Feedback pour l'Assassin
#16
Merci de m'avoir feedbacké !
Pour ce qui est des règles, je dois reconnaître que moi-même suis un peu perdu en les relisant maintenant :S
Je n'ai jamais lu Loup*Ardent, mais j'en ai suffisamment entendu parler pour savoir ce que ça veut dire... Mon Avh suivante, les Bois Maudits, utilise les règles DF, donc tu ne devrais pas être embêté de ce côté-là.
Quant à l'ambiance bucolique, je me suis inspiré des longues randonnées que je fis avec mon père et mon frère dans le massif du Vercor.
Merci de m'avoir lu, et à bientôt sur d'autres feedbacks.
Répondre
#17
J'ai lu cette AVH hier soir, comme toujours en compagnie de mon épouse.

Les règles inquiètent un peu au début quand on prend connaissance du nombre de caractéristiques, et qu'on a l'impression que certains font doublon. Mais la description qui vient ensuite permet de mieux les distinguer, donc ça passe. J'ai orienté mon perso à fond dans les caractéristiques d'assassin pour jouer le jeu au maximum. J'espérais ainsi une aventure où j'aie le choix, devant une difficulté, de la jouer bourrine ou subtile.

Le décor est pas mal planté : l'histoire du royaume, l'enfance du personnage, même si c'est très visiblement pompé sur l'Assassin Royal, nous met bien dans l'ambiance, et le fait qu'on ne parte pas nu comme un ver donne l'impression qu'on incarne un personnage pas bête, qui sait ce dont il va avoir besoin et ce qu'il va devoir faire pour accomplir sa mission. Ou que son mentor est là pour lui faciliter les choses. De même, les environnements sont assez originaux, avec un bel effort sur les noms de tel ou tel lieu en fonction des phénomènes qui peuvent s'y produire. Ca donne une certaine cohérence à l'univers.

Mais après avoir parcouru une vingtaine de paragraphes, je rencontre mes deux premiers soucis :
- L'orthographe est mauvaise (je ne crois pas avoir parcouru un paragraphe qui en soit dénué), et souvent, des mots entiers sont manquants. Ce qui a occasionné quelques délires avec mon épouse : ton aventure nous a fait rire bien involontairement. Je sais que mon cas précis est rare, mais comme je lui lis le livre à haute voix, ça a surtout rendu la lecture fastidieuse et difficile, car je devais ignorer les fautes (ce qui m'est personnellement difficile, je tique toujours quand je vois une faute d'orthographe, alors là...), et compléter les mots manquants en direct.
- Je n'ai pas eu l'impression d'avoir la main sur l'aventure : à part choisir le chemin de gauche ou de droite, ou aller voir tout le monde dans l'auberge avant de partir, je n'ai jamais eu la sensation de pouvoir réfléchir à ce que je faisais avant de prendre une décision en conséquence. Et comme de nombreux paragraphes se contentent de nous renvoyer au paragraphe suivant sans avoir de choix, je me suis senti un peu comme sur un radeau à la dérive, sans pouvoir agir sur sa direction.

Finalement, les péripéties véritables commencent à arriver dans le Marais (j'avoue que contrairement à d'autres, je ne me suis pas posé la question de savoir pourquoi le héros passait par là plutôt qu'ailleurs). Et sur un coup de dé malchanceux, j'attrape une fièvre qui me laisse à la merci de la première goule venue... Goule qui m'a permis de tester enfin les règles du combat. Je joue le premier assaut à la loyale, bien que les règles soient complexes, et après de savants calculs, je lui fais perdre un seul point d'Endurance. Sur les 20 qu'elle possédait. Vu le temps qu'il m'avait fallu pour arriver à ce résultat, je décide de ne plus jouer les combats, chose qui ne m'était jamais arrivée dans un livre-jeu... Je passe rapidement sur le gauche-droite mortel (§26) pour lequel j'ai triché sans remords.

