Nils Jacket et le Voleur d'Ombres
#1
Finalement, pas besoin d'astuce style "envoyer l'AVH en pdf à un juge le cachet du net faisant foi" : le tome 3 des Enquêtes de Nils Jacket a pu être mis en ligne à temps ! Merci à mon webmestre au taquet pendant ses fêtes en famille à des kilomètres de chez lui.

Nils Jacket et le Voleur d'Ombres

Dans cette enquête de 1200§, vous incarnerez de nouveau le détective Nils Jacket, comme dans le tome 1. J'avais expliqué ma ligne de conduite : les tomes impairs des romans policiers traditionnels, les tomes pairs des choses différentes. Vous retrouverez donc une construction classique pour cette nouvelle intrigue ; ce qui change c'est le type de crime (des vols), le milieu (celui de l'art) et l'adversaire.

L’Histoire :
Le Voleur d’Ombres.
Depuis des semaines, tous les journaux ne parlent que de ce gentleman cambrioleur. Spécialisé dans le vol de tableaux, il avertit toujours la police de ses forfaits à l’avance, mais personne n’a jamais pu l’attraper. VOUS, Nils Jacket, le célèbre détective privé, allez à votre tour vous mesurer à lui. Horace Halade le milliardaire, prochaine victime annoncée, vous a engagé pour protéger sa toile. Là où toutes les polices ont échoué, saurez-vous mettre la main sur ce voleur qui ne laisse pas d’ombre dans son sillage ?


Cette histoire est encore une fois totalement indépendante des volets précédents. Vous y trouverez des références, notamment des personnages récurrents. Si vous avez lu les deux premiers tomes et que certaines vous semblent étranges, peut-être font-elles référence à Nils Jacket contre l'Agent X 1.1. Il ne vous restera plus qu'à lire cette nouvelle version.^^

Les Règles :
Comme d'habitude, pas de hasard sous forme de dés. Une seule arme requise : votre intelligence. C’est à vous de prendre les bonnes décisions grâce à votre flair, de suivre toutes les pistes, de vous montrer audacieux ou prudent, de faire preuve de ruse et de sagacité pour découvrir la vérité.

Le Journal d'Enquête sera plus simple que dans les premiers tomes : plus de case Argent, plus de case Santé, une rubrique "objets" qui servira peu.
Seule nouveauté conséquente : un calendrier. Votre duel avec le Voleur d'Ombres risque de durer plusieurs semaines. Ce calendrier vous permettra de vous y retrouver.
Ne le voyez pas comme une contrainte : si vous ne l’utilisez pas pour noter vos actions et vous plantez, vous risquez surtout de relire des paragraphes déjà lus, rien de dramatique. C’est pour vous aider à vous rappeler de ce que vous avez fait.

Construction :
J’ai gardé le principe du tome 2 : un emploi du temps à gérer et à composer soi-même. Ce système vous offre une grande liberté d’actions, dans l’ordre que vous désirez. Et donc des relectures très différentes. Un système tout à fait en phase avec un scénario sur la durée. D'où le calendrier.

Quand j’ai commencé à rédiger cette aventure policière, j’ai eu peur qu’avec ce système elle fasse trop visual novel (le but était aussi d’être édité sur tablette, c’était à la mode au moment où je l’ai conçue). Je craignais les temps morts, par rapport aux deux premiers tomes hâletants. En testant après coup, j’ai trouvé qu’au bout du compte, ça allait très vite ; j’ai été rassuré.
De toutes façons, normalement, vous ne devriez pas souvent retourner voir les mêmes suspects ; la construction avec emploi du temps modulable sur plusieurs semaines ne devrait donc pas être trop lourde.

Mener à bien cette conception a néanmoins été éprouvant une nouvelle fois. Par ailleurs, en refondant Nils Jacket contre l’Agent X, j’ai éprouvé beaucoup plus de plaisir à écrire car je n’avais pas des milliers de cas de figure à envisager ; j’étais moins oppressé, plus libre. Je pense qu’à l’avenir je reviendrai à ce type de construction, moins gourmande en paragraphes qui plus est. Je veux passer moins de temps sur un seul tome, je veux avancer plus vite. Et les intrigues à venir conviendront moins à ce type d’organisation, de toutes manières.

