Du Medieval Fantasy original...
#1
Bonsoir à tous !
Je me pose une question assez bizarre depuis quelques temps et j'aimerais connaître votre avis sur le sujet.
Dans le cadre d'une future (future !) avh traitant de medieval fantasy, j'aimerais savoir si vous pensez serieusement qu'il est possible de créer un univers complet (carte, peuples, lois et légendes) dans lequel évoluent des créatures et humanoïdes tels que : Orcs, gobelins, elfes, nains, barbares et magiciens sans que cela sente le "Tolkien" ?

Comment nommer une plaine "Nourank-Nor" sans penser immédiatement à "Barad-Dur", ou un desert "Margoth" sans penser à "Mordor" ? NoGreen

En effet, à moins d'inventer des univers complètement décalés (et lointains) comme Pandora et les na'avis d'Avatar, ou bien nommer un perso Kaa'kx-Yr zgla, je vois mal comment gérer une histoire de MF traditionnelle (combats violents et épiques, peuples variés et cartes de royaumes)...

Si certains se sont frottés à ce style je voudrais bien connaître leurs conseils sans connaître leur secrets...Wink

Un peu dégoûté que ce sacré Tolkien et consorts aient épuisé les noms et le bestiaire du Fantasy, car j'ai beau tourner les noms dans tous les sens, je pense toujours à LOTR lorsque je veux créer un lieu, un perso ou un monstre...Evil

Merci d'avance Pale
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#2
Ben justement, je pense que la façon d'écrire du medfan original est d'inventer un nouvel univers. Dès que tu mettras des gobelins, des elfes, des nains et des orques, ça va sentir le Tolkien ; dès que tu mettras des cristaux intelligents, des surdimensions et des armes à énergie, ça va sentir le Xhoromag. ^_^
Répondre
#3
Merci pour tes précieux conseils !!! Je vais donc travailler dans l'avenir sur un monde personnel et stylisé...

Au fait en faisant des recherches sur le medfan et les ldvelh en général je suis tombé sur la page wikipedia de xhoromag, où toi et stéphan Bilodeau êtes à l'honneur !!!
http://fr.wikipedia.org/wiki/St%C3%A9phan_Bilodeau
Félicitations et heureux d'écrire sur le site d'une star de l'avh !
J'ai hâte que mes enfants soient plus grands pour qu'ils découvrent à leur tour la joie de plonger une heure ou deux dans des univers magiques dont on ne ressort pas indemne...

Ps : quelqu'un sait-il comment inclure un lien internet "clickable" à un message ? (en gros, PAS comme j'ai fait ci dessus !)
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#4
Oui, crée toi ton propre univers qui te ressemble complètement. Chaque homme en a un en lui. (et particulièrement les rêveurs) Tolkien y en a marre.

J'avais tenté le coup avec une série inachevée : le messager de soleil vert, tu peux jeter un coup d'oeil.

Sinon, j'adore un recueil de poème d'Henri Michaux qui s'intitule : "Mes propriétés", c'est très spé, mais le type fait l'inventaire de tout son monde intérieur, et je te jure ça va loin ! Je te co,seille d'écrire tes propriétés, si tu lâches ton imaginaire, tu auras de quoi remplir 100 avh en trouvailles incroyables !
Répondre
#5
Euh, la page Wikipédia de Xhoromag ? Lol. Ça n'existe pas. Ce que tu as trouvé, c'est juste de la self-promotion de Stéphan Bilodeau. Enfin, si les modérateurs de Wiki ne l'effacent pas pour cause de non-notoriété, ça peut nous faire un peu de publicité. Mais pour que les gens trouvent la page, il faudrait qu'ils connaissent déjà Xho, non ? ^_^
Répondre
#6
Citation :Ps : quelqu'un sait-il comment inclure un lien internet "clickable" à un message ?

Tu devrais essayer d'utiliser un icone du genre "insérer un lien hypertexte", balancer l' adresse en question, recliquer sur "insérer un lien hypertexte", (un peu à la manière d'insérer une citation). Je ne me souviens plus l'avoir fait sur ce site mais ça devrait marcher.

Pour répondre à ta question, tu peux également jouer sur le vocabulaire : Par ex, dans le JdR Rêves de Dragons, les Orques sont appelés des "Groins". C'est ce genre de petits détails qui peut te permettre d'avoir ta propre couleur à ton univers. A user avec modération quand même.
Répondre
#7
Merci pour vos infos et conseils.
C'est vrai que créer un "univers" complet n'est pas chose aisée et demande un gros investissement personnel en terme d'imagination et de reflection pour un minimum de cohérence ; d'un autre coté il me semble dommage de créer un univers si c'est pour y placer une seule et unique avh...
Par contre si notre univers est assez étoffé, est-ce vraiment viable de proposer des avh à répétitions se déroulant dans le même monde ? En variant quêtes, persos, peuples j'ai peur que les lecteurs finissent par se lasser, ou alors c'est moi qui manque de confiance... Wink

Je vais y réflechir pour un avenir proche...
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#8
"Le complot des princes" de Natisone est un bon exemple d'univers "autocrée" avec des êtres/factions originales...
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#9
(09/01/2010, 19:43)sunkmanitu a écrit : En effet, à moins d'inventer des univers complètement décalés (et lointains) comme Pandora et les na'avis d'Avatar, ou bien nommer un perso Kaa'kx-Yr zgla, je vois mal comment gérer une histoire de MF traditionnelle (combats violents et épiques, peuples variés et cartes de royaumes)...

