Chienlit sur chienlit
#16
(20/03/2011, 13:29)VIC a écrit : J'ai un peu pensé au film "Le Cube" par moment.
C'est assez flagrant, surtout quand on utilise des pièces pour « tester » les pièces (hi hi) où on entre.

J'ai moi aussi trouvé le coup de la fin un peu confus. Au point que j'ai re-parcouru toute l'AVH pour voir si j'avais zappé un code secret ou un truc du genre...
Répondre
#17
En fait, pour l'ambiance inquiétante et le vide des zones à explorer, je ne me suis pas inspiré de Cube, mais de La Nef des fous de Russo (qui, maintenant je m'en rends compte, a développé un peu le même type d'ambiance).
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#18
(20/03/2011, 14:19)Alendir a écrit : Ce message caché est expliqué dans des spoilers des messages précédents (mais tu as peut-être compris). Au fait, il t'as fallu combien d'essais pour réussir ?

Oui je m'en doutais mais le spoiler m'a confirmé tout ça.
Sans le spoiler, j'aurais eu quand même de sérieux doutes.
Peut-être qu'une phrase explicative de plus serait bienvenue, je ne sais pas...

Pour les tentatives : 3.
Répondre
#19
Bon, sans faire un long feedback, j'aimerais te féliciter et te dire que j'ai assez bien aimé ton AVH. Règles originales (est-ce les mêmes dans tes autres aventures ?). Scénario intéressent. Comme le dit Fitz, quelques passages monotones. Peut-être un peu court, mais puisque c'était destiné à Héros...
Autre chose bizarre, qu'on arrive au paragraphe 50 même si l'on meurt...

Bref, bon boulot !

PS : 2 tentatives m'ont suffis pour réussir l'aventure.
~ "Dépasser la souffrance et gagner le respect" ~
Répondre
#20
Merci pour ton retour Smile

Concernant les règles, j'essaie de faire des règles différentes pour chacun de mes AVH, adaptées au contexte. Ici, puisqu'on incarnait une diplomate, j'ai préféré ne pas mettre des règles de combat mais plutôt des règles relatives aux relations humaines.

Pour la mort et l'arrivée au §50, j'avais en effet hésité à le faire. Mais il n'y a pas de contraduction entre la mort de l'héroïne et le paragraphe final, puisque si la diplomate meurt, on peut estimer très probable que la mission échoue.
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#21
Mon feedback donc pour cette courte AVH pour le moins originale.

J’admets tout d’abord avoir eu un peu de mal à me plonger dans l'ambiance guerre froide, De Gaulle et bérets auvergnat. Il est plus difficile de laisser son imagination vagabonder dans une œuvre contemporaine (a priori réaliste) que dans un univers onirique, que ce soit de l’héroïc-fantasy ou de la SF.

Le style est vif, enlevé, parfois un peu sec. Le burlesque et l'humour sont adaptés à la situation mais si au départ j’avais l’image des ‘gendarmes et les extraterrestres’ en tête, les évènements à l’intérieur de la soucoupe se révèlent vite mortels et donc décalés par rapport à l’humour ambiant. Ce qui accentue le côté burlesque. J’ai trouvé d’ailleurs que les personnages faisaient preuve d’une grande ouverture d’esprit confrontés à autant de choses inconcevables.

J’ai bien aimé la cohérence du groupe et la personnalité des membres de l’équipe avec des scientifiques qui avancent des hypothèses toujours en rapport avec leur discipline et les militaires tentant de gérer l’imprévu. C’est bien écrit. Pour chipoter, je trouve que parfois les scientifiques analysent un peu trop facilement et rapidement la situation à laquelle ils sont confrontés ; vu les conditions de stress...Mais bon ça donne une explication immédiate à de nombreuses interrogations.

De bonnes trouvailles et idées (l’inversion de la gravité, l’explication de la sphère noire : excellent ça). On sent l’influence Asimov dans ta façon de décrire les aliens et la manière dont ils cherchent à cerner l’être humain.

Les anecdotes et blagues sont drôles mais parfois placées aux forceps (comme lorsque notre héroïne se souvient de moments fugaces de sa vie écoulée, la petite phrase de De Gaulle arrive un peu comme un cheveu sur la soupe).

Les règles sont succinctes mais intéressantes. Bon il m'a fallu relire deux fois le chapitre « compagnon et crédits » (à la fin j'ai lu que l'auteur était féru de mathématique et moi n'est été qu'un bien piètre élève dans cette discipline. Tout à une explication).

Mon humble conclusion : AVH originale aux idées et contexte novateurs dans une ambiance qui aurait gagnée (je trouve !) à basculer soit franchement vers le burlesque soit vers quelque chose de plus angoissant. Ça reste en tout cas maitrisé et bien écrit. Bravo.

Je retiendrais : la personnalité des aliens, leur mode de pensée. Vraiment bien amené comme dans un bon roman de SF old school !

Répondre
#22
Merci pour ton feedback !

Tu soulèves effectivement un point qui m'a perturbé également : faire de l'humour tout en essayant de créer une ambiance assez angoissante paraît presque être un paradoxe.
Je pense qu'un auteur exercé pourrait réussir à faire quelque chose de bien avec ça, en jouant sur l'humour noir et les évènements stressants. Un peu à la manière d'une montagne russe, il pourrait jongler entre la peur et le rire (la peur engendrant un rire plus fort car en période de stress, on a tendance à rire plus facilement, pour vider sa tension nerveuse). Apparemment je n'ai pas totalement échoué puisque tu as trouvé ça d'autant plus burlesque, même si dans ta conclusion tu dis que j'aurais dû me positionner.

