L´Ombre du Corbeau (kermit)
#1
Feed pouvant être lu sans avoir joué l´aventure.

Cette mini-AVH possède une assez longue partie de règles/introduction/1er paragraphe, qui prend le temps de mettre en place son univers. On peut se demander a priori quel intérêt pour une aventure de 50 paragraphes seulement, mais je suis persuadé que sans elle c´est l´histoire entière qui ne tiendrait pas le cap.
C´est avant tout, pour moi en tout cas, une aventure d´atmosphère à la manière du Voyage initiatique et il est d´importance capitale de prendre le temps de rentrer dans le cadre proposé, d´abord par le biais du journal d´un explorateur. Celui-ci nous fait nous raprocher de cette civilisation "lointaine" en appréhendant ses moeurs, ce qui permet de pouvoir ensuite entrer sans problème dans la peau d´un de ses jeunes représentants en passe d´accomplir son rite de passage.
Ensuite on a une montée en puissance de l´aspect initiatique, entrecoupé de passages d´action qui viennent juste à point pour conserver une dynamique qui autrement aurait très vite pu retomber. On en apprend toujours plus sur nos origines (celle de notre civilisation), par petites touches, et celà donne envie d´en savoir davantage, de continuer la découverte. Les questions en suspens à la fin laissent place à de nombreuses supputations, et on imagine sans peine qu´une suite verra le jour où l´on trouvera des réponses. Ceci étant l´aventure se termine vraiment. Les questions en suspens, bien qu´importantes, ne sont que seondaires par rapport à l´intrigue principale qui connaît un véritable denouement, avec de surcroît plusieurs façons d´y parvenir. C´est un autre point intéressant pour moi: il existe plusieurs chemins, plus ou moins aisés, pour parvenie à la fin de l´aventure, mais jamais de mauvais choix. Ces choix détermineront surtout si les combats à venir seront plus ou moins faciles, et si vous allez vous compliquer la vie ou pas. On peut donc jouer sans arrière pensée et profiter amplement de l´aspect initiatique du recit. La difficulté est progressive, avec un premier combat "aidé", mais par la suite ce sera un peu plus délicat. Il faudra aussi savoir se souvenir d´un indice important pour ne pas se fourvoyer en fin d´aventure mais c´est au lecteur d´être un minimum attentif. Le style me semble très bon et je n´ai pas trouvé beaucoup de fautes (je me souviens d´un "coup" au lieu de "cou"). Et les illustrations aussi sont de très belle facture.
En résumé, une excellente première mini-AVH, qui n´a rien à envier à sa grande soeur Le Voyage initiatique, qui était aussi une première AVH. Je ne peux que te souhaiter de marcher dans les traces de Sunkmanitu. Qui sait, peut-être que le Grand Corbeau te montrera la piste?

Points "négatifs":
- Les termes naur et suud ou encore hans et karibou. J´ai trouvé que c´était un peu anti-immersif de travestir de la sorte des mots du langage courant, surtout quand d´autres ("loup" par exemple) ne le sont pas. Pour moi c´est avec l´emploi de mots nouveaux comme Angakkok que tu parviens à créer une imersion.
- Il manque peut-être une ou deux ilustrations (peut-être un personnage?)
- Absence de liens clicables
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#2
Merci tholdur pour ton feedback. Je ne pensais pas en avoir un si rapidement, et bien me voilà rassuré. J'étais assez satisfait de moi mais j'étais pressé de recevoir un avis objectif. Je suis ravi que mon AVH t'ai plue.

Je suis d'accord avec toi, il faut prendre le temps de bien s'immerger dans l'aventure, et ne pas la lire par bribes ou a la va vite, elle perdrait tout interêt.

Effectivement j'ai laissé de grandes portes ouvertes pour ecrire la suite, puisque cette mini avh est un prologue a une saga que j'ai entamée.

J'aurais aimé faire 2 ou 3 illustrations de plus (notamment l'Angakkok et le loup) mais dessiner un personnage est bien plus dur qu'un objet et je n'ai pas pu obtenir quelque-chose de correct (peut être dans une future version, avec les liens cliquables). Mais je trouve que mes dessins, bien que basiques, apportent un petit charme a l'aventure.

Sur la modification des termes (Naur...) j'ai eu cette idée dés le début. Je m'y suis habitué et finalement je n'ai même plus songé à les remettre en cause. J'y penserais si d'autres me font la même remarque, car c'est vrai que ça n'apporte pas grand chose finalement.

Je n'ai pas encore lu d'avh de Sunk, mais ayant beaucoup lu les 2 forums, je pense pouvoir dire qu'on a quelques points communs (l'amour des peuples, de la nature, de la diversité et de la spiritualité). Merci du compliment en tout cas.
Répondre
#3
Je n'ai lu que l'intro et...

