Interlude Sylvain
#1
Juste un petit post pour vanter, s'il en était encore besoin, la qualité de cette aventure amateur écrite par Outremer pour le premier fanzine. En seulement 100 paragraphes et avec un système "Défis Fantastiques", l'auteur nous livre un scénario très bien ficelé, plein de trouvailles amusantes ou déroutantes pour le lecteur, avec un grand choix de parcours possibles (étonnant, par rapport au petit nombre de paragraphes !) et des rencontres très bien dépeintes et originales.
Qui plus est, l'aventure est très bien équilibrée concernant les statistiques, on sent que tout a été pesé et réfléchi. Ceci étant, la victoire n'est pas si simple à obtenir et on a plaisir à retenter l'aventure pour se sortir de cette forêt et échapper à ses fées ambiguës.
Dernière remarque : jouez l'aventure en respectant les règles, sinon, elle perdra vraiment beaucoup de son charme.

Ma Note : 16/20

Stratégie : 63%
Hasard : 0%
Difficulté de parcours : 8%
Variété de parcours : 62%
Segna, adepte de Slangg...
[Image: vampire_icone.png] La Traboule de Segna
Répondre
#2
Cette aventure mérite son Yaz d'Or, rien à redire. C'est aussi l'AVH la plus non-linéaire que j'aie vue en 100 paragraphes, sans pour autant être trop courte à jouer.

Si vous avez aimé Faery, essayez aussi Le Pensionnat des Ombres du même auteur. Différente ambiance, différentes règles, mais qualité tout à fait équivalente (et quatrième place sur quatorze au Yaz 2005).
Répondre
#3
Oui, c'est assez court mais l'ambiance est vraiment bien rendue, et j'ai bien aimé l'idée de l'ivresse.
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#4
Oui moi aussi... Trés bonne AVH malgré sa courte durée... Avis partagé !
Répondre
#5
Oui, c'est effectivement une bonne petite aventure. Les règles sont simples, le livre est plutôt non linéaire et il y a une ambiance très bien retranscrite. Elle n'a pas volée son Yaztromo d'Or 2005.Smile
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#6
Je n'avais pas voté pour Faery, parce que je n'avais pas aimé cette histoire avec les deux ou trois lectures que j'avais faites. Par contre, je ne crache pas du tout sur le Pensionnat des Ombres ! Vraiment très bonne aventure !
Il ne faut pas attendre d'être heureux pour sourire... il faut sourire pour être heureux.
Répondre
#7
Merci pour tous ces commentaires !

Ecrire Interlude Sylvain m'a beaucoup amusé. Comme c'était la première AVH que je rédigeais, qu'elle devait être de taille réduite et que je tenais à ce qu'elle soit non-linéaire, je ne me suis pas trop embarrassé de scénario : je me suis concentré sur l'atmosphère et les rencontres. J'avais envie de faire quelque chose d'assez léger pour l'inauguration de "La Feuille d'Aventure" : pas de grands enjeux (excepté en ce qui concerne le héros lui-même, bien sûr...), pas de sorcier maléfique, pas de labyrinthe souterrain, pas de pièges, pas trop de combat, etc. L'idée m'est venue naturellement de faire se dérouler l'aventure dans une forêt peuplée de fées !

Je me suis assez inspiré de Les Démons des Profondeurs pour ce qui est du déroulement de l'histoire. Ca raccourcit un peu la longueur de l'aventure, mais ça augmente grandement la liberté et ça donne plus d'intérêt au fait de rejouer (surtout si la difficulté est telle qu'il est difficile de réussir du premier coup). Du point de vue négatif, bien sûr, ça veut dire que l'AVH se limite la plupart du temps à une succession de rencontres et d'obstacles divers. L'histoire ne va guère au-delà du principe de départ, qui explique ce que le héros fait là. Il n'y a pas non plus un grand sens de progression (si on excepte la rivière qu'il faut traverser, le cadre ne change pas beaucoup).

Je suis content d'Interlude Sylvain parce que ça correspond à ce que je voulais accomplir : une aventure distrayante qui tire parti de sa taille et ne se prend pas trop au sérieux. Mais je pense que j'ai trouvé plus intéressant le fait d'écrire Le Pensionnat des Ombres, qui était deux fois plus long.

