Avancement des Projets 2010
#16
Enorme Meneldur ! T'as d'autres titres comme ça en stock ?!
Moi j'ai trouvé :
SA Mourai : l'histoire d'un maçon qui veut bâtir un mur en chine...

Bon mais est-ce que maintenant mes avh ne vont pas faire rire, on a juste plombé le titre !!! Lool
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
#17
Pour le titre, pourquoi ne pas employer le mot bushido, qui est le "code moral" des samouraï?

EDIT: rien a voir avec "Bush, I do!" on est bien d 'accord^^
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
#18
(06/03/2010, 09:44)tholdur a écrit : Pour le titre, pourquoi ne pas employer le mot bushido, qui est le "code moral" des samouraï?

C'est ce que j'allais suggérer aussi. C'est plus original que "Samouraï" (quelle que soit la façon dont on l'écrive) et ça suggère d'entrée de jeu une dimension spirituelle.
#19
Tholdur a écrit :Pour le titre, pourquoi ne pas employer le mot bushido, qui est le "code moral" des samouraï?
J'avais pensé a un titre de série en japonais, donc Bushido aurait pu convenir mais je me suis dit les jeux de mots avec le japonais sont si vite arrivés (Otoshi, Kanshi, Kensuke etc.) donc j'ai abandonné le japonais du moins pour le titre. De plus c'est vraiment le titre de la saga car chaque "épisode" aura un titre propre comme pour les loup solitaire.

Outremer a écrit :ça suggère d'entrée de jeu une dimension spirituelle.
Pour répondre à Outremer, la dimension spirituelle y sera forcément dès lors que l'on parle de samouraï et de philosophie japonaise ou asiatique en général, mais je ne voudrais pas être montré du doigt comme le gars qui écrit des trucs uniquement basés sur le spirituel. J'adore ça mais je pense que pour communiquer ma "fièvre" au bout d'un moment je risque de lasser. Je préfère donc émailler mes textes de spiritualité et intercaler des avh plus "classiques" entre deux avh "spirit"...qu'en penses tu ?

Après peut être aussi que je me lance dans un truc de dingue, mais cette série-saga je l'ai prévue sur une quinzaine d'avh d'environ 100-120 § chacune...Je pense demander des conseils sérieux à Oiseau !
En tout cas je suis super motivé, j'ai scénarisé les quinze histoires (en résumé bien sûr) et je suis encore sur plein d'autres projets en balbutiements dont un qui risque de trancher avec mon style (si tant est que j'en possède un) et ma personnalité ; un truc un peu violent limite gore avec une trame fantastique contemporaine. Mais ça ce sera dans quelques années... Wink
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
#20
(06/03/2010, 00:36)Meneldur a écrit : ÇA MOU RAIL : les aventures d'un employé de la SNCF en grève.
SAM OU RAÍ : les aventures d'un entraîneur du PSG tiraillé entre deux recrues possibles au mercato : Sammy Traoré ou Raí Souza Vieira de Oliveira ?
SAME OURAL : les aventures d'un Lapon en voyage à Ekaterinbourg.
(etc.)

OK, il est presque 2 heures du mat' et je dois être à 2, 36 grammes d'alcool dans le sang... mais ça m'a bien fait marrer.Lool
#21
Au passage est-ce que tu vas glisser des références contemporaines?
Je te demande ça car dans le Voyage initiatique tu en as mis, et je ne les ai pas vraiment relevées. D'ailleurs c'est tant mieux, car je pense que cela aurait gâché mon immersion en me sortant de l'histoire et que du coup je l'aurai moins apprécié.
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
#22
(05/03/2010, 00:23)Oiseau a écrit : [*]Gloire Posthume 3 ~ Valunazia (Fitz, si tu veux annoncer du progrès, c'est le moment ^_^)

Aucun progrès depuis un an donc tu peux l'enlever de la page.