Difficulté :
L’intrigue s’étendant sur une durée plus longue, j’ai choisi de grandement abaisser la difficulté de ce volet. Tous les indices sont plus facilement accessibles. Il vous restera à les assembler et à en tirer les bonnes conclusions. Le but aussi était, en diminuant la difficulté, que vous n’ayez pas trop le sentiment visual novel au fil des relectures.
Le challenge devrait tout de même être à la hauteur, car chaque vol du voleur peut être vu comme une mini-enquête à résoudre. Votre adversaire vous donnera du fil à retordre.

Le style :
L’histoire se déroulant sur une longue durée, j’ai modifié le style en conséquence, cela s’imposait. J’ai testé plusieurs façons de faire, notamment dans la gestion du temps… et des temps.
Ce qui m’a permis des paragraphes avec des points de vue inhabituels, libérés de la contrainte de l’immersion, plus proches du roman policier traditionnel. Vous me direz ce que vous en pensez. C’est ce dont je suis le plus fier dans ce Nils Jacket.

Feedback :
J’attends vos avis et vos critiques.

Seul problème pour l’instant : un bug empêche l’accès aux paragraphes au-delà de 999, ce qui peut vous bloquer la lecture. Nous essayons de corriger ça au plus vite. Idem pour les bugs de mise en page. Les corrections se feront au fur et à mesure. J’espère que ce bug ne remettra pas en cause la qualification pour les Yaz : ce serait rageant, tous ces efforts pour rien…

Vous me direz alors :
Est-ce que cette enquête vous plaît, à pourchasser un voleur plutôt qu’un meurtrier ?
Est-elle plaisante à lire et à jouer ?
Les scènes vous intéressent-elles ?
Appréciez-vous le style d’écriture inhabituel ?
Le challenge proposé vous captive-t-il ?
Etc.

Vous me signalerez les fautes, les erreurs de renvoi, les incohérences. Ce qui m’intéresse le plus, c’est toujours l’évolution du raisonnement du lecteur :
Qui soupçonniez-vous d’abord ?
Quelle théorie avez-vous ébauchée ?
Quelle piste vous semble-t-il prioritaire de creuser ?
Quels renseignements êtes-vous frustrés de ne pas trouver ?
Quelles questions auriez-vous aimé poser ?
Quelles actions auriez-vous voulu pouvoir effectuer ?

Pour éviter de tout spoiler, vous pourrez me donner en MP les théories que vous aurez développées.

Bonne chasse à tous !
Répondre
#2
(31/12/2014, 01:20)JFM a écrit : Seul problème pour l’instant : un bug empêche l’accès aux paragraphes au-delà de 999, ce qui peut vous bloquer la lecture. Nous essayons de corriger ça au plus vite.

Voilà, normalement c'est tout bon, vous avez accès à tous les paragraphes. Pile poil avant minuit le 31 décembre. Ouf. Drunken
Répondre
#3
J'ai commencé à lire l'histoire. Voici les points que je révèlerai pour le moment.

SPOILERS!!!
Une aventure à la Arsène Lupin ce qui est original d'autant plus qu'on ne joue pas le voleur mais le détective. Le challenge proposé doit être de qualité étant donné la faculté du voleur à faire disparaitre les ombres. Sans cet évènement surnaturel, on se croirait presque dans la réalité. Si l'aventure est plaisante à jouer, c'est une autre histoire pour la lire étant donné que je suis un habitué des LDVH avec le présent de l'indicatif. Autant dire que la présence du passé simple et de l'imparfait fait davantage penser à un récit qu'à une avh.

