Le temple du dieu Néant (Kraken)
#16
et la nouvelle version arrive ! Huhuhu Smile
Répondre
#17
(02/06/2013, 15:31)Kraken a écrit : je suis loin d'avoir l'écriture facile de certains, comme toi, Ashim, Outremer, Fitz et bien d'autres.

L'écriture facile ? Est-ce que ça existe vraiment, cette chose-là ?


J'ai enfin joué à l'aventure et je l'ai "réussie" à la troisième tentative. Je mets le mot entre guillemets parce que j'ai été frappé d'une curieuse négligence lorsqu'il s'est agi de noter mes pertes de PV au cours du combat final.

C'est le seul passage de l'aventure qui ne m'a pas branché : j'ai vite eu l'impression de tourner en rond, perpétuellement confronté aux trois mêmes choix et rencontrant toujours les mêmes conséquences jusqu'au moment où la chance finit par nous faire tomber sur la bonne option.


Pour le reste, c'est vraiment une aventure très sympathique ! Sa matière aurait facilement pu être étendue sur 100 ou 150 paragraphes, mais l'AVH s'en tire tout aussi bien avec ce format condensé.

Le style est très agréable : suffisamment vif pour donne à l'aventure le dynamisme approprié, suffisamment détaillé pour engendrer une atmosphère de qualité. On est totalement immergé dans l'histoire dès le début, où on se retrouve tout de suite plongé au milieu de la jungle, harcelé par des indigènes hostiles, ayant déjà perdu la moitié de notre expédition et espérant ardemment atteindre le temple perdu avant de perdre ce qui reste.

Nos trois compagnons principaux sont bien décrits d'entrée de jeu, avec des personnalités hautes en couleur. Ils contribuent très utilement à l'aventure : les interactions qu'on a avec eux sont intéressantes et le fait qu'aucun d'eux ne paraisse entièrement digne de confiance (impression d'ailleurs justifiée) ajoute à l'aventure une autre source de tension.

La structure de l'aventure est bien calibrée et offre un bon compromis entre la longueur et la liberté d'action.

Quelques pinailleries hétéroclites :
- Comme d'autres l'ont remarqué, il faudrait qu'il soit plus clair que les scolopendres tuent tous nos compagnons excepté celui qu'on retrouve juste ensuite ; c'est un peu compliqué par le fait que la composition de notre équipe lorsqu'on arrive là est variable, mais peut-être serait-il possible d'ajouter une ligne du genre "Il ne reste désormais plus que vous et lui/elle" lorsqu'on aperçoit Loco/Jade/Jensen.
- Je n'ai saisi l'astuce du 25 qu'en lisant l'aventure toute entière pour voir ce que j'avais manqué ; la formulation curieuse de la dernière phrase m'avait donné la vague impression qu'il devait manquer quelque chose, mais je n'avais pas songé à simplement passer au paragraphe suivant.
- Lorsqu'on force Jensen à ouvrir la porte (ce que j'ai fait dès mon premier essai), il est étrange qu'on ne puisse pas lui demander pourquoi il fait précisément l'inverse de ce qu'il nous avait recommandé.
- Ce n'est pas le genre de choses qui a beaucoup d'importance, mais le comportement de Jensen paraît assez absurde. Pourquoi se retourner contre nous s'il est le réel commanditaire de notre expédition ? Même s'il souhaite simplement éviter d'avoir à nous payer, il serait plus sensé d'attendre pour nous trahir de ne plus être au fin fond d'un temple dangereux, entouré d'une jungle remplie d'indigènes hostiles.
- Dans les dialogues, il me semble que le tutoiement serait plus indiqué que le vouvoiement (sauf à la rigueur vis-à-vis de Jensen).
Répondre
#18
(15/06/2013, 05:04)Outremer a écrit : L'écriture facile ? Est-ce que ça existe vraiment, cette chose-là ?

Je suppose que ce n'est jamais vraiment "facile", c'est vrai, mais quand je vois la vitesse à laquelle certains membres du forum sont capables d'aligner les paragraphes, je ne peux être qu'admiratif... Mais avec la pratique, je me rends compte que je commence à gagner en rapidité.

