Nosferatu
#1
Après avoir dessiné des planètes pour le Petit Prince (une activité qui implique plus de fourberie qu'on ne pourrait le croire) et fait de la politique (une activité qui implique exactement autant de fourberie qu'on pourrait le croire), nous avons passé le restant de la soirée à jouer à "Nosfératu" (une dizaine de parties environ).

C'est un jeu aux règles plutôt simples, mais très fun. A chaque partie, il y a un Renfield (en quelque sorte le maître du jeu, mais en même temps allié au vampire), un vampire (cherchant à distribuer 5 morsures aux chasseurs ou à inciter un chasseur à utiliser le pieu sur un autre) et des chasseurs (cherchant à identifier et à supprimer le vampire). Tous les rôles sauf celui de Renfield sont cachés.

Au cours de nos parties, j'ai été deux fois le vampire (une fois victorieusement), une fois Renfield (j'avais choisi Salla comme vampire... mais nous avons gagné avant même qu'il n'ait le temps de jouer) et le reste du temps un chasseur (j'ai deux fois tué le vampire). Dans l'ensemble, je crois que le vampire a gagné un peu plus de la moitié des parties (alors même que nous avions au début mal interprété une règle, ce qui le défavorisait), mais jamais par morsures. Ce jeu incite brillamment à la paranoïa ! Je pense qu'il doit être encore plus distrayant avec plus de joueurs (nous étions 5).

(A noter un point de règles sur lequel nous nous sommes trompés jusqu'au bout: si le jour ne se lève pas avant la fin d'un tour, c'est Renfield qui décide qui dispose du pieu au début du suivant.)


Nous avons tous connus des succès et des échecs, de bonnes intuitions et de grosses erreurs, mais il y a au moins une vérité sur laquelle nous pouvons tous nous accorder :


Alendir est en réalité...


Show ContentSpoiler:
Répondre
#2
La description du site TricTrac résumé assez bien ce que nous avons vécu :

Citation :Comme il n’y a pas le droit à l’erreur pour les chasseurs quand ils utilisent le Pieu Ancestral, les parties finissent toujours dans une atmosphère de bluff, d’accusations péremptoires et de dénégations indignées, propice aux fous-rires et aux manipulations les plus sournoises.

Et oui,

Show ContentSpoiler:
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#3
En fait, j'ai le sentiment qu'on a la coup de pieu facile. Dans tous les cas où les tueurs de vampires ont perdus, il y avait au plus 2 morsures, sur les 5 nécessaires à la victoire du vampire. Cela n'aurait rien couté d'attendre 1 ou 2 tours pour valider ou invalider nos soupçons (au risque de se confronter à la situation de stress liée à la possibilité de se recevoir une morsure fatale).
Répondre
#4
[...]

**

Nous avons conclu la soirée avec deux parties de Nosfératu. Lors de la deuxième, où j'étais le vampire, j'ai bénéficié de la réputation d'Alendir, qui a incité Jehan et Skarn à le poignarder à ma place.
Répondre
#5
[...]

Vic étant revenu, nous avons conclu la soirée sur une partie de Nosfératu. J'étais Renfield et j'ai choisi Skarn comme vampire. Mais à cinq, si les chasseurs ne font pas l'erreur de poignarder trop vite quelqu'un, il n'est pas facile pour le vampire de gagner et cela n'a pas marché cette fois-ci.
Répondre
#6
Chacun sait bien que je déteste fanfaronner mais il faut avouer que cette soirée fut plutôt mémorable...

[...]
Le dernier jeu fut Nosferatu, où en tant que complice du vampire, je choisis Skarn pour incarner ce vil rôle (ce choix était peu probable venant de moi, vu que nous nous chamaillons tout le temps). J'ai d'ailleurs pesté contre la pusillanimité de mon vampire, qui ne mordait jamais (sans doute cherchait-il son dentier), mais nous avons finalement remporté la game, en partie grâce à l'usure (le jeu ayant duré 30 min et Jehan devant partir).
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#7
[...]

5) Le jeu de chasse au vampire (Nosferatu)
C'est celui auquel j'ai vraiment le moins accroché. Peu de cartes différentes, presque pas de liberté d'action, peu de choses à faire en fin de compte... Peut-être que le déroulement de partie était particulier mais bon je n'ai vraiment pas trouvé cette chasse trépidante. Peut-être aussi parce que le jeu est loin de représenter une chasse réelle. J'aurai bien vu quelque chose de plus étoffé, avec un plateau par exemple, mais surtout quelque chose de moins artificiel.
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#8
Alendir a écrit :Le dernier jeu fut Nosferatu, où en tant que complice du vampire, je choisis Skarn pour incarner ce vil rôle (ce choix était peu probable venant de moi, vu que nous nous chamaillons tout le temps). J'ai d'ailleurs pesté contre la pusillanimité de mon vampire, qui ne mordait jamais (sans doute cherchait-il son dentier), mais nous avons finalement remporté la game, en partie grâce à l'usure (le jeu ayant duré 30 min et Jehan devant partir).

