Le Château du Sorcier
#16
(29/03/2010, 21:31)Outremer a écrit : Mais ce n'est pas exactement une parodie, juste une inversion du KTS classique.

Merci de l'indice si c'en est un Wink.
Répondre
#17
J'ai moi aussi beaucoup apprécié cette AVH. Même si cela manque par moment d'approfondissement et de détails, l'atmosphère générale est excellente et on se sent bien dans la peau du héros. Une touche d'humour noir très réjouissante apporte un surplus indéniable et certains moments sont vraiment jouissifs (ah, pouvoir massacrer ces envahisseurs inférieurs^^). Comme Tholdur, j'ai trouvé le tout très logique, notamment le combat contre le vieux magicien où j'ai instinctivement trouvé la bonne solution. Le système de jeu est parfaitement mis en place et appliqué, avec un système de Temps simple et efficace. Une non-linéarité et une difficulté modérée complètent le tout. Bref, j'ai pris beaucoup de plaisir et je rejoins Sukumvit sur son analyse finale: dans l'état, c'est une excellente AVH. Retravaillée un peu et peut-être aggrandie, elle peut devenir géniale. Smile
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#18
Venant d'Outremer, j'imaginais un autre type d'aventure. Dans cette AVH, les paragraphes sont courts et l'on n'a pas le temps de s'imprégner du rôle séduisant de sorcier tout puissant Zagor-like. Avec ce postulat de départ, je m'attendais à une immersion dans la peau d'un vrai méchant mais tel n'est finalement pas le but de l'aventure. J'étais un peu déçu en ce sens mais d'autres aspects constituent finalement des points forts inattendus. Avec toujours le souvenir de Labyrinthe, j'étais surpris d'avoir une AVH basée surtout sur l'histoire alors qu'ici, c'est le côté ludique qui prime.
Pourtant, le scénario n'est pas mal. Le début est original, indéniablement. Certains évènements et la conclusion apportent quelques éléments de surprise. Rien n'est laissé au hasard et toutes les rencontres participent d'une organisation rigoureuse et d'une logique infaillible.
Mais la grosse impression est de participer à un jeu aux rouages fichtrement bien pensés. Actuellement est sorti un jeu de plateau, Dungeon Lords, dans lequel les joueurs interprètent un sorcier qui doit défendre son donjon infesté de créatures contre les aventuriers de tout poil qui cherchent à s'approprier ses trésors. Le principe de cette AVH me fait penser à ce thème, si ce n'est qu'ici, les "gentils" agresseurs sont organisés, au solde du roi et sous les ordres d'un redoutable magicien. Il faut organiser la défense du château en optimisant ses ressources et en prenant le moins de risque possible. Ce challenge est haletant, très bien équilibré et m'a particulièrement motivé. Le décompte des effectifs vers la fin m'a rappelé le Maître des Rêves et ce calcul est très bien évalué, avec tout ce qu'il faut de réalisme. Chacune de nos actions porte à conséquence et il faut donc bien réfléchir avant d'agir.
Finalement, malgré l'astuce des paragraphes de retour, l'aventure est assez courte car les choix de sortilèges dans les scènes d'action grillent pas mal de paragraphes. Encore une fois dommage car j'aurais bien aimé passer plus de temps dans la peau de cet infâme sorcier, un rôle qui n'a jamais été proposé dans les LDVELH il me semble. D'habitude, on critique les paragraphes trop longs dans les AVH. Ici, je les aurais bien aimés plus denses. Mais le gameplay est excellent et j'ai passé un agréable moment à y jouer.
J'ai réussi l'aventure à la 2ème tentative. Lors de la première, je suis mort face à une chenille mutante de ma création que j'avais récemment libérée, brûlé par son acide. C'est ce qu'on peut appeler l'arroseur arrosé.
Répondre
#19
Merci pour vos commentaires !

C'est vrai que je suis accoutumé à des aventures plus "épaisses" et plus développée. Celle-ci ressemble plus à "Faery", qui était ma première AVH. A la relecture, le laconisme général m'est apparu assez insatisfaisant.

J'ai cependant trouvé intéressant d'expérimenter des possibilités de déplacement importantes, assorties d'une grande importance du facteur temps. Comme Tholdur le fait cependant observer, cet élément temporel devient beaucoup moins intéressant après la première tentative.

