Nils Jacket et le Puzzle de l'Oubli (JFM)
#16
Je suis actuellement en train de me battre avec cette aventure. Une question me taraude cependant : au 867, est-ce que le MERPEM demandé n'est autre que ce bon vieux PEMMER écrit de traviole ?
Répondre
#17
J'ai moi aussi une question. Combien a-t-on de cases de vie au total? J'ai bien compris qu'on en avait 3 blanches au départ mais comme on est blessé, notre maximum de vie est surement supérieur.
Mais je ne vois rien sur la feuille d'aventure.
Répondre
#18
Hihi, c'est cool, des posts dans ce topic. Mrgreen Je commençais à désespérer. J'avais l'impression que tout le monde avait oublié que le livre était paru et que personne n'allait le lire avant le 28 février.

Il subsiste encore pas mal de bugs de mise en page, qui ne devraient pas gêner la lecture mais qui restent passablement enquiquinants. Tous les "oe" liés, notamment, ne s'affichent pas. Je suis en train de revoir les 1400 pages à la main en traquant tous ces petits bugs. J'ai fait les 700 premiers §, mais il m'en reste le même nombre à faire. Si vous voyez des bugs d'affichage dans les 700 premiers §, signalez-les-moi bien que je corrige fissa.

Au passage, je corrige des bugs d'origine humaine. Au §867, Skarn, tu as bien vu, c'est bien le mot-code "PEMMER" qui est demandé. Le risque que les lecteurs confondent les mots "MARPEM" et "MERPEM" m'a poussé à modifier ce dernier en "PEMMER", mais l'un d'eux m'a manifestement échappé.

Quant à la Feuille d'Aventure, mon webmestre va tâcher de voir comment l'afficher, en particulier les carrés qui font office de Cases Santé.
Fitz, on n'a que 3 cases Santé en tout, blanches au début. Elles ne fonctionnent pas tout à fait comme un total de points de vie. Les 3 cases noircies ne signifient pas la mort et les 3 cases blanches ne signifient pas la forme. Comme dans le tome 1, c'est le texte qui te dit dans quel état de forme tu es. Les cases permettent de gérer la progression "emploi du temps à la carte".
Répondre
#19
J'avais bien compris le système de santé et noté les 3 cases blanches au départ. Mais comme on est blessé au début, je pensais qu'on avait peut-être éventuellement une ou deux cases supplémentaires déjà grisées. D'autant plus qu'il est possible de récupérer de la santé.
Mais ce n'est pas le cas, c'est bien noté.
Répondre
#20
La difficulté de cette aventure me semble encore supérieure à celle de la première... Je suis en train de craquer, de hurler là. J'ai une liste de mots de passe et de flashbacks longue comme le bras, mais il me manque évidemment le dernier bout du one-true-path qui me permet d'avoir LA preuve numérotée qui permet de démontrer la vérité. Ou alors j'ai carrément zappé trois millions de trucs, et c'est encore pire.

Pour donner une idée, ma série de mot de passe (avec quelques petites variantes selon les essais) ressemble à :
Show ContentSpoiler:
Répondre
#21
On peut trouver la solution sans les indices, en réfléchissant bien. ça m'a pris la tête pendant plusieurs heures, et finalement j'ai eu une révélation sous ma douche. Tu vas voir, c'est très con, mais c'est très logique quand tu te souviendras de tous les indices. Tout ne repose que sur une seule petite astuce.
Par contre, il faut débloquer un ou deux endroits importants. Je l'ai déjà dit, le passage le plus chaud, qui peut vraiment faire craquer, c'est de trouver les bons indices dans l'hôtel. Sinon, l'indice qui m'a vraiment aidé, qu'on trouve très facilement c'est le coup de la teinture le samedi. Je n'en dis pas trop, mais ça devrait t'aider.
Répondre
#22
J'ai déjà une bonne idée de la vérité, mais pour finir le jeu, je dois encore trouver toutes les preuves pour convaincre le commissaire, qui sont au bout d'un otp sanglant. J'ai découvert depuis quelques temps les deux indices que tu me donnes (j'ai même trouvé le deuxième à deux endroits dans l'aventure).
Répondre
#23
J'avoue que ce qui m'intéressait, c'était de connaître l'identité du tueur et son stratagème. Une fois que j'ai trouvé, le jeu n'avait plus d'intérêt pour moi. donc j'ai arrêté.
Je n'ai pas réussi non plus à trouver toutes les preuves, refaire toute l'avh de a à z pour trouver la preuve qui manque, je trouvais pas ça passionnant.
Mais bon, j'aime quand même aimé cette avh parce qu'elle a vraiment su m'intriguer, me donner juste assez d'indices pour que je me prenne la tête pendant des heures et au final que j'ai le plaisir extrême d'avoir trouvé la solution par moi-même. Après, tout le coté one-true-path extrême, c'est vrai que ça me branche moins.
Répondre
#24
(06/02/2010, 15:32)Fitz a écrit : J'avais bien compris le système de santé et noté les 3 cases blanches au départ. Mais comme on est blessé au début, je pensais qu'on avait peut-être éventuellement une ou deux cases supplémentaires déjà grisées. D'autant plus qu'il est possible de récupérer de la santé.
Mais ce n'est pas le cas, c'est bien noté.

