Vos plus belles batailles
#1
Il n'est pas rare de participer - voire de diriger - une bataille entre deux armées. Je citerai Dans les entrailles de Torgar et les Seigneurs de la guerre pour les plus marquantes, mais il y en a bien d'autres ! Quelles sont celles qui vous ont fait vibrer, celles qui vous ont le plus marqué ? Pour ma part, je ne surprendrai personne en citant la bataille contre Feyor dans l'Ancienne prophétie. Je ne saurai dire pourquoi ce long passage, depuis les préparatifs avec les officiers jusqu'au duel contre Feyor, m'arrache un frisson chaque fois que je le lis, mais j'ai quelques éléments de réponse. Je trouve d'abord la bataille très réaliste, tant dans la description que dans la tactique. L'ambiance "fil du rasoir" y est sans doute pour quelque chose également. Le rapport de forces désespéré du début, l'étude des plans de Feyor avec les officiers et la mise en place de la tactique, l'arrivée providentielle de Crédas, la sensation que tout peut basculer d'un moment à un autre au coeur de la bataille, puis la brèche ouverte dans les rangs ennemis qui tombent ensuite comme des dominos... Bon, bref, voilà. Smile

Et vous ?
Répondre
#2
Aaaaaah, la bataille de Tahou! On l'attend durant tout le livre, on pense ensuite ne pas y participer puis finalement on est au coeur de l'action. C'est la première grande bataille contre les forces des ténèbres à laquelle on participe et elle est je trouve très réussie bien que assez courte. Le duel contre le Zakhan Zimah qui décidera du tournant de la guerre est vraiment super (bien qu'impossible^^) et la déroute des armées des ténèbres est jouissive. Tongue
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#3
alors je crois bien que c'est dans un loup solitaire ; le gouffre maudit ; dans lequel on défend avec le capitaine Gayal la cité en ruine de Ruanon ; c'est digne du gouffre de helm !
"quand mourra sur l'autel la vierge au cheveux blonds
des gorges de maaken les morts se leveront."
çà rappelle pas des souvenirs çà !
Sinon dans 1 tome de loup*ardent je me rappelle d'un passage qui m'avait marqué mais les souvenirs sont trop vagues ...
Répondre
#4
Loup Solitaire a la cote ! La bataille de Ruanon est en effet un grand moment d'anthologie. Je me souviens moins de la bataille de Tahou, hormis le duel contre le Zakhan Kimah, of course... Ah si, c'est vrai que le paragraphe de fin et les trois armées alliées qui rappliquent, ça vaut aussi son pesant de cacahuètes. ^^
Répondre
#5
La bataille de Séléite, du point de vue de Péreim : les fées qui déchaînent les éléments, les mages qui font vieillir les armées, les troupes fanatiques de la Sphère de Noirceur, la cavalerie impériale, les nains et le Roi sous la montagne sur un sanglier ...
Répondre
#6
Idem, celle de Ruanon aux côtés du Capitaine Gayal. Quel fierté si on réussit à tuer l'officier sur son itikar en haut de la tour!
J'étais très jeune quand j'ai lu le Gouffre Maudit et c'est sans doute pour ça que cette bataille m'a autant marqué.

Toujours dans les LS, j'aime beaucoup la bataille navale dans le Crépuscule des Maîtres. Je la trouve plus palpitante que celle de la Traversée Infernale, même si elle ne met aux prises que trois navires.

Par contre, personne n'a cité la bataille finale des Sombres Cohortes Surpris
C'est vrai qu'elle est bien décevante alors que pourtant, l'objectif de ce livre est de diriger une armée. Mais cet aspect est malheureusement mal travaillé.
Répondre
#7
Comme beaucoup, j'ai bien aimé la bataille de la fin du la Traversé Infernale, et celle du Gouffre Maudit.
Parmi les autres batailles, il y a celle contre les Amazones dans la Vengeance d'Althéos, même si j'en garde pas un souvenir impérissable
Répondre
#8
Il est certain que Joe Dever a mis en scène des batailles tout à fait marquantes. J'ai personnellement un faible pour la défense du monastère Kaï, même si elle est un peu brève.

Parmi les AVH, celles de Niki comprennent d'excellentes batailles, très réalistes.

Il y a une bataille sympa à la fin du "Maître des Rêves" (L'Epée de Légende), où on doit invoquer des créatures surnaturelles pour combattre des légions de squelettes animés.

La bataille au début de "L'Empire des Hommes-Lézards" (au cours de laquelle on doit traverser les rangs des ennemis qui assiègent notre cité) est pas mal. C'est d'ailleurs le seul passage intéressant du bouquin.
Répondre
#9
Le Gouffre Maudit : +1
Répondre
#10
La Traversée Infernale : +1
Répondre
#11
la bataille qui n'a jamais lieu mais qui dispose des règles pour se dérouler : quand pip s'aperçoit, dans le voyage de l'effroi, que des milliers d'hommes sont à sa porte et qu'il peut choisir de combattre tous...

c'est la seule qui n'a pas lieu, mais cé la seule qui m'ai laissé un souvenir, je ne crois pas avoir joué à ceux qui proposent de telles batailles

une avh qui ne se passerait que dans une bataille, ça pourrait bien donner (voir un fanzine sur les grandes batailles), c'est clair que c'est grisant de remporter des batailles rangées
Rendez-vous au 14.
Découvrez ma plume poétique sur le blog de Jules Cybèle.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)