Le Labyrinthe sans Lumière
#1
Pas mal du tout pour une OLBR. L'héroïne est toujours aussi sympa avec son arc qui change agréablement des combat classiques à l'épée. Le scénario en lui-même n'est pas très attrayant puisque se résumant à une simple survie dans des souterrains mais le fait d'avoir rendu l'aventure linéaire avec des passages importants, mêlant dialogues avec une race intelligente et combats, permet d'éviter le style "porte-monstres-trésors".
Le peuple psionique avec ses rubis implantés est intéressant même si les réactions de cette civilisation sont assez classiques : isolationnisme à outrance, traditions ancestrales, épreuves martiales plus le fait d'avoir des gentils pro-étrangers et des méchants réactionnaires. Le cadre par contre est plus original. Pour des souterrains, c'est bien décrit, je me suis bien représenté les déclivités, les failles, la forêt blanche. C'est important car dans les LDVELH, toutes les cavernes ont tendance à se ressembler.
La fin est convenue mais sympa car le combat final bien stressant face à ce tireur d'élite. L'ensemble : traître qui refuse d'apporter son aide à l'étrangère + aventure souterraine m'a fait penser à La Métropole de la Peur.
Niveau ludique, c'est parfaitement équilibré comme toujours avec les AVH de Oiseau. Mon seul reproche est le système de combats avec la roue du destin : je préfère cent fois lancer des dés que pointer mon crayon sur une table. Sinon, j'avais égaré ma feuille d'aventure du Chevalier sans Chair donc j'ai créé un nouveau personnage. J'ai ainsi réussi au 3ème coup, ce qui est une très bonne difficulté pour une AVH linéaire de 100 et quelques paragraphes. Je suis mort une première fois face à l'ours rouge, une seconde dans les griffes du tigre blanc. Mais de jolis cadeaux curatifs ou boosteurs sont cachés à certains endroits et grâce à quelques potions, j'ai finalement réussi à vaincre tout ce beau monde (et l'ours n'est pas un passage obligatoire). Par contre, je suppose que l'aventure est peut-être trop facile avec tous les bonus que l'on récupère dans le premier volet.
C'est une AVH qui n'a pas le souffle épique de celles plus grosses auxquelles on était habitués, mais dans ce format réduit, je trouve que c'est plutôt réussi. Un peu trop classique, des dialogues et des situations un peu trop convenus par moments mais en contrepartie une histoire qui se tient bien debout, crédible, avec un bon rythme et une bonne jouabilité.
Répondre
#2
Je suis assez d'accord, c'est très très efficace, on se sent vraiment plongé dans l'action. C'est vraiment une avh de survie en milieu hostile, la première parce qu'on est recherché par des tueurs, la seconde parce qu'on est paumé dans des grottes. ça fonctionne, Oiseau excelle là-dedans, parce qu'il crée un bon équilibre entre le jeu et le scénario.
Et puis je trouve que Oiseau gagne en intensité avec des § plus courts. Je préfère en tout cas.

Mais bon, on reste dans un monde plutôt classique. Comme dans toutes les dernières séries Xhoromag. En même temps, au niveau univers, Oiseau a déjà un peu tout fait, mais n'empêche, les mondes incroyables que rencontrait Jamie ou ceux de la série Le cercle sans commencement me manquent.

Pour les règles, le système de répartition au début est comme d'habitude. Il faut tout mettre en habileté et choisir le bonus d'habileté du combat à deux armes. Car le taux pour l'arc est déjà bien élevé, et augmenter l'habileté vaut toujours mieux que l'endurance, et en général on rencontre plus de combat que d'utilisation de compétence (qui elles ne sont jamais meurtrières). De cette manière, en me faisant une grosse bourrine, je n'ai quasiment jamais été inquiété pendant l'aventure (à part le monstre de l'épreuve où j'ai utilisé tous mes privilèges 0.
Répondre
#3
Bon allez un petit feed tant que je suis dans les parages.