Bon, si tu avais bien noté les 3 cases blanches, ça me rassure. Mais je vais essayer de choper mon webmestre pour cette Feuille d'Aventure.

A aucun moment de l'aventure on est en parfaite santé. Les 3 cases blanches représentent "le moins pire" en quelque sorte.


Quant à toi, Skarn, tu me sembles très près de la fin. Je ne sais pas ce que tu appelles le "otp", vu que tu aurais pu prendre d'autres chemins que celui que tu as pris, avec des indices différents.
Si j'en juge par ta liste de mots-codes, tu as tout ce qu'il faut niveau preuves pour trouver la solution ; tu as même plein de mots-codes qui ne te servent à rien, tu as visité plus de lieux que nécessaire. En fait, il ne te manque qu'une seule preuve, qui est la plus simple à trouver. Il semble aussi que tu n'as pas accédé à la scène finale, alors que tu as les éléments pour le faire.

Pour te débloquer, il ne faut pas raisonner "otp" mais "enquête", comme le suggère Sukumvit. Tu as les indices à part un ; si tu as une idée de la vérité, tu dois savoir où chercher l'indice qui te manque (tu es passé juste à côté, si j'en crois tes mots-codes). Autre prérequis à ta victoire : il faudra que tu montres tes qualités d'homme d'action.

J'espère que tu apprécieras toutes ces scènes d'action ou de suspense. J'attends les réactions par rapport à cette ambiance.


Sinon, depuis la semaine dernière, j'ai pu corriger manuellement les bugs de 100 nouvelles pages.


Edit :
(09/02/2010, 23:45)Sukumvit a écrit : Je n'ai pas réussi non plus à trouver toutes les preuves, refaire toute l'avh de a à z pour trouver la preuve qui manque, je trouvais pas ça passionnant.
Comme je t'ai dit en MP, il ne te manque aucune preuve, tu as tout trouvé. Tu as juste trouvé ces preuves à cheval sur deux tentatives au lieu de les trouver en une seule.
D'ailleurs, si tu refais une tentative en appliquant ce principe, tu accèderas à de nouvelles scènes que tu as manquées.
Répondre
#25
Bon, j'en ai marre. Marre. Je crois qu'il est temps d'expliquer ma frustration sur cette aventure.

Lorsque j'ai commencé cette histoire, j'ai élaboré une théorie dès le prologue, théorie foireuse au possible mais drôle et basée sur mes connaissances élevées en romans policiers. J'ai ensuite fait l'aventure.

La structure m'a rapidement paru limpide. Le premier jour, on a plein de possibilités. Mais si on ne fait pas certaines actions à ce moment-là, on se ferme des voies pour les jours suivants, ce qui fait qu'on se retrouve très rapidement à ne rien pouvoir faire d'utile dès le deuxième ou troisième jour. Ayant compris cela, j'ai recommencé X fois le premier jour, jusqu'à acquérir l'impression d'avoir bien optimisé mon temps. J'ai choisi la voie Tess, qui me paraissait à la fois la plus simple d'accès et de continuation. A posteriori, je confirme que ce n'est pas un one-true-path. C'est un three-true-paths au moins. Ce qui est juste... pire. Car les morceaux des différents chemins ne sont pas interchangeables, et que l'on peut passer son temps à s'acharner sur un morceau qui n'est finissable que depuis une autre voie ou qui nous redonne l'indice que l'on a déjà. C'est comme un one-true-path avec des fausses pistes totalement indifférentiables des vraies.

Avec le temps, ma théorie foireuse... s'est révélée cent-pour-cent correcte. Grosse déception par rapport au premier où l'identité du meurtrier était géniale de simplicité, donc dure à trouver. Mais ce n'est pas ça le problème. Le problème, c'est d'arriver à la fin.

