Jeux d'aventure d'horreur gratuits
#16
Petit ajout pour SIMULACRA.

Faut quand même avouer que parfois le jeu des acteurs et des comédiens de doublage.
Le pire absolu étant la voix de Greg Summers (l'ex-petit ami d'Anna). La voix du comédien ne correspond absolument pas à la photo de profil, et soit il n'a pas pris le jeu au sérieux et a doublé comme si c'était un personnage de cartoon ou de jeu vidéo d'action comique, soit il joue vraiment très mal.
Les autres, en général, ça va à peu près, mais même l'actrice qui joue les vidéos d'Anna, il y a des émotions où elle n'arrive pas à être crédible...

Bon sinon, j'ai réussi à trouver deux autres fins ("You found Anna" et "You've killed Anna"). C'était pas trop dur d'avoir les deux en peu de temps l'une après l'autre : une fois que j'ai corrigé les erreurs qui m'ont été reprochées dans ma première fin ("Abandon all hope"), on peut atteindre les deux, c'est juste un choix final qui va déterminer l'une ou l'autre. Donc j'ai pu en avoir une, reprendre la dernière sauvegarde, et avoir l'autre.
Encore deux mauvaises fins...

Il me reste deux fins à trouver : "Happy Ending" et la fin dont on ne connaît pas le nom, et qui doit correspondre au seul Achievement caché sur Steam...
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#17
Ma critique de Don't Escape, Don't Escape 2 the Outbreak et Don't Escape 3 est ici :
http://rdv1.dnsalias.net/forum/thread-20...l#pid56457


J'ai testé le dernier sorti, Don't escape 4 days to live, qui est sur Steam.
Mais c'est un peu hors-sujet pour ce fil, puisque celui-ci est payant.

J'ai fini une première fois le jeu, et je suis au milieu de ma deuxième partie (ce qui revient à dire que je suis à peu près aux trois quarts du jeu, puisque le jeu est un peu différent quand on le recommence une deuxième fois).
C'est suffisant pour se faire une opinion.
Les critiques sur Steam disent que c'est le plus ambitieux et le plus abouti des quatre, et je ne peux qu'être d'accord.

Il y a également plein de petites références/petits clins d'oeil aux trois premiers (une peinture représentant la hutte de Don't Escape 1, un personnage qui a rêvé d'une invasion de zombies comme dans Don't Escape 2, le nom de la compagnie des vaisseaux spatiaux de Don't Escape 3 qui apparaît dans les journaux...), mais également des éléments gameplay qu'on retrouve presque à l'identique (le 1er jour, on est tout seul et on doit préparer une maison pour survivre comme dans Don't Escape 1, à partir du 2ème jour on a des alliés qui nous font gagner du temps sur les tâches longues comme dans Don't Escape 2, on peut obtenir une voiture qui nous permet de gagner du temps sur les voyages comme dans Don't Escape 2, et le 4ème jour on utilise un appareil pour mélanger des produits chimiques comme dans Don't Escape 3).
Niveau références, on en a aussi de l'autre trilogie du même auteur, la trilogie Deep Sleep (Deep Sleep, Deeper Sleep et The Deepest Sleep), avec une peinture représentant le phare, ou quelqu'un qui a dessiné un Shadow People.

Il semble même être sous-entendu par certains indices, spoiler spoiler, que les septs jeux partageraient un même multivers.

Le jeu a l'air d'avoir une certaine rejouabilité.
Les trois premiers Don't Escape avaient toujours les mêmes obstacles/dangers d'une partie sur l'autre, et même s'il existe plusieurs façons de résoudre certaines énigmes, les mêmes solutions existaient toujours.

Alors, certes.
On recommençait le 1er pour avoir les différentes fins (tuer tout le monde et se faire abattre pour le game over, tuer quelques innocents dans les fins intermédiaires ou ne tuer personne dans la fin parfaite).
Dans le 2ème on recommençait pour obtenir les différents achievements (la fin parfaite, où tout le monde survit, paradoxalement, est sans doute la plus facile à avoir, l'achievement "governor" où on sacrifie nos alliés, l'achievement "the shadow" où on doit terminer sans tirer un seul coup de feu et l'achievement "lone wolf" où on doit survivre sans faire appel à aucun allié, demandent en fait un peu plus de stratégie et de prévoyance !)
Le 3ème avait aussi plusieurs fins, mais la plupart semblent être des game overs déguisés.