Si certains se sont frottés à ce style je voudrais bien connaître leurs conseils sans connaître leur secrets...Wink

Ah c'est sur que nos lectures conditionnent un peu notre imagination.
Mai sil n'est pas obligatoire de faire elfes, nains et orcs pour avoir du medfan. D'ailleurs, on n'est meme pas obligé d'inventer de nouvelles "races" bien typées, un autre peuple bien typé suffit, si c'est pour avoir des mecs travailleurs, des gens reveurs qui vivent dans les arbres...
Sinon, pour des univers "medfan" ou apparentés qui ne contient pas d'orcs/elfes/nains, je connais:
- Zelda: avec les espèces d'ondines, les Zora, et les grenouilles mangeurs de Pierre, les Borons(?), ainsi que les Gerudos
- Lands of Lore: les Dracoides, reptiles doués en magie, serviteurs d'un principe du mal, Les Hulines, des hommes chats très agiles, vivant dans les jungles et forets, mais qui sont des billes en magie car ils n'ont pas vraiment de pouce opposable aux autres doigts de la main, donc pas pratique pr ecrire ou se saisir de baguettes magiques, et enfin les thomgogs, des créatures à 4 bras très fortes
- dans les wargames warhammer et Confrontation, il y a des hommes rats (skavens) et des hommes loups (wolfens)
- A la Croisée des Mondes, même si c'est pas trop medfan: Les panserbjorns, les ours polaires capables de parler et de forger, des spectres et les anges en gros
- Final Fantasy avec les chokobos et les moggles
- Loup Solitaire: pas d'elfes mais des Shiantis, pas d'orcs mais des gloks ... oui ok, ca ressemble à Tolkien
- bien sur, il y a les mythes et légendes du monde entier, avec une assez bonne représentativité des géants et titans comme "race dangereuse bete et mechante".

Et ce ne sont pas des univers futuristes avec des Navis, des Protoss ou des Xenomorphes, mais du medfan avec magie et épée.
Tu as en fait besoin d'une race dangereuse et méchante, qui provoquera de l'antipathie de la part de ton héros qui fera qu'on aura de meurtre dès qu'on voit un de leurs représentants (orcs/géant/communiste/nazi/impérial/séparatiste), une race ancienne, intelligente mais disparue (elfes/dieux/Jedis), et peut etre d'une race un peu alliée mais qui est de son coté (nain/amazones/centaures/républicains) ...
Répondre
#10
Pour ma série Mercenaire, j'avais crée tout un univers avec des créatures et monstres originaux, avec des divinités, des peuplades, des pays, etc... Malheureusement, j'ai perdu toutes mes fiches et je n'ai jamais eu le courage de tout recommencé...
Répondre
#11
(11/01/2010, 07:54)Jin a écrit : Malheureusement, j'ai perdu toutes mes filles ...
Gne
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#12
(11/01/2010, 09:39)Caïthness a écrit :
(11/01/2010, 07:54)Jin a écrit : Malheureusement, j'ai perdu toutes mes filles ...
Gne

Voilà, j'ai été grillé! Maintenant, tout le monde sait à quoi je pense un lundi matin! LOLWink (c'est de la faute à mon stagiaire, elle n'a pas arrêté de me parler de son week-end où il a vu des filles incroyables).
Répondre
#13
(11/01/2010, 10:52)Jin a écrit : Voilà, j'ai été grillé! Maintenant, tout le monde sait à quoi je pense un lundi matin! LOLWink (c'est de la faute à mon stagiaire, elle n'a pas arrêté de me parler de son week-end où il a vu des filles incroyables).

Tongue
Répondre
#14
Cherchez pas, je suis fatigué ^^
Répondre
#15
Ce qu'il y a de bien avec les clichés, c'est qu'on peut les prendre, les tordre, les secouer dans tous les sens, et avoir quelque chose de sympa en sortant.

En jeu de rôle par exemple, je pense à Midnight : un univers tolkienisant avec des elfes dans les forêts et des nains dans les montagnes, mais où, en gros, le Sauron local a gagné ; les personnages sont des sortes de "résistants", et les aventures y gagnent une originalité incontestable. Dans Archipels , l'image des elfes est inversée : ce sont des créatures mauvaises, égoïstes ; idem dans Shadowrun (même si là c'est du cyberpunk mélangé à du méd-fan), où les elfes sont dominateurs, racistes et prompts à la dictature.

Prendre des éléments caricaturaux et tourner autour pour en tirer quelque chose de nouveau, ça peut être une bonne façon de créer un univers. On peut imaginer par exemple un monde dominé par les orques, qui auraient une culture certes guerrière mais organisée, civilisée ; en face, des peuples primitifs qui tentent de trouver leur voie : les humains, les elfes, les nains... Il y a sans doute déjà des trucs de ce genre d'ailleurs.

Il y a encore beaucoup d'histoires à écrire et c'est tant mieux.Wink
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)