Embryon de projet d'auto-édition d'AVH
#1
Il y a une petite discussion en cours sur la Taverne des Aventuriers (http://www.la-taverne-des-aventuriers.co...te-des-avh — à partir de la page 5) concernant la possibilité d'éditer des AVH sur Lulu (ou similaire) en les réunissant sous la bannière d'une seule collection. Nous rêvons même à plagier les couvertures Gallimard originales, mais ça c'est surtout par nostalgie. Je ne sais pas si ce projet va aboutir quelque part, la discussion vient de commencer, mais je pense qu'il serait bon de mettre le plus grand nombre possible d'auteurs d'AVH dans le coup. Je sais que personnellement, je verrais bien des "nouveaux" LVH en publication privée, avec non seulement la couverture "mode Gallimard" mais la mise en page intérieure aussi… Nostalgie full max. ^_^
Répondre
#2
C'est marrant car il y a quelques mois, j'avais rêvé que toutes nos avh's apparaissent en vente sous une collection unique. Comme quoi ^^
Répondre
#3
J'ai posté là-bas je vais donc poster ici aussi (et fuck au doublons), le sujet me paraît trop important pour qu'il ne soit vu que sur un seul forum :

Je viens de prendre le train en marche et j'ai lu quelques posts de retard, que de nouveautés et de bonnes initiatives !

- L'idée de réunir nos avh sous une même collection est très bonne, il faudrait proposer des titres de collection (quoique "Quêtes Improbables" sonne bien !) et voter pour la plus plébiscitée (sondage).

- L'idée de sortir cette collection à titre privée est bonne pour une autosatisfaction personnelle (ce que beaucoup d'entre nous font sur LULU, histoire de voir "leur" bébé sur l'étagère de la biblio avec leurs ancêtres Gallimard !), en revanche pour augmenter la cote de popularité des avh, le renouveau du ldvelh ou la relance du style "litteractif", il faudrait vraiment qu'on envoie des clous dans différents magazines et/ou revues de littérature, jeunesse, jeux de rôle etc... Il faudrait donc rendre nos bouquins visibles par un maximum de personnes (ce que je fais ici face de bouc depuis quelques temps, pour moi, pour RDV1, la Taverne et Lulu, il y a même des posts concernant les potes d'ici et RV1).
En gros on met le paquet pour faire exploser le système d'entrée, si on sort en timide on va se faire manger.

- L'idée d'une couverture "old-fashion" est très bonne, pour le copyright, je ne suis pas sûr que Gallimard puisse faire quelque chose contre cela, mais je ne sais pas si l'accusation "reproduction d'apparence" ne peut pas être défendue par leurs avocats (à vérifier). Après ils n'ont qu'à publier nos avh et tout le monde y gagnerait ! simple non ?!

- Par contre, personnellement, je trouve que pour frapper un grand coup et provoquer un "raz-de-marée" (qui a dit vaguelette ?!) avec un catalogue "conséquent" d'entrée, il faudrait que tous ceux qui veulent faire partie de la collection le puisse, l'union ferait la force, les réseaux sociaux et autres pubs "réelles" feraient la maillage promotionel par pure propagation. Je trouve un peu restrictif de limiter l"accès" à la collection aux seuls gagnants du yaz par exemple (surtout que bon nombre d'avh n'ont rien gagné par manque de place sur un podium de trois marches, bien trop petit !)

- Pour rebondir sur ce que dit Vic, pourquoi parlez-vous de tirages multiples ? Si chacun publie ses livres mais respecte la charte établie par la "collection", sur un site comme lulu, ça te coûte pas un rond. Un PDF, une photo (libre de droit) ou un dessin pour ta couv (libre aussi) en accord avec la charte de la collec et ton livre attend d'être acheté sur la place du marché. Il faudrait juste se renseigner si, sur d'autres sites (ou même sur Lulu, mais la luluthèque est un brin bordelique), il y a moyen de publier plusieurs livres issus d'auteurs différents mais réunis sous un collectif d'auteur --> qui serait le nom de la collection.
Après ce que dit Oiseau est en accord avec mes pensées, cherche à acheter sa maison en vendant nos livres, je n'y crois pas. Gagner un reconnaissance nationale non plus, par contre vendre quinze livres dans l'année à des inconnus qui ne soient pas des potes des deux forums ou des amis (les deux peuvent être d'ailleurs compatibles) serait une très belle victoire pour nous tous. C'est perso et ça n'engage que moi :/

