Club des démotivés
#16
Hey, vous avez oublié votre playlist, les gars (^^)
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#17
(08/03/2013, 23:31)Skarn a écrit : Une idée qui avait l'air génial se révèle bancale une fois sur le papier, tout simplement parce que commencer à écrire nous en a révélé les failles.

Oui ca m'est arrivé ça ! Je trouvais l'idée excellente et et fait sur le papier c'etait hyper injouable ! LOL
Répondre
#18
Et bien, pour un club qui rassemblait autant de monde, il y a bien peu de participants actifs !
Ne soyez pas timides et venez expliquer vos manques de motivation, vos soupirs de découragement et vos affres de page blanche.
Non seulement c'est toujours intéressant à lire, mais c'est également un bon moyen de trouver des solutions.
La violence n'est pas la bonne réponse !
La violence est la question. La bonne réponse est "oui".
Répondre
#19
D'un autre côté, la non-participation active est un syndrome logique de la démotivation lol
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#20
C'est le week end, les gens sont de sorties.
Répondre
#21
Ecrire une AVH devrait être un plaisir. On ne le fait pas pour l’argent ou la gloire (ou alors très peu d’entre nous…). A partir de là, la seule raison qui pourrait nous détourner d’un loisir que l’on apprécie, c’est un malheur/événement (séparation, disparition d’un proche, mariage, …) qui focaliserait notre esprit.

Pour concilier ce loisir avec le (vrai) travail et/ou la progéniture toujours dans nos pattes, il n’y a qu’une solution : s’y atteler la nuit.
Chacun y va de ses conseils ; Je vous donne les miens. D’abord, se choisir le même créneau horaire dans la journée, à la manière d’un rituel où notre esprit est pré-conditionné. Ensuite, je pense à la fameuse playlist dans les oreilles, qui doit stimuler l’imaginaire. Mon truc c’est les thèmes des Cités d’Or (attaque du fort, tempête, solaris, …). J’ai une dizaine de morceaux sous la main, et je trouve ça très entraînant et indémodable. Je pourrais les zipper et diffuser s’il y a une demande (pas sûr :-) ).

En termes de méthodologie, il faut être cohérent, pour se donner soi-même envie de continuer. On commence par un scénario global, puis on enchaîne avec un plan contenant les descriptifs synthétiques de chaque numéro. Je pense qu’il faut attaquer la rédaction détaillée de chaque paragraphe une fois seulement que l’ensemble du script est bien calé. Normalement, au final, on sait où on va, et plus on avance, plus on a envie d’achever notre récit.
Répondre
#22
Personnellement, ce n'est pas tellement une histoire de motivation, mais davantage de temps et de style.

Aussi bien pour Chasseur de Primes que pour les 307 Fabii, je suis contraint à de longues périodes de pause en raison du travail (si! si! Enseignant, ça peut bouffer du temps!!). Entre les copies, les paperasseries à remplir, on arrive assez tard le soir, au moment où mon inspiration est la moins fertile. D'autant que j'ai un mal fou à coucher mes idées sur le papier: j'ai tout le déroulé de mes aventures bien en tête, mais je suis tellement obnubilé par le style que je peux passer deux heures à ne rédiger qu'un seul paragraphe. Généralement, en plus, je n'apprécie pas trop les paragraphes courts. J'admire sincèrement ceux qui, à l'instar de VS, sont capables d'aligner une prose d'une telle qualité en un temps très court; j'en suis totalement incapable! Du coup, le temps de rédaction s'allonge, s'allonge... J'avais tenté une technique, il fut un temps: rédiger les paragraphes de manière lapidaire, en ne notant que quelques mots-clés, avant de revenir dessus pour finaliser la rédaction, mais cela ne change rien...
Répondre
#23
Je me retrouve dans pas mal de choses évoquées. Chez moi c'est plus affaire de découragement, c'est épisodique, ça va me bloquer un moment mais sans réellement entamer ma motivation puisque je reviens facilement à mes projets.

Je dirais qu'il y a principalement deux choses qui peuvent me décourager, l'impression d'écrire comme une pintade d'un côté, et la flemme de l'autre.

D'ailleurs, concernant le style, je suis en train d'en revenir.
Répondre
#24
Ça fait quelques jours que j'essaie de poster dans ce sujet – je l'ai lancé, après tout – mais je n'arrive pas à mettre en mots les causes de ma démotivation. C'est comme un découragement général. Il y a des années que ça dure, et ça empire sans cesse. Au lieu d'une lumière au bout du tunnel, il y a un éboulement.

Au temps de Xhoromag (le site comme l'univers), j'étais motivé. J'avais des amis qui lisaient mes séries. On pouvait jaser et planifier des aventures pendant des heures. Ce n'est pas pour rien que j'en ai écrit plus de 100. Aujourd'hui, je n'ai plus personne. Je fais mon spectacle devant une salle vide.