C'est le premier "Oiseau" que je lis, et je suis dès les premières lignes rentré sans peine dans l'univers proposé, même si je n'y connaissais rien (je n'ai pas lu le premier épisode). Je n'ai pas joué les combats par contre, mais bon c'est un défaut récurrent chez moi, j'ai souvent du mal à les faire. J'ai parfois trouvé le personnage très pragmatique dans sa manière de gérer les situations, pas détaché de sa personne mais presque dans la manière dont est parfois décrit/analysé l'environnement, comme s'il s'agissait d'un observateur neutre extérieur à la situation, et/ou qui consulterait une banque de donnée.
Mais bon c'est bien pour chercher la petite bête, car c'est très fluide, on ne s'ennuie jamais: c'est dans le top du top pour ce qui concerne le style d'écriture.
L'histoire, même si elle ne réserve pas de grosses surprises est bien menée, j'aime bien ce côté découverte/exploration. J'ai parfois pensé aux cavernes des clones dans la forêt de la malédiction, et même a Hypérion ("ceux du cruciforme").
Quand je pense que cette AVH a été écrite en quoi, 15 jours, 1 semaine, moins encore??? j'en reste baba. C'est comme l'AVH de Meneldur sur le monastère kaï l'année dernière. Une telle qualité en si peu de temps, c'est vraiment du grand art.
Après c'est sans doute un peu trop court à mon goût, mais bon jusqu'à présent je n'ai guère fait mieux de mon côté pour la durée des AVH^^
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#4
Et bien... Cette avh d'Oiseau est la première que je lis dans l'univers Xhoromag. Comme Tholdur je suis entré de plein fouet dans cet univers mystérieux, peuplé de créatures fantastiques et de souterrains étranges.
Quelle claque !!! Big Grin

Je dois avouer avoir galéré quant à la feuille d'aventure, aux règles et autres indications de départ, j'ai donc conclu que les règles du "chevalier sans chair" fonctionnait pour le série complète de "la venue du froid sans fin" ?!

Alors voici mon feed :

Evil J'ai pas aimé :

- Trop bon pour être si court !
- La tir à l'arc rapide : j'ai conclu qu'après avoir tiré et réduit notre dextérité, celle-ci remontait à son total initial. Me suis-je trompé ??
- et voici les seuls points "négatifs" de cette avh.

Twisted J'ai aimé :

- L'univers et sa présentation : Ni trop confus malgré l'énorme quantité de renseignements fournis (je me suis servi là encore de l'intro du CSChair).
J'ai aimé la décomposition du temps et la correspondance en temps terrestre. J'ai aimé les nombreuses dimensions parallèles et la richesse du monde proposé et quasi infini en possibilité d'aventures.

- Pour les aptitudes, le tir à l'arc m'a passionné (norma,l je suis Sioux !). Lors du passage SPOIL dans la caverne étroite, je me suis fait une "snipe session" avec les créatures qui me poursuivaient, un moment de pur bonheur ! FIN SPOIL. J'ai eu une chance inouïe en ne tirant que des chiffres de destin inférieurs à ma dextérité.

- Les cavernes qui se suivent mais se renouvellent sans cesse m'ont particulièrement plu et fait comprendre qu'on pouvait écrire une avh "sous-terraine" sans tomber dans le copier-collé descriptif... On sent une réelle maîtrise d'Oiseau dans le domaine de l'écriture d'avh et dans la capacité à ne pas tomber dans le "classique".
Certaines parties m'ont fait penser à des cavernes visitées dans Tomb Raider (le premier jeu), d'autres m'ont rappelé les Mines de la Moria (lotr).

- Les trouvailles "science-fictionnelles" comme la torche de quartz qui brûle sans fin, les mousse phosphorescentes (j'ai eu peur de m'en servir dans ma propre avh mais je vois que c'est une sacrée astuce pour éclairer une caverne !), les spores qui rendent fou, et la forêt blanche dénuée de chlorophylle ( j'imagine avec effroi une forêt albinos...).

