Le Samouraï Galactique sur DH6
#1
Et voilà ! La suite des aventures du samouraï galactique est disponible sur Xhoromag. Pour ceux qui ne s'en souviendraient pas, le premier volume l'opposait à l'ambassadeur Johanssen. Cette fois, sa mission l'emmène sur une petite planète tranquille… ouais. ^_^
Répondre
#2
Je profite de l'ouverture du post par Oiseau pour annoncer que je vais enfin me lancer dans la lecture assidue des avh en retard de cette année, et finir les avh en lecture que j'ai été obligé de mettre de côté ces derniers temps (QDG 1.5, AIC...) (pitis problèmes persos... Sad ).
Si le temps me le permet il y a quelques autres avh des années précédentes que je n'ai toujours pas lues et qui m'intéressent. Je vais taffer de nuit dans pas longtemps donc journée = repos, pour le moment vacances, les vraies...
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#3
J'aime toujours autant le héros de cette série. Notre samouraï galactique mi-Cobra mi-OSS117 est génialissime dans sa mégalomanie, sa désinvolture et son hédonisme assumé. Rarement un héros ne m'aura attiré autant de sympathie. Le début est excellent, tant dans l'introduction avec le supérieur que lors de l'arrivée sur la planète. L'humour dans les dialogues ou la narration est omniprésent sans jamais être lourd, que ce soit par de petits détails amusants sur les personnages ou l'environnement de DH6 ou par les réflexions personnelles du héros. J'ai Adoré le début du paragraphe 23 : Lorsque la jeune femme repasse par l'accueil, vous l'interpelez en lui tendant deux rubis et votre sourire le plus charmeur. La femme répond : « Merci. Chambre 17. » Puis elle repart vaquer à ses occupations. Comment a-t-elle pu résister à votre sourire irrésistible? Cela fera l'objet d'une autre enquête ultérieure plus personnelle ; en attendant la donzelle dormira dans son lit et vous dans le vôtre. Tant pis pour elle.
Un style direct, en totale adéquation avec l'esprit du héros et qui facilite en plus l'identification.
Tant que nous sommes dans la phase initiale d'enquête, les moments comiques se succèdent avec les lieux louches à visiter, les quiproquos sur notre double identité, c'est vraiment divertissant et efficace. Par contre, l'histoire perd en originalité et en intérêt dans sa seconde partie, dès le moment où l'on agit pour traquer notre cible, que ce soit grâce à notre alliée ou suite à notre départ précipité de la ville. Les scènes d'action ne sont pas assez développées à mon goût pour inspirer du stress ou de l'excitation. Je pense entre autres à la prometteuse course d'oviraptors qui s'achève en à peine trois paragraphes. Mais également à la scène de bataille dans le saloon ou encore à la séquence finale. Peut-être manquent-elles de choix cruciaux à effectuer ou auraient-elles mérité un plus long développement avec des paragraphes supplémentaires. Ou alors aurait-il fallu jouer la carte de l'humour même dans ces moments épiques. Ainsi lors du premier essai j'avais évidemment choisi la fille en partenaire d'attaque, espérant avoir quelque scénette rigolote où aurait transparu le machisme ou la séduction de notre personnage. Et non, le texte oublie par la suite qu'on se trouve en sa compagnie.
L'aventure est par ailleurs dotée d'un scénario classique qui ne recèle pas de grand dénouement. Le monde de DH-6 propose par contre un cadre assez marquant, on ressent bien l'étonnement du héros face à ce repaire anachronique de hors-la-loi bouseux du far-west avec des détails intéressants tels que la non-technologie ou le souci permanent des locaux déchapper aux autorités. Cela rappelle assez Tatooine de Star Wars.
J'ai échoué la première fois en tuant accidentellement ma cible et ai réussi sans problème lors du deuxième essai. Pour une aventure de 100 paragraphes, cette facilité ne me dérange pas.
Au final, dommage que la seconde partie de l'aventure ne soit pas aussi immersive et captivante que le début mais l'ensemble m'a quand même fait passer un bon moment. Vivement la suite!

Répondre
#4
Merci beaucoup pour ce commentaire globalement flatteur.
Je comprends tout à fait tes critiques.

Concernant la course d'oviraptors, il y a une quinzaine de paragraphes dus aux diverses possibilités d'action. Mais il est vrai que le lecteur-joueur en lit environ 3.

Il aurait peut-être été intéressant de faire durer l'épreuve.

Pour répondre au "Vivement la suite!", il n'y aura sans doute pas de suite de sitôt car je me suis lancé dans un gros projet sur la Vendée qui consommera beaucoup de mon (précieux) temps.

C'est dommage car j'ai plusieurs idées en tête sur d'autres épisodes du samouraï galactique et je voulais faire un triptyque.

Ce sera peut-être pour plus tard.