Aprés j'ai remarqué quelques incongruités:
-la déduction que le peintre aie colorié le chapeau vert de la dame en noir m'a fait loucher. Il y a justement plusieurs façons de faire du vert avec plusieurs couleurs (surtout si on considère le kaki comme du vert) avec des variations de couleur. On croirait que le peintre dans sa prison n'avait le droit qu'au noir et blanc.
Je trouve ensuite que le vol arrive trop vite entre l'introduction et celui du vol suivant. On a à peine le temps de faire quoi que ce soit ne serait ce d'inspecter les lieux je trouve.
Alors que plusieurs vols ont eu lieu et que Nils est sur le coup dés le 2 avril. Que fabrique t'il du 2 au 8 avril? Il aurait du avoir le temps d'avancer. Or tu passes sans transition de cette date à l'autre sans que le détective ne fasse des recherches.
Sur le gestion du temps, passer une demi-journée à un endroit n'est pas toujours exact à mon sens. L'aprés midi est bien plus longue que le matin et on n'a plus de choses à faire dans un aprés midi que dans une matinée. Le fait que tu résumes à une action une demi-journée ma parait étrange.
Il y a parfois un langage pour ma part argotique. exemples: (200: il a l'air d'un alcoolo; 1053: vous graillerez).
300: Alors que Nils déteste l'avocate Narjis, il tombe dans son propre piège en révélant quelque chose dont il n'est absolument pas certain (il lui dit que le commissaire a de sérieux motifs de retenir david en garde à vue). Non, une garde à vue est limitée dans le temps et en l'absence de preuves concrètes, le suspect est relâche. D'ailleurs, le témoignage de David Ducult me parait cohérent vis à vis de celui de la femme Halane). Nils perd tout seul la face par rapport à Narjis. il aurait mieux fait de se taire.
144:Je trouve dommage que tu ais mis dans une deuxième partie la discussion entre Sonia et Lydia. A mon sens, seul les scènes auquel Nils assiste devraient être révélées. Là tu révèles une information importante (un certain Sam qui serait impliqué) nous donnant des indications mais que le héros ignore. A ta palce, j'aurais proposé de feindre de s'en aller et d'écouter cette conversation grâce à la montre-micro du détective.

Je n'ai pas beaucoup avancé mais comme ton avh est trés longue, ce que je révèle maintenant ne sera pas à faire plus tard. ceci dit, je prend quand même plaisir à jouer, je vais donc continuer l'aventure en réfléchissant à tes questions ci-dessus.
Répondre
#4
(14/01/2015, 23:32)titipolo a écrit : Autant dire que la présence du passé simple et de l'imparfait fait davantage penser à un récit qu'à une avh.

C'était le but recherché. La longueur dans le temps de cette histoire a très vite rendu l'usage du présent très plat.
J'ai tenté le passé et m'y suis bien fait, au bout du compte.
Et ça m'a permis des figures de style différentes qui m'ont bien plu.


(14/01/2015, 23:32)titipolo a écrit : Je trouve ensuite que le vol arrive trop vite entre l'introduction et celui du vol suivant. On a à peine le temps de faire quoi que ce soit ne serait ce d'inspecter les lieux je trouve.
Alors que plusieurs vols ont eu lieu et que Nils est sur le coup dés le 2 avril. Que fabrique t'il du 2 au 8 avril? Il aurait du avoir le temps d'avancer. Or tu passes sans transition de cette date à l'autre sans que le détective ne fasse des recherches.

L'histoire commence au §1, le 8 avril. Un lundi. Tu remarqueras par la suite que Nils Jacket est pris tous les lundis par un autre travail. Il attaque son enquête dès le lendemain 9 avril.

Entre le 2 et le 8, il n'a pas été engagé sur l'affaire du Voleur d'Ombres et doit s'acquitter de ses engagements en cours. Je n'ai pas voulu épiloguer là dessus.


(14/01/2015, 23:32)titipolo a écrit : Sur le gestion du temps, passer une demi-journée à un endroit n'est pas toujours exact à mon sens. L'aprés midi est bien plus longue que le matin et on n'a plus de choses à faire dans un aprés midi que dans une matinée. Le fait que tu résumes à une action une demi-journée ma parait étrange.

Un matin de 7h à 12h et un après-midi de 14h à 19h me paraissent équivalents. Tout est question d'habitudes personnelles et/ou culturelles, je suppose. On peut dire que Nils Jacket est un détective matinal.

Il est évident que, dans un livre, on est obligé d'en passer par des raccourcis pour ne pas trop alourdir la gestion de l'action. Pour éviter l'usine à gaz à l'auteur comme au lecteur. Mon but a vraiment été de simplifier au maximum la gestion du temps, ce qui peut donner cette impression.
Et rien qu'avec cette simplification, ça été très dur de gérer tous les cas de figure...!!! Pale


(14/01/2015, 23:32)titipolo a écrit : Je trouve dommage que tu ais mis dans une deuxième partie la discussion entre Sonia et Lydia. A mon sens, seul les scènes auquel Nils assiste devraient être révélées. Là tu révèles une information importante (un certain Sam qui serait impliqué) nous donnant des indications mais que le héros ignore. A ta palce, j'aurais proposé de feindre de s'en aller et d'écouter cette conversation grâce à la montre-micro du détective.

