Adso
#1
Suite à la réponse d'Outremer au passage de mon feedback sur Neige d'Automne 1 quant à la possibilité d'une AVH où on jouerait ( par exemple dans l'univers LS ) le Adso d'une paire à la Baskerville/Adso ( mais avec plus de combats quand même Mrgreen ); quelques idées me sont venues.
Peut-être que quelqu'un les trouvera utiles.

Il est bien évident que cela nécessiterait en premier un travail d'écriture très poussé sur notre maître, et pour lui donner une véritable personnalité et pour nous en faire découvrir plus sur lui au fil de l'AVH.
Mais aussi il faudrait pouvoir rendre compte de notre évolution et de notre apprentissage progressif. Ainsi, les premiers choix qui nous seraient offerts seraient de peu d'importance, plus du style "est-ce que je parle au risque de passer pour un imbécile ?". On aurait ensuite une période où notre maître nous testerait et où nous deviendrions de plus en plus ( soyons optimiste ) son auxiliaire dans sa mission; jusqu'au moment où parce qu'il part ailleurs / est blessé / capturé / ou quoi nous nous retrouvons seul… voire, s'il est blessé, responsable de lui qui nous aide du mieux de ses capacités restantes.
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#2
Il faudrait certainement une évolution, mais ça serait de toute façon un exercice difficile. Dans ce genre d'AVH, je pense que le point essentiel ne serait pas tant le maître que ce qu'il nous apprend. Le maître peut être fortement présent mais pas envahissant pour le lecteur : par essence, une AVH doit être centrée sur le personnage que l'on incarne. Il s'agirait donc de rendre l'apprentissage et la progression du héros aussi excitant pour le lecteur qu'une aventure où il incarnerait d'entrée de jeu un personnage autonome. Ce serait possible et intéressant, mais pas facile.

Mon idée d'une AVH où on n'incarnerait pas le grand héros était assez différente et elle m'a été inspiré par le jeu gratuit "Dungeon Minder". L'idée serait qu'on incarne le familier magique (un chat intelligent ou quelque chose du genre) d'un guerrier-magicien. Notre maître s'embarque dans des missions horriblement périlleuses (dans la grande tradition des héros de fantasy) et c'est à nous de veiller - à l'aide de notre astuce, de notre bon sens et de quelques pouvoirs limités - à ce qu'il ne lui arrive rien de fâcheux.
Répondre
#3
Et c'est vrai qu'il y a des séries où finalement le faire-valoir supposé se révèle être un véritable "héros". L'exemple qui me vient à l'esprit (qui n'est certes pas le plus récent) est dans la série tv, le frelon-vert avec le fidèle Kato (Bruce-lee à l'époque) qui seconde admirablement le héros masqué souvent fourré dans de terribles guêpiers (jeu de mot) et qui doit généralement une fière chandelle à son secrétaire féru de kung fu. 'Merci, Brave Kato" lance t'il alors avec un sourire paternel, limite équivoque (je m'égare...).
Sinon y'a Fino dans l'inspecteur Gadget... (oui je soigne mes références).
Répondre
#4
(24/01/2011, 16:42)Gwalchmei a écrit : Sinon y'a Fino dans l'inspecteur Gadget... (oui je soigne mes références).

'tain, c'est le premier personnage qui m'est venu à l'esprit en lisant la fin du post d'Outremer LOL
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#5
Ce pauvre Finot, quand on y repense... Etre l'ange gardien de Gadget n'était pas un boulot de tout repos ! Et il fallait aussi délivrer Sophie, qui se faisait capturer dans un épisode sur deux.

Mon idée n'allait pas tout à fait jusque-là : le héros aurait été raisonnablement compétent. Mais accentuer le côté "boulet" aurait pu être amusant.
Répondre
#6
Excusez-moi de vous demander pardon, mais... Ca veut dire quoi ADSO ? Confus
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#7
Adso, c'est le novice qui accompagne Guillaume de Baskerville dans "Le nom de la rose" (un roman policier historique adapté en film avec Sean Connery). Un peu comme le docteur Watson, il regarde son maître agir et déduire, mais ne brille pas beaucoup par lui-même.
Répondre
#8
(25/01/2011, 02:31)Outremer a écrit : Adso, c'est le novice qui accompagne Guillaume de Baskerville dans "Le nom de la rose" (un roman policier historique adapté en film avec Sean Connery). Un peu comme le docteur Watson, il regarde son maître agir et déduire, mais ne brille pas beaucoup par lui-même.

ah ok ! je pensais que c'était un acronyme p(^^; )
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#9
Ce qui m'intéressait, c'était de rendre la relation maître/disciple; et comment le disciple progresse au contact de son maître ( voire en opposition avec lui )
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#10
(25/01/2011, 15:11)ashimbabbar a écrit : ( voire en opposition avec lui )

Ca, ça pourrait être intéressant. Je ne nie pas le charme d'un maître dans le genre Yoda, mais un maître moins parfait, dont les décisions seraient quelquefois contestables, serait plus réaliste, plus original et plus stimulant pour le joueur.

Répondre
#11
Comme Fitz/Burrich ou Fitz/Umbre dans l'assasin royal.
J'ai vraiment beaucoup aimé la subtilité des rapports et leur évolution tout au long de la saga, surtout avec Burrich. D'ailleurs les relations, et leurs évolutions, entre Fitz (qui devient adulte) et les autres personnages en général, sont un des points forts de la saga.
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#12
Dans un genre extrêmement ingrat, il y a le pauvre Bernado muet tentant de faire patienter le Sergent Garcia, pendant que son Maître Zorro conte fleurette aux jeunes femmes. Réussir cette AVH serait un tour de force.

Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)