Ici, on a un peu de variation, avec 3 menaces différentes possibles le 1er jour, 2 le 2ème jour, 2 le 3ème jour et... 1 seule le 4ème jour, mais pour laquelle on devra surmonter un problème parmi 2 possibles.

Le 1er jour vous aurez à survivre à :
Show ContentSpoiler:


Le 2ème jour vous aurez à survivre à :
Show ContentSpoiler:


Le 3ème jour vous aurez à survivre à :
Show ContentSpoiler:


Et le 4ème jour, vous aurez à survivre à la fin du monde, soit :
Show ContentSpoiler:


Nous avons donc une motivation à rejouer pour connaître toutes les variations de pièges possibles.
De plus, quand on recommence une partie après en avoir terminé une, le jeu le prend en compte. Lors de la 1ère partie que vous faites après avoir installé le jeu pour la première fois, la menace que vous aurez chaque jour semble être déterminée aléatoirement parmi les menaces possibles. En revanche, quand vous recommencez une partie après avoir terminé la 1ère, il semblerait que le jeu s'assure que vous ne tomberez que des menaces que vous n'avez pas eues la fois précédente. Sur les 3 premiers jours de ma seconde partie, je n'ai eu que des menaces que je n'avais pas eu lors de la 1ère, et je ne crois pas que ce soit un hasard.
Mais ce n'est pas qu'au niveau gameplay : le jeu le prend aussi en compte in-universe. Encore une fois, c'est encore un peu un spoiler, mais le jeu fait ça assez intelligemment, d'une manière qui me rappelle un autre jeu sympathique, No one has to die.

Ajoutez à ça les Achievements.
Comme, par défaut, on perdra au moins un allié, il y a un achievement pour gagner en ne perdant aucun allié, et un achievement pour gagner en perdant tous ses alliés.
Plus un achievement pour réussir le jeu sans jamais utiliser la voiture (donc en gérant son temps scrupuleusement).
Donc encore des motivations supplémentaires pour recommencer le jeu au-delà des deux premières parties.

Ah oui, et évidemment, comme dans les trois premiers, vous avez un minimum de préparations à faire pour survivre (un seul préparatif ne suffit jamais, il faut toujours prendre plusieurs précautions supplémentaires), mais au-delà d'un certain seuil, vous pouvez survivre à une journée, mais "pas parfaitement" (en perdant un allié ou des ressources, par exemple). Il y a donc un achievement pour survivre parfaitement à chaque variation existante d'une journée, soit 9 défis différents.


Bon, sinon, comme d'habitude pour cette série : la musique est géniale et incroyablement immersive et l'ambiance est glauque et oppressante mais sans être dénuée de moments d'humour.
De plus, le thème mélange allégrement le post-apocalyptique, la SF catastrophe et l'horreur fantastique (soit une sorte de medley des thèmes des trois (six ?) précédents opus, finalement), et les énigmes sont globalement intéressantes tout en restant logiques, sans trop de "pixel hunting". (Enfin, il en reste encore quelques uns, d'ailleurs les seuls moments qui m'ont vraiment agacé, c'est ceux où j'étais bloqué parce qu'il y avait un truc que j'avais pas vu, même en balayant rapidement mon curseur partout...).

C'est marrant de sentir tellement dans un terrain connu, alors que l'interface change pourtant de celle des point-en-click à la première personne type "Escape the Room" dont la trilogie d'origine était plus ou moins une parodie (d'où son nom), pour une interface des point-en-click à la troisième personne type jeux Sierra/LucasArts, comme si le jeu avait été conçu sous Adventure Game Studio (en fait sous Unity).

Mais honnêtement, la transition est quasiment invisible. C'est comme retrouver des vieux chaussons !
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)