A propos de l'AVH, je comprends que le combat final t'aie un peu moins plu que le reste de l'aventure. A l'origine j'avais plutôt prévu un combat scénarisé, mais compte tenu du faible nombre de paragraphes qu'il me restait, et de la volonté que j'avais pour cette AVH de recréer des conditions de hasard sans utiliser de dés, j'ai finalement choisi cette option.

C'est vrai que l'aventure aurait pu s'étendre sur un format plus long, mais le mini-YAZ étant ce qu'il est... D'autre part, en réfléchissant aux conseils que Tholdur m'a donnés pour éventuellement rallonger un peu l'aventure, je me suis heurté à un problème: comme tu t'en es forcément rendu compte, certains personnages sont curieusement discrets à certains moment de l'histoire... Par exemple Loco est très présent au début mais beaucoup moins vers la fin, sauf lorsqu'il intervient directement en rapport avec les choix du lecteur. Sur une aventure courte comme celle-ci, je pense que ce défaut passe relativement inaperçu, mais sur une aventure plus longue je pense qu'il aurait été nécessaire de rédiger plusieurs itinéraires (selon la composition de l'équipe), ce qui aurait fait artificiellement exploser le nombre de paragraphes.

Je suis flatté par tes compliments sur mon AVH, et en particulier par ceux concernant mon style: c'est ce qui me fait le plus plaisir!

A propos de tes différentes remarques:
- J'ai effectivement rajouté une phrase après le passage des scolopendres pour que les choses soient plus clair.
- L'astuce du 25 est clairement trop difficile à trouver. Penses-tu que les choses seraient plus faciles pour le lecteur si j'utilisais des caractères gras ou italique pour souligner l'importance des phrases clés? Ou que c'est définitivement infaisable?
- Tu as raison pour le passage avec la porte et Jensen, c'est curieux en effet. ^ ^ Disons qu'à cet endroit je ne voulais pas que soit trop évidente la malignité de l'individu.
- A propos du comportement de Jensen à la fin, j'avoue que je n'y avais pas vraiment réfléchi, tu m'as obligé à lui chercher une justification... On va dire qu'il n'a plus besoin de nous puisque comme il vient de trouver l'Artefact, il aura bientôt accès aux sphères divines, ce qui le mettra hors de portée des dangers terrestres... ^ ^'
- Effectivement le tutoiement aurait été une bonne option avec Loco et Jade, je n'y avais pas pensé non plus...

Un grand merci pour ta lecture et ton feedback!
Répondre
#19
j'avoue que j'ai pas capté l'astuce du 25...
Répondre
#20
(16/06/2013, 15:20)Kraken a écrit : D'autre part, en réfléchissant aux conseils que Tholdur m'a donnés pour éventuellement rallonger un peu l'aventure, je me suis heurté à un problème: comme tu t'en es forcément rendu compte, certains personnages sont curieusement discrets à certains moment de l'histoire... Par exemple Loco est très présent au début mais beaucoup moins vers la fin, sauf lorsqu'il intervient directement en rapport avec les choix du lecteur. Sur une aventure courte comme celle-ci, je pense que ce défaut passe relativement inaperçu, mais sur une aventure plus longue je pense qu'il aurait été nécessaire de rédiger plusieurs itinéraires (selon la composition de l'équipe), ce qui aurait fait artificiellement exploser le nombre de paragraphes.

C'est vrai que rallonger l'histoire compliquerait beaucoup les choses si la composition exacte de l'équipe pouvait très tôt varier. Peut-être faudrait-il alors éliminer les possibilités pour nos compagnons de se faire tuer trop tôt (par exemple, Jade ne serait pas tuée par la porte mais sérieusement blessée, ce qui augmenterait ses chances de se faire tuer plus tard).

Citation :- L'astuce du 25 est clairement trop difficile à trouver. Penses-tu que les choses seraient plus faciles pour le lecteur si j'utilisais des caractères gras ou italique pour souligner l'importance des phrases clés? Ou que c'est définitivement infaisable?