C'est pile ce que j'aime Love

De l'aventure, du tribal, de la nature. Je vais dévorer cette avh !
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#4
Ah super Sunk! Tu me fait plaisir la! Je me suis pas trompé alors! Wink

J'espère que tu sera pas déçu.
Répondre
#5
Je pense effectivement que cette aventure te plaira beaucoup Sunkmanitu, car elle reprend un grand nombre de thèmes qui te sont chers : le voyage initiatique, l'homme proche de la nature, les traditions animistes...

C'est clairement une aventure d'ambiance, qui repose énormément sur l'immersion. L'histoire est sympathique, l'initiation proprement dite étant relevée par des éléments perturbateurs. Le jeu m'a semblé équilibré.

En revanche, tout cela est bien court. Mais genre vraiment court. Au 45, j'ai d'ailleurs eu un instant de blocage en me rendant compte qu'il n'y avait pas de renvoi à la fin du texte, comme si c'était une erreur d'impression, tant l'aventure semblait avoir été brutalement arrêtée alors qu'elle prenait à peine son élan.

C'est d'autant plus troublant que la structure est au final assez linéaire. La raison en est à mon avis une utilisation assez étrange des paragraphes : beaucoup de sections sont dupliquées pour cacher les mécanismes. Par exemple, les explications du chamane sont disponibles en des paragraphes copiés-collés selon la réussite de l'épreuve précédente, qui renvoient ensuite chacun sur un paragraphe différent. En utilisant de simples codes (si vous avez le Code « Biche », rendez-vous au... Sinon rendez-vous au...), je pense qu'il aurait été possible de libérer une bonne quinzaine, voire plus, de numéros, laissant assez de place pour étoffer l'aventure.

En résumé : bonne aventure, mais qui gagnerait à être allongée. En l'état, elle semble inachevée.

Remarques en vrac :
  • Pour les termes à l'orthographe modifiée, je ne suis pas fan non plus. En fait, c'est le fait qu'il soit utilisé de façon identique aux mots du langage courant qui me gêne. Qu'un pays s'appelle le Grand Naur ne me choque pas, mais que le texte parle d'aller « au Naur » par opposition au sud ou compte le temps en « hans » si.
  • J'ai trouvé le PFA du 25 assez expéditif et injuste. Je peux comprendre que faire le mauvais choix avant puisse nous désavantager, mais que cela conduise directement à notre mort me semble un peu rapide.
Répondre
#6
Merci Skarn pour ton feedback.

J'ai décidé de ne pas utiliser de codes afin de ne laisser place qu'a la narration. J'aurais pu avec des codes liberer une petite dizaine de paragraphes. Etant donné que ne je suis pas allé jusq'au 50, cela n'avait pas d'interêt. C'est simplement que mon histoire est (trop?) courte.
Une fois écrite j'avais songé a utiliser les 5 paragraphes restants soit pour rajouter une peripetie (embuscade du clan ennemi par exemple) soit pour scenariser les combats.
Mais même si il me restait quelques jours avant la fin du délai, j'ai laissé tel quel car j'allais etre occupé ailleurs.

Je pense faire une version 2 après les mini yaz. Je rajouterai peut être du contenu et supprimerai les termes modifiés qui ne plaisent pas.

Pour le PFA dont tu parle, il est sévère c'est vrai. Mais il n'y en a qu'un, et il est justifié par l'histoire, qui elle est injuste et sévère.
Je suis conscient qu'il est difficile de réussir du 1er coup, mais bon l'aventure aurait été un peu trop facile sinon.
Répondre
#7
CC du feed posté sur la taverne

Bon, voici donc le rapport détaillé de mon incursion en terre du Naur.

Tout d'abord je reste sous le charme de ta vision de la genèse sauce indienne. Tout y est : la Terre, Adam et Eve, la lumière et les ténèbres. Ouaw ! Appropriée, revisitée et embellie. Rien que ton intro m'a laissé sur le cul.
Les orthographes fantaisistes de certains noms habituels ne m'ont pas dérangé, au contraire, j'ai trouvé l'immersion dans cette dimension plus facile, l'invitation à ce royaume qui finalement aurait pu exister est renforcée et une fois dedans on ne veut plus en sortir.
Tu dépeins les paysages avec finesse, mais c'est surtout ta façon de croire en ce que tu racontes qui m'a charmé. Il y a une conviction dans tes mots, une certitude telle que ça renforce encore mes convictions en matière de chamanisme, spiritualité et toutes ces belles choses qui te font passer pour un fou en comité "normal"... Wink
Le peuple dont on est issu, je n'ai pas pu le définir et c'est tant mieux : Inuit, amérindien, préhistorique ? Le mélange des noms, les coutumes, les armes tout est fait pour semer la confusion et ne pas permettre une "datation" si nous avions dans l'idée de le faire !