J'ai essayé de rendre logiques la plupart des bons choix (pour changer de Labyrinthe !).

Une petite question à l'attention de ceux qui ont fini l'aventure (répondez en blanc) : lorsque vous êtes arrivés au paragraphe 100 pour la première fois, est-ce que vous avez choisi la bonne option ? Si c'est le cas, qu'est-ce qui, au fil de l'aventure, a suscité vos soupçons ?
Répondre
#20
Réponse à la question d'Outremer : J'avais effectivement pensé que Janalice pouvait être de mèche avec les envahisseurs et la vue de ce paragraphe m'a immédiatement conforté dans mes soupçons. Pour ce qui est des éléments m'ayant mis la puce à l'oreille, essentiellement l'instinct dès le départ même si c'est assez léger. Pour le reste, le ragoût empoisonné, qui ne pouvait l'avoir été que par une personne interne au château, le fait que les envahisseurs semblent connaître le château également. Mais je le répète c'est surtout l'instinct que j'ai eu dès le départ (l'apprenti est souvent un traître^^)plutôt que des indices concrets
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#21
Comme à ma première tentative j'ai réussi à récupérer les artéfacts perso et qu'il était indiqué qu'on avait essayé de les forcer (c'était mon tout premier choix de lieu), je me suis douté qu'il y avait anguille sous roche. Et puis le traître est un personnage récurrent des LDVELH. Aussi quand j'ai vu que le paragraphe 100 n'était pas le dernier (deuxième tentative), je me suis douté qu'on allait alors devoir affronter le "vrai" boss. Je n'ai donc pas été pris au dépourvu^^
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#22
Oui, j'ai pressenti au 100 que c'était une traîtresse.
Quand je l'ai vue débarquer de nulle part encore vivante alors que le château grouillait d'ennemis, j'ai trouvé ça méga-louche.
Puis comme Tholdur, le fait que l'aventure ne se termine pas après le combat contre le sorcier, ça rend un peu parano...
Répondre
#23
Un petit feedback rapide, car je n'ai pas grand chose à ajouteur. Une aventure légère et très sympathique. La non-linéarité est forte, et le personnage de méchant très amusant à jouer. Le plus gros défaut est effectivement la faible taille des paragraphes, tout cela aurait pu être facilement beaucoup plus étoffé, coloré. Là, on se contente juste d'un petit coup d'oeil rapide à la vie de tous les jours d'un puissant sorcier sans scrupule.

Quelques détails en vrac :
-j'ai beaucoup aimé le boss bonus, plus difficile à vaincre que le boss final
-la totale amoralité du personnage est géniale. Il n'est pas spécialement méchant, c'est juste qu'ils se fichent totalement de toutes les règles de la vie en société, y compris les tabous les plus élémentaires. Mention spéciale à l'introduction à ce sujet.
-pour la scène finale, le fait qu'il y ait un TRAÎTRE m'est apparu facilement, plus par habitude que par réel réflexion. Le simple fait que l'on ait une assistante avec un nom, qui est décrite, mais qui disparaît au début de l'histoire, pour ré-apparaître au 100, est extrêmement louche pour un ]esprit averti.

PS : ce forum manque d'une vraie balise [spoiler].
Répondre
#24
J’ai particulièrement apprécié cette AVH. Le mécanisme de jeu est efficace, l’organisation des paragraphes permet des parties variées et la difficulté est bien dosée (je suis mort 3 fois avant de réussir). L’histoire paraît à priori classique et secondaire devant l’aspect ludique très marqué, mais elle comporte tout de même quelques surprises. En particulier, j’ai beaucoup aimé le fait d’avoir 3 fins. Il y a aussi le postulat de départ qui est réjouissant. Le style sert d’ailleurs bien ce personnage cynique et sans état d’âme. Enfin, il n’y a pas de temps mort, ce qui accentue le stress de ce défi. Je suis sûr que je referai cette AVH un jour, pour le plaisir ludique qu’elle procure. Bravo Outremer !

EDIT : pour la question d’Outremer sur le §100, j’ai fait le bon choix car dans une partie antérieure j’avais « interrogé » le cadavre de l’un de mes hommes de main.
Répondre
#25
Bon ton. Très bonne idée de départ. Règles simples et efficaces. Des idées. Pas très facile. Parfait dans le genre.