Je fais l'erreur d'acheter un arc et des flèches, ce qui m'empêche d'accéder au bain de l'auberge, et là, j'arrive au point qui m'a définitivement fait penser que je n'étais pas vraiment le joueur de cette aventure : mon personnage se présente au palais comme une fleur, se fait refouler par un garde qui ne veut pas laisser entrer un clodo, et se vexe au point de provoquer une rixe ! Quel assassin agirait ainsi ?!

J'ai fini par atteindre mon but, en continuant à passer les combats, et suis parvenu à la fin de l'aventure.

C'est pas évident de faire une critique négative, surtout qu'entre-temps, j'ai découvert que l'auteur était très jeune, mais il faut bien être un peu honnête : à mon sens, beaucoup de choses doivent être améliorées.

Pour résumer, voici les points à mon sens positifs :
- Le style : malgré les fautes, il y a un certain sens de la description du monde et l'ambiance bucolique du début est bien rendue (ça tranche d'ailleurs avec ce qu'on rencontre ensuite dans le Marais).
- L'univers lui-même : bien imaginé et détaillé, bien qu'inspiré par une histoire existante, je trouve que tu te l'est bien approprié.

Et le négatif :
- Les caractéristiques : pas assez utilisées vu la courte longueur de l'aventure. Et comme d'autres, je ne pige pas pourquoi la Discrétion baisse quand on s'en sert.
- Les combats : règles pas vraiment complexes, mais longues à utiliser en pratique, un assaut dure bien trop longtemps.
- Les fautes : il faut absolument que tu prennes l'habitude de les traquer et de te relire soigneusement. En lisant à voix haute comme je l'ai fait, on est moins enclin à passer machinalement sur les erreurs, peut-être est-ce une technique qui te permettrait de te corriger plus efficacement.
- L'aspect jeu : pas assez de vrais choix. Soit on suit la trame, soit on lance un dé, soit on fait un choix sans aucun élément pour nous guider. Il faudrait davantage d'interactivité.
- La logique du personnage : à la fois capable d'une prudence presque paranoïaque au début de l'aventure, il décide ensuite de foncer droit dans le palais et de se fritter avec les gardes de son objectif... Son comportement est incompréhensible à mon sens.

C'est dommage parce que faire une AVH sur un assassin présente un sacré potentiel. Personnellement j'aurais sans doute, à ta place, gommé toute la partie du voyage pour me consacrer uniquement à l'aventure en ville, à la recherche d'une solution pour tuer la cible. Avec prise de contacts, repérages, achat d'équipement... Et plusieurs manières d'arriver à ses fins.

Cela dit ne te décourage surtout pas, car les aspects négatifs que j'ai cité sont, à mon avis, les plus faciles à rectifier (modifier son style ou améliorer son vocabulaire est bien plus difficile/long que d'apprendre à équilibrer les règles d'un combat ou de se relire, je pense). Et j'espère que j'aurai le plaisir de lire ta prochaine aventure pour constater les progrès accomplis.
Répondre
#18
Hop, après 15 morts, j'ai fini cette AVH.
Alors, il faut savoir que je l'ai lue entièrement à voix haute, en faisant la voix du narrateur français du premier Colony Wars. Et non, je ne sais pas pourquoi. Mais c'est juste moi.

Règles :
Règles de combat 2 sur 5
Autres règles 3 sur 5
La façon dont est géré l'équipement est pas trop mal. La répartition des caracs assez classiques (même si 7 caracs et 110 points à répartir ça fait un peu peur au début). Enfin comme on a un minimum de 12 partout, il aurait été peut-être préférable de dire qu'on avait 12 partout puis 26 points à rajouter. Ça simplifie un poil les calculs.
Par contre je pense qu'il y a clairement un moyen de trouver une répartition "optimale", contrairement à la première version du Pensionnat des Ombres, par exemple, ou les compétences se valent.