J'ai la solution. Je sais que c'est la bonne. J'ai deux millions de possessions pour la prouver. Quand je trouve de nouveaux chemins ou indices, ils ne font que la corroborer. Et. Je. Ne. Peux. Pas. L'énoncer ! Je n'ai pas cette possibilité ! Qu'importe comment je tourne mes répliques, je me retrouve à la case mort !

Le puzzle de l'oubli est une aventure... horrible. Non pas parce qu'elle est complètement nulle. Au contraire. L'histoire est intéressante, le style bon, la construction et l'évolution temporelle bien gérées. Mais la difficulté... J'ai l'impression qu'elle est à la fois plus basse et plus élevée que dans le premier, pour une moyenne similaire : beaucoup trop haute ! Elle pourrit l'œuvre à un point dévastateur. Assez rapidement, on a en marre de se faire tuer parce qu'on a choisi d'aller aux toilettes trop tôt ou trop tard, surtout que l'on doit recommencer un pavé de 1300 paragraphes depuis le départ pour cela ! Du point de vue jeu, je crois qu'elle remporte la palme de la plus terrible des aventures. Même dans des DF one-true-path à la logique incompréhensible, on peut encore tricher sur les scores aux dés, jouer avec les retours en arrière... Ici, même en abusant du bouton précédent, je n'arrive à rien alors que je sais ce que je dois faire !

Je suis une tête de mule, je veux finir cette aventure. Alors JFM, tu vas me faire le plaisir de me donner l'enchaînement d'actions à faire à la toute fin pour l'emporter par MP.
Répondre
#26
Toungue 
lol ! La dernière fois que je l'ai vu dans cet état-là, c'était pour une vague histoire de Clairière aux Joncs Lool





Out
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#27
Je n'ai pas autant persévéré - j'ai même très vite abandonné, dès le premier jour, et n'ai absolument aucune idée de l'intrigue - mais j'ai tout de suite eu cette impression d'être empêché de faire vraiment ce que je voulais au moment ou je voulais. J'ai eu un peu l'impression de faire "Rendez-vous avec la MORT", où le moindre choix peut impliquer qu'on passe à côté d'un indice essentiel pour la fin, sans qu'on s'en rende compte, et sans que ce soit justifié par un manque de perspicacité.
Le système de code est ici justifié, mais trop employé et on s'y noie (même si on comprend toute de suite ceux qui sont liés aux jours)

J'ai donc vite décroché, et pourtant j'avais envie de faire une enquête.

Je suis un peu désolé car c'est un sacré boulot tous ces paragraphes, le style est bon et tout et tout, mais pour moi le résultat revient pour toi à "tout çà pour rien". J'espère en tout cas que ce feedback ne contribuera pas à te refroidir pour l'écriture de futurs épisodes de la série Nils Jackets, surtout que tu as déjà modifié ton système après le premier épisode...

Peut-être faudrait-il proposer un autres format qu'un "pavé de paragraphes" pour tes AVH. Je pense qu'une sorte de "formule blog" avec commentaires, avec toi en Maître de Jeu comme l'a fait Caïthness avec "Merlin l'Enchanté", serait bien adapté. Tu proposes la trame de départ, avec éventuellement des choix, et en laissant la possibilité aux participants de dire ce qu'ils veulent faire, comme dans un JDR. En fonction de ce qui est proposé tu donnes des codes. Par exemple avec un interrogatoire un participant pourrait vouloir poser une question bien précise, ou affirmer qu'à un moment une personne ment, etc. Si tu as prévu dans les moindres détail l'enchaînement des événements et les fausses pistes - ce qui semble être le cas - tu devrais pouvoir diriger le tout sans problème et tenir en haleine les détectives en herbe.

EDIT: j'ai oublié de le mettre, mais je pensais à quelque chose du style les "5 dernières minutes". Chaque participant devait donner sa théorie en fonction de ce qu'il avait analysé de l'épisode. Pourquoi pas quelque chose de voisin, avec un feedback sous forme de MP ou commentaire qui indique la solution trouvée par chacun (qui n'est donc pas dans le livre ou le blog), en expliquant pourquoi on est arrivé à telle conclusion.
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#28
Avant toute chose, j'ai remarqué, Sukumvit, que tu parlais de la difficulté du passage "de l'hôtel". De quel passage parles-tu ? Il y a plusieurs hôtels dans l'histoire et je ne vois pas en quoi l'un d'eux est le passage le plus chaud. Neutre