Allez faut que je fasse une remarque quand même… hum… ah ! Penser à justifier le texte !

Concernant la question d’Outremer, je me suis douté quand j’ai vu les questions posées au §100.
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#26
L'histoire est vraiment très agréable à lire, avec beaucoup de choix multiples, des retours (à un même paragraphe) tout en cohérence. Jouer sur le temps est d'ailleurs une bonne trouvaille. Petite une caractéristique Magie aurait-elle également été intéressante en plus des PV. En première approche, je trouvai la difficulté assez haute, mais finalement cela reste cohérent (et pas si difficile que cela).

Les objets ramassés ont une vraie utilité. Le tout est saupoudré d'un esprit noir et grinçant qui colle parfaitement au personnage principal. Encore une fois, bien trouvé.

Du tout bon, c'est meilleur que certains livres que j'ai pu lire !
A+
falconbe
Répondre
#27
Pas grand chose à ajouter à ce qui a été dit dans cette aventure. Elle est vraiment parfaite, en tant que petite aventure à la mécanique bien huilée. J'ai trouvé tous les choix à faire logiques, et j'ai réussis à ma première tentative avec 1 seul point de vie restant. Bien que les paragraphes soient courts, l'essentiel est dit et le héros m'a paru sympathique au final : le sorcier dans son coin, tellement persuadé de sa puissance qu'il ne cherche pas à conquérir le monde ou autres délires pour combler je ne sais quelles failles narcissiques , mais sans non plus s'occuper de morale Twisted

Il y a un passage que j'ai bien aimé au début quand j'ai choisi comme premier endroit
Show ContentSpoiler:
Quand j'avais lu le résumé de Keeper of the 7 Keys, je n'arrivais même pas à imaginer comment les auteurs auraient pu réaliser une telle chose. Et finalement Outremer, tu nous prouves qu'il y a moyen de faire quelque chose d'aussi original et de qualité dans des dimensions modestes (règles minimales et paragraphes courts).

Show ContentSpoiler:
Répondre
#28
Je me doutais un peu que
Show ContentSpoiler:

Oui, les soldats avaient visiblement des lectures qui les ont mal préparé à ce qui les attendait. Ils auraient certainement écrit à Steve Jackson et Ian Livingstone pour se plaindre s'ils l'avaient pu.

Je me suis posé la même question au sujet de Keeper of the 7 Keys. L'aventure semblait extrêmement ambitieuse, avec une petite armée de créatures à disposer de manière défensive à travers une vaste forteresse pour arrêter les neuf héros qui veulent nous faire la peau, un rituel à exécuter, des objets magiques à utiliser, tout un système de passage du temps, etc. Il n'aurait pas été facile de caser tout ça dans 400 paragraphes !

D'un autre côté, il ne s'agissait pas de n'importe quels auteurs...
Répondre
#29
Tout d'abord bravo à toi et merci de nous faire partager cette AVH.

J'ai peu de choses à ajouter. Tout est dit. J'ai beaucoup aimé le côté haletant, on bosse dans l'urgence... Cependant, j'aurais aimé des paragraphes un peu plus longs afin de prendre quand même un peu de temps pour connaître l'environnement dans lequel on évolue.

Globalement, j'ai pris grand plaisir à la parcourir. Si tu le permets, ton avh m'a donné une idée d'autre avh pour le double-côté évoluer en lieu clos avec un temps qui s'écoule. Mais dans un contexte fondamentalement différent.

mais pour l'instant, je suis au milieu de la rédaction d'une AVH qui nécessitera encore quelques heures devant mon écran.

Pour répondre à ta question : j'ai fait le bon choix... mais par hasardRedface
Répondre
#30
Je continu mes lectures des avh de cette année avec celle-ci, je précise tout de même qu'au bout de 2 essais je n'ai pas réussi à survivre donc je n'ai pas vraiment fini l'aventure.

Les +:

-Le système évidemment.
-L'humour.
-L'écriture.
-Les combats de magie.

Les - :

-Les pdf c'est toujours plus agréables à lire que les .doc.
-Et puis c'est tout, je me suis vraiment régalé...


Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)