Il reste évidemment le forum. Au temps de Gamebook chez Lord Hermann, j'étais le p'tit nouveau, j'en avais plein à dire, et aussi, je voulais présenter toutes les AVH que j'avais écrites. J'ai même inventé l'acronyme… lol. En y repensant, les Yaz aussi ça vient de moi, quoique accidentellement. C'était vraiment fun au cours de ces premières années. Mais dernièrement, c'est comme si c'est devenu creux, vide. Les AVH, il s'en écrit plus que jamais, mais elles ne m'intéressent plus. En 2011 et 2012, je n'en ai lu aucune.

Les séries Xho ? Elles sont toutes au point mort. De toute façon, il est clair qu'elles ne suscitent guère les passions. Depuis 2007, personne ne m'a demandé quand sortait le septième chapitre de Xune. Depuis 2008, personne ne m'a demandé quand sortait RXN-5. Et j'ai bien peur que dans l'état actuel des choses, la réponse soit "jamais".

AdA ? C'est un échec lamentable. De A à Z. Publication de qualité plus que moyenne, aucune promotion, ventes abyssales, réédition buggée du tome 1 (le seul qui s'est vendu était donné qu'il était à 99¢), et annulation récente de la série après 6 tomes. Et je peux vous assurer que ces LVH-là ne deviendront pas collector.

Les Yaz ? Rien lu en deux ans, et juste avec les feedbacks, j'ai deviné les 3 Yaz de 2011. Au lieu d'être fier de mes prognostics, j'ai trouvé ça futile. En 2012, non seulement je n'ai lu aucune AVH, je n'ai lu aucun sujet à feedback — et juste avec les commentaires ramassés au hasard dans les autres sujets, j'ai encore été capable de deviner deux des trois vainqueurs. (Je pensais que le troisième serait Sunkmanitu ; il est arrivé 4e.) Come on. S'il ne sert plus à rien de lire les aventures pour savoir qui va gagner, autant scrapper le concours.

Il me reste une flamme vacillante pour Neige d'Automne, mais je suis paralysé par Scriptarium. Le 3e Draco Venturus est dans les limbes depuis un an et demi et on me dit toujours d'attendre.

J'ai fait une AVH pour le Grimoire – oui, je sais – et ils n'ont pas cru bon de s'en servir. J'ai voulu faire une AVH pour Héros et je n'ai jamais pu trouver la motivation pour la finir (elle avait mal débuté de toute façon). J'ai écrit 30 paragraphes sans queue ni tête depuis le début de 2013. J'avais des embryons d'idées pour la Mystérieuse Amazonie mais toutes les intros publiées jusqu'à présent sur la Taverne chipent mes idées (ce qui ne fait que prouver qu'elles n'avaient rien d'original).

Bref… je suis complètement découragé. Et je ne sais plus quoi faire pour retrouver le goût d'écrire une bonne AVH.

(…et maintenant, un des psychologues du forum va m'envoyer un MP avec le numéro de SOS-suicide. Ou Caïthness, sauf que lui ce sera pour rire.)
Répondre
#25
Et si tu faisais une avh juste pour toi ? Rien a foutre du yaz, d'ada grimoire scriptarium et autres ?
Répondre
#26
(11/03/2013, 19:08)Oiseau a écrit : (…et maintenant, un des psychologues du forum va m'envoyer un MP avec le numéro de SOS-suicide. Ou Caïthness, sauf que lui ce sera pour rire.)

Plutôt qu'SOS-suicide, essaye donc de lire l'AVH du String de la Mort.
Cela te prendra 5 minutes, et peut-être que ça te fera sourire sur un ou deux trucs. Et puis tu pourras dire que tu as lu au moins une AVH cette année.
Et puis c'est ma préférée.

AdA ce n'est pas ton échec, c'est le leur (
Citation :qualité plus que moyenne, aucune promotion
).

Pour les séries sur Xho, je trouve qu'il y a plusieurs handicaps. Trop d'avh proposées, le nouveau lecteur ne sait pas par quoi commencer. Cette quantité peut même "faire peur".
Ton univers est déroutant par certains côtés et nécessite aussi un apprentissage.
Ce n'est que mon avis, mais incarner un(e) jeune ado c'est moins intéressant pour les lecteurs adultes que nous sommes : je préfère tes aventures de héros plus matures comme La Venue du Froid sans Fin.

Bref, j'aimerais te voir à l'oeuvre à nouveau dans une saga courte (3, 4, ou 5 volumes), épique, avec un héros bien typé, vraiment pour adulte (les morpions sont optionnels).

L'autre point qui n'arrange rien, c'est que tu sembles un peu isolé de ton côté. Certains qui ont la chance d'être dans la région Parisienne ont pris l'habitude de se voir et ont créé des liens. Sans cela, je pense que certains auraient un peu lâché l'affaire.

Bon, ça ne te redonnera pas la flamme mais si tu souhaites justement un livre dédicacé par Jackson et Livingstone SI ils viennent à Paris le 23, on devrait pouvoir t'arranger ça. Enfin, pas une dédicace trop compliquée du genre :

La Légende de Zagor, dédicacée par Livingstone :
"à Keith Martin".

sauf si tu veux que je me fasse choper par les types de la sécurité.

