[Diceman 2000AD] Cauldron of Blood
#1
Slaine 1 - Cauldron of Blood Diceman 2000AD n°1, VF dans Chroniques d’Outre-Monde n°2
histoire par Pat Mills, dessin par Tom Lloyd

Nous jouons donc Slaine, le guerrier celte grand manieur de hache.

Au niveau des règles, on commence avec 1d+16 Warp Points ( points de Puissance en VF ) qui sont censés être “une combinaison de force, d’intelligence et d’expérience” ( ils ne font pas le café, malheureusement ). Enfin ce sont des points de Vie, l’originalité étant qu’on en gagne sans limite supérieure: en tuant un ennemi on ajoute ses points de Warp à ceux qui vous restent ( certains objets magiques ou certaines actions peuvent vous en apporter aussi ). On combat pour s’approprier la puissance vitale des ennemis, ce qui est tout à fait barbare; ça tombe bien nous en sommes.
. pour combattre, vous lancez 2d, votre ennemi aussi, le plus faible perd la différence en Warp. Vous avez un bonus +1 à votre jet, il n’est pas impossible d’augmenter cela que ce soit par de objets ou par une situation tactique donnée; il n’est pas impossible non plus de tomber sur des ennemis dotés d’un bonus très sérieux.
. nous sommes flanqué du nain lubrique Ukko qui n’est pas sans avoir quelques talents de voleur et sur qui nous pouvons nous défouler, ça soulage.


Vous voulez vous emparer du Chaudron de Sang détenu par le maléfique seigneur Drune* Slough Grunsgul. Pur KTS donc.
( si quelqu'un sait ce qu’est un drune lord, ça serait gentil de me le faire savoir; dans la VF on l’appelle simplement un sorcier, au moins les choses sont claires. On ne les mentionne dans la 3° aventure que pour dire qu’ils ont coupé la main pour vol à un personnage qu’on rencontre.
À suivre le texte c’est non seulement un sorcier mais une espèce de mort-vivant… )

La BD compte 103 cases numérotées, naturellement c’est en général plusieurs cases qui correspondent à un § de LDVH. Ne reculant devant rien ( ashimbabbar ne recule devant rien, c’est à ça qu’on le reconnaît Mrgreen ) j’ai fait le compte: ces 103 cases équivalent à 44§ dont 10 sont des PFA ou y conduisent inexorablement.

C’est un quasi-OTP avec pas mal de conditions à remplir, y compris de réussir un jet de dé ou on a précisément une chance sur 2 de crever ( il y en a un autre ailleurs mais non-obligatoire ).

Le grand atout de cette aventure est son ambiance: le dessin de David Lloyd est bon et sert bien l’histoire en donnant un feeling nocturne et ténébreux. Également, pour me limiter à ce que je peux dire sans spoiler, l’aventure se déroule dans une Tour aux murs vitrifiés par le souffle des dragons et certains des monstres qu’on y rencontre en jettent: le Magach, l’Abomination de Mona; et même les plus classiques ont un twist qui les rend agréables. Le combat final est épique.

Tel quel, c’est de loin le meilleur de la série à mon goût

cette bd-jeu se trouve sur abandonia.
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)