Chroniques de la Geste 1 • L'Aube des Tempêtes
#1
Nouvelle aventure disponible sur Xho, neuvième de l'année (on va battre un record si ça continue) et première de notre nouvel auteur, Gwalchmei. Venez lire la Geste des Chroniques, pardon, les Chroniques de la Geste. ^_^
Répondre
#2
Hé, merci Oiseau.

Je me rend compte que cette AVH devra faire l'objet d'une relecture attentive. Encore pas mal de fautes et de répétitions. J'en profite pour corriger mon texte d'intro :

"Vous ê̂tes Ryaku, moine-guerrier de la Geste, protecteur des failles. Cet ordre établi aux premiers âges, à l'époque où les Dieux s’intéressaient encore aux destins des Étincelles, compta dans ses rangs les premiers protecteurs de Je’bda, le monde d’en haut. Leur raison d’être fut révolue lorsque le Seuil tomba dans l'oubli — mettant un terme à la menace incessante des créatures de Kre’bda, le monde d’en bas — mais on conserva toutefois cette communauté comme un héritage désuet, par devoir de mémoire. Pourtant la menace existait toujours, tel ce prédateur tapi dans l’ombre qui attend son heure, espérant calmement que sa proie relâche sa vigilance..."

L'Aube des Tempêtes (dernière version à jour)
Répondre
#3
Les Étincelles ? Est-ce que tu aurais parmi tes inspis "Guildes" et "Guildes : El Dorado", ou c'est juste un hasard ?
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#4
(04/05/2011, 23:38)Lyzi Shadow a écrit : Les Étincelles ? Est-ce que tu aurais parmi tes inspis "Guildes" et "Guildes : El Dorado", ou c'est juste un hasard ?

Alors pour le coup c'est un hasard bien que j'ai lu il y a pas mal de temps les romans "Guildes" de Stéphane Marsan. Après il est fort probable que cela soit un peu aussi de la réminiscence. Le monde des chroniques de la Geste s'étant nourrit d'inspirations variées (Dragon Age Origins aussi pour le truc le plus récent, Loup Solitaire forcément....). Ceci dit je n'ai jamais joué au JdR sur Guildes...
Répondre
#5
J'ai échangé le vieux fichier pour celui ci-dessus et changé le texte de présentation.
Répondre
#6
Nickel, merci ^^
Répondre
#7
Comme si ça ne suffisait pas qu’il y ait des LS et des AVH dans l’univers LS, voilà une AVH dans un univers différent mais qui utilise les règles LS…

Certes, elle est bien mieux écrite et l’univers est bien plus intéressant que les LS ( ce qui en soi est très facile ); mais quand même. On se demande pourquoi l’auteur a tenu à se handicaper.

J’ai utilisé ce vieux dé d’10 parce que je n’allais pas faire des aller-retours plus que nécessaire et donner des coups de crayon sur mon écran.
Au fait, si on peut déduire de la table des coups portés que le 0 vaut 10, en tout cas pour ceux qui ne connaissent pas le système ça serait bien de le préciser.


Le style est bon et par endroits remarquable ( heureux que tu aies résisté aux demandes de le simplifier ). Excellente l’idée de l’ordre en déclin… et la vérité sur les dieux ( vu que c’est une variante d’une vielle idée à moi, ça n’est pas une surprise si je la trouve excellente )…
Et la façon d’acquérir nos compétences dans le cours du texte est très bien pensée.

Je présume que le score d’alerte est la même chose que le score de menace ?

Sinon, eh bien je suis arrivé au bout après m’être fait tuer 2 fois… curieux de voir la suite…
Pour info mon personnage maîtrise
Show ContentSpoiler:


Faudra juste revoir quelques accords, fautes d’orthographe et vocabulaire…

" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#8
Merci Ashimbabbar pour ce premier feed-back...
Je suis en train de revoir les fautes qui égrènent le texte et les oublis (genre score d'alerte et score de menace...effectivement, même chose). Je revendique fièrement LS (qui reste pour moi une référence absolue na !) ^^ Et c'est vrai que j'avais pas envie de réinventer un système de règles.
Le fait d'acquérir les compétences au fur et à mesure de la progression m'avait paru une bonne idée. Pour le reste je me suis reposé sur des acquis.