-Le combat final très "épreuve initiatique" m'a fait passer un bon moment ( belle gestion des dégâts, des bonus et malus habileté, endurance) même si avec 4 flèches dans le couenne, la créature m'a tout simplement défoncé ! Grr

- Le peuple des fils de N'oor est simplement beau mais inquiétant. Les descriptions sont précises et affutées comme des lames, et en de nombreux endroits j'ai pensé à Avatar, sa jungle et son peuple original.

- Le style d'écriture est fluide, on sent vraiment que tu écrit depuis plusieurs terizens.

Pour conclure, moi qui avais peur d'attaquer le monumental univers d'Oiseau, je me suis lancé, j'ai été happé dans un profond trou noir et je n'en suis pas ressorti indemne. Mon classement provisoire des avh pour le yaz s'en est même trouvé modifié.

Bravo Oiseau et merci pour ce fabuleux moment.
Question subsidiaire : Pourquoi la série VFF se classe dans le Medfan alors qu'elle s'apparente à du SF-fantasy ?
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#5
Tiens, je me demandais quand les premiers feedbacks allaient apparaître pour cette aventure de dernière minute. Je commençais à croire que les gens lisaient les AVH de l'année en ordre de parution, et que la mienne serait lue le 28 février au soir. Lol.

Bon, évidemment, c'est un OLBR, alors je ne m'attends pas à casser la baraque (ou trois pattes à un canard, comme j'ai entendu dire sur ce forum). Mais je suis quand même content que les avis soient globalement positifs. Pour répondre à Tholdur, j'avais cinq paragraphes sur mon disque dur depuis quelques années (depuis la mort du fanzine) -- tout le reste a été écrit en quatre jours. Les 28, 29, 30 et 31 décembre ont été intenses ! J'ai toutefois dû couper une branche de l'aventure pour arriver dans les délais (d'où le chiffre bâtard de 131 paragraphes au lieu des 150 prévus). Une version 2.0 sera sans doute réalisée après le 28 février.

Je ne suis pas certain que "tout mettre en Habileté" soit nécessairement le meilleur choix. À mon avis, il est toujours prudent d'avoir un peu plus que les minimums dans les autres stats, mais peut-être Sukumvit a-t-il raison. Si c'est le cas, je vais peut-être devoir ajuster légèrement l'équilibre du jeu. À voir.

La cote qu'obtiendra cette aventure au Yaz déterminera, en quelque sorte, s'il vaut la peine que je continue la quête de Nyssalie. Ce n'est pas la série Xho la plus originale, puisqu'à l'origine, elle était conçue pour agrémenter le fanzine (donc : paragraphes plus courts, difficulté un brin plus haute, et récit formant une sorte d'introduction à Xhoromag pour les non-initiés). J'ai fait le Tome 2 parce que j'estimais que c'était la seule aventure que je pouvais finir en 4 jours, et pour nulle autre raison ! ^_^
Répondre
#6
Sunkmanitu a posté son message pendant que j'écrivais le mien. Pour ton interrogation initiale, oui, la Dextérité remonte à son niveau normal après toute séance de tir à l'arc rapide. Les pénalités n'ont aucune raison d'être permanentes. Aussi, les règles du Chevalier sans Chair sont bel et bien celles de la série entière.

