Transomnie (Fitz)
#16
(19/08/2010, 17:41)Alendir a écrit : Au fait, faudrait que tu nous parle des problèmes que t’a causés une de tes anciennes copines.

ça plus la question de Lucius et la remarque d'Ashimbabbar...
Je n'ose imaginer ce que vous allez penser si vous lisez à l'avenir le scénario solo pour Anthéas RolleyesTongue
Non je n'ai pas pensé à une fille qui m'aurait fait du mal. Mais c'est sûr que l'inconscient a dû beaucoup travailler!!

Un grand merci Alendir pour ce feedback, j'adore voir les itinéraires pris par les lecteurs. Là je suis gâté.
Non, c'est bien deux dés au paragraphe 92. Le test est volontairement facile mais il est mortel!

Pour le titre, je peux te dire d'où ça vient si tu veux. Même si l'explication n'a rien de sensationnel...

Très content que ça t'ait plu et merci encore pour ce long compte-rendu. Je croise les doigts pour que toi, Sunkmanitu ou un autre du forum soit pris pour le second numéro. Même si Gilles/Oliver St Martin nous fait coucou de temps en temps, c'est vraiment dommage qu'on ne soit pas plus représentés.

A Outremer : je ne me souviens pas avoir permis de regagner des points! Si jamais tu retrouves le paragraphe...
Répondre
#17
(19/08/2010, 22:02)Fitz a écrit : A Outremer : je ne me souviens pas avoir permis de regagner des points! Si jamais tu retrouves le paragraphe...

Je me trompais. Après avoir fini l'aventure, j'ai parcouru rapidement les paragraphes par lesquels je n'étais pas passé et j'ai visiblement lu le 52 trop vite. J'ai cru qu'on y regagnait des points de Santé Mentale alors qu'on en perd.
Répondre
#18
Outremer Flèche ton inconscient lui aussi a beaucoup travaillé... pour te sortir du pétrin Mrgreen
Concernant les règles bien introduites, j'ai oublié de citer Thierry Dicule : j'avais adoré comme il s'y était pris, les mettant peu à peu en place, avec beaucoup de narration à côté.

Fitz Flèche Merci pour tes encouragements (j'espère tout comme toi qu'au moins un membre du forum sera publié, de préférence moi bien sûr Tongue ), et de rien, je ne fais pas ça tout le temps, mais je sais que les auteurs apprécient beaucoup. Smile

L'explication du titre m'intéresse. Tiens au fait, voici le graphe (probablement juste).


Pièces jointes Miniature(s)
   
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#19
Merci pour le graphe.

Le titre, c'est à la base du latin "trans somnium" qui signifie grosso modo "au-delà du rêve" ou "par-delà le rêve".
J'ai voulu franciser et voilà. Rolleyes
Comme l'a dit autrefois Outremer à propos de Labyrinthe, c'est pas facile de trouver un bon titre pour une AVH.
Répondre
#20
Ah oui, là, j'aurais difficilement pu deviné LOL
Un titre assez stylé en tout cas, amorce à l'œuvre, elle-même bien écrite, il ne dépareille pas.
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#21
Il me semble que ce n'est pas difficile de deviner ce que Transomnie veut dire ? Après tout, insomnie signifie "absence de sommeil", alors transomnie serait logiquement le contraire, "au-delà du sommeil". Bon, je ne savais pas que le sens désiré était "au-delà des rêves". ^_^ (C'est un très bon titre, en fait, tout comme Labyrinthe l'était pour l'aventure d'Outremer. Faut pas toujours chercher des titres compliqués.)
Répondre
#22
Oui, j'avoue que je n'avais tout simplement pas tilté...
En parlant de sommeil, c'est fou ces gens qui sont toujours éveillés à cette heure (mis à part Oiseau) ^^
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#23
Faut vraiment que je repousse Aï moi, ça fait une semaine que j'ai lu l'avh et je ne l'ai pas encore critiqué.

J'ai débuté cette aventure en ayant en tête tous les clichés classiques des aventures oniriques. Je m'attendais donc à une recherche psychologique au fond de nous-mêmes à la recherche de la cause psychosomatique du problème de notre femme. Evidemment, je pouvais difficilement plus me tromper.

Les règles sont simples, courtes et efficaces. Pas grand chose à dire là-dessus.

J'ai beaucoup aimé la première partie, réaliste avec juste ce qu'il faut d'irréel pour un rêve. J'ai moins apprécié la partie western, pour le simple fait qu'elle relâche la pression, au moins pour le lecteur sinon pour le personnage. En effet, même si nos points de Vitalité et de Santé mentale descendent à une vitesse alarmante, on est paradoxalement plus actif et plus efficace. J'ai été particulièrement déçu de la facilité avec laquelle on peut tuer les rampants. Par contre, l'arrivée de Trois-Pattes remonte clairement le paniquomètre du lecteur. Le retour à la "réalité", et le paragraphe final, sont très bons.