Justement, mon but était exactement l'inverse. Et l'usage du passé me le permettait, c'était l'une des figures de style dont je parlais. Inclure des scènes "off", sans Nils Jacket. Et si elles donnent des indices au lecteur (qui pourront être mis sur le compte du "flair" du détective), ça diminue la difficulté, et donc le nombre de relectures, ce qui ne déplaira pas à tout le monde ici, je pense.

Bonne continuation dans ta lecture Titipolo ! Smile
Répondre
#5
Je suis bloqué dans l'aventure. Le 07 mai est la dernière date que tu proposes au paragraphe 523. Le 07 Mai, je fais donc mes deux actions et on me propose aprés de revenir au 523. or pas de 8 mai proposé. est ce normal? Ais-je manqué quelque chose?

Sinon sacré défi, dans ma partie, tous les vols ont eu lieu et l'enquête ne m'a pas permis de découvrir le coupable. Il faut dire qu'à chaque fois que l'on demande si on a le mot code proposé, ce n'est jamais le cas pour moi. j'ai l'impression de tourner en rond. Peut être aurais je plus de chance la prochaine fois.
Répondre
#6
(21/01/2015, 00:38)titipolo a écrit : Je suis bloqué dans l'aventure. Le 07 mai est la dernière date que tu proposes au paragraphe 523. Le 07 Mai, je fais donc mes deux actions et on me propose aprés de revenir au 523. or pas de 8 mai proposé. est ce normal? Ais-je manqué quelque chose?

Au §1140, par lequel tu as dû passer avant d'être redirigé vers le 523, on demande "si vous êtes le 7 mai", auquel cas tu dois te rendre au §1000.
Répondre
#7
SPOILERS!!!

MOUAHAHA, troisième tentative et le voleur court toujours. Non ,je ne tenterai pas une quatrième partie. J’expliquerai pourquoi un peu plus bas.
Avant de faire mon feed, je vais expliquer la situation de Nils à la troisième tentative : Lydia Nortangeli a été prise en flagrant délit de vol sur le dernier lieu et ses sœurs complices. Pour autant, je refusais l’explication qu’elles étaient les voleuses des tableaux même si leur situation financière était désastreuse. Le vol de bijoux était donc une piste plus plausible. Le voleur de tableaux était davantage un passionné de défis et l’argent n’était pas le premier motif du vol. j’avoue avoir eu ce mot code par erreur. En reprenant une partie, j’avais mal noté le numéro et je me suis retrouvé sans savoir comment avec un paragraphe ou Nils flirte avec Samantha et qu’elle parle dans son sommeil. Bref. J’ai donc accusé Thanos qui me paraissait le plus louche de tous les suspects. Etant lui-même magicien, il s’est trahi en disant qu’il ne connaissait pas David Ducult alors qu’ils étaient entrain de converser en regardant les images par caméra. Mais où était alors son tableau ? Je ne l’ai jamais su mais il était évident qu’il avait organisé son propre vol. Après ses confessions, c’est finalement Ducult qui devient le coupable idéal. Personnellement, je ne l’avais pas vraiment soupçonné, me disant que c’ était trop facile étant donné qu’il était le premier suspect épinglé par nos collègues. Pourtant si j’ai bien compris, c’est lui le coupable. Malheureusement, j’étais incapable de le prouver car je n’ai pas su dire à l’avocate (à qui j’ai envie de briser les rotules) qui s’était infiltré dans le passage. Au final : Tout le monde sait que Ducult est le coupable mais faute de preuves, il est relâché.

Maintenant place aux réponses à tes questions :

Est-ce que cette enquête vous plaît, à pourchasser un voleur plutôt qu’un meurtrier ?
Oui, et puis c’est moins risqué que pourchasser un meurtrier.