Je progresse donc gentiment dans cette aventure poétique et majestueuse. Je sens le froid de l'hiver me piquer les joues, mais mon voyage est important, je dois y arriver.
Show ContentSpoiler:

Le paragraphe 42 me permet de rêver à la scène que tu décris : je ne sais pas si tu voulais consciemment faire référence aux peuples primitifs (pas les homo sapiens, les "vrais" peuples) - je veux parler des Atlantes, des summériens, de l'empire de Mu, mais cette phrase
Show ContentSpoiler:

Le paragraphe
Show ContentSpoiler:

La drogue chamanique porte un nom qui me fait penser aux peuples incas ou maya, est-ce volontaire ? en tout cas avec le métissage de tous les noms apportés à ton avh, on sent soit une réelle passion pour ces peuples, soit une sacrée connaissance en la matière (soit le deux mon capitaine !).

Donc pour en fnir avec l'histoire, je la trouve superbe et j'ai hâte de voir arriver la suite de ta saga. Même si la fin m'a semblé un poil facile (dans le sens que j'avais un pressentiment quant au méchant...), ton avh est de très bonne facture, surtout pour une première.

au niveau jeu maintenant :
Le TCP (tableau des coups portés), je l'ai trouvé équilibré, je ne suis pas expert en la matière (d'autres te confirmeront... !) mais je me suis régalé à me battre avec mes adversaires.
Les dessins qui émaillent l'avh sont très beaux. Simples, efficaces, dans l'esprit de l'aventure en fait. Le TCP dessiné : très bonne idée qui apporte un plus "tribal" à l'avh.
J'ai trouvé le boss de fin un peu simple à éclater, j'aurais mis un peu plus d'habileté en ce qui le concerne.

Pour conclure ton avh m'a rappelé avec une certaine émotion "le voyage initiatique" , ma première avh. J'ai vu la même franchise, la même envie et la même passion (sois dit sans prétention de ma part bien sûr. J'espère que ce mini yaz t'ouvrira la piste du loup pour continuer ton chemin d'auteur.

Félicitations et merci encore pour ce court mais magnifique voyage. :cheers:
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#8
Merci encore pour ce feedback détaillé ! Ça motive pour continuer !
Répondre
#9
Chose promise...
Une très bonne surprise que cette avh ! Un grand bol d'air pur dans un monde brut et premier qui dépayse. Pas de royaumes fabuleux débordant de merveilles, de sombres magiciens retirés dans leur tour d'ivoire ou de paladins en cuirasse étincelante aux innombrables batailles chantées par les baladins dans les palais des rois... Non, Kermitt se passe aisément des descriptions flamboyantes dont je suis coutumier pour se centrer sur l'essentiel, pour en revenir au primordial. Mais ça me convient, je suis aussi à l'aise avec une atmosphère sobre et dépouillée que fastueuse et sophistiquée.
J'avais pourtant un doute devant le nombre de paragraphes, ça me paraîssait difficile d'accrocher et de captiver l'attention avec si peu... Doute vite envolé ! C'est prenant, immersif, on y croit, on y est ! Etant donné que le background et l'atmosphère sont les choses les plus importantes pour moi dans une avh, c'est donc gagné d'avance. J'ai pensé à certains passages du jeu Skyrim à un moment, par l'atmosphère et certaines scènes. Le passage sur le pouvoir des mots aussi, qui m'a fait également penser à ce jeu dans lequel on apprend des "mots de puissance" qui, assemblés, forment un "cri" dont on peut se servir comme d'une arme. Quoiqu'il en soit, un côté chamanique et onirique très agréable qui suggère que même dans le plus primitif et brut des mondes, il y a un savoir, une pensée. Beaucoup plus d'ailleurs que dans un monde évolué et sophistiqué selon moi, j'ai toujours considéré que l'instinct vaut largement l'intelligence. Mais c'est un autre débat.

Les règles sont sympathiques, les dessins très agréables avec un côté primitif et simple qui ne fait que renforcer l'atmosphère générale. Il n'y a rien de péjoratif, bien au contraire, quand j'emploie ces mots de "primitif" et "simple". C'est d'un seul jet, sans fioritures ni chichis, un visuel direct et franc, dans l'esprit d'une peinture rupestre ou d'un tableau barbare gravé au burin dans l'ivoire et le bronze.