Donc encore une fois, merci à toi !

Répondre
#9
Voici un rapide feedback

Concernant la forme

Le style est très bon et agréable à lire. J’admettrais que la lecture de l’introduction avec un style soutenue et remplie de terme technique (kre’bda…) m’a fait un peu peur. Mais en fait, ce n’était pas justifié, la lecture est facile.
Il y’a quelque erreurs de règle (le seuil d’alerte ou de menace) et d’orthographe mais une V2 résoudra ce problème.

Les règles

Je n’ai rien contre le système LS qui a de nombreux fan. Cependant, je pense qu’il serait plus sage d’imposer les statistiques de départ (au moins pour habilité qui est la caractéristique reine). Je pense que les trois tirages sont insuffisant pour éviter les catastrophes.
Je ne vais pas te mentir j’avais la flemme de jouer les combats, donc, je suis incapable de juger la difficulté liée au hasard.
Les aptitudes qu’on gagne au fur et a mesure sont une idée sympa (pour ça j’ai respecté les règles). Par conte, je suis un peu moins fan du choix invocateur, guerrier ou mage au début vu qu’on ignore les capacités d’un moine ayant choisi une de ces spécialisations.

L’histoire

L’univers est relativement original (mais très inspirée par loup solitaire). L’histoire met un certain temps à démarrer mais rien de dramatique. La « bataille finale » est assez marquante mais trop courte. L’aventure est très brève, mais comme elle à pour but de faire découvrir cet univers ce n’est pas un problème.
J’aurais cependant deux reproches :
Ils sont super crédibles nos deux héros qui oublient leurs missions en cours de route… S’ils se font tuer, qui est-ce qui préviendra le roi du danger ?
Ce tome ne fini absolument pas par une vraie fin, on s’arrête en plein milieu de l’histoire. J’aime beaucoup les vastes épopées, mais je préfère que les chapitres de l’aventure soit un minimum indépendante. Car actuellement si la suite ne voie jamais le jour, on n'aura pas une histoire complète.

Voila c’est fini est vivement la suite.
Répondre
#10
J'ai vraiment passé un excellent moment.
Je dois apprécier les "Chroniques" en général, car tout comme pour les Chroniques des 3 Royaumes de T.Dicule, j'ai décidé d'optimiser au mieux mon personnage au fil des tentatives pour ce premier volet des Chroniques de la Geste. Et sans doute qu'avec la sortie du deuxième tome, je reviendrai en arrière pour incnarner un autre personnage s'il s'avère que celui-ci est mal profilé pour les aventures souterraines!

J'ai tout de suite été attiré par le mot "invocation" pour les arts, et je n'ai pas été déçu: c'est totalement joussif d'évoquer des créatures démoniaques et de les lancer dans le combat, ou de fermer des portails(vais-je un jour être attiré du côté obcur comme les nécromants?). Je ne sais pas ce qu'il en est des autres arts, car je préfère me garder des zones encore inexplorées et pousser à fond les possibilités avec un personnage invocateur. Pour les règles, si on arrive au §25, on peut invoquer une créature qui combat à nos côtés. Mais tout se passe comme si on se lançait "tout seul" dans la bataille. Je suppose que sans elle les adversaires seraient plus habiles, mais il serait préférable d'indiquer que la "bête" nous confie un bonus d'habileté temporaire dans le combat, plutôt que de laisser cette impression qu'on l'a invoqué pour "rien". Pour les combats de volonté, la règle mériterait des précisions. Faut-il simplement tirer des chiffres et les additionner jusqu'à dépasser la volonté de l'adversaire (en enlevant 1pt Endurance pour chaque chiffre tiré)? Dans ce cas dépenser des pts Endurance pour y arriver plus vite ne me parait pas du tout une bonne idée pour le joueur.

