[09] La métropole de la peur
#1
Deux choses importantes à retenir de ce neuvième opus :
- Papa Dever reprend du poil de la bête, même s'il n'en est pas encore à rugir à nouveau.
- Brian Williams est en charge des illustrations intérieures désormais. Des illustrations plus réalistes, agréables même si elles n'ont pas la "patte" de Gary Chalk dont les dessins ont réellement marqué la saga, comme John Blanche l'a fait avec sorcellerie !

Nous voici donc en route pour la République d'Anarie et surtout sa capitale, Thaou, où se trouve la nouvelle pierre que l'on cherche. Mais il nous faut faire vite, les Maîtres des Ténèbres sont en route eux-aussi... Hé oui, nos bons vieux ennemis ont fini de se taper sur la gueule, ils ont un nouveau maître (sorte de grosse mouche à merde entrevue dans l'opus précédent) et cette fois, on rigole plus : c'est carrément un conflit mondial, à l'échelle du continent, qui se met en place. Et notre destination en est l'apéritif... Heureusement, nous avons un guide précieux entre tous, notre ami Banedon dont l'ancien maître, Chiban, vit à Tahou.

Du grand air, du voyage, une nouvelle région à explorer... Une "République" à découvrir, une oligarchie plutôt, dirigée par un Sénat qui n'a rien à envier au Sénat Romain pour ce qui est des divisions internes, des intrigues et des discussions stériles à n'en plus finir... Une étrange métropole souterraine, située sous Tahou et peuplée de créatures reptiliennes bizarres... Et enfin, un bon petit siège des familles... De quoi faire monter l'adrénaline et c'est indéniable, le niveau remonte sérieusement lui aussi. Pourtant...

Pourtant, on est un peu déçu par la compagnie de Banedon. Ce voyage avec lui, c'était l'occasion de le découvrir, d'en apprendre plus sur celui qui est devenu comme un frère, l'occasion de faire une démonstration de ses pouvoirs aussi. Banedon est magicien mais à part deux/trois éclairs dans les volumes précédents, on a pas vu grand-chose... On a beau galoper des jours entiers à ses côtés, notre ami reste un inconnu.
Même manque de charisme pour son maître, Chiban, très "magicien d'intérieur" avec sa plume qui écrit toute seule et son sortilège pour faire apparaître un repas savoureux et tout prêt. Pratique certes, mais niveau ésotérisme, mystère et occultisme, on est loin de Thot-Amon du Cercle Noir quand-même...
La métropole souterraine est difficilement crédible. On descend dans un gouffre et on découvre une ville entière, avec ses toits, ses tours, posée là, sous terre, sous la ville de Tahou. Et on se demande comment ça tient là-haut, en surface. Papa Dever nous la joue "monde intérieur" façon Pellucidar ou Terre creuse, je veux bien mais bon, faudrait rendre ça crédible quand-même. On continue dans la touche SF avec ces créatures bizarres et leur "bazooka" magique. Pourquoi pas, ça peut être sympa mais il aurait fallu développer, qu'on en apprenne plus sur cette cité mystérieuse, ses origines, son histoire. L'ensemble fait "posé là", juste pour récupérer la pierre et merci au-revoir. Un gros potentiel, complètement gâché.
Le siège final vient rattraper tout ça : un bon petit siège des familles donc, énergique et mouvementé où ça tombe de tous les côtés. L'occasion aussi de régler son compte à une vieille connaissance.

Au final, on aurait préféré un voyage moins long et du coup, un passage "métropole souterraine" plus long et développé et un Banedon un peu plus magicien et un peu moins guide touristique. Le niveau est sérieusement remonté mais le livre passe à côté de bonnes choses au fort potentiel, c'est dommage.
Anywhere out of the world
http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org/
Répondre
#2
Ce livre est mon préféré du 2ème cycle. Il enchaîne de bons moments, dont un que tu ne cites pas, au cas où les politiciens votent contre nous.

Les défauts dont tu parles ne sont pas inhérents au bouquin présent, mais à la série en général : les personnages n'ont pas beaucoup de caractère en général.
Et les 350 § seulement empêchent de développer certaines choses, comme la métropole, qui m'aura tout de même bien plu.
Répondre
#3
J'ai bien aimé aussi cette étrange métropole souterraine et c'est pourquoi je regrette également qu'elle soit si peu développée. Mais "techniquement" on va dire, c'est pas franchement crédible, on se demande comment tout ça "tient" au-dessus. Un ensemble de salles et de galeries creusées sous terre, OK. Une ville creusée dans une montagne, OK aussi. Mais une ville, une métropole quand-même, dans une... "caverne" et avec une autre ville au-dessus... Enfin, bref ! J'ai toujours eu du mal avec cette fameuse métropole.

C'est vrai, les PNJ ne sont guère développés chez LS mais pour Banedon quand-même, quelques infos auraient fait plaisir, sur son passé ou son caractère. Dever a par exemple très bien décrit, au physique comme au caractère, un personnage comme Kadharian alors qu'on ne le rencontre que deux fois et en deux/trois paragraphes.
Anywhere out of the world
http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org/
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)