Alors, un défaut quand-même pour cette avh ? Oui : trop court.
Anywhere out of the world
http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org/
Répondre
#10
Merci encore VS pour ton feedback.
Mes réponses détaillées sont sur la taverne.
Répondre
#11
L'AVH a un côté littéraire plus important que son côté ludique. On pourrait très facilement l'imaginer, à peine modifiée, comme l'introduction d'un roman. Le nombre de choix est suffisamment important pour éviter une impression de dirigisme, mais, à moins de perdre très tôt dans l'aventure, il n'y a pas des masses de nouvelles choses qu'on puisse découvrir en jouant une deuxième fois.

L'aventure est très brève (techniquement 45 paragraphes, mais comme le souligne Skarn, cela comprend un certain nombre de doublons). Ce n'est pas exactement un défaut en soi, mais cela contraste assez avec l'arrière-plan développé de l'histoire.

Le cadre utilisé pour l'aventure est assez sympathique. J'ai bien aimé l'idée d'incarner un personnage issu d'un peuple peu avancé du point de vue technologique.

Le scénario a un caractère assez introductif (on a le sentiment clair que bien des choses arriveront à notre personnage à l'avenir), mais ça ne m'a pas posé problème. J'aime bien les aventures qui ont une envergure limitée et ne se sentent pas obligées d'apporter une réponse ou une conclusion à tout ce qu'elles contiennent.

Je suis mort lors de ma première tentative, mais c'était à vrai dire tout à fait de ma faute :

Show ContentSpoiler:


Un petit détail anecdotique : dans le paragraphe où on peut attraper un caribou, le texte nous dit de lancer un dé et "si le résutat est supérieur à 3" de nous rendre à tel paragraphe. Cela peut prêter à confusion ; dans ce genre de cas, il vaut à mon avis mieux dire soit "strictement supérieur à X", soit "supérieur ou égal à X".
Répondre
#12
Merci pour le feedback Outremer !

Et oui c'est très bref et assez linéaire. Je n'ai jamais pensé a écrire un livre classique mais je me rends compte que mes avh en sont proche au final.

Par rapport au jet de dé, dans mon esprit il n'y a pas de doute. Ce n'est que mon point de vue, mais dans le langage comme en math, 3 n'est pas supérieur a 3!
Donc soit je dit superieur soit superieur ou égal mais pour moi la precision "strictement" est inutile.
Mais je suppose que si tu fait la remarque c'est que certains ne le voient pas comme ça.
Répondre
#13
(05/06/2014, 16:33)Kermit a écrit : Par rapport au jet de dé, dans mon esprit il n'y a pas de doute. Ce n'est que mon point de vue, mais dans le langage comme en math, 3 n'est pas supérieur a 3!

Techniquement, tu as tout à fait raison (et c'est bien comme ça que je l'ai interprété). Mais il est plus fréquent dans les LDVH de trouver l'expression "inférieur/supérieur ou égal" que juste "inférieur/supérieur".
Répondre
#14
Début de feedbakc:
Une ambiance très travaillée qui nous fait bien entrer dans ton monde, on s'y croit. Les croyances autochtones nous sont très bien expliqués, encore une fois, on s'y croirais, à écouter le chamane...Cool
Tout commence bien avec une bonne ambiance et une écriture fluide....Yep
Mais une petite déception arrive: un ours nous attaque, mais pourquoi, on n'a rien, fait on a juste dormi, on ne l'a pas énervé, je ne comprend pas une attaque animale ainsi injustifiée, nous n'avions même pas fait de fue il me semble et il ferait mieux de dormir ce pauvre ours.... (enfin c'est un point d evue personnel)
Ensuite quelques fautes dans les règles et le §1 que voicis (non je ne vais pas te saouler tout le temps avec les fautes, je ne te donne que celles-ci)
Règles : si le héros a un total d’endurance supérieur de 2 points : habileté
§1, p7 : Grand Corbeau contempla son oeuvre met n'en fut pas satisfait : mais
§1 p.7 : dés l'aube : dès l'aube
en espérant en pas moi-même faire de faute en corrigeant quelque chose de bon, si c'est le cas, tu me le dis, et je me fouette vingt fois Wink
(si tu veux que je regarde vraiment toutes les fautes et t'envoi un compte rendu de chaque § avec les fautes repérés demande le moi ce sera avec plaisir, je te dois bien ça)
Mon impression de ce début d'aventure est tout de même très bon et je sens que je vais me régaler à finir cette aventure Mrgreen
La suite de mon feed pour bientôt
Un jour je reviendrai ! Avec une vrai bonne création, de qualité ! Un jour...

site pour mes sagas mp3 : http://totypice.fr/
Facebook en tant que créateur : https://www.facebook.com/yggdrasilvanaheimproduction/
Répondre
#15
Ne t'embete pas pour les fautes, je relirai de toute façon ! Pour l'ours tu comprendra plus tard!
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)