Sérieux, si tu souhaites une dédicace, contacte-moi par MP...
Répondre
#27
(11/03/2013, 19:33)Albatur a écrit : Et si tu faisais une avh juste pour toi ? Rien a foutre du yaz, d'ada grimoire scriptarium et autres ?
Je suis un des partisans farouches du "il faut avant tout faire quelque-chose qui nous plaise, et se préoccuper du public ensuite". Néanmoins, je pense qu'il est illusoire de prétendre que le public ne compte pas du tout. Nous rêvons (presque) tous de partager, et de reconnaissance, et il n'y a rien de plus déprimant que l'indifférence (pire encore, je pense, que la critique).

De plus, Oiseau est un cas à part dans l'univers de l'AVH : il a, il ne faut pas l'oublier, produit à lui tout seul quasiment autant d'ouvrages que tous les autres auteurs réunis.
Une telle quantité implique probablement qu'il a déjà arpenté la quasi-totalités des chemins "classiques", et que la plupart d'entre eux ne lui inspirent plus que lassitude et impression de déjà-vu.

Pour ma part, je pense qu'une chose qui serait potentiellement intéressante, et bénéfique pour à la fois les "nouveaux" et les "anciens", serait de remettre un peu en avant les AVH passées.
Cela permettrait à la fois de faire découvrir aux plus récents arrivants de très nombreuses AVH dont ils n'ont probablement jamais entendu parler, et de redonner de la motivation et des retours aux créateurs en leur montrant que ce qu'ils ont fait ne disparait pas dans l'oubli au bout de quelques mois.
(11/03/2013, 19:40)VIC a écrit : Trop d'avh proposées, le nouveau lecteur ne sait pas par quoi commencer. Cette quantité peut même "faire peur".
Je ne sais pas pour les autres, mais en ce qui me concerne, c'est effectivement la seule et unique raison pour laquelle je n'ai pas encore réussi à entamer la lecture.
Il y a d'ailleurs un fil où le sujet est évoqué ^^
Même en se basant sur les archives de Xhoromag, il est difficile de faire le tri, savoir vraiment par quoi commencer (d'autant que de nombreux ouvrages sont publiés et donc non disponibles, ce qui demande un tri supplémentaire).
Un simple résumé décrivant rapidement la "place" des séries dans l'univers global (ordre chronologique général, liens entre chaque série, etc.) serait un énorme plus pour pouvoir se lancer dans la découverte.
La violence n'est pas la bonne réponse !
La violence est la question. La bonne réponse est "oui".
Répondre
#28
(11/03/2013, 19:08)Oiseau a écrit : Bref… je suis complètement découragé. Et je ne sais plus quoi faire pour retrouver le goût d'écrire une bonne AVH.

En même temps c'est dur de savoir quoi te dire ! On aurait envie de te prendre et de te secouer très fort en hurlant "hop hop hop au boulot !"
Répondre
#29
J'ai l'impression qu'il y a quand même beaucoup de prises de tête pour rien...

Si vous n'avez plus la motivation pour un sujet, faites autre chose et attendez que la motivation revienne...

Si elle revient, tant mieux et rejetez vous à bras le corps dans votre passion.

Si elle revient pas, bah... Paragraphe de Fin d'Aventure et on change de livre non ? C'est pas si catastrophique de devoir lâcher une passion si vous en avez fait le tour.

Ce n'est pas en forçant votre esprit à bosser sur un sujet que vous retrouverez votre motivation. Prenez juste le temps.
Répondre
#30
(11/03/2013, 19:08)Oiseau a écrit : Il me reste une flamme vacillante pour Neige d'Automne, mais je suis paralysé par Scriptarium. Le 3e Draco Venturus est dans les limbes depuis un an et demi et on me dit toujours d'attendre.

J'ai fait une AVH pour le Grimoire – oui, je sais – et ils n'ont pas cru bon de s'en servir. J'ai voulu faire une AVH pour Héros et je n'ai jamais pu trouver la motivation pour la finir (elle avait mal débuté de toute façon). J'ai écrit 30 paragraphes sans queue ni tête depuis le début de 2013. J'avais des embryons d'idées pour la Mystérieuse Amazonie mais toutes les intros publiées jusqu'à présent sur la Taverne chipent mes idées (ce qui ne fait que prouver qu'elles n'avaient rien d'original).

Bref… je suis complètement découragé. Et je ne sais plus quoi faire pour retrouver le goût d'écrire une bonne AVH.

Donc le 5° Astre d'Or est envoyé dans les Limbes ? Dommage, l'idée avait du potentiel et ce que tu en avais montré donnait envie de connaître le reste…
À supposer que ça intéresse assez de monde, ça te dirait de le refaire en projet collectif avec tout l'aspect intrigue politique fortement développé ( douzaines de factions dans note Empire, ennemis extérieurs, complots… ) ?

Je soupçonne que c'est ma victoire in extremis ( mais parfaitement méritée à mon avis… ) au Yaz' de 2010 qui t'a coupé les ailes Mrgreen, ce qui motive ma proposition; car Ashimbabbar est bon et généreux.
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)