- Pour faire circuler le fichier source de photoshop, je suis très volontiers preneur, étant un peu débutant sur le soft, le fichier déjà "maquéttisé" serait un bon truc pour se présenter réciproquement nos avh's dans un style "old-shcool". Âmes charitables à votre bon coeur !

- En résumé et en attendant d'en discuter plus longuement sur le post qui va être transféré sur le sujet de Vic, je trouve que cela pourrait enfin redorer le blason de la littérature d'aventures, du livre-jeu et , peut-on espérer –en plus d'attirer, de satisfaire des nostalgiques trentenaires ou quadragénaires–, initier des jeunes et les faire sortir de leurs consoles ?

Je suis avec vous pour tout projet en ce sens
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#4
je vais déterrer un vieux truc mais pour que tout cela se réalise vraiment, mais va encore falloir des Responsables Mrgreen .

Vu l'ampleur de ce que décrit Géronimo, on pourrait ressortir cette vieille histoire d'assoc 1901 Drunken .

L'idée serait de financer les coûts d'édition avec les cotisations et négocier les bénef' de façon à ce que de l'argent frais rentre dans l'assoc pour éditer les nouveaux livres et que l'auteur y trouve un peu son compte. Il faudrait un système qui puisse supporter les 2 cas de figure (le flop = l'assoc ne récupère pas les coûts d'édition ; et le succès = les ventes explosent et l'auteur commence à râler qu'il paye pour "les autres"). On pourrait aussi mettre un %important jusqu'à concurrence des coûts d'éditions, puis ensuite juste ponctionner une petite partie (genre la cotisation annuelle ou un peu plus). Cela nécessite de bien définir la provenance de l'argent (cotisation / vente) et son utilité (frais d'impression / site / etc...).

Moi je dis ça, je dis rien...

JeSors
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#5
Pour publier une collection sur Lulu, c'est très facile à faire. N'étant pas un vieux nostalgique, je me fous un peu du style oldschool ou non des livres, mais sinon j'ai déjà publié certains de mes livres ou de Fitz sur Lulu et ça se ferait très facilement.
Par contre, si on garde le style Gallimard, il vaudrait mieux éviter de faire de la grosse pub dessus, ça passera pour de la provoc sinon Mrgreen

Ou alors, si j'ai bien compris l'allusion de Caït (j'ai pas accès à l'autre forum d'ici car le proxy considère qu'il parle de jeux ^^), on pourrait faire une assoc s'auto-publiant. J'aime bien entreprendre, donc pourquoi pas. Je pense que je pourrais même nous dégoter un imprimeur pas cher. Après, il faudra définir clairement ce qu'on veut faire. Et choisir sur quel forum on se rassemblera pour en parler Twisted
Plus sérieusement, il y aura une mailing-list, mais un forum ça peut être pratique.
L'autre problème, c'est la pub. Peut-être qu'on pourrait en faire dans Héros et Black Mamba à tarifs préférentiels, faut voir.
Sinon, dans le cadre d'une assoc, il est évident que le catalogue devra être restreint, au moins départ (contrairement à Lulu).
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#6
(24/10/2011, 12:14)Alendir a écrit : Après, il faudra définir clairement ce qu'on veut faire. Et choisir sur quel forum on se rassemblera pour en parler Twisted
Plus sérieusement, il y aura une mailing-list, mais un forum ça peut être pratique.

L'endroit où continuer la discussion doit être clairement une priorité car vu l'importance du sujet, il sera impossible de jongler sur les 2 forums pour faire des résumés.