J'ai apprécié (et été parfois amusé) par des similitudes avec LS. Les disciplines, euh pardon les compétences, sont assez souvent voisines de celles de LS. De même le premier paragraphe qui nous propose l'intuition comme c'est le cas dans le premier tome de la saga de Joe Dever. Après je n'ai pas trop accroché à l'idée que les compétences soient "cachées" au départ. Il me semble qu'on les choisis surtout parce qu'on a l'impression qu'elles vont nous avantager en fonction de ce qu'on imagine rencontrer en cours d'aventure, et pas parce qu'on veut bâtir tel profil de personnage. Après j'ai bien aimé la manière dont m'a été "imposé" le sang-froid, car justement c'est dans l'idée de bâtir un profil de personnage en fonction de ses goûts, et pas d'anticiper sur ce que va réserver l'avenir.
Je me demande combien de compétences on pourra ajouter au tome 2. Parce que là je suis déjà au maximum de 3 (sang-froid, empathie animale et survie), et j'ai peur d'avoir un choix restreint la prochaine fois... Pourtant elles m'ont vraiment toutes été d'une très grande utilité.

Pour l'histoire, j'ai trouvé l'univers original et intéressant. L'intrigue me semble plus classique, mais de bonne facture. Comme j'apprécie LS et le nom de la Rose, j'ai bien aimé la première partie. La deuxième aussi d'ailleurs, même si c'est la suite que j'attends avec impatience.

En fait il y a une chose qui m'a un peu manqué, c'est une feuille d'aventure avec toutes les cases qu'il faut pour noter les compétences, arts, objets... Car sur une simple feuille ce n'est pas la même "ambiance".

J'ai trouvé bizarre que les dilalogues soient comme séparés du reste du texte. Que certaines phrases soient mise en relief de temps en temps, en italique par exemple, je le conçois, mais là la mise en forme m'a parue curieuse.

En tout cas j'espère que le deuxième volet ne tardera pas trop. Je piaffe d'impatience de pouvoir poursuivre l'aventure. J'espère que tu as déjà commencé d'écrire cette suite.
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#11
Hé ! Merci pour ces deux feed-back, ça fait vraiment plaisir et les remarques sont pertinentes.
J’aurais du commencer par dire que le monde des chroniques est avant tout destiné à l’écriture d’un roman que je prépare et dans lequel on suit le destin d’un Libridès (pour ceux qui ont lu l'AVH).

J’ai trouvé qu’il se prêtait bien à une série d’AVH permettant de découvrir l’histoire par l’autre bout de la lorgnette.

J’avais vraiment envie de faire partager cet univers plus rapidement que par un roman dont la gestation commence à prendre des proportions inquiétantes. Juste pour me rendre compte si cela pouvait éveiller l’intérêt.

Du coup, beaucoup de maladresses non corrigées par précipitation. Je vais reprendre calmement les fautes et autres gaucheries. La feuille de perso ! Complètement zappé. Alors que l’avais réalisée sur Illustrator… Bref !

Idem pour le système LS, c’était un peu de la facilité et surtout c’est beaucoup plus aisé pour doser la difficulté des combats à première vue. Avec Rouge-Sang, je redoutais un peu l’à-propos des règles.

@Tholdur. Pour l’invocation, oui en effet, les combats sont plus faciles avec un démon à nos côtés, cela réduit l’habileté des adversaires. Je retiens le coup du bonus à notre propre score, clairement plus logique en fait. Pour la règle du « portail » avec la volonté, je corrigerais ça aussi. En effet, c’est une succession de jets jusqu’à dépasser le score et non pas une addition. Des objets dans le futur permettront d’augmenter notre potentiel lors de pareil duel. Mais l'idée d'un score à franchir avec des jets de dés cumulés peut être une alternative intéressante !
Je réfléchis encore à la façon dont je vais gérer les compétences pour le tome suivant et oui, LS m’a beaucoup marqué ^^

@Zoki. Concernant l’histoire, là encore j’avais hâte d’avoir des premiers ressentis et j’ai coupé l’aventure un peu tôt. Quant au choix de nos héros de se détourner de leur mission de base, je ne l’avais pas vu comme un abandon de leur quête, juste l’envie de dénouer quelques ficelles de l’histoire au passage (et assouvir une vengeance pour Ryaku).

Le deuxième tome compte déjà plusieurs paragraphes et s’intitule ‘Le crépuscule des étoiles’. Maintenant, entre la fin de Roi-Lézard, Symphonie X et ce nouvel épisode, il va falloir faire un choix !