Version numérisée et illustrée de Au coeur d'un cercle de sable et d'eau
Répondre
#8
J'ai fait deux tentatives :

- l'une façon redneck :"je trace droit devant en me foutant de tout..." sans tenir compte des règles. Résultat des courses, c'est en effet faisable mais c'est terne et répétitif de traverser des buissons, j'ai abandonné rapidement (faut dire que j'étais un peu pressé ce matin).

- une autre à la régulière en appliquant strictement les règles. L'ambiance en est énormément amélioré, je cherchais à récupérer mon pécule plus qu'à sortir mais sans jouer les brutes (malgré un tirage heureux d'un 12 en habileté), finalement je n'ai pas du tourner au bon endroit car j'arrives sans rien dans les mains à la fin. Mrgreen

En le jouant à la régulière et en gardant à l'esprit la psychologie du fantastique celtique, je n'ai pas été désagréablement surpris par les tuiles qui me sont tombés sur la tronche, ça semblait cohérent. L'ambiance est batie avec régularité (j'ai trouvé que les rencontres allaient crescendo) et l'exploration de la forêt n'est pas rébarbative malgré l'introduction un peu fade.

Une bonne surprise.
Répondre
#9
J'ai conscience d'avoir un sacré train de retard, mais un feedback est toujours bienvenu, non?Redface

Je viens de terminer Faery, et l'objectif de l'auteur a bien été atteint: J'ai eu du plaisir à lire cette avh légère, divertissante... Mais ça ne va pas vraiment plus loin!
Au contraire de tous apparemment, je ne lui ai pas trouvé d'ambiance particulière, à part celle que lui confèrent les personnages rencontrés, tellement présents dans le folklore que leur seul nom suffit à donner un début d'atmosphère. J'ai trouvé le style assez dénudé (dû en partie à la petite taille de l'aventure et des paragraphes), et c'est décevant car on sent que, plus approfondie, l'écriture pourrait être excellente!
Je sais bien que l'objectif n'était pas de faire une fresque épique, et ça n'empêche pas l'aventure de se laisser aisément lire: J'ai beaucoup apprécié certaines rencontres aux conséquences surprenantes (celle avec le satyre, notamment) et l'originalité du concept d'ivresse Big Grin
Mais, c'est une histoire de goût, j'ai une préférence pour les séries d'aventures aux trames recherchées, et je privilégie l'histoire au jeu lui-même.
(il faut dire, je viens juste de lire l'excellent "les Sabres d'Eshnar", le contraste entre les deux styles m'influence sûrement!)

Toutefois, toutes mes félicitations à Outremer car, pour une aventure sans prétention, elle m'a quand même amusé!
Répondre
#10
Zaidvé a écrit :il faut dire, je viens juste de lire l'excellent "les Sabres d'Eshnar", le contraste entre les deux styles m'influence sûrement!

Fitz, mon pote, ce forum est en train de se faire trop petit pour nous deux. J'ai laissé filé la réflexion de HdV lorsqu'il a dit que ton aventure avait le meilleur style de toutes les AVH en compétition pour 2007, mais là ça fait deux fois et les frontières de ma patience ont des limites dont les bornes marquent la fin ! Nous allons donc avoir une explication toi et moi et je te laisse le choix des arguments tant qu'ils sont pointus, en métal et avec deux tranchants.


Bon, soyons sérieux. Tongue
Comme je le disais plus haut, lorsque j'ai écrit Faery (le nom de travail de l'aventure, qui est virtuellement devenu son nom officiel), je visais davantage à en faire une aventure rapide et plaisante qu'une histoire dans laquelle le lecteur s'immerge profondément. J'ai intentionnellement limité la densité du style en le modelant sur ce que j'observais dans les livres-jeux publiés. Je me suis efforcé de créer une atmosphère de qualité malgré le laconisme, en me reposant en bonne partie sur l'imagination du lecteur (oui, je sais, il est toujours facile de se défausser sur l'imagination du lecteur...).
Je comprends très bien qu'on préfère les aventures dotées d'une histoire plus fouillée. C'est ce que je préfère aussi d'ordinaire. Mais ce n'est pas ce que j'avais envie d'écrire lorsque je me suis lancé dans Faery.

Quoi qu'il en soit, je te remercie beaucoup pour ton feedback, Zaidvé ! Tu as parfaitement raison, c'est toujours bienvenu. Si jamais tu veux donner une deuxième chance à mon style, je lui ai bien davantage lâché la bride dans "Le Pensionnat des Ombres".