Peut-être que tu pourrais rajouter une phrase suggérant de s'affranchir pour l'occasion des règles. En tant que lecteurs de LDVH, nous sommes un peu conditionnés à ne pas laisser nos yeux dériver sur les paragraphes voisins de celui que nous lisons, pour éviter de nous gâcher des surprises ; c'est sans doute ce qui m'a empêché de saisir l'option que le texte suggère pourtant assez clairement.
Possibilité différente : conclure le 25 sur trois petits points et insérer dans ceux-ci un lien vers le 26.

Citation :- A propos du comportement de Jensen à la fin, j'avoue que je n'y avais pas vraiment réfléchi, tu m'as obligé à lui chercher une justification... On va dire qu'il n'a plus besoin de nous puisque comme il vient de trouver l'Artefact, il aura bientôt accès aux sphères divines, ce qui le mettra hors de portée des dangers terrestres... ^ ^'

Comme je le disais, ce n'est pas vraiment important. Le temple du dieu Néant est une aventure "à l'ancienne" ; le charme de ce qui s'y passe et de ce qu'on y découvre n'a pas besoin (et serait peut-être même diminué) par d'une abondance d'explications. Jensen est un personnage de traître, il nous trahit lorsque nous touchons au but, c'est dans l'ordre des choses.
Répondre
#21
(17/06/2013, 02:32)Outremer a écrit : Peut-être que tu pourrais rajouter une phrase suggérant de s'affranchir pour l'occasion des règles. En tant que lecteurs de LDVH, nous sommes un peu conditionnés à ne pas laisser nos yeux dériver sur les paragraphes voisins de celui que nous lisons, pour éviter de nous gâcher des surprises ; c'est sans doute ce qui m'a empêché de saisir l'option que le texte suggère pourtant assez clairement.
Possibilité différente : conclure le 25 sur trois petits points et insérer dans ceux-ci un lien vers le 26.

Très bonnes suggestions, merci!

Citation :Comme je le disais, ce n'est pas vraiment important. Le temple du dieu Néant est une aventure "à l'ancienne" ; le charme de ce qui s'y passe et de ce qu'on y découvre n'a pas besoin (et serait peut-être même diminué) par d'une abondance d'explications. Jensen est un personnage de traître, il nous trahit lorsque nous touchons au but, c'est dans l'ordre des choses.

C'est très juste, c'est exactement dans cet esprit que j'ai écrit cette aventure.
Répondre
#22
Avec un thème comme Mystérieuse Amazonie, voilà le type de mini-AVH qu’on s’attend à trouver. Un groupe d’explorateurs, pour la plupart sans scrupules, est à la recherche d’un mystérieux artefact, dissimulé dans un non moins mystérieux temple, si bien caché que personne ne l’a jamais découvert.

Comme l’a dit Tholdur, l’ensemble est attendu mais c’est précisément le genre de scénario qu’on apprécie toujours. D’autant plus que les trois personnages qui nous accompagnent sont plutôt fouillés et nous surprennent parfois de par leur réelle personnalité. L’évolution du groupe est très bien retranscrite, on sent bien la méfiance des uns envers les autres mais aussi la nécessité de se serrer les coudes pour progresser.
J’ai aussi beaucoup apprécié le fait que tous les personnages puissent mourir à un moment ou à un autre, ce qui offre des relectures étonnamment variées pour une mini-AVH de 50 paragraphes seulement. Le système de codes permet de gérer cela à merveille et globalement la construction se rapproche de la perfection, avec ses 4 approches du combat final selon le personnage avec qui on se trouve.
Le style est direct, efficace et parfaitement fluide, au service de l’aventure et maintenant constamment un rythme d’enfer. L’immersion est immédiate dès les premiers mots de l’intro et ne baisse jamais de ton. Chapeau bas donc !