Merci encore d’avoir pris le temps de me lire.
Répondre
#12
Pour les duels de volonté c'est donc beaucoup plus difficile que la manière dont j'ai procédé!
En fait c'est le score important du premier "adversaire" qu'on peut combattre par ce moyen (lors de notre test de "confirmation" si on choisit ce moyen) qui m'a laissé penser qu'il s'agissait d'additions. Ce n'est pas évident du tout de tirer plus que son score sur la table de hasard (en même temps c'est vrai qu'on a affaire à type plus balaise que nous dans la discipline et quelquepart ce score élevé est tout à fait logique). Pour le deuxième, avec son 11, c'est encore pire! On est obligé de consommer de l'endurace, et pas qu'un peu (sans parler de son 19 en habileté par la suite^^).
Je crois que ça va être injouable avec mon personnage moyen (Hab:16 ; End:22) si je ne prends pas la compétence intuition au départ pour m'éviter d'avoir un combat psychique qui va sans doute me bouffer pas mal d'endurance + un combat physique dans la foulée avec un potentiel de -3 et un adversaire qui possède bien plus d'endurance que moi. Mais je serai alors obligé de dire adieu à une autre compétence, le sang-froid sans doute, qui m'a moins servi... .

Au fait, je reprends la remarque pour le 0 de la table de hasard, c'est toujours 0, ou cela peut-il être 10? Si je demande, c'est que cela peut avoir son importance lors les combats de volonté^^

Pour ta prochaine AVH, si tu n'as pas de priorité pour trancher, mon ordre de préférence est Roi en premier (curieux de voir le résultat), Crépuscule tout juste derrière (très emballé par l'Aube), puis Symphonie, mais si vraiment tu n'as rien d'autre à faire LOL.
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#13
Je commence par les regrets mineurs concernant cette AVH :
- Le début manque de fluidité. Beaucoup de termes techniques inhérents à ce nouvel univers, à son histoire, sa mythologie et la mystique plutôt complexe de la Geste. Il faut un petit peu s'accrocher mais dès la fin du premier paragraphe, j'étais immergé dans l'histoire donc ça va.
- J'aime toujours autant le style de Gwalchmei, sa richesse, son amour des mots et sa volonté de ne laisser échapper aucun détail. Cependant certaines scènes gagneraient à être légèrement épurées, surtout celles rapides, de dialogue ou d'action qui demandent de la fluidité. J'avais déjà fait cette remarque pour Rouge Sang mais là encore, ça reste marginal. Je n'ai pas été souvent gêné dans ma lecture.
- Il existe quelques coquilles. Dans l'orthographe (désolé de ne pas les avoir relevées au fur et à mesure). Elles ne sont pas trop fréquentes mais avec un style aussi soigné, ça frappe. Egalement dans les règles. Ainsi les termes "score d'alerte" et "score de menace" sont utilisés pour désigner la même chose d'où confusion. Dans le texte j'ai également hésité avant de saisir que l'art majeur du début n'était pas une nouvelle compétence (parmi les 3 maxi).
- J'aurais préféré un nombre de paragraphes rond. 400 par exemple. Bon je plaisante, mais 150 eut été sympa.