Focus
Répondre
#5
J'étais passé à côté de ce topic, et je suis content de voir qu'il y a un nouvel épisode ! Je te ferai un feed un de ces quatre (je ne sais absolument pas quand, mais je la lirai).
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#6
(06/10/2011, 19:58)Focus a écrit : Pour répondre au "Vivement la suite!", il n'y aura sans doute pas de suite de sitôt car je me suis lancé dans un gros projet sur la Vendée qui consommera beaucoup de mon (précieux) temps.

Sur la Vendée? Mais c'est mon pays crévindiou!
Si tu veux m'en dire plus. Par MP si tu préfères ne pas polluer le post.
Répondre
#7
La Vendée est un des rares pays où je me suis pris des coups Tongue
Mais à part ça, c'est un chouette pays, surtout du côté des marais salants autour de Saint Gilles Croix de Vie. (Si on excepte les marins-pêcheurs saouls qui cherchent à vous cogner, donc ^^)
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#8
(07/10/2011, 22:52)Lyzi Shadow a écrit : La Vendée est un des rares pays où je me suis pris des coups Tongue
Mais à part ça, c'est un chouette pays, sur du côté des marais salants autour de Saint Gilles Croix de Vie. (Si on excepte les marins-pêcheurs saouls qui cherchent à vous cogner, donc ^^)

Les Vendéens sont pourtant d'une légendaire sobriété Berk
Bon, je crois que ça commence à flooder, je m'en vais retrouver Fitz en MP.
Répondre
#9
Petit moment de déprime, alors je me fais le nouvel épisode du samouraï galactique (c’est-y pas flatteur ?).

On y trouve un humour tranquille, un peu british, qui reflète bien la personnalité du personnage. J’ai bien aimé le coup de l’embauche du barman et le fail qui s’ensuit. Big Grin

Bon par contre, tu as l’air vraiment contre l’abus de boisson ^^

Sinon, un perso toujours aussi amoral, j’aime Smile

Il s'agit d'une aventure très courte, mais il existe visiblement plusieurs moyens d’arriver à ses fins.


En résumé, on a affaire à une ambiance sympathique, qui s'effrite un peu à la fin.
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#10
Alors j'avais posté (me semblait-t-il un feedbadck hier soir) et je n'ai pas du "envoyé" mais "faire un aperçu", fin bref, feedback perdu, donc je recommence !

Chaque fois qu'un "samouraï galactique" sort je me rue dessus, et pour cause celui-là ne déroge pas à ma règle !
Alors je vais débuter cette critique par les points négatifs.

J'ai pas aimé Evil :

- La courte durée de l'aventure ; Yoseikan fait partie des persos auxquels tu t'attaches, son style Bondien tout en relax et "zen attitude" plaît, c'est indéniable, mais là j'ai fini l'avh trop vite. Il manquait quelques truc d'infiltration, peut être un chapitre séduction pour approcher le fugitif, enifn je ne sais pas quoi mais un truc pour monter cette avh à au moins 250§. Je pense que tes avh méritent un durée de vie plus longues.
- L'inégalité des descriptions d'un paragraphe à l'autre : certains paragraphes sont ciselés comme du persil, détaillées soignés et précis, d'autres sont "survolés" au niveau description. attention je ne dis pas "bâclés" loin de moi cette idée, mais tu nous crée un univers de folie (du star wars-like) tu décris certains lieux avec la précision d'un orfèvre et tu délaisses d'autres zones. Je pense que tu as eu peur d'tre ennuyeux avec trop de descriptions et c'est dommage (c'est perso, mais tu sais à quel point les descriptions sont importantes pour moi et pour l'immersion...).^Pourtant tes interventions d'Encyclopedia Galactis sont bein pensées !
- l'absence de règles : pas vraiment gênant mais j'aurais vu quelques combat dans la poussière de DH6 avec quelques jets de dés bien dégainés ! les combats scénarisés sont une bonne idée, mais sur une avh plus longue j'aurais aimé des "vrais combats". De plus ne pas savoir quelles sont nos capacités (volonté, adresse, vie etc..) m'empêche un peu de m'identifier à Yoseikan.
Voilà tout pour le négatif !

J'ai aimé Twisted :

- L'intro avec le boss du samouraï : j'ai pensé à Bond lorsque M lui présente sa mission ; décontracté comme s'il partait au club Merde !
- L’ambiance Western-SF : deux thèmes que j'adore dans une fusion osée et improbable (belle audace, Focus !). Un mélange de Ghost of Mars (western sf d'ailleurs avoué par Carpenter lui même), de Westerns Leonien et de planete Tatooine avec son lot de brigands tous plus vicelards les uns que les autres.
-Les noms des bars avec leurs niveau de qualité fonction du nom (j'ai d'ailleurs opté pour "le mendiant"...).
- Bonne idée du combat scénarisé (même si tu sais ce que j'en pense plus haut) pour la course d'oviraptor. Hommage à "ben hur", à "la menace fantome" et à mad max pour le "style" ? enfin belle séquence. Smile
-Le "strip club" était trop tentant SPOIL je me suis fait d'ailleurs buté par ce foutu proprio qui m'a incité à la bibine locale, et moi je ne peux pas résister à la bibine des autochtones. Ça m'a valu une bastos en pleine poire ! Le con ! FIN SPOIL
- Je me suis fait plaisir SPOIL parce que quand même je l'ai niqué la femme de teddy Killer, et ça c'est pas rien ! Non mais, j'allais pas me frapper un usurpation d'identé risquée sans en avoir les avantages non ?! FIN SPOIL
- La rencontre avec la tribu de natifs vers la fin de l'avh, m'a fait beaucoup pensé à mes indiens d'Amérique favoris et aussi à la tribu de Na'avis de Pandora. Tu aurais peut être gagné à être plus insistant sur quelques us et coutumes de la tribu (bon on sait déjà que la fille de la cheffe, possède une belle paire de "Boobs" (°)(°) ! Ouaw !