En effet il est souhaitable que tous les forumers des 2 fofo puissent s'exprimer et suivre la discussion au même point.

Donc que faire ?

1) Migration des forumers de RDV1 (qui sont moins nombreux) sur La Taverne pour poursuivre la discussion dans la section Projet Amateur ?

2) Création d'un autre forum rien que sur ce projet ?
L'avantage serait que l'accès serait restreint aux forumers et non visible aux non-inscrits. Surtout qu'on va parler édition, droit, stratégie, coûts, ce qui nécessite un minimum de confidentialité.

3) une autre solution ?

Je pose les mêmes questions sur La Taverne en attendant une solution.



Répondre
#7
Je ne comprends pas pourquoi Caith' parle de coût d'édition si on utilise les sites d'auto édition ?!
Publier un livre sur Lulu, je me répète, ne coûte pas un rond ! Faire de la pub sur les réseaux sociaux non plus, créer un groupe sur Facebook non plus. Donc à moins de vouloir être diffusé d'entrée à la Fnac (ce qui peut être un beau retour du livre-jeu, mais ne rêvons pas !) je ne vois pas pourquoi on devrait s'emboucaner avec les fibres associatives ?
Une trame pour la ligne éditoriale devra être décidée par les auteurs participants d'entrée au projet (ceux qui arrivent ensuite utiliseront le moule établi), une forme de sondage puet être lancée ou une discussion sur un soft de discussion style msn, teamspeak ou autre.
Une fois que cela -et ce sera sûrement le plus long- est fait, il ne reste qu'à chaque auteur de refondre son ou ses avh de manière à ce qu'elles coulent dans le moule de la "nouvelle collection", et le tour est joué. Je ne vois pas où sont les difficultés dont parle caith' (L'idée serait de financer les coûts d'édition avec les cotisations et négocier les bénef' de façon à ce que de l'argent frais rentre dans l'assoc pour éditer les nouveaux livres et que l'auteur y trouve un peu son compte. Il faudrait un système qui puisse supporter les 2 cas de figure (le flop = l'assoc ne récupère pas les coûts d'édition ; et le succès = les ventes explosent et l'auteur commence à râler qu'il paye pour "les autres"). On pourrait aussi mettre un %important jusqu'à concurrence des coûts d'éditions, puis ensuite juste ponctionner une petite partie (genre la cotisation annuelle ou un peu plus). Cela nécessite de bien définir la provenance de l'argent (cotisation / vente) et son utilité (frais d'impression / site / etc...).)

Enfin si quelqu'un veut bien m'éclairer j'en serais ravi ! je poste aussi sur la taverne.
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#8
c'est gratuit !? Eek !

Et ils sortent l'argent d'où alors ? Confus


bon oubliez-moi Flèche
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#9
Bon, on n'avait peut-être pas fini de faire le tour de table, mais la multiplication des posts sur les 2 fofos exige une réponse rapide.
La modération agit plus vite que son ombre sur la Taverne, et vient de demander une section à part accessible directement à partir de l'accueil de la Taverne.
Dans ce cas, cela veut dire que les discussions sur ce sujet se dérouleront dorénavant là-bas, et qu'on fermera sans doute ce topic là quand il sera opérationnel.

Bien sûr, suite à la discussion sur le forum unique, je suis conscient qu'une petite partie des forumers de RDV1 n'a pas forcément envie de venir sur la Taverne. Normalement tout devrait être fait pour qu'ils puissent seulement participer à cette discussion si ils le souhaitent, et pas au reste.
Egalement, cela va obliger certains qui ne naviguent pas encore sur les 2 forums à se créer un nouveau compte sur la Taverne(si possible, essayez de garder le même pseudo ce sera beaucoup plus simple à gérer).

Voilà, ce sont des désagréments mineurs, mais je pense qu'ils doivent s'effacer devant l'importance du projet, qui est quand même un rêve sacrément fun : republier une nouvelle collec de ldvelhs et d'AVH POUR NOUS, c'est une idée sympa qui doit nous rassembler.
Répondre
#10
Cait Flèche Lulu se fait de l'argent sur chaque livre commandé.