Pour ce qui est de la difficulté, elle m’a parue bien dosée puisqu’il m’a fallu deux tentatives pour arriver au bout. (la première fois j’étais avec Loco, la deuxième avec Jensen). J’ai recommencé une troisième fois car je voulais la fin avec Jade ! (on ne se refait pas, que voulez-vous^^) A ce propos, l’astuce du 25 est quand même tirée par les cheveux, d’autant plus que j’ai adoré le 48, sans aucun doute la fin la plus prenante même si ce n’est pas la plus heureuse.
Autrement je n’ai pas trop compris l’intérêt des deux voies de couleur lors du combat final, c’est le seul point qui m’a semblé un peu inutile. Autrement, les règles sont simples et efficaces, et le fait que notre comportement influe sur celui des autres à notre égard est bien mis en scène.

Pour ce qui est de la taille de l’AVH, il est vrai que quelques paragraphes supplémentaires pourraient permettre de développer un peu certaines péripéties (le début dans la jungle notamment). Mais d’un autre côté, cela pourrait faire retomber la tension permanente dans laquelle on est plongé. Difficile donc de se prononcer à mon avis.

Pour conclure, j’ai vraiment apprécié cette lecture, qui confirme le potentiel de Kraken après Hissssa. A quand une AVH de taille plus grande ?
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#23
Un grand merci Aragorn pour ce long feedback qui me fait évidemment très plaisir!

Pour l'indice du 25, tu as bien sûr raison, j'ai mis à profit les conseils d'Outremer et de Zyx pour le rendre plus facile à trouver dans la prochaine version.

Pour le combat final, le but recherché était de le rendre partiellement aléatoire: la séquence de paragraphes menant à la victoire par le chemin "turquoise" est différente de celle du chemin "magenta". Avec un tel système, un joueur ayant déjà réussi l'aventure n'est pas forcément assuré de sa victoire s'il se lance dans une nouvelle tentative. Avec les codes couleurs et ce côté aléatoire, je me suis évidemment inspiré de ta dernière AVH, mais il semble que contrairement à toi je n'aie pas très bien réussi ce passage, à cause de son côté répétitif. Je suis en train de voir si je peux remédier à ça.

En ce qui concerne la taille de l'AVH, je ne trouve pas non plus forcément qu'elle soit trop courte, mais ça c'est peut-être parce que je suis un peu fainéant... Pour être franc j'ai un peu peur de me lancer dans la rédaction d'une grande AVH, d'une part à cause de la charge de travail forcément plus importante que cela représente, et aussi parce que je suis plutôt du genre "méticuleux" et que j'ai peur de ne pas pouvoir appliquer assez de soins à un projet de grande ampleur. J'ai quand-même quelques idées que j'aimerais bien mettre en oeuvre. Un jour peut-être...

Merci encore pour tous tes encouragements!
Répondre
#24
Lovecraftien ! C'est la première idée qui m'est venu en lisant cette avh. (Le côté pulp et Merrit est présent quand même, c'est agréable, avec ces personnages fourbes et sans scrupules, un peu à la Howard... )

Bravo, Kraken ! J'ai beaucoup apprécié cette exploration à la recherche de l'Artefact, etc. Chapeau pour l'ambiance, très bien rendu avec une belle écriture ! L'histoire s'enchaîne comme il faut, la montée de l'horreur est bien fichue... J'aime beaucoup les règles, minimales et assez pratiques.
En fait, je ne vois que deux défauts, la brièveté et le passage où l'on doit choisir un chiffre : Ashim l'a dit, un jet de dé ou quelque chose comme ça serait préférable... A mon avis.

Je n'ai pas grand chose d'autre à dire, sinon que j'ai beaucoup aimé ! Merci !
Répondre
#25
Un grand merci à toi Oorgan pour ton commentaire! Tes compliments me vont droit au cœur!

Difficile en effet de nier l'influence de Lovecraft sur mon AVH... Pourtant, je pense m'être davantage inspiré de Merritt et de Howard, comme tu l'as également relevé, par rapport au côté "action" qui est généralement absent des écrits de HPL. Les divinités maléfiques sont également plus proches de celles imaginées par Merritt (dans "Les Habitants du Mirage" ou "Les êtes de l'Abîme" par exemple).