Je me mets en porte à faux par rapport à d'autres critiques : non, le combat n'est pas complexe. Vu qu'on n'a aucune option, il est plutôt simple. Trois étapes, avec un ou deux jets de dé et une addition voire une soustraction à chaque fois, pour moi, ça roule assez bien. En même temps, je suis un gros rôliste, donc habitué à des systèmes plus compliqués que les LDVELH.
Le truc c'est que clairement, en combat, Habileté et Agilité sont à peu près inutiles, autant mettre tout dans la Vitesse. (Mais à la limite on le comprend assez vite). Et éventuellement un peu de Force pour finir les combats plus vite, mais c'est pas forcément nécessaire. (Ça faciliterait contre la Goule et le Loup qui ont une grosse Agilité donc épongent pas mal de dégâts... pour les autres, on leur fait généralement des pelletées de dégâts à chaque attaque).

Elles sont pas vraiment complexes... Elles sont juste assez mal expliquées. J'ai dû me faire un shéma sur ma feuille d'aventure.
Trois étapes.
La première : Vitesse + 1d contre Vitesse + 1d
La deuxième : Habileté + Agilité +1d du vainqueur de la première étape contre Habileté -1 du perdant
La troisième : Le perdant de la deuxième perd en Endurance (Force vainqueur + 1d) - (Agilité vaincu - 1d)

Du coup, mathématiquement, il est impossible pour le joueur, s'il a gagné la première étape, de rater son attaque.
En effet, avec un minimum de 12 en Habileté et Agilité, et de 1 sur le dé, ça fait une attaque de minimum 25. Or aucune créature n'a plus de 16 en Habilleté. Aucune chance de parer.
L'inverse est moins vrai.
En général, comme on blinde la Vitesse et qu'on laisse tomber l'Habileté, on a aucune chance avec notre 12 d'Habileté de battre les créatures qui ont entre 15 et 28 de (Habileté+Agilité). Mais bon, avec un 20 en Habileté, et si on a du bol aux dés, on peut s'en sortir... contre l'Alligator. Le seul qui a un H+A de 15. Tous les autres ont au moins 20. Donc même s'ils font 1 sur leur dé d'attaque, on n'a aucune chance contre eux, même avec un 20 en Habileté. Non, Habileté est vraiment complètement inutile, finalement.
Au final, je zappais la deuxième étape la plupart du temps, puisque je savais que c'était du tout cuit.
Contre la Goule, ça se jouait à la Vitesse (elle m'a tué en deux coups une fois, parce qu'elle a eu deux fois la chance sur le jet de Vitesse... Le reste du temps, je l'ai écrasée).
Contre le Loup, je me contentais de lancer directement les dégâts, puisqu'il lui était impossible de me battre ni en Vitesse, ni en Habileté.

Les "mâts" sont horripilants dans le marais. À force, j'ai fini par mettre 20 en Vivacité pour avoir des chances de m'en sortir. (Statistiquement, il faut 14 pour commencer à avoir plus d'une chance sur deux, et comme j'ai fait que des gros jets...). Sauf qu'il y a un seul mât de Vivacité (sur lequel je suis tombé souvent) et deux mâts d'Agilité ! Or comme j'avais abandonné l'Agilité vu sa quasi inutilité en combat...
Même chose, j'ai fini par mettre un 20 en Discrétion pour le mât final qui nous conduit au 101 si on perd. Rageant "si près du but". Surtout que même avec une Discrétion juste "correcte" (genre 14 ou 16), ça descend SUPER VITE pour peu qu'on ne fasse pas l'assassinat optimum.
Show ContentSpoiler:

L'idéal est donc : blinder la Vitesse, la Vivacité, la Discrétion et l'Agilité, au détriment de la Force, l'Endurance et l'Habileté qui peuvent se garder le minimum. Une fois qu'on sait trouver le monastère, les fièvres du marais ne sont plus un problème, et comme on est imbattable en combat, on regagne bien assez de points d'Endurance juste avec les repas.