Pour ce qui est de la difficulté, elle me semble équilibrée. Je suis mort à plusieurs reprises, mais ma propre stupidité en est la principale cause : ma femme m'ayant dit que les rampants étaient des gentils, j'ai essayé de faire ami-ami avec eux. Je soupçonnais une morale à la "sous l'apparence de monstres, en fait ils sont gentils". Je suis mort deux fois avant d'en avoir marre et de finalement abattre ces saletés à la mitrailleuse.

Mon jugement est peut-être faussé par le fait que j'aime beaucoup Lovecraft, mais ce fut une avh très agréable à lire.

Au niveau des erreurs, en-dehors de celles déjà mentionnées, j'ai repéré un Dunwich parasite au 71.

Pour information Al, je suis à GMT+8 (Chine) actuellement.
Répondre
#24
Bon ben pas grand chose à dire de nouveau que les critiques m'ayant précédés. Pour les rampants moi aussi je trouve qu'ils ne sont pas très effrayent ou dangereux (à peine plus dangereux que de changer une ampoule). J'ai même suspecté que leur faiblesse soit une ruse visant à griser le joueur et à l'inciter à être héroïque contre le monstre suivant qui est infiniment plus dangereux, d'ailleurs sur moi ça a marché du tonnerre je suis mort d’un excés d’héroïsme Pale lol.

Sinon j'ai trouvé l'histoire sympathique quoi que relativement prévisible, enfin surtout à cause du titre. J'étais sur qu'un de nos cauchemars viendrait nous rendre visite dans le monde "réel". L’ambiance fantastique est très bonne.
Pour l’absence de réponse mon avis change de minutes en minutes au début de ce message je voulais dire que quelques réponses auraient été les bienvenus, mais la je pense qu'elles auraient été de trop...

Sinon deux petites remarques de détails

J'ai l'impression que tous les paragraphes ne sont pas justifiés (oui j'y tiens alors que ce n'est pas important).
Le passage optimiste tous à la fin, fait que la "surprise" finale n'est absolument pas une surprise, enfin je trouve.
Répondre
#25
Merki, merki encore pour vos retours!

C'est nul mais je suis content que Sonia t'ait induit en erreur, Skarn Smile

Zoki, ta remarque est très intéressante à propos du dernier paragraphe. A propos du passage optimiste. C'est typiquement le genre de chose à laquelle je pense en essayant de créer la surprise. J'avais hésité à le mettre.
Dans les films d'épouvante, il y a souvent ce genre de passage cool pour rendre encore plus terrible l'acte final.
J'aurais peut-être dû l'inclure plus tôt dans le paragraphe ou pas du tout.
Répondre
#26
Je viens de la terminée après une troisième tentative et demi :
Show ContentPremier échec:
Show ContentDeuxième échec:
Show ContentTroisième et (quatrième) échec:

J'ai vraiment aimé l'histoire, appréciant beaucoup les œuvres de Lovecraft, elle a tout de ce qui fait leurs qualité. Je ne connais pas sa bio par cœur mais j'ai assez tôt réalisé que le héros en était une sorte d'avatar notamment par un certain fond misanthrope qui apparait dès l'introduction.
Les personnages sont intéressant dans la mesure où il renvoie à la personnalité du héros, sauf Sonia qui reste un mystère jusqu'au bout.
Pour les monstres, les rampants ne m'ont pas vraiment fait peur (c'est le cas de tout le monde apparemment LOL). Le fait qu'on les rencontre (enfin pour ce qui en ait de mes tentatives en tout cas) dans un cadre 'guerrier' et entouré d'autre personne y est en parti pour quelque chose je pense.
J'ai bien reconnu le monstre final comme une entité du bestiaire lovecraftien, même sans en connaitre le nom (que je ne retiens jamais d'ailleurs LOL, en tout cas moins que leur description), mais ayant vu la Guerre des Mondes de Spielberg il y a quelques semaines, je n'ai pas pu m'empêcher de faire le rapprochement avec les tripodes et le passage où les gens se font capturer.
Enfin la fin est classique, tout en remplissant son rôle. Même si elle ne révèle pas grand chose, je pense refaire une tentative pour en apprendre un peu plus, et notamment mettre la main sur ce fameux journal.
Pour le jeu en lui même (caractéristiques et lancés de dés), jai trouvé le tout plutôt équilibré. Avec des scores moyenne, il y a moyen d'aller assez loin dans l'aventure.