Pour le dé, c'est vrai que ça aurait pu être bien aussi, mais ça me gênait un peu de demander au lecteur d'utiliser un dé à UN SEUL moment dans l'aventure... Ce système permet également au joueur qui connait déjà un peu l'AVH de plus ou moins choisir le personnage avec lequel il va se retrouver à la fin, et donc de découvrir les autres itinéraires finaux sans trop de difficultés.

Merci encore pour ta lecture!
Répondre
#26
De rien, le plaisir était pour moi !

Je ne connais pas assez Merrit (j'ai lu la Nef d'Ishtar et Le Gouffre de Lune, qui m'avaient bien plu), mais c'est vrai que l'action et le côté civilisation perdue y renvoient bien - ceci le Dieu du Néant, avec ses multiples tentacules...

Je comprends ta gêne ! Ca m'aurait dérangé aussi... C'est vrai que ça permet de choisir ce qu'on veut lire, ça pas inintéressant, non plus !

Encore bravo !
Répondre
#27
et une nouvelle version arrive, corrigée, et avec une fin supplémentaire... ^^
(il a bien bossé l'Kraken)
Répondre
#28
@ Oorgan: c'est bien vrai, je l'ai toujours dit: pour un dieu maléfique, rien ne vaut les tentacules... Ceci dit Hodgson parsemait déjà ses écrits de créatures tentaculaires 20 ans avant Lovecraft; si tu as l'occasion, lis un recueil de ses nouvelles un de ces jours, tu ne devrais pas être déçu. Pour l'époque c'est HALLUCINANT (enfin je trouve). Après c'est vrai que pour le côté dieux maléfiques/cultes dégénérés/livres maudits, l'apport de HPL à été décisif.

@ Delarmgo: Tu as bien bossé aussi! Mais c'est surtout les illustrations de Linflas qui apportent énormément à l'AVH!
Répondre
#29
J'ai lu l'AVH de Kraken hier soir.
Style superbe. Il correspond pile à ce que j'aime. Je t'envie, dans l'idéal j'aimerai écrire comme cela !
Citation :L’odeur habituellement vivifiante de la forêt vierge devient désagréable, insalubre. Quant au temple lui-même, il ne ressemble à rien que vous ayez déjà vu... Une masse anarchique de pierre sombre – peut-être du basalte – qui paraît moins bâtie que sculptée dans la roche.
Les descriptions sont à tomber par terre ! L'extérieur du temple, l'entrée, les gravures, le gouffre (c'est un exploit de l'avoir décrit en si peu de mots et aussi clairement)
Bonne composition : forêt puis temple. La voie est linéaire mais les choix d'action sont bien trouvés. On hésite entre les choix : c'est bon signe.
Les deux couleurs pour les choix dans le combat final scénarisé sont une très bonne solution pour la rejouabilité.
Les règles minimales sont un vrai plaisir. On surveille sa jauge de santé et cela suffit pour le stress et l'immersion. Bon choix.

Bug
34 à enterrer de vos morts + bonne/mauvaise : Augure est masculin.
19 du le maître
8 être seule issue
Un bug il me semble : j'arrive au 47 avec Jade et au 37 on me demande si j'ai noté le code duo. Je ne l'ai pas et au 49 j'ai l'impression que jade est morte.


Merci pour cette aventure !
Répondre
#30
Ça fait plaisir de te revoir, Shamutanti! Merci pour ton feedback très gratifiant!

Je suis particulièrement content que mon style t'ai paru bon; en effet je ne me suis mis à l'écriture qu'assez récemment (mon 6/20 au bac de français m'ayant traumatisé pendant une bonne 15aine d'années), et c'est vraiment un point sur lequel j'essaye de m'améliorer.

Merci aussi pour les erreurs que tu m'as signalé, elles ont été corrigées dans la dernière version de mon AVH (dans le fanzine "la Saltarelle" de notre ami Delarmgo, paru aujourd'hui même, avec en prime de magnifiques illustrations de Linflas).

Et toi, quand est-ce que tu nous en écris une, d'AVH?
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)