Le temple du dieu Néant (Kraken)
#31
Oui ! Qu'on fasse une Saltarelle pleine d'AVH :-)
Répondre
#32
Si tout se passe bien je vous livre ma première AVH fin décembre. Avant 2014 quoi !
Répondre
#33
Cette mini-AVH mérite amplement son titre, j'ai été plongé deux heures durant dans cette aventure de groupe où la gestion des règles est un vrai plaisir, la difficulté très bien dosée et surtout, l'ambiance particulièrement prenante.

Les personnages qui nous accompagnent sont facilement identifiables par leurs personnalités très différentes et on apprécie d'interagir avec eux. Surtout, chacune de nos actions interfère sur leur survie voire sur leur moral (avec le score), et de leur survie ou non découle une succession d'évènements différents par la suite. Les relectures n'en sont que meilleures et, même si les choix ne sont pas très nombreux, chacun est déterminant, toute action a une conséquence directe ou retardée (aiguillon, premier sang...).

Donc la structure est très réussie, avec en plus un dosage action / atmosphère au poil. Pas de passages ennuyeux, quelques séquences plus calmes pour approfondir nos relations avec les autres ou même de l'intériorisation comme le cauchemar. En plus de cela, le héros n'est pas lisse. Ce n'est ni un gentil, ni un méchant. On le sent sarcastique, assez égocentrique surtout au début avec les porteurs. Mais vers la fin, on sent sa vulnérabilité (la peur face à la statue), un peu de sensibilité (prémices d'un émoi amoureux, possibilité de secourir ses compagnons...). Bref, je me suis facilement glissé dans ce costume à la fois non uniformisé et pourtant assez souple.

L'histoire est très sympathique, lovecraftienne avec une mise en abîme très réussie du chaos cosmique. J'ai pensé au panthéon démentiel d'Azathoth et compagnie même si l'apparence du gardien, les noms attribués aux dieux et la symbolique sont suffisamment originaux et effrayants pour ne pas évoquer un simple pastiche mais au contraire une oeuvre avec une vraie identité.

Quant aux illustrations de Linflas, elles sont vraiment très réussies avec des points de vue subjectifs qui nous mettent bien dans la peau du héros. J'ai beaucoup aimé la sensation d'écrasement par les deux statues et adoré l'image où l'on voit Jade devant la statue géante, celle où notre ombre se détache à côté de la sienne. Excellente aussi l'initiative de représenter dès le début les trois têtes des principaux protagonistes.

Pour les regrets, le combat final est très ardu. J'y suis mort deux fois avant de le réussir. Peut-être aurait-il fallu un vrai risque de périr avant cette confrontation et diminuer la difficulté du boss plutôt que de tout miser sur ce duel. Ainsi, la caverne poudreuse est impressionnante mais s'avère trop évidente à y survivre.

Surtout, quel dommage que l'aventure soit si courte.
J'apprécie l'idée du mini-YAZ car je vois bien que ça motive pas mal de gens à écrire et c'est tant mieux. Mais quand on commence à s'imprégner d'un cadre intéressant, à aimer des personnages secondaires, à s'identifier de plus en plus à un héros, quel dommage de voir l'histoire se terminer de façon prématurée!
Répondre
#34
J'avoue que j'ai toujours un frisson de plaisir lorsque je lis de telles critiques (si si, à ce point!), merci beaucoup! Je suis très heureux que l'aventure t'aie plu.

Pour le Score, c'est un paramètre un peu flou qui traduit essentiellement le sentiment des autres personnages à notre égard, et qui essaie de refléter la personnalité du héros. A propos des choix, étant donné le faible nombre de paragraphes autorisés pour le mini-yaz, j'ai décidé de proposer surtout des choix moraux, au moins dans la première partie de l'aventure. En tout cas il n'y a pas de bons ou de mauvais choix, tout dépend du style de jeu employé. Du coup il n'y a pas non plus de possibilité de mourrir prématurément... Sauf en ayant une conduite vraiment déraisonnable.

C'est vrai que les illustrations de Linflas apportent énormément à l'AVH. J'ai été un sacré veinard sur ce coup là!