Est-elle plaisante à lire et à jouer ?
Oui et non, cela dépend. Premièrement je ne suis pas un fan du passé simple dans les LDVH. D’un autre coté, tu as misé sur l’originalité. A jouer, il faut savoir que paradoxalement à ma première réponse, le fait que le coupable soit seulement un voleur nous permet d’aller jusqu’au bout. Cependant cela ne laisse plus de surprise quand on rejoue. La structure de ton avh m’a fait décrocher de l’aventure car on a l’occasion de tout explorer dés le début. C’est pour cela que je n’ai pas très envie de recommencer. Surtout que cela prend beaucoup de temps à jouer et qu’il y a d’autres avh à lire et à commenter.

Les scènes vous intéressent-elles ?
Oui, ca rompt avec la monotonie de revenir à un paragraphe qui sert de « menu principal».

Appréciez-vous le style d’écriture inhabituel ?
Réponse plus haut.

Le challenge proposé vous captive-t-il ?
Tu as misé sur le OTP bien vicieux. Je ne t’en tiendrai pas rigueur car on était prévenu. Par contre, je n’ai pas pris autant plaisir qu’un OTP du style « La créature venue du chaos » car on se retrouve avec toujours les mêmes actions à faire chaque journée alors que dans le LDVH de Steve Jackson, prendre un chemin peut être une fausse piste mais chacun d’entre eux est différent. De plus à chacune de mes parties, j’avais l’impression de n’avoir jamais le bon mot clé à chaque moment du jeu, de venir et de revenir dans chaque lieu sans jamais rien trouver. J’ai fait une partie « test » pour voir ce que donnait la scène si on avait le mot clé. Hé bien finalement ca ne donne pas beaucoup d’indications. Il n’y a qu’à la fin où l’on voit vraiment l’importance. Après plusieurs vols de tableaux, j’avais l’impression d’avoir tout vu et revu et je me suis même retrouvé à glander jusqu’au dimanche.

Qui soupçonniez-vous d’abord ?
Personne en particulier et sûrement pas Ducult. A vrai dire je soupçonnais les sœurs Nortangeli d’être impliquée sans être les véritables voleuses après la discussion entre Lydia et sa sœur (dont Nils n’assiste pas et dont je t’avais parlé dans le message précédent). Je voulais à tout prix savoir qui était ce «Sam » avant de me taper la main contre le front tellement c’était logique.

Quelle théorie avez-vous ébauchée ?
Aucune en particulier étant donné que j’étais plus dans la réaction que dans l’action.

Quelle piste vous semble-t-il prioritaire de creuser ?
Comment le voleur s’y prenait pour voler les ombres et l’inspection préalable des murs de chaque lieu avant les vols.

Quels renseignements êtes-vous frustrés de ne pas trouver ?
Je n’ai pas trop compris la cause de la mort d’Angélique. Sinon je ne sais pas trop.

Quelles questions auriez-vous aimé poser ?
Là non plus. A vrai dire, je trouve que demander où étaient les personnes le jour du vol alors qu’il n’est pas toujours possible de vérifier ne me parait pas utile. Il est évident que le voleur ne se trahira pas. Sur les sœurs nortangeli, j’aurais aimé demander par exemple « pourquoi prétendez vous que vous étiez à tel endroit à cette heure ci alors que mon associée vous a vu ailleurs ? »

Quelles actions auriez-vous voulu pouvoir effectuer ?
- Mettre en avant davantage l’espionnage grâce à la montre micro. Je trouve cela dommage d’avoir cet objet pour ne pas l’utiliser. On pourrait apprendre des choses interessantes.
-Un peu plus d’actions avec la chance de coincer le voleur grâce à une course poursuite soit une voie alternative aux questions et à la déduction. Néanmoins cette voie ne devrait être possible que si l’on a fait de nombreuses actions obligatoires.

Sur la cohérence, deux points :
-Le vol de bijoux des sœurs nortangeli le même jour que le voleur de tableaux. Non là ca ne va pas pour moi. Quelle idée de se jeter tête baissée pour une action aussi stupide alors que la sécurité était au maximum. Etait il possible de commettre ce vol un peu avant ou un peu après au moment ou personne ne s’y attendait ?
-J’ai du mal à croire qu’il ne se passe rien d’autre dans cette ville avec des délits encore plus flagrants voire même des crimes qui sont la piste privilégiée de la police plutôt que de simples vols de tableaux qui au final intéresse surtout la presse. Il n’y a qu’à voir le nombre de flics déployés sur le lieu de chaque vol. J’ai cru que le crime d’Angélique permettrait de redoubler d’efforts pour mener une double enquête. Et quelle déception au final de constater que c’est en rapport avec le vol.
Voilà.
Répondre
#8
Peut-être vaudrait-il mieux mettre les spoilers en transparence (à surligner) ?