Mais j'ai un léger surcroît de motivation depuis quelques temps donc il n'est pas impossible que je le reprenne dans les prochaines semaines.
#23
(06/03/2010, 23:26)sunkmanitu a écrit : Pour répondre à Outremer, la dimension spirituelle y sera forcément dès lors que l'on parle de samouraï et de philosophie japonaise ou asiatique en général, mais je ne voudrais pas être montré du doigt comme le gars qui écrit des trucs uniquement basés sur le spirituel. J'adore ça mais je pense que pour communiquer ma "fièvre" au bout d'un moment je risque de lasser. Je préfère donc émailler mes textes de spiritualité et intercaler des avh plus "classiques" entre deux avh "spirit"...qu'en penses tu ?

J'en pense que le risque d'overdose des lecteurs est tout de même limité, considérant qu'il y aura toujours beaucoup d'AVH de genres très différents par d'autres auteurs.

Maintenant, je comprendrais parfaitement que tu n'aies pas envie d'écrire toujours dans le même genre (mes propres AVH sont pour le moins variées, précisément parce que j'avais envie de varier les plaisirs). Et, bien sûr, rien ne t'empêche d'écrire des AVH d'action où l'élément spirituel ne soit pas le coeur de l'histoire, mais simplement un trait de personnalité du héros.
#24
Tholdur a écrit :Au passage est-ce que tu vas glisser des références contemporaines?
Si tu veux parler d'éléments anachroniques, je vais essayer de ne pas faire l'erreur, si tu veux parler d'expressions anachroniques, comme on me l'a fait remarqué pour le Voyage ( les mètres et les heures, le serpent d'Arizona alors que l'histoire se passe dans le Nord Dakota etc...) je vais doublement essayer car c'est plus dur d'éviter une faute de parler qu'une faute de style ou de goût.
J'avais cité l'exemple innocent de Gimli dans LOTR qui dit : les mines de la Moria ont des roches aussi tranchantes que des rasoirs...Gilette ou BIC ?!

Après je pense aussi que l'histoire triste dans laquelle je vais m'embarquer avec cette saga, comportera plus de "trucs" fantastiques qu'anachroniques. Ai-je répondu à ta question Tholdur ou suis-je passé à côté de la plaque ?! Wink

Outremer a écrit :Maintenant, je comprendrais parfaitement que tu n'aies pas envie d'écrire toujours dans le même genre
C'est pas que le genre me gonfle, bien au contraire mais je ne veux pas bassiner à chaque coup avec des messages de paix, de fraternité de respect et ainsi de suite...Je ne veux pas être l'auteur amateur prophète missionnaire, tu vois le genre ?!!
Mais tu vois, la série qui s'annonce sur les samouraïs va malheureusement repartir dans cet "esprit"...Chassez le naturel... Big Grin
Comme je le disais à je ne sais plus quel autre forumer, dans le Voyage initiatique j'ai essayé de retranscrire mon amour pour les belles choses de la nature avec des mots choisis, mais au bout d'un moment dans l'avh je me suis senti obligé de faire péter des têtes, du sang, des tripes et toute la panoplie...Peur de gonfler avec un truc trop "propre"...

Fitz a écrit :ÇA MOU RAIL : les aventures d'un employé de la SNCF en grève.
SAM OU RAÍ : les aventures d'un entraîneur du PSG tiraillé entre deux recrues possibles au mercato : Sammy Traoré ou Raí Souza Vieira de Oliveira ?
SAME OURAL : les aventures d'un Lapon en voyage à Ekaterinbourg.
Je l'ai dit ma série n'est pas encore entamée que déjà elle est plombée par le titre !!! Je vais l'appeler "n'oublie ni ton sabre ni tes dés !" là au moins point de doute quant au contenu ! Mouaah ah ah Lool
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
#25
J'ai bien dit "références contemporaines".
Des noms de musiciens je crois, je n'ai pas été regarder où tu en avais parlé, en tout cas tu as dit que tu avais glissé certains "noms" il me semble, comme pour les 4 membres du gang.