Le style :
ambiance et description des décors - 4 sur 5
style littéraire - 3 sur 5
Je suis positif sur l'ambiance, parce que les décors sont superbement décrits, en particulier la première partie bucolique, et le marais. Ces lieux ont vraiment une ambiance particulière, avec leur côté magique. J'ai aimé le côté touristique de la première partie...
Le style je suis plus modéré. D'un côté, j'aime bien le style de la plupart des phrases. Ensuite tu as du vocabulaire très avancée pour ton âge ("simples", "combes", "torve"...). D'un autre côté, il y a des erreurs de syntaxe régulièrement. Des phrases qui ont l'air de partir dans un sens, mais dont la chute semble avoir été "oublié". Des mots qui manquent ou sont en trop. Des "parenthèses" entre deux virgules qui rendent la phrase finale difficile à suivre. Des malgré que et autres maladresses.
Je rajoute un malus de -2 points pour les fautes d'orthographe qui m'horripilent à la lecture. (Mais moi je suis difficile avec ça... même si la confusion "é", "ez", "er" c'est aussi une faute que je fais moi même souvent).

Scénario :
L'histoire : 3 sur 5
Les personnages : 2 sur 5
L'intro est classique mais pose bien l'univers. Dans l'ensemble, l'histoire me parait intéressante. Le jeune assassin (physiquement entraîné, mais qui débute, donc se pose encore des questions morales), passe dans un décor bucolique, puis un marais infame, puis une enquête vaguement dans une auberge, entre dans le palais, prépare et accomplit son assassinat, puis s'enfuie. Plutôt pas mal.
J'hésite entre "modéré" (3/5) et "positif" (4/5). Parce que dans l'ensemble, ça m'a bien plu... et en même temps c'est rien de très original.
Par contre certaines réactions de personnages sont absurdes et sont donc une faiblesse du scénar. Certains en ont déjà parlé. La raison un peu faiblarde de passer par les Marais, l'assassin qui va à l'auberge "parce que son estomac crie famine" même s'il a encore plein de rations et alors qu'il s'est fait suer à passer par un marais pour justement ne pas croiser de gens (à ce train là, il aurait mieux fallu qu'il prenne la route marchande en cachant son visage comme avec le berger), l'aubergiste qui te "fout à la porte" comme un clodo... pas très commercial (il pourrait le faire plus civilement), l'assassin qui attaque un garde à la porte du palais !!, le cuisinier qui nous considère "trop sale" alors que justement on ne serait pas entrés si on avait été sale... Et le garde qui nous arrête après l'assassinat et à qui on dit qu'on a soif. Il le croit, d'accord. Mais une fois qu'on se rend compte que le seigneur est assassiné, il devrait s'en souvenir et nous soupçonner !
Peut-être faudrait il un malus pour le convaincre s'il y a empoisonnement (parce qu'il nous croise juste après avoir entendu le seigneur rendre ses boyaux), mais le lendemain, tout le monde croit que c'est une mort naturelle, et on part comme une fleur.
Et s'il y a au couteau, on n'a pas de malus pour convaincre le garde, mais par contre, on est soupçonné quand on découvre le seigneur égorgé. À ce moment là, il faut re-convaincre ou bien s'échapper de prison (ou même filer avant le matin).

Note Finale :
15 sur 30

Mes conseils :
J'aurais mis les pertes de Discrétion un peu moins élevées, un peu moins de possibilités de manger gratuitement (on a du mal à finir ses 6 rations de départ), et pour les tests de Agilité et Vivacité... Au lieu d'en faire un mât mortel (=si le jet est foiré c'est le PFA), plutôt en faire des grosses pertes d'Endurance, ce serait un peu moins impitoyable.
Je soutiens aussi l'idée, qui a été donné, pour une prochaine aventure, de se concentrer plutôt sur le fait de préparer son plan et de l'exécution. (Neutralisation du garde, assassinat de la cible, fuite... Poison ou couteau, type de poison, moyen d'administration, chercher la bonne occasion selon que le poison se boit, s'inspire, se mange... Se déguise-t-on en garde, en domestique, en cuisinier. Passe-t-on par la cave, le toit, le couloir... Il y a des choses à faire. La recherche du plan "optimum" était probablement le truc le plus fun de l'aventure...)
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#19
Bon, allez, je prends le temps de répondre à ces feedbacks qui traînent depuis trop longtemps ; et tant pis pour l'italien !