Je suis évidemment content que tu aies aimé l'aventure à ce point ; j'espère que ça t'encouragera à découvrir les autres séries Xhoromag. Plus tu reculeras dans le temps, plus le style d'écriture pourra s'appauvrir, mais l'imagination mise dans les aventures aura tendance à augmenter. J'étais plus créatif quand j'étais jeune. ^_^
Répondre
#7
J'avoue que je n'ai pas accroché. Je me souviens avoir adoré le premier, mais ici, n'ayant pas utilisé les règles, qui étaient je crois assez jouissives, j'ai dû passé à côté d'une partie de ce qui m'avait plu. Par ailleurs, le scénario n'est pas super original, et tu as créé un univers qui a fini par s'installer chez moi comme quelque chose de classique, du coup des noms avec plein de "x", de doubles voyelles, et de "y" ne me dépaysent plus. Bon, ça date un peu et je n'étais peut-être pas dans un bon jour mais j'ai assez peu accroché. Le fait que ce soit un épisode de transition et qu'il ait été un peu fait à la va-vite joue aussi dans mon impression négative. Sinon, le style est impec, un peu trop neutre. L'aventure est assez linéaire, pas mal de PFA (18 sur 131, ça fait quand même 14% de PFA, à peu près, soit 1 sur 7, oui j'aime les statistiques).
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#8
Fini ! Bon, j'avoue que j'ai triché en remontant le temps pour me débarrasser de mes gemmes rouges avant qu'elles ne me vaillent une mort peu attrayante. Mais à part ça, je m'en suis bien tiré.

C'est une aventure sympathique, d'une qualité impressionnante considérant la rapidité avec laquelle elle a été écrite. J'ai apprécié la description du monde souterrain et les péripéties qu'on y rencontre (ce n'est pas si facile que ça de rendre ce genre de cadre intéressant). Les créatures qu'on rencontre vers le début m'ont fait penser au film "The Descent" ! La liberté de déplacement m'a paru plus importante que dans un certain nombre d'AVH Xhoromag. Comme d'habitude, le style est excellent.

Je n'ai pas de critiques bien substantielles à formuler. Comme Fitz, j'ai trouvé que le peuple que nous sommes amené à rencontrer réagissait de manière un peu trop classique à notre arrivée. J'aurais aussi aimé que l'aventure fasse un peu avancer la quête de notre héroïne plutôt que de simplement la tirer du gouffre dans lequel elle était tombé à la fin de la première aventure (à ce sujet, d'ailleurs, je commence à croire que les héros de fantasy sont tout simplement immunisés aux chutes de plus de cent mètres de haut).

Pour finir, une question grave et essentielle : pourquoi diable est-ce que je m'obstine à choisir "Règne Végétal" alors que c'est la compétence la plus inutile des six ?
Répondre
#9
(27/02/2010, 00:26)Outremer a écrit : (à ce sujet, d'ailleurs, je commence à croire que les héros de fantasy sont tout simplement immunisés aux chutes de plus de cent mètres de haut).
lol

(27/02/2010, 00:26)Outremer a écrit : Pour finir, une question grave et essentielle : pourquoi diable est-ce que je m'obstine à choisir "Règne Végétal" alors que c'est la compétence la plus inutile des six ?
Peut-être que tu cherches une belle plante ? Lool
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#10
[/quote]
Peut-être que tu cherches une belle plante ? Lool
[/quote]

pas mal Yep

(mais moi aussi j'aime bien le règne végétal)
Répondre
#11
(28/02/2010, 08:47)Caïthness a écrit : Peut-être que tu cherches une belle plante ? Lool

N'oublions pas qu'on joue une jeune fille dans l'affaire…

Le §122 n'a pas de renvoi, alors je me suis rendu au 63 par défaut.
Sinon, ÉPIQUE le combat contre la Bête Sacrée !
( et je l'ai remporté en plus ! 3 flèches sur 4, les privilèges zéro, la bombe E.2 qui n’avait pas été emportée dans la cascade, l’anneau solaire, l’Attaque Psychique, j’y ai tout mis dans la tête et au dernier assaut que c'était elle ou moi je l’ai eue ! tshalawa je !
oui, hum, bon )
Par contre, chais pas mais le dernier combat aurait peut-être mérité plus… avec des malus dûs aux stalagmites et ctites… non ?

En attendant, je flageole quelque peu sur mes jambes avec tous ces points d'Endurance perdus, sans compter que j'ai perdu ce #&!$ sceau dans la cascade… notre chère petite sœur va avoir du souci à se faire…


" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)