Mini-Yaz 2017 La Danse des Sorcières (Maléfisse)
#16
La Danse des Sorcières : ce que j'ai préféré dans cette AVH c'est sans aucun doute l'originalité du propos. J'aime beaucoup tout ce qui sort des sentiers battus et là, même si le cadre de l'histoire peut paraître classique (sorcellerie, sabbat, etc.), le fait d'incarner une sorcière dans un moment aussi extrême de son existence est particulièrement intéressant. Aucun ennui donc lorsque j'ai essayé il y a déjà longtemps, ni à présent que j'ai retenté l'aventure !

Autre point fort : la construction très efficace à mon goût. On est tout le temps confronté à des choix, variés, et en plus les chemins menant au fameux 32 sont assez nombreux (les codes étant multiples). En faisant preuve de logique (c'est-à-dire ici en se mettant dans la peau du personnage ! ^^), on arrive très bien à naviguer. Toutes les petites variations sont intéressantes, c'est bien pensé.

Le style est tout à fait satisfaisant (ça se lit vraiment bien). En fait, comme cela a été souligné dans d'autres feedbacks avant moi, il n'y a pas de défaut qui pourrait entraver le plaisir du jeu ou de la lecture.

Seule réserve (personnelle) : un petit manque d'envergure encore peut-être dans le traitement ou dans le fond (mais c'est le problème des mini-AVH en général, probablement).
Autrement dit, j'aurais aimé que l'histoire dépasse un peu cette "simple" aspiration à l'extase satanique (oui, c'est déjà pas mal, c'est vrai ^^), ou bien que le style emmène vraiment dans un trip bien dark.

Bon, ceci dit j'ai aimé et d'autant plus que je suis assez friand moi-même de tout ce qui tourne autour du 666... Twisted

A ce propos, Maléfisse, je crois que personne n'en a encore parlé, mais ton AVH me fait fortement penser à un film assez récent que j'ai particulièrement apprécié et qui est passé un peu inaperçu : The Witch.
Je me souviens d'un bébé qui passe un sale quart d'heure, d'un bouc bien flippant et surtout d'une fin orgasmique qui m'est revenue à la lecture de ton oeuvre.
Répondre
#17
Une avh que je n'ai pas explorée jusqu'au fond mais qui m'a séduit par son ambiance. Du point de vue du style c'est très bon et le choix de décrire un cercle de sorcières est une très bonne idée. Je ne me suis malgré tout pas senti complètement transporté par l'intrigue et les événements, sans pouvoir dire exactement pourquoi.
C'est en tous cas une oeuvre qui en appelle d'autres j'espère.
Répondre
#18
Il m’a fallu pas mal de tentatives pour terminer cette aventure. À l’exception de la dernière, qui m’a vu atteindre la « meilleure » fin, elles se sont toutes terminées au 50.

J’ai passé un bon moment à parcourir cette A.V.H., qui se lit agréablement. Le style est clair et fluide, malgré, une fois encore, une orthographe pas toujours irréprochable — mais la Danse des sorcières est loin d’être la pire dans ce domaine.

Les nombreux essais qu’il m’a fallu pour atteindre le paragraphe 32 ont rendu les relectures un petit peu fastidieuses. Le souci est que je n’ai pas saisi la logique sous-jacente des choix (mais peut-être y en a-t-il une). J’ai eu le sentiment que faire les bons relevait beaucoup du hasard. Comme je l’écrivais dans mon retour sur Incarnation, on est dans du die & retry, et ce type de jeu me paraît davantage adapté à une histoire longue qui fait la part belle à l’univers. Du coup, pour un mini-Yaz, je suis un peu moins fan.

En revanche, rien à redire à l’univers. J’ai beaucoup apprécié la maîtrise du décalage entre l’aspect très glauque du monde que nous décrit le récit (un sacrifice de nourrisson, quand même) et ce même monde vu au travers des yeux du personnage principal, pour qui tout cela ne semble que très banal. J’ai aussi bien aimé le souci de donner une cohérence à cet univers, l’explication de la source d’énergie des sorcières, et tous les petits détails qui lui donnent de la crédibilité et de l’épaisseur.

Encore un bon moment de lecture, donc (ce mini-Yaz était décidément un très bon cru), mais de nouveau une jouabilité peut-être perfectible.
Répondre
#19
Tiens un truc qui m'a fait penser grave à l'avh de malefisse : https://www.youtube.com/watch?v=edouKMDk2hI
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#20
Quelqu'un sait ce que devient Malefisse, d'ailleurs ? Il a cessé de se connecter au forum l'année dernière, en plein pendant le mini-yaz. C'est bizarre.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)