Version numérisée et illustrée de Au coeur d'un cercle de sable et d'eau
Répondre
#11
Une très bonne durée de vie pour une AVH de 99 paragraphes. Pourtant, je n'ai pas trouvé l'aventure linéaire, ni courte, ni les paragraphes très longs. Mais c'est vrai qu'il m'a fallu environ 5-6 essais pour en venir à bout.
Toute l'ambiance est dans le titre avec toute le bestiaire de la féérie "classique" : satyres, fées, dryades... ça change agréablement d'une Forêt de la Malédiction à la ADD. Le ton est plutôt humoristique, même s'il est facile de mal terminer dans ces bois. L'ivresse est amusante, surtout que l'on a pas mal de fois l'occasion de se pinter à nouveau. Cette règle change complètement de perspective quand on se rend compte qu'il y a une certaine façon de gagner, très différente de ce à quoi on est habitué. Je n'ai d'ailleurs pas vu s'il existait une deuxième façon de s'en sortir en privilégiant "la voie des armes" ; je n'ai que rarement tiré de très bons scores d'habileté.
A ce propos, je suis mort souvent en combat car ceux-ci ne sont pas évidents avec les malus d'ivresse. Mais comme il est finalement possible de gagner sans en faire un seul... Les nombreux objets à utiliser augmentent encore l'intérêt du challenge et encouragent à essayer de nombreuses options différentes.
Une aventure sympathique et efficace. Avec Labyrinthe et son Xhorommage qui sont vraiment différents, Outremer prouve qu'il est un auteur tout-terrain, à l'aise quel que soit le cadre et le style de son AVH.

EDIT : 6 mois après, je viens seulement de lire ton défi Tongue
Bon... le commentaire de Zaidvé fait évidemment plaisir mais je trouve la comparaison injuste car, niveau style, on peut pas dire que lire une AVH d'Outremer pique les yeux! C'est au contraire d'une fluidité rare.
Va falloir que je jette un oeil au Pensionnat des Ombres un jour, alors. J'ai une prédilection pour les longs LDVELH / AVH.
Répondre
#12
Fitz> Je confirme, le pensionnat des Ombres est très bien (d'ailleurs, c'est l'une des seuls AVH que j'ai lue). Je te conseille de la lire lorsqu'il fait nuit et qu'il vente, tu entres encore mieux dans l'ambiance.

Et si tu aimes les longues AVH, les miennes sont pour toi Wink
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#13
C'est vrai que tes AVH sont longues et j'admire en effet la quantité de travail fourni qui laisse le temps de se mettre dans l'ambiance.

C'est vrai que tu ne lis pas les autres AVH mefiant
Répondre
#14
Je fais juste un petit hors sujet pour répondre à Fitz.

En fait, le "problème" c'est que chaque année, j'écris toujours une AVH pour le concours Yaz. De ce fait, ça me prend énormément de temps et je ne te cache pas que j'aimerais bien être un jour dans les trois premiers. De plus, tu n'as qu'à voir le nombre de pages que contennent mes AVH. Je suis sûr que je détients le record (par rapport au nombre total de paragraphes, bien évidement).

Sans compter que je suis un grand fan de jeux vidéos sur lesquels je passge également pas mal de temps. Et je ne te parle pas de la copine et des potes! ^^ En plus, je me suis acheté quelques bouquins que j'ai hâte de lire.

Alors tu vois, il me reste très peu de place pour la lecture d'AVH des autres auteurs, et je dois t'avouer que je n'aime pas trop lire les écrits à l'ordinateur. Si c'est sous format HTML comme Oiseau faisait auparavant, ça passe mieux, mais comme il n'y en a peu qui sont sous ce format...

Oiseau> Petite question: est-ce que tu as abandonné complètement l'idée de mettre les AVH sous format HTML?

Désolé pour le hors sujet Redface
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#15
Mettre les AVH en HTML prend du temps, et je ne nage pas dans la motivation, ces temps-ci, pour ce genre de projet. Parfois c'est facile (quand j'ai déjà un fichier créé par Advelh), autrement je dois copier-coller chaque § manuellement, et j'ai perdu le goût de le faire depuis un bout de temps.

Ceci clôt cet interlude non-sylvain.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)