[60] L'Œil d'Émeraude
#1
bon alors je n'ai pas encore acheté le bouquin qui vient juste d'etre mis en presentoir de ma librairie preferée ; je vais l'acheter demain je pense . Alors j'attends avec impatience une crtitique ! surtout parmi les non anglophiles qui ne l'ont pas lu .
Pour ma part j'ai le bouquin en VO depuis sa sortir et ma foi je suis tout à fait d'accord avec les absurdités ( meme pas onirique ) du livre : le souterrain sous cette cabane ....mais je ne vais pas y revenir tant les points negatifs ont deja ete souligné .
Cependant je dois dire qu'il est tres different d'une "crypte du sorcier " pour prendre le cas extreme ; en effet j'ai pu en 2 tentatives arrivé à la fin du labyrinthe donc quasiment du livre.Il me manquait le 2ème oeil en fait .Donc la jouabilité est quand meme relativement mieux dosée que la(mau)dite crypte et les morts soudaines (dues à un mauvais choix) sont moins nombreuses que d'ordinaire .
Evidemment pour un joueur attaché à un solide background et tout et tout l'oeil d'emeraude du dragon c'est léger , tres leger en comparaison à "la creature venue du chaos ", l"es mercenaires du levant ", "l'ancienne prophétie" , "les chevaliers du destin ", "la revanche du vampire" pour ne citer que mes préférés.
Mais comme je suis tres joueur et que je n'ai pas réussi en version anglaise à trouver le 2 ème oeil , OUI je vais me replonger avec envie dans ce labyrinthe sans queue ni tete !Et je serais content de finir le livre sans tricher , je pense honnetement que c'est possible .
Répondre
#2
Je viens d'y jouer pour la première fois cet après-midi.

Je suis mort d'épuisement contre un cyclope - comprendre : toutes mes conneries précédentes m'avaient tellement affaibli que le bigleux m'a balayé en deux assauts.


Bon, ma première impression, c'est qu'il est effectivement plus jouable que la moyenne des Livingstone. Je n'ai pas vu de grands pièges mortels ou de "mâts", pour reprendre une expression locale ; et d'après ma carte, j'ai l'impression d'avoir déjà bien avancé dans le labyrinthe (pour un premier essai, s'entend).

Ma deuxième remarque, c'est que j'aime beaucoup Livingstone ; mais que là, effectivement, il ne s'est pas vraiment cassé le c*l.

Quand on regarde la carte, on s'aperçoit en effet qu'il y a très peu d'embranchements dans ce labyrinthe. L'aventure se résume la plupart du temps à avancer, tout droit sur de loooongs corridor, et à décider d'ouvrir une porte ou pas (des fois sur la gauche, des fois sur la droite).
Du coup, en général, on commence par tout ouvrir, et à se prendre tous les seaux de me**de sur la tronche au premier essai... Enfin moi, je fais comme ça, du moins ; "poursuivre son chemin", je vois pas trop l'intérêt dans ce type de quête...

Un peu comme certains Sherlock Holmes débiles, où 25 témoins défilent devant vous, et où, à chaque fois l'auteur vous propose : "Vous voulez l'interroger, ou rentrer dormir chez vous ?"

-"Euh, nan-nan, je vais être stratégique : je vais pas l'interroger, celui-là. "

Ceci dit, l'arrivée de Timollé redonne du pep's au bouquin ; j'ai donc hâte de le refaire, et de profiter à nouveau du nabot, avec son "ton sentencieux!"

Plus de news bientôt.
Répondre
#3
Si vous voulez des critiques de ce livre, il y en a eu plein sur Gamebook, dont la mienne. Le vieux sujet devrait être encore là. Les gens avaient pu le lire en VF parce que je l'avais traduit.

http://gamebook.free.fr/forum/phpBB2/vie....php?t=322

Et juste au cas où ça intéresserait encore les gens de comparer les deux traductions, voici la mienne en Word avec illustrations d'origine en 72 dpi :

http://homepage.mac.com/siyanlis/Xhoroma...nLight.doc
Répondre
#4
Je partage l'avis de Mad Martigan sur ces deux points : Livingstone s'est clairement pas foulé, et l'entrée en scène de Timollet apporte un peu de consistance à l'aventure, qui serait bien plate sinon.