La montre-micro est loin d'être inutile. Elle sert avant tout à obtenir des preuves concrètes / à transformer des témoignages en preuves concrètes (chiffrées).

Je suis d'accord au sujet des limites du système d'emploi du temps. Je l'avais instauré après Nils Jacket contre l'Agent X car plusieurs lecteurs voulaient davantage de liberté de mouvement. La contrepartie de cette liberté, c'est la répétitivité des actions proposées. Les actions changent suivant le jour où elles sont décidées et, après test, en une tentative on a de quoi varier les situations. C'est surtout au fil des tentatives que le système perd en intérêt.
Pour les prochains tomes, je reviendrai à une structure plus proche de celle du tome 1.

Nils Jacket et le Voleur d'Ombres n'est pas un OTP car il y a plusieurs façons de terminer l'aventure. Et le système d'emploi du temps permet de le faire quasiment dans l'ordre qu'on veut.
Répondre
#9
Je n'ai fait que deux tentatives ce week end. C'est bien trop peu pour faire un réel feedback, mais je fais quand mêmes quelques remarques:

-Pendant mes essais, je fredonnais "Cat's eyes, signé Cat's eyes"

-Je comprends bien que c'est pour donner une grande liberté au lecteur, mais j'ai trouvé le système d'emploi du temps assez lourd. Rapidement, ma feuille d'aventure était remplie d'informations qui partaient dans tous les sens et j'étais perdu.

-J'ai trouvé l'aventure assez difficile, pour l'agent X dés le deuxième essais je commençais à voir la vérité, là je nage complètement. Après, il est possible que j'ai eu beaucoup de chance dans "Nils jacket contre l'agent x".

-Autrement, l'intro était vraiment très bonne et m'a donnée envie de faire l'AVH...

Je ferais sans doute un vrai feedback plus tard quand je connaîtrais mieux l'AVH, mais là c'est mon ressenti à chaud...
Répondre
#10
Merci déjà pour ce premier ressenti.

(09/02/2015, 21:24)zoki a écrit : -J'ai trouvé l'aventure assez difficile, pour l'agent X dés le deuxième essais je commençais à voir la vérité, là je nage complètement. Après, il est possible que j'ai eu beaucoup de chance dans "Nils jacket contre l'agent x".

Ou que tu aies manqué de chance dans ce tome-ci. Car globalement il devrait être normalement moins difficile (même si la version 1.1 de Nils Jacket contre l'Agent X a diminué la difficulté initiale).

Le système d'emploi du temps, quand je l'ai testé, s'est avéré moins lourd que je ne le craignais, mais il faut pour cela varier les actions. Je ne reconduirai plus ce système pour les prochains tomes.

Sinon, j'ai terminé la correction de tous les bugs de mise en page de ce tome (notamment les balises fantômes et les mots commençant par un É majuscule qui disparaissaient). Si vous en relevez que j'ai oubliés, n'hésitez pas à me les signaler.
Répondre
#11
Je viens de mettre en place la rubrique SOS déblocage pour ce tome (et aussi pour la version 1.1 de l'Agent X).
Répondre
#12
Bruenor, je ne peux pas répondre à ton MP car tu as désactivé ta messagerie. Souhaites-tu que je réponde ici, dans ce topic ?
Répondre
#13
pas de problème, je vais voir si je peux la réactiver dans le même temps. Je suis plutôt un habitué de la taverne, je n'ai pas fait attention aux détails de mon compte ici.
Répondre
#14
hum, il y a un bug là, on ne peut plus lire que le haut de chaque §
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#15
Désolé, je ne vois ton message que maintenant.
Je viens de vérifier et je n'ai pas de problème dans l'affichage des pages et leur déroulement.
Chez toi, l'ascenseur n'apparaît plus, c'est ça ?
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)