Une petite question, puisque tu as lu la deuxième version de l'aventure: je ne sais pas si tu as obtenu la fin avec Jade, mais dans cette hypothèse, l'astuce conduisant du 49 au 50 t'as t'elle semblé raisonnablement trouvable? Suite aux précédents conseils et feedback, j'ai essayé de la rendre plus aisée à découvrir que dans la version présentée au mini-yaz...

Merci encore pour ta lecture et ton retour!
Répondre
#35
Après avoir très honteusement dispensé le mini-yaz de ma présence, et ce en dépit des incessants Mp de Skarn pour que j'écrive une version amazonienne de l'hospital de la mort, je me suis tout compte fait attaqué au mini-yazé d'or de l'année, que j'ai évidemment apprécié, et aux feedbacks duquel je n'ai finalement rien de plus à ajouter.

Par contre, concernant l'astuce du 49, si bondir jusqu'au 50 a été la première idée qui m'est passée par la tête, j'avoue n'avoir pas compris quel pouvait être son intérêt en terme de plus-value scénaristique. Je m'explique :

Show ContentSpoiler:
Répondre
#36
Merci Syphil pour ta lecture et ton feedback!

Pour "l'astuce", en y réfléchissant à tête reposée, c'est vrai que c'est un peu cruel de ma part de récompenser ainsi le lecteur de sa perspicacité... J'aurais peut-être dû la garder sous le coude pour l'utiliser à une autre occasion. Ma foi, ce qui est fait est fait... Par contre je suis content que tu l'aies trouvé sans trop de difficulté!
Répondre
#37
Désolé mais le mur blanc ne m'a rien évoqué, je n'ai pas vu l'astuce.
Répondre
#38
J'étais passé un peu au travers des AVH proposées dans le cadre des mini YAZ et je dois bien admettre que j'ai loupé quelques perles ! J'ai profité d'une mauvais bronchite, cloué au lit, pour rattraper en partie mon retard.

Donc, ces quelques mots pour féliciter l'auteur pour ce périple moite aux cœurs de la forêt amazonienne et d'un temple interdit. J'ai surtout été séduit par le style emprunt de maitrise et de justesse. C'est précis, dynamique, très plaisant à lire, vraiment. Les dialogues sonnent justes et les personnalités des principaux protagonistes de l'histoire sont dépeintes avec finesse en quelques lignes.

Le format court limite forcément l'aspect ludique mais ça ne m'a vraiment pas gêné outre mesure (certains paragraphes proposent d'ailleurs des choix multiples bien pensés). Un très bon moment donc servi par une plume talentueuse.

Bravo !
Répondre
#39
Oups ! Voila le genre de retour qui fait immensément plaisir, surtout de la part d'une des grandes plumes du forum ("Celui qui hurle" est l'une de mes AVH favorites...)... C'est vraiment très aimable à toi, et très encourageant !

Je vais essayer de sortir cette année une AVH un peu plus longue. Merci pour le feedback !
Répondre
#40
Je remonte ce topic pour vous signaler qu'avec le précieux concours de Linflas, j'ai mis en ligne sur Littéraction la version illustrée du Temple du Dieu Néant (illustrations faites à l'origine pour La Saltarelle). Deux formats sont disponible: epub ou pdf.

Y'a pas à dire, ça en jette méchamment grave. [Image: icon_cool.gif] [Image: icon_cool.gif]
Répondre
#41
Bon je te réponds ici du coup : il y a des illustrations d'entre-paragraphes qui sont seules sur une page. C'est mieux que sans, mais je suis très.. perfectionniste Wink
Répondre
#42
Voila, c'est corrigé avec ton pdf.

Effectivement c'est beaucoup mieux! Big Grin
Répondre
#43
Superbe écrin pour un excellent récit. Peut-être que je vais me lancer un texte pour cette AVH également? Avec le "pouvoir magique" des illustrations, qui multiplie l'attractivité, c'est une raison supplémentaire pour la mettre en valeur. En plus elle est luluisée je crois? Donc avec un potentiel de lecteurs encore plus grand.
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#44
Elle n'est pas luluisée, car déjà publiée par la Saltarelle il y a 4 ans. Mais le pdf est luluisable, en poche.
Répondre
#45
Publiée, c'est un grand mot. Je me demande ce que Delarmgo a fait des exemplaires tirés et jamais vendus.
Vous avez raison de faire quelque chose de ce texte, il en vaut vraiment la peine.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)