J'ai fini l'aventure à la 2ème tentative. La 1ère fois je n'avais pas trouvé le 2ème oeil. L'endroit où il est caché est bien trouvé, j'avoue. ça m'a fait plaisir de mettre la main dessus.
Répondre
#5
J'ai relu l'Oeil d'Emeraude aujourd'hui. C'est plus agréable en format papier et sortant de la douche j'étais bien en condition LOL donc mon avis est légèrement plus objectif. Mais les défauts restent présents: le scénario est quasi inexistant, l'aventure n'étant qu'une suite de combats et de pièces à fouiller. Mais le plus gênant est l'incohérence du labyrinthe: qui l'a construit? Que foutent tous ces monstres sous terre? Que viennent faire l'épée de Razzak ou le démon de l'enfer dans tout ça? Aucune explication n'est fourni et c'est bien dommage car sinon la pilule aurait pu passer. Confus

Je maintiens donc ma note de 5.5/10 car ce n'est quand même pas le DF que j'ai le moins aimé. (Le mercenaire de l'espace ou le chasseur des étoiles sont encores pires^^)
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#6
bon ma premiere tentative se solde par une mort mais fallait s'y attendre : mon seul but est de dégotter l'oeil donc je fouille tout et je rentre departout , je prends tous les malus possible etc....mais je suis parti bien sur avec un 122 412 qui est le nombre de Force sans lequel on ne peut livingstoniser correctement .
Je suis meme pas arrivé jusqu'a p'tit mollet c'est vous dire !
Mais y' a vraiment du second degré avec l'artiste peintre , c'est comique ...absolument .
ps: je n'ai pas trouvé l'oeil et au fait c'est une bonne idée d'avoir pensé dans la version française à colorier l'oeil en vert sur la couverture ! C'est bien vert une emeraude ? tres bien pour la coherence .
aplus pour mes autres impressions que je livre petit à petit
Répondre
#7
J'ai terminé ce livre au 10ème essai. C'est énorme mais j'ai eu une malchance incroyable aux tirages d'habileté : 7 ou 8, 8 fois sur 10!
Je n'ai pas voulu tricher...
Il n'empêche qu'il doit être possible de le gagner avec de faibles scores grace à toutes les armes, armures boostant cette carac'. Mais un mauvais score en chance est aussi très préjudiciable.
ça m'a fait plaisir de voir un Livingstone jouable, mais toute une aventure dans des souterrains, c'est usant. Sans parler des multiples objets en "fer, argent, cuivre, or ou bronze" qui encombrent inutilement le sac à dos.
J'ai mieux aimé que le Temple de le Terreur. Mais comme ce dernier fait partie des LDVELH que j'apprécie le moins...
Répondre
#8
tiens littlebig s'appel timollet ?
je preferai petitgros ;-)
Répondre
#9
La traduction est pourtant correcte dans ce livre je trouve (pour une fois!) et les illustrations sont sublimes. C'est plutôt l'aventure qui ne suit pas.^
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#10
Tiens, bizarre, c'est justement la traduction qui ma vraiment déplu dans ce livre... je préfère mille fois celle de Oiseau. Par contre, McKenna est toujours au top.
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#11
Marcheur des Cieux a écrit :tiens littlebig s'appel timollet ?
je preferai petitgros ;-)


Pourtant je trouve que Timollet est bien trouvé, surtout quand on pense que son oncle s'apelle Grosmollet.
Répondre
#12
Je pense que la traduction est bonne ( comme celle de Oiseau, ni plus, ni moins ).

Le background est bien respecté dans les appellations ( Forêt des Ténèbres, Pont de Pierre, etc...). On aurait facilement pu se retrouver avec une Forêt des Ombres ou autre horreur aux yeux du puriste.


Répondre
#13
Résumé très rapide : c'est NAWAK ce bouquin, du grand n'importe quoi, Livingstone se fiche du monde.
Par contre, je ne regrette pas mon achat : Martin McKenna assure vraiment.
Répondre
#14
Le problème avec cette aventure c'est qu'il a (très) visiblement repris des bouts d'anciennes aventures et les a collés ensemble. Il ne s'est vraiment pas foulé dans ce livre et cela se sent.
Répondre
#15
L’ouvrage n’a rien de révolutionnaire, mais c’est ce que j’appellerais une valeur sûre des Livres Dont Vous Etes Le Héros. Il utilise à bon escient les recettes qui ont fait le succès des opus précédents : une ambiance heroic fantasy, et des objets à découvrir, permettant eux-mêmes d’en dénicher de nouveaux. La grande majorité de l’aventure vous plongera dans un labyrinthe sous-terrain regorgeant de salles, cavernes cachées et autres couloirs sombres, … Claustrophobes s’abstenir.

Deux caractéristiques sont spécifiques à ce livre par rapport aux autres :
- La pléthore d’objets à découvrir. Mais ce n’est pas un défaut en soi. Certains sont utiles, d’autres sont maléfiques, et le reste ne fait que contribuer à une diversion voulue par l’auteur.
- Un compagnon de route, en la personne d’un nain, qui sera à vos côtés durant une bonne partie de l’aventure.

Les +
- Multiplicité des parcours possibles
- Niveau de difficulté bien dosé

Les –
- Pas très original au niveau des rencontres
- Scénario classique
- Type de décors restreint : sous terre…

Appréciation globale : Une valeur sûre => 13/20
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)