Pour conclure, je dirais que ton avh m'a vraiment plus, mais je reste avec un goût de trop peu dans la bouche , j'attends avec impatience le numéro trois des aventures du Samouraï, mais s'il te plaît laisse libre court à tes pensées et pianote sans freiner sur ton clavier, allez, sors-nous 250 § !...
Avec un univers riche comme celui que tu tiens, il y à matière à créer un truc "hénaurme" même avec un départ léger comme une simple mission de routine. Et tu en as les capacités, j'ai juste l'impression que tu es encore trop timide dans le "laisser-aller", mais ça viendra si tel est ton désir, et à ce moment là Yoseikan sera dans le panthéon de mes héros avh-iens !
Merci pour ce bon moment de voyage. Sunk Wink
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#11
Merci beaucoup pour vos deux commentaires.

Je suis très heureux que mon AVH plaise (au moins en partie).

Pour Alendir : Je ne savais pas que mon "anti-alcoolisme" était aussi flagrant...

Pour répondre à Sunkmanitu : les aventures du samouraï galactique sont mes deux premières AVH. J'ai réalisé des épisodes courts pour être sûr de les finir. (une première tentative de remake du "combattant de l'autoroute" avait échoué).

Mais il n'y aura pas de troisième épisode pour l'instant, car je n'ai plus de temps à y consacrer (mon plan de vie n'intègre pas encore de devenir une star de l'AVH).

Mais mon idée de départ consistait à faire trois épisodes de samouraï. Dans quelque temps, il y aura sûrement un grand retour de votre héros préféré.
Répondre
#12
(02/11/2011, 20:05)Focus a écrit : Pour Alendir : Je ne savais pas que mon "anti-alcoolisme" était aussi flagrant...

Pourquoi être venu en Vendée alors? Wink
Répondre
#13
(02/11/2011, 22:38)Fitz a écrit : Pourquoi être venu en Vendée alors? Wink

Tu me poses une colle.
Peut-être mon intuition m'a t-elle guidé ici car la Vendée est propice au projet que je commence à mettre en place et dont je t'ai parlé en MP.
Répondre
#14
Fini. Ce n'est pas une aventure déplaisante et elle a des éléments sympathiques, mais je trouve qu'elle manque un peu de contenu mémorable. A l'issue de l'aventure, je ne pouvais pas dire qu'il y avait grand-chose qui m'avait marqué.

J'ai apprécié le ton semi-humoristique qu'a souvent la narration. Ca introduit un léger second degré sympathique.

Au niveau de la structure, la forte non-linéarité est clairement un point fort. On a une bonne liberté de déplacement et d'action. Pour une AVH de cette taille, il y a un nombre étonnant de chemins permettant d'accomplir notre mission (ou de presque l'accomplir).

La conséquence, c'est qu'il est vraiment très rapide de jouer à l'aventure. Ce n'est pas un défaut en soi, mais je pense qu'il aurait fallu maximiser l'intérêt de chaque paragraphe pour l'AVH. Je pense notamment aux 6-7 paragraphes consacrés au jeu du bonneteau, qui ne sont pas mal écrits, mais qui n'ont rien d'extrêmement utile.
Répondre
#15
Lu hier soir avec ma moitié.

Nous sommes tous les deux d'accord avec ce qui a été dit sur ce topic : l'écriture est excellente et met dans un bain qu'on est content d'expérimenter, surtout avec ce personnage aussi charismatique, malgré ses excès. Les touches d'humour sont parfaitement intégrées, avec juste le ton qu'il faut, et on a passé la quasi-totalité de l'aventure à rire ou au moins, à sourire, même les deux fois où nous avons échoué.

Du coup on sort de cette trop courte expérience un peu frustré de n'en avoir pas eu plus... Comme déjà dit, on a l'impression que tu t'es un peu freiné, c'est dommage. Pour ma part, je regrette aussi l'absence de Kéké, qui m'avait bien plu dans le premier épisode.

Une AVH qui, comme son prédécesseur, a donc un goût de friandise, à déguster rapidement quand on a envie de se changer les idées.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)