J'aime beaucoup Asimov mais je n'ai que lu le cycle de Fondation, et mis à part dans Terre et Fondation (que j'ai assez peu aimé d'ailleurs), il n'y a pas d'aliens, je me demande donc par curiosité où sont ces similitudes.

Pour les règles, je les ai peut-être un peu mal expliquées, en essayant de faire court. Ah oui, je ne suis pas féru de math, j'ai subi mes classes prépa comme pas un, j'apprécie en revanche franchement les maths quand je peux leur trouver une application concrète (je m'étais éclaté sur ma petite thèse reliant la théorie des graphes aux livres-jeux).
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#23
En fait je pensais à l'esprit analytique dont fait preuve Asimov dans 'Civilisations extra-terrestres', ouvrage avant-gardiste sur le questionnement de l'existence d'autres formes de vie dans l'univers. Le côté scientifique, loin des clichés de l'époque etc... ça colle vraiment avec ton AVH où on aurait pu s'attendre a voir débarquer des ptits Roswell ^^

Sinon dans le registre SF, j'avais en tête - en lisant ton AVH - 'chroniques martiennes', mais ça fait longtemps que je l'ai lu.

Pour ce qui est de faire cohabiter peur et humour au sein d'une même histoire, on pourrait en débattre longtemps. Peut-être l'usage d'un humour plus noir presque cynique accentuerait l'effet de malaise d'une ambiance type horreur. Un style trop débonnaire risquerait à l'inverse d'annihiler les efforts pour produire une atmosphère pesante. Pas évident à doser. Après c'était mon ressentie au terme de la lecture, chacun se fera son opinion.

Les règles sont bien comme ça, mon cerveau vieillit voilà tout (mais ça m'a amusé de noter cette anecdote ^^)

A bientôt, au plaisir de te lire !
Répondre
#24
Tout a plus ou moins été dit (je suis toujours à la bourre décidément!). Simplement pour dire que j'ai beaucoup aimé, pour moi le fait que ce ne soit pas le la fantasy mais que ça s'inscrive dans un contexte "réaliste" ne sape pas du tout l'imagination.
L'AVH est à la fois intelligente, drôle et imaginaire. Les règles sont originales et fluides, en fait c'est ce que je recherche dans les AVH et je suis heureux de l'avoir trouvé.
(Qu'on soit clair je ne suis pas amoureux... et l'AVH n'est pas exempt de défauts mais ils ont déjà étés soulignés donc inutile d'y revenir).
Répondre
#25
(03/05/2011, 19:23)Mistermisa a écrit : (Qu'on soit clair je ne suis pas amoureux...).
Crybaby


Merci quand même pour ton feed Wink

[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#26
Salut à tous,

Je suis en train de revoir cette nouvelle pour la faire participer à un concours (je dois l'amputer d'un tiers au passage, et ce n'est pas facile Neutre), donc j'ai demandé à Oiseau de l'enlever du site.
J'ai par ailleurs créé une nouvelle version (non amputée), avec quelques corrections et des liens hypertextes, que je peux envoyer par mail à ceux qui n'ont pas déjà lu la nouvelle et seraient intéressés.

Pour info, le lien vers le concours :
http://www.forgesonges.org/index.php?opt...&Itemid=70

Ce sera probablement la seule nouvelle sous forme de livre-jeu à concourir, je suis curieux de voir ce que le jury va en penser...
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#27
Bonne chance Alendir!

De mémoire, je pense que tu peux raccourcir, voire supprimer la partie mini-labyrinthe. Et comme ce sera le seul livre-jeu, tu peux rendre l'aventure bien plus linéaire en réduisant le nombre de fins possibles par exemple.
Répondre
#28
Oui, j'ai supprimé le labyrinthe, mais ça ne m'a pas fait gagner beaucoup de place, puisque le but du labyrinthe (dont les paragraphes étaient assez courts) était justement de diminuer le ration nombre de caractères / nombre de paragraphes (pour coller à la limite de Héros)...
Bref, en tout, j'ai supprimé 10 paragraphes (et il n'y a du coup plus d'objets à récolter, mais il y en avait déjà peu à la base ^^). ça m'a fait économiser 20000 caractères. Il me reste à économiser encore 8000 caractères (l'intro est peut-être un peu longue, quelques paragraphes à raccourcir) et ça sera bon...
C'est un exercice assez intéressant d'épurer un livre-jeu, parce qu'il faut tenir compte de toutes les implications de la suppression d'un paragraphe, en plus de chercher à supprimer les phrases les moins utiles.

Enfin, merci pour tes encouragements, je vous dirai si je gagne, ça sera toujours un petit indice sur l'intérêt qu'un jury (d'assez haut niveau, paraît-il) peut porter à ce genre, encore assez peu considéré il faut le reconnaître...
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#29
Le jury en a discuté, et le concours refuse les nouvelles interactives (en tout cas avec des règles), même s'il a trouvé l'idée "très intéressante". Mon AVH ne peut donc concourir Evil
ça m'énerve vu le mal que j'ai eu à réduire mon texte... Sukumvit m'avait déjà dit que ce récit ressemblait plutôt à une nouvelle, peut-être que je pourrai le transformer facilement, en gardant un peu d'interactivité, mais sans le système de crédit. Ou en enlevant complètement l'interactivité.
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#30
Arf... C'est vache... :/ J'avoue, je suis déçu (pas autant que toi, ça va de soi), j'aurais bien aimé voir ce que ça pouvait donner si une AVH concourait auprès de textes "plus classiques".
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)