Répondre
#27
Je ne les ai pas trouvé mal, moi, ces monstres. Ils ne ressemblent à rien de naturel, ce qui est tout à fait approprié. Leur apparence assez grotesque surprend et déroute le lecteur, qui se trouve peut-être plus alarmé qu'il ne l'aurait été par un monstre à l'apparence plus "traditionnelle". Du moins, c'est ce que j'ai éprouvé.
Répondre
#28
Salut Fitz, Bonjour à tous,
J'ai lu Transomnie. Je viens de le relire ce matin. Je sais, ce n'est pas vraiment dans mes habitudes. C'est pour te dire à quel point je l'ai appréciée. La première fois, pour le gameplay et l'histoire, la seconde, pour la technique et la production.
Tout d'abord, félicitation pour cet excellent titre. Il sonne bien, il est parfaitement adapté.
J'ai bien aimé ton avh ! C'est très bien écrit, c'est fouillé. L'univers du rêve est bien retranscris, on passe du coq à l'âne, tu souffles le chaud et le froid, et on suit tout ça facilement. Et ça chapeau, parce que j'ai toujours trouvé cela difficile à faire. J'ai lu trop de vieux LVDEH où c'était mal fait, mais là c'est bien fait, parce que bien écrit.
Ça fait penser à Lovecraft, à Clive Barker (en un peu moins gore quand même, même si c'est un peu gore. J'aime bien le gore, mais trop de gore tue le gore. J'arrête). Ça me fait penser aussi à un vieux film pas mal du tout, "l'antre de la folie".
L'intro est bien. J'ai eu du mal au début à m'identifier au personnage, mais ça vient tout seul.
La fin est bien trouvée, même si elle est un peu téléphonée. Je ne m'étends pas sur l'histoire entre les deux, il y a trop de bonnes choses.
Le coup des meufs qui se transforment en monstres, et est ce que t'as eu des problèmes de couple et blah blah blah... Moi les meufs dans mes avh n'existent pas ou ont toutes un destin funeste. Qu'est ce qu'on en pense ?
Au niveau des règles, c'est simple, efficace. Le coup de la santé mentale, c'est bien vu, ça m'a fait penser au JDR le mythe de Cthullu. Ça oblige à ne pas faire n'importe quoi. Je l'ai trouvé un peu dure. A peine je fouille un truc, je me prends un objet sur la tronche. C'est chaud. Enfin, c'est tout de même jouable.
La finition est de très bonne qualité. C'est même grâce à elle que j'ai pris conscience du déficit de qualité de ma propre avh, notamment le coup des paragraphes en gras. Tu ne m'en voudras pas de te piquer quelques bonnes idées à ce niveau là ?
Pour terminer, bravo. Une très bonne avh, qui fait de toi un concurrent très sérieux pour le Yaz, parce que c'est mérité, tout simplement.
Vivement la prochaine.
@ plus !
Répondre
#29
Merci Salla et Ronton pour ces feedbacks. Moi qui suis un peu au fond du trou en ce moment dans la real-life, ça me fait très plaisir de voir que j'ai été lu et que ça vous ait globalement plu (fin du mode pleureuse).
D'ailleurs, je trouve ça vraiment bien que les AVH en général ont beaucoup plus de feedbacks en ce moment qu'il y a un an ou deux. RDV au 1 est en bonne santé faut croire.

A Salla, le journal est facile à trouver vers le début. Malheureusement, tu n'appendras pas beaucoup plus sur le scénario. J'aurais peut-être dû en effet y aller moins fort sur "l'effet mystère" ; ça en a frustré pas mal j'ai l'impression.

Bien vu Ronron pour l'Antre de la Folie! J'adore John Carpenter et j'ai beaucoup pensé à ce film en écrivant l'AVH. Pour la fin évidemment mais pas seulement. Même si le film n'est pas parfait, il a une sacrée ambiance qui colle bien à son titre.
Quand tu parles de fin téléphonée, c'est parce que des indices la laissent deviner au cours des derniers paragraphes? Ou parce qu'elle est trop classique pour une histoire dans ce thème?
Pour la finition, merci du compliment mais tu verras bien bien mieux dans d'autres AVH! Si ça t'a paru agréable néanmoins, c'est en grande partie grâce aux remarques qui m'ont été faites sur mes précédentes AVH (on m'avait conseillé d'écrire en justifié par exemple, j'ai cependant dû avoir eu des oublis comme l'a dit zoki).

Enfin, je proteste vivement pour cette analyse psychologique sur mon cas concernant les femmes. Si on regarde dans Gloire Posthume, je les respecte, elles ont le beau rôle et sont gentilles je pense. Ana... la prostituée... Valunazia.... Valunazia??
oh non, on va encore penser que je suis traumatisé par les femmes Confus
Répondre
#30
(24/08/2010, 21:41)Fitz a écrit : A Salla, le journal est facile à trouver vers le début. Malheureusement, tu n'appendras pas beaucoup plus sur le scénario. J'aurais peut-être dû en effet y aller moins fort sur "l'effet mystère" ; ça en a frustré pas mal j'ai l'impression.
Ce n'est pas forcement négatif, car que ça appelle la curiosité. Cela a joué beaucoup sur la persévérance avec laquelle j'ai lut l'aventure. Généralement j'espace mes tentatives quand je perds, alors que là, je les ai enchainées sur une journée,car je voulais vraiment en apprendre plus.

Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)