Pour les règles, rassurez-vous donc, j'essaye maintenant de simplifier. Si les règles de combats ont paru si compliqués, c'est à mon avis à cause de ma façon quelque peu embrouillée de les exposer. Pour les règles d'équipement, je crois que vous avez là échappé au pire. (Comme pour les règles de combats, d'ailleurs.) Parce qu'il existe dans mon PC des fichiers de début d'AVH d'une complexité abominable. (Moi-même, je suis perdu.NoGreen)

Concernant le style et l'orthographe, je pense que je me suis au moins un peu amélioré sur ces points ; vous pourrez le constater quand j'aurais achevé quelques-unes de mes AVH en "gestation". Mais rien est gagné ^_^ En tout cas, je ne pense pas réécrire cette AVH. C'est un autodafé, qu'elle mérite ! Si Oiseau faisait un jour une section AVH de jeunesse sur xho, elle irait là-bas.

Quant à l'ambiance, je me suis inspiré, pour les montagnes, de mes promenades dans le Vercors avec mon père (Pour les marais, c'est plutôt de mon cerveau qui mon cerveau qui a servi de modèle. Ou celui de mon frère.) Quant à "Bourrée", cornemuses, vielles et autres morvandelleries, il s'agit de la Bourgogne et plus particulièrement du Morvan qui en sont sources.
Content en tout cas que les descriptions aient plu ; c'est à mon avis ce qu'il y a de plus importants chez un écrivain, du moins de fantasy. (C'est la seule raison, ou presque, pour laquelle je lis le Seigneur des Anneaux. Qu'est-ce que c'est chiant par endroit, tout de même !)

Relativement à l'aspect jeu et à la cohérence, je dois avouer que je m'en préoccupais guère à l'époque ; le premier parce que je n'en saisissais pas du tout l'importance, il me le faut bien avouer, et le second car je pensais que, théoriquement, tout choix était possible. Mais c'était sans compter sur les brumes insanes de mon esprit pandémoniaque...

Enfin (je dis enfin, mais j'espère ne rien omettre), l'histoire est effectivement assez nettement pompée sur l'Assassin Royal ; et je m'en rends compte plus aujourd'hui que maintenant. En fait, à l'origine, il y a avait la volonté de faire un hommage à Hobb. Mais c'est un bien piètre hommage.

Voilà tout, quoi. Je suis content et impressionné que vous soyez parvenu à bout des ces maléfiques paragraphes. Et je suis bien content d'avoir eu 15/30 ^_^ (Lysi, t'es-tu limité à la moyenne par bonté d'âme, ou est-ce le vrai reflet de ton âme ?) (Rime.)
Répondre
#20
(19/02/2012, 22:53)Lyzi Shadow a écrit : Hop, après 15 morts, j'ai fini cette AVH.

Tu es mort 15 fois ? Eek ! J'ai du finir l'AVH en 3 tentatives. LOL

Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#21
(21/02/2012, 20:13)Aragorn a écrit :
(19/02/2012, 22:53)Lyzi Shadow a écrit : Hop, après 15 morts, j'ai fini cette AVH.

Tu es mort 15 fois ? Eek ! J'ai du finir l'AVH en 3 tentatives. LOL

Mais tu es l'Elu, Telcontar, et l'Anneau ne t'a jamais souilléTongue.
Répondre
#22
(21/02/2012, 20:13)Aragorn a écrit : Tu es mort 15 fois ? Eek ! J'ai du finir l'AVH en 3 tentatives. LOL
J'ai joué tous les mâts et tous les combats normalement, aussi.
Je suis mort une fois contre la Goule qui m'a pris de Vitesse, j'ai fait à peu près toutes les morts possibles contre le Druide, je suis mort au moins 6 fois sur le mât des rapides dans le marais et 3 ou 4 fois sur le jet final de Discrétion pour voir si les gardes m'abattent.
J'ai eu vraiment pas de bol sur les jets de mât, en règle générale.
Par contre, j'ai eu un coup de bol monstrueux, la première fois que je suis arrivé au palais, ayant trop dépensé de sous pour avoir bain, j'ai réduit juste le Garde à 1 point d'Endurance ! J'ai donc pu entrer la première fois au palais sans mourir et recommencer ENCORE au début...

oorgan a écrit :Et je suis bien content d'avoir eu 15/30 ^_^ (Lyzi, t'es-tu limité à la moyenne par bonté d'âme, ou est-ce le vrai reflet de ton âme ?) (Rime.)
(Oui je te corrige, parce que c'est Lyzi avec un "Z" comme dans "lézard"... Référence à Rampage... Même si le nom du personnage s'écrivait encore différent...)

