plus de temps vers la fin du mois.

Par ailleurs, j’ai retravaillé un peu le texte, et en ai posté une nouvelle version sur littéraction. Je crois avoir supprimé les plus grosses fautes/coquilles (même si certaines ont encore pu m’échapper), et j’ai changé certains mots/tournures de phrases pour limiter les répétitions. Je laisse quand même le texte original sur littéraction au moins le temps du Mini-Yaz, puisse qu’il s’agissait de cette version que j’avais présenté initialement pour le concours.

EDIT : Merci pour ton retour Gynogege ! Content que ça t’ait plu !
Je te remercie pour tes compliments, et je suis particulièrement heureux que tu aies eu l’impression d’évoluer dans un univers vaste. C’est un monde de fantasy sur lequel je réfléchis depuis longtemps, et auquel je compte bien revenir dans d’autres AVH ou autres écrits (peut être pas dès la prochaine, puisque je suis en train de réfléchir à une AVH un peu plus longue dans un contexte assez différent).
Merci encore!
Répondre
#14
Un petit nouveau dans le monde des AVH qui réussit son entrée ! Entre Ici et Ailleurs est agréable à lire et se joue bien. Pour les influences citées ci-dessus, j'ai pensé en premier à Vers le Crépuscule.
Quelques coquilles sont présentes mais doivent être éliminées facilement par une relecture attentive, on mettra ça sur le compte de la date limite à respecter.
J'ai trouvé la fin 3 en premier après 2 échecs, puis la fin 2.
L'univers est intéressant et j'aimerais bien lire d'autres AVH s'y déroulant comme tu as l'air de vouloir le faire. La dualité entre l'Ici et l'Ailleurs est un plus pour le jeu car il faut en tenir compte pour savoir comment réagir. Le système de jeu est simple, à base de codes, parfaitement adapté pour une AVH courte.
Une bien bonne surprise donc.
Répondre
#15
Merci pour ton retour Bruenor! Content que l’AVH t’aie plue!

Pour les coquilles, la deadline y est pour quelques choses, mais mon impatience est probablement une cause plus importante, désolé... Je ferai plus attention à l’avenir.

Je compte revenir dans cet univers ultérieurement effectivement, et le fait que vous soyez beaucoup à l’avoir apprécié m’incite à le faire ! Ma prochaine AVH ne sera pas dans celui-ci, mais la suivante peut-être. Il y a beaucoup d’endroits et de personnages que je veux explorer dans l’univers d’Entre Ici et Ailleurs, sous forme de livre-jeu, ou de nouvelles/romans.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)