Les mètres et les heures ce n'est pas spécialement anachronique, je ne sais pas comment les indiens mesuraient le temps et les distances. Si c'est un truc qu'on a pas l'habitude, alors tu es bien forcé de parler avec des références que l'on maîtrise. Parler de lieues, d'encablures, de pas ou que sais-je pour éviter les mètres n'empêchera pas d'être également anachronique.
Pour les heures, le problème c'est juste si tu précises trop, du genre 11h45, que c'est délicat. J'ai du mal à voir les indiens précis à la minute près. Mais bon il y avait bien des montres à gousset chez les américains à cette époque, et peut-être même des grand cadrans d'horloges, non? On peut très bien imaginer un indien récupérant une montre et s'en faisant expliquer le mécanisme et l'utilité (moins s'il s'agit un chaman, c'est vrai)
Pour le coup du serpent, c'est vraiment aller "chercher la petite bête". Ce n'est pas un livre de sciences naturelles après tout. On peut le signaler, comme je l'ai fait avec les silex dans La voleuse de Langal (premières aventures de Oliver S Martin), puisque ce n'est pas avec du silex qu'on peut faire du feu, mais ce n'est pas ça qui est primordial, après tout, on s'en fout un peu de l'espèce du serpent et du type de pierre employé pour allumer le feu...
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
#26
Ah si c'est de ça dont il s'agit je ne pense pas en inclure pour les avh samouraï-esques !
Ce fut une bonne plaisanterie de ma part mais il est vrai que ça la foutait mal après réflexion ! Sad
Mes derniers clins d'oeil de ce style se trouveront dans l'avh "1930" mais les noms seront plus cachés...
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
#27
(07/03/2010, 21:34)tholdur a écrit : Pour le coup du serpent, c'est vraiment aller "chercher la petite bête". Ce n'est pas un livre de sciences naturelles après tout. On peut le signaler, comme je l'ai fait avec les silex dans La voleuse de Langal (premières aventures de Oliver S Martin), puisque ce n'est pas avec du silex qu'on peut faire du feu, mais ce n'est pas ça qui est primordial, après tout, on s'en fout un peu de l'espèce du serpent et du type de pierre employé pour allumer le feu...

Au contraire, ça nuit à la crédibilité globale de l'oeuvre et à l'immersion si on le repère. C'est également ce genre de détail qui peut faire la différence entre l'amateurisme et le sérieux.
Non pas que je nous prête de grandes ambitions, les chances de ressusciter les LDVELH sont de 10% au bas mot. Mais tout est bon pour améliorer la qualité de nos AVH.
#28
C'est arrivé à des auteurs "sérieux" de livres "sérieux" de laisser passer ce genre de petit détail. C'est encore plus vrai pour les films.

Pour moi ce n'est vraiment pas important.

Une grosse erreur, du genre mettre des dinosaures avec des hommes préhistoriques, là oui c'est préjudiciable. Mais pour une broutille du genre de celle du serpent (ou du silex, qui est très répandue), je ne pense pas.

La différence entre amateurisme et sérieux se voit plutôt au niveau du style et de l'orthographe/grammaire, et c'est en partie parce qu'on n'a pas de correcteurs qui nous relisent comme les "pros" avant qu'ils soient publiés.
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
#29
Ok, je comprends ton point de vue.
#30
...sans l'approuver Wink

Je pense que cela dépend de notre "vécu". Certains pourront être gênés par les fautes d'orthographes et pas d'autres. D'autres par les erreurs/oublis de type "anachronisme" et pas d'autres...

Pour revenir au sujet, j'arrive presque au bout de ma troisième mini-AVH. En fait j'ai réussi à écrire 4 ou 5 paragraphes ce matin, je ne sais pas trop pourquoi l'envie m'est venue. Il m'a même fallu du temps pour retrouver où j'avais mis le fichier avant d'écrire Rolleyes

Il m'en reste encore autant à écrire (5§ exactement), pour la boucler et arriver à 50% de ce projet. J'aurai alors 2 demi-projets complets. (Est-ce que ça compte pour un entier??? LOL )
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)