Bon, ç'aurait été intéressant de nous démerder pour gérer de près les publications, mais apparemment, on s'oriente plutôt vers une auto-publication, qui est clairement beaucoup plus simple à gérer (et là, y'a même pas grand-chose à faire, à part créer un groupe sur Lulu et un modèle de couv).
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#11
Pour rebondir sur ce que j'ai dit sur la taverne, je pense que tous ceux qui veulent être édités doivent pouvoir participer : ceux qui ne posent pas de problèmes de Copyright en public et les autres en privé. Ainsi on aurait des volumes "officiels" et d'autres plus "officieux", uniquement pour les membres des 2 fofo et avec interdiction de les revendre évidemment. (j'aimerai beaucoup avoir une version papier du Marais 2 par exemple)
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#12
Oui sinon je vais me sentir assez peu concerné.
La plupart des mes AVH sont des plagi... euh... des "adaptations" d'oeuvres existantes.
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#13
On ne veut pas t'oublier Caith' Wink mais sur Lulu :
1/ tu envoies un PDf de ton avh (même un .doc convient, ils le convertissent en deux clics !),
2/ tu met au point ta couverture (1ere et 4è) d'après des modèles à eux déjà existants ou en important une photo à toi
3/ tu fixes ton prix.
Ils te donnent le prix de base, celui qui leur rapporte du blé (pour exemple mon avh "1930" me revient 9.59 si je l'achète pour moi ou si je veux la vendre sans gagner un centime sur la vente ; je l'ai mise en vente à 11.95€, je touche 1.81€, une fois les taxes enlevées).

Je parlais d'auto édition car comme le signale Alendir, au niveau facilité, c'est indéniablement la solution la plus rapide. Pour faire de la pub et se faire connaître je parlais de réseaux sociaux car si on part sur une base de 30 auteurs (je dis n'importe quoi), que sur 30 auteurs, 15 ou 20 créent un groupe sur Facebook ; avec en moyenne entre 50 et 400 amis par profil facebook, compte combien de paire d'yeux voir lire les infos publiées sur les groupes facebook...

Ensuite si nous voulons franchir le pas vers un éditeur "pro" pourquoi ne pas la jouer au culot et envoyer une lettre de "motivation" en présentant nos avh résumées (genre 40 ou 50 avh d'un coup) aux locaux de Gallimard ?
Peut être se diront-ils "tiens un auteur X m'envoie une lettre pour être édité, je le rebombe, un auteur Y fait la même chose quelques mois plus tard, même topo, refusé, mais putain là y'a carrément un régiment qui attend au portillon pour être publié !"
Notre union, notre détermination et notre motivation pourrait faire la différence dans le tête d'un requin de l'édition (et vlan ça c'est fait).
Bien sûr je pêrsiste à dire que si nous voulons tenter le "drop" de la collection revival il faut que le plus grand nombre possible d'auteurs puissent participer. Apèrs tout nous n'allons pas nous fier au Yaz qui certes a le mérite d'exister, certes récompense les meilleurs histoires de l'année, mais qui vu le nombre de lecteurs n'est guère représentatif des qualités des avh annuelles. Attention je ne fait as le procès du Yaz, je le respecte au plus haut point hein ! Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas écrit !

Qu'en pensez-vous ?
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#14
Autre méthode de bombing : tes 30 auteurs différents tous en même temps chacun une lettre de motivation. Pour la même série d'AVH, bien évidemment.
(Plutôt qu'une seule lettre avec la même série d'AVH, cosignées par 30 auteurs différents)
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#15
Je préfère même ta méthode de bombing ! Twisted

La mienne est plutôt balle de 357, elle frappe fort mais avec un seul impact, la tienne c'est plutôt chevrotine, multiples impacts et multiples trous !
On pourra faire ça, on est déjà deux ! En avant camarades, la révolte littéraire gronde.

Et le "cercle des aventuriers oubliés" naquit dans les cendres de leurs ancêtres...
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)