Eh bien, non non, en additionnant tes notes de sous-parties, tu arrives honnêtement à 17/30. Avec 2 points en moins pour l'orthographe, ça fait 15/30.

Je me suis fait un barême (classique) de 1 à 5 : très négatif, négatif, modéré, positif, très positif. Or, comme je suis quelqu'un d'en général très modéré et indécis, j'ai du mal à mettre des notes extrêmes. Il faut vraiment quelque chose d'exceptionnel pour que je mette un 1 ou un 5. Les règles de combat ont un 2 parce qu'elles sont mal fichues, mais si ça avait vraiment été un truc qui m'avait semblé ignoble et contre lequel j'aurais voulu pousser mon coup de gueule, ça aurait été 1. Mais tant que je ne m'énerve pas, je ne mets pas la note minimale.

Du coup toutes mes critiques risquent d'être dans la zone 10-20 sur 30, mais on verra...
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#23
(22/02/2012, 16:53)Lyzi Shadow a écrit :
(21/02/2012, 20:13)Aragorn a écrit : Tu es mort 15 fois ? Eek ! J'ai du finir l'AVH en 3 tentatives. LOL
J'ai joué tous les mâts et tous les combats normalement, aussi.
Je suis mort une fois contre la Goule qui m'a pris de Vitesse, j'ai fait à peu près toutes les morts possibles contre le Druide, je suis mort au moins 6 fois sur le mât des rapides dans le marais et 3 ou 4 fois sur le jet final de Discrétion pour voir si les gardes m'abattent.
J'ai eu vraiment pas de bol sur les jets de mât, en règle générale.
Par contre, j'ai eu un coup de bol monstrueux, la première fois que je suis arrivé au palais, ayant trop dépensé de sous pour avoir bain, j'ai réduit juste le Garde à 1 point d'Endurance ! J'ai donc pu entrer la première fois au palais sans mourir et recommencer ENCORE au début...

Je suis immonde Mrgreen
Citation :
oorgan a écrit :Et je suis bien content d'avoir eu 15/30 ^_^ (Lyzi, t'es-tu limité à la moyenne par bonté d'âme, ou est-ce le vrai reflet de ton âme ?) (Rime.)
(Oui je te corrige, parce que c'est Lyzi avec un "Z" comme dans "lézard"... Référence à Rampage... Même si le nom du personnage s'écrivait encore différent...)

Eh bien, non non, en additionnant tes notes de sous-parties, tu arrives honnêtement à 17/30. Avec 2 points en moins pour l'orthographe, ça fait 15/30.

Je me suis fait un barême (classique) de 1 à 5 : très négatif, négatif, modéré, positif, très positif. Or, comme je suis quelqu'un d'en général très modéré et indécis, j'ai du mal à mettre des notes extrêmes. Il faut vraiment quelque chose d'exceptionnel pour que je mette un 1 ou un 5. Les règles de combat ont un 2 parce qu'elles sont mal fichues, mais si ça avait vraiment été un truc qui m'avait semblé ignoble et contre lequel j'aurais voulu pousser mon coup de gueule, ça aurait été 1. Mais tant que je ne m'énerve pas, je ne mets pas la note minimale.

Du coup toutes mes critiques risquent d'être dans la zone 10-20 sur 30, mais on verra...

Ok, Lyzi (mon écriture devait venir du prénom Lise, bien que je ne connaisse pas de Lise). (J'en profite pour faire de la pub pour la Taverne, et dis qu'il y a une section pour donner des notes aux AVH comme s'il s'agissait de Lvh --- mais seules l'Île des Ombres et la Légende de Toram sont ouvertes, Aragorn et Albatur l'ayant fait. Bref.)
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)