Je fais gagner ce type et il râle. Honnêtement, lors d'un Nosferatu à 5, le vampire est obligé de jouer planqué s'il veut espérer l'emporter. Tu as d'ailleurs été un bien mauvais serviteur : quelle idée de révéler l'innocence de Jehan alors que tout l'indiquait comme le vampire (il a même mordu à ma place !). Sans cela, je suis à peu près sûr que Salla aurait tenté de l'éliminer dès le pieu en sa possession.

Bon après, j'ai peut-être poussé le bluff un peu trop loin : j'étais un meilleur chasseur de vampires que mes poursuivants, accomplissant même un rituel tout seul. Je m'étais d'ailleurs arrangé pour avoir réellement deux nuits et deux morsures en main avant de les utiliser (j'ai hésité à montrer « accidentellement » ma main à mon voisin Salla pour le convaincre de mon innocence, mais cela était quand même assez limite comme pratique).

[...]
Répondre
#9
[...]

Pour Nosferatu j´ai mieux apprécié que la dernière fois, d´autant plus que grâce à alendir.j´ai pu expérimenter le rôle du vampire. Néanmoins je reste encore peu convaincu par ce jeu. Il faut qu´alendir joue avec sa stratégie si particulière pour trouver quelques moment d´anthologie.
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#10
[...]

Citation :Pour Nosferatu j´ai mieux apprécié que la dernière fois, d´autant plus que grâce à alendir.j´ai pu expérimenter le rôle du vampire. Néanmoins je reste encore peu convaincu par ce jeu.

Nosferatu est un jeu moins rapide que je ne le pensais auparavant. Soit le vampire se montre agressif (ce que j'ai fait lors de notre première partie, au désespoir croissant de Skarn-Renfield) et il a de bonnes chances de se faire griller si les chasseurs ne sont pas trop hâtifs, soit il joue de façon beaucoup plus prudente et la partie peut durer un bon moment.
Répondre
#11
(09/01/2014, 13:31)tholdur a écrit : Pour Nosferatu j´ai mieux apprécié que la dernière fois, d´autant plus que grâce à alendir, j´ai pu expérimenter le rôle du vampire. Néanmoins je reste encore peu convaincu par ce jeu. Il faut qu´alendir joue avec sa stratégie si particulière pour trouver quelques moment d´anthologie.

Je suis content qu'on reconnaisse enfin mes mérites ^^
J'ai en effet trollé durant toute la soirée, ayant tout d'abord lancé une attaque suicide contre les sorciers de Skarn à la fin de la partie de Smallworld, le privant de la victoire (mais il l'avait mérité, en me poursuivant sur le plateau durant toute la partie !).
Ensuite, en tant que qu'enquêteur frustré de ne jamais être choisi pour incarner le vampire, j'ai décidé d'employer une tactique psychologique de haute volée : placer moi-même une morsure pour surprendre le vampire et voir si une des personnes attablée avait une une mine surprise voire réjouie. Malgré le fait que le vampire avait simultanément posé une nuit, ce qui rendait le résultat surprenant pour tout le monde, j'ai pu voir sur les lèvres d'Outremer se dessiner un léger sourire, vite occulté par une main qui se voulait pensive. Ce dernier fut très rapidement empalé.
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#12
Ce qu’oublie de mentionner Alendir, c’est que sa stratégie a lamentablement échoué à la deuxième partie, où, après un départ délicat qui innocenta dès le début Skarn et Tholdur, il s’est pris à jouer une morsure en l’annonçant bien haut, incitant Salla à le poignarder sous les yeux rigolards du véritable vampire, à savoir moi-même!
Répondre
#13
Concernant Nosferatu dont je n'ai disputé qu'un partie, j'ai trouvé en effet que la stratégie n'était pas apparente (surtout quand on en ignore les mécanismes). Toutefois le visionnage de la vidéo sur Tric-Trac des explications par l'auteur laisse poindre davantage de tactique. Vous trouverez le lien dans le sujet sur le jeux possédés par les forumers.
Répondre
#14
[...]

Nous avons enchaîné sur trois parties de Nosfératu. Lors de la troisième, je me suis distingué en étant le premier vampire à remporter ce jeu de la manière normale (en distribuant cinq morsures). Il faut dire que j'ai été puissamment secondé par mon fidèle Alendir Renfield, qui détenait le pouvoir étonnant de repousser indéfiniment la venue de l'aube.
Répondre
#15
Un peu comme la partie de Chevaliers de la Table Ronde où il y a eu une énorme tension pour savoir qui était le traître, et finalement, aucun des chevaliers n'était félon, la partie de Nosferatu était très confuse : personne ne savait qui était Dracula. À part une chasseuse révélée au bout d'un moment, tout le monde était raisonnablement suspect (encore que certains plus que d'autres). Le doute et la confusion ont culminé jusqu'à ce que la partie se solde par la mort d'un innocent, quand un chasseur a tué un autre chasseur, donnant ainsi la victoire au camp adverse.
Personne n'a su qui était Dracula, il faut croire que comme pour Chevaliers il n'y avait pas un seul traître à table...

Bon je ne commenterai par contre pas ma première partie de Libertalia, par contre, vu que j'ai passé pratiquement tout le voyage à fond de cale !

*se remet discrètement à bosser avant que le patron arrive*
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)