J'ai fait le détail des quelques reproches sans vraiment d'importance car j'ai sinon adoré l'aventure. Les règles LS sont plaisantes et celles sur l'apprentissage des compétences originales. Surtout, les 3 arts majeurs apportent un véritable plaisir à la relecture car tous apportent des tactiques intéressantes et personnalisées avec des descriptions soignées. Elles indiquent tout de suite qu'on n'interprète pas le novice comme dans LS 1 mais un combattant ou magicien déjà accompli capable d'exploits hors du commun.
L'intrigue est intéressante, l'univers encore plus avec cette secte religieuse méprisée, ces liens avec les plans démoniaques, cette noblesse arrogante et des personnages dotés d'une vraie personnalité. L'aventure m'a agréablement rappelé Le Héros de Mynuit puisqu'on voyage en compagnie d'un compagnon avec des ennemis à nos trousses et une gestion de la fatigue en milieu rural. C'est très bien structuré. Linéaire pour donner une longueur respectable malgré les "quelques" 147 paragraphes mais non dépourvue d'embranchements ainsi que de choix tactiques pendant les batailles. Les paragraphes sont longs en moyenne ce qui prolonge d'autant plus le plaisir. Un dosage réussi, donc.
Quant au plaisir ludique, il est bien là avec ce qu'il faut d'action mais pas trop. La Table de Hasard n'est finalement que peu utilisée, étant privilégiés les choix tactiques et la gestion des compétences. Le score d'alerte/menace est un facteur important tout comme l'endurance qui peut vite descendre en raison du système de combat à la LS.
La difficulté l'a paru excellente. J'ai terminé au 3ème essai et ai donc pu utiliser les différents arts majeurs. La 1ère mort car j'avais trop lambiné en chemin, la seconde en manquant de diplomatie avec le seigneur arrogant. La 3ème tentative fut la bonne même si je m'enfonce dans les ruines avec seulement 6 points d'endurance (ça va être chaud pour la suite!).
J'ai terminé avec le Combat céleste mais les 3 arts sont intéressants et équilibrés. La magie m'a toutefois paru très puissante avec des sorts dévastateurs et qui fonctionnent à tous les coups tandis que l'invocation a le défaut de mettre plus de temps à être utilisée et est donc moins efficace que les deux autres arts en cas de combat surprise. J'ai en particulier adoré les descriptions du Combat céleste. Ce fut mon dernier choix car je m'attendais à du classique, voire du bourrin. Mais cette manière de ralentir l'action comme dans Matrix ou Tigre et Dragon apporte des descriptions fantastiques et une mise en abîme des combats jamais vue dans les LDVELH, même pas dans la Voie du Tigre qui détaillait pourtant les différentes attaques. J'ai en particulier adoré le paragraphe vers la fin à la bataille finale où l'on neutralise "au ralenti" trois agresseurs. Superbe.

En clair, j'ai trouve cette première aventure de la Geste très réussie. J'attends sincèrement la suite avec impatience.
Au-delà de ses nombreuses qualités, ça m'a conforté dans l'idée que les règles Loup Solitaire apportent vraiment beaucoup d'efficacité et de souplesse à la lecture d'une AVH, je m'étais déjà fait la réflexion avec Neige d'Automne.

Répondre
#14
Je réponds avec du retard...
@Thodlur : oui pour moi, le 0 c'est un 10 donc effectivement ça peut aider !

@Fitz : Merci pour ce long feedback constructif. Heureux que cette première virée dans ce monde t'ait plu. J'espère que le deuxième épisode sera à la hauteur de vos espérances. Mieux construit j'y travaille et surtout il dévoilera quelques pans de l'intrigue...

Il faut que je rattrape mon retard ! A mon tour de rédiger quelques feedback....

Merci encore
Répondre
#15
Il y a une bonne dose de créativité qui est passée dans l'univers où se déroule l'aventure et c'est appréciable. L'ordre dont nous faisons partie est intéressant, à la fois par sa mission, ses enseignements et sa décadence.

Plutôt que de maîtriser la foudre ou la technique ancestrale du poing du guerrier dans la figure, j'ai choisis d'être capable d'appeler des créatures infernales pour dévorer mes ennemis. Je ne l'ai pas regretté : les descriptions hautes en couleur des créatures en question sont d'autant plus plaisantes que les LDVH/AVH ne nous font généralement rencontrer ce genre de bestioles que pour leur livrer des combats sans merci.

Je me demande cependant si le choix que l'on fait de l'une des trois compétences majeures n'est pas un peu trop déterminant ? Cela décide très largement des possibilités qui nous sont offertes face à un danger.

La manière de décider au fur et à mesure les compétences mineures que l'on maîtrise est originale. Elle n'est pas vraiment contraignante dans cette première aventure et je n'ai pas encore d'avis bien précis à son sujet.

L'histoire est correcte, même si elle ne m'a pas interpelé autant que l'univers où elle se déroule. J'ai apprécié d'avoir un compagnon doté d'une certaine personnalité.

En revanche, je trouve que la fin arrive beaucoup trop tôt. On a le sentiment de se retrouver avec une demi-aventure, qui introduit beaucoup de choses, mais ne conclut rien.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)