@ Skarn : Je suis désolé de t'avoir mis dans cet état. Confus J'espère que tu l'as avant tout lu comme un polar et non comme quelque chose de mathématique.
Les plusieurs voies qui mènent à la victoire, si j'ai bien testé, s'excluent mutuellement. Tu ne peux donc pas être bloqué parce que des bonnes pistes interfèrent. En revanche, lorsque tu suis une piste, les actions à l'intérieur de cette piste sont bien (en partie) interchangeables. Par exemple, tu peux te rendre au Chicago Ace quand tu veux.
Les différentes pistes fonctionnent comme un rattrapage, lorsque tu manques un indice. Tu peux complètement foirer ta première journée d'enquête (pas la peine de t'acharner dessus), et te rattraper le jour suivant. Tu peux même commencer à trouver les indices après ta rencontre avec Nils Jacket.
Tu as choisi la piste Tess, pas forcément la plus facile, mais la plus guidée. La principale difficulté est de savoir échapper au tueur à ta poursuite.
Au vu de tes mots-codes, je pense que tu n'es pas bloqué par un aspect 1-true-path que tu ressens, car tu es passé par + d'endroits qu'il ne faut sur cette piste. Je pense qu'il te manque juste une preuve pour incriminer ton coupable et que tu es passé devant. Je veux bien voir ça avec toi par MP.

Il n'y a pas tant de scènes obligatoires que tu le penses. Tu as pas mal de scènes d'action ou de suspense qui ne sont là que pour le fun. Il suffit de s'en sortir vivant (et il y a souvent plusieurs façons de le faire). Je pensais que ces scènes aéreraient le polar, pas qu'elles seraient prises pour des scènes obligatoires. Mrgreen
La scène du WC en une de ces scènes facultatives. Je suis plutôt content de cette scène, d'ailleurs. Ceux qui sont passés par là, je serais curieux de savoir ce que vous en avez pensé. Ce n'était pas ici que l'on avait ouvert un topic sur les besoins naturels des héros que l'on incarnait ?^^


@ Tholdur : Le format que tu évoques ne correspond pas du tout à ce que je souhaite faire avec Nils Jacket. Il faut vraiment lire le livre comme un roman policier.

Citation :J'ai eu un peu l'impression de faire "Rendez-vous avec la MORT", où le moindre choix peut impliquer qu'on passe à côté d'un indice essentiel pour la fin, sans qu'on s'en rende compte, et sans que ce soit justifié par un manque de perspicacité.

Justement, c'est exactement le but inverse que j'ai visé avec cette nouvelle organisation. Si tu manques un indice, tu en as d'autres sur d'autres chemins, ou tu peux revenir plus tard le trouver. Et le texte met quand même explicitement sur la voie des indices. Il n'y a donc pas de hasard du style "être là au bon moment sans possibilité de savoir à l'avance".
Pour le côté polar qu'implique une amnésie, la liberté totale de mouvement me semblait la mieux indiquée, car la plus angoissante : "que dois-je faire sachant que je ne sais rien ?" Un style plus dirigiste n'aurait pas pu donner ce ton au récit intercatif, je trouve.


Sinon, certains d'entre vous, au cours de leur enquête, sont-ils tombés sur un membre de Rendez-vous au 1 caché dans l'aventure ? Wink
Répondre
#29
Existe-t-il une version PDF ou word de nils Jacket? Cela me permettrait d'utiliser mon algorithme permettant de tracer le graphe de ton aventure, et aussi de calculer son indice de linéarité (et aussi de voir si mon pc arrive à encaisser 1400 § ^^)
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#30
J'en suis à 10 échecs. J'ai encore quelques pistes à creuser mais j'en suis au stade découragement. J'ai cliqué sur "DEPANNAGE" et je suis tombé sur les conseils pour Nils tome 1... Du coup, j'ai fait ce que je ne fais jamais : lire les posts des autres avant d'avoir terminé afin de trouver des indices mais les quelques révélations en blanc de Sukumvit ne m'aident pas vraiment. Comme Skarn, je trouve dommage que tous les aspects positifs soient gâchés par cette immonde difficulté. J'ai donc mis entre parenthèses pour avoir le temps de lire Les Mondes du Daleth avant le 28 février...

C'est frustrant car le côté action/survie me rend cette AVH bien plus intéressante que le premier tome.

Si je t'envoie un MP, est-ce que tu seras d'accord pour me donner toutes les réponses que je veux JFM? Du genre : Bernie est-il un personnage obligé, où peut-on utiliser le jeton de casino, le passe-partout est-il indispensable, etc...

Sinon, je pense sérieusement abandonner et c'est dommage car j'aimerais avoir le fin mot de l'histoire cette fois-ci (chose que je n'ai toujours pas eu avec le premier tome).
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)