[Livres à remonter le Temps] Complot sous la Terreur
#1
Deux nouveaux auteurs pour ce livre-jeu, dont au moins une femme au vu des prénoms (Evelyne et un/une Dominique...). Le contexte est la période dite de la Terreur, en 1793, où l'on envoyait à l'échafaud des centaines de citoyens et où l'on a massacré tout un peuple à l'ouest de la France sous le prétexte de sauver la République. Les monarchies voisines sont en guerre contre l'état français, les Chouans se soulèvent contre la république qui impose l'incorporation forcée dans l'armée, c'est dans ce tableau que l'on interprète un fidèle de la révolution. Notre frère est accusé à tort de trahison et l'on va enquêter afin de prouver son innocence.
On nous propose le choix entre 4 types différents de personnages ; un choix qui n'a guère d'importance si ce n'est des modifications sur les caracs et quelques choix imposés au cours de l'aventure (comme dans Mousquetaire du Roy). De nouvelles caractéristiques apparaissent : éloquence, trahison et commandement. Contrairement à d'autres livres de la série, celui-ci n'oublie pas ces changements de règles et il est appréciable de voir que les compétences de sociabilité ont autant d'importance que celles physiques. J'ai même terminé l'aventure avec le score minimal en capacité physique et en points de vie, chose exceptionnelle pour cette série. Hormis un système monétaire détaillé qui se révèle par la suite presque inutile, la jouabilité est donc plutôt bonne, avec des combats et des tests à la difficulté cohérente.
Mais l'aspect ludique passe finalement derrière l'histoire. Les combats sont finalement peu courants, tout comme les épreuves chiffrées. On n'a que très peu de choses à noter sur la feuille d'aventure et très peu de dés à lancer. On s'intéresse surtout au scénario, à l'enquête plus précisément qui nous fait voyager de clubs en bistrots, à fréquenter la haute société parisienne de l'époque. Malheureusement, l'intrigue et son déroulement sont loin d'atteindre le niveau du Masque de Sang, pour reprendre le LDVELH dont il se rapproche le plus.
Le style est moyen, avec des phrases très courtes. Les personnages sont bien détaillés sur le plan psychologique ou des attitudes, mais les descriptions visuelles inexistantes. Surtout, l'avancement de l'enquête est des plus confus. On rencontre une foule de personnages qui nous embarquent sur des pistes à priori évidentes pour le héros, mais incompréhensibles pour le lecteur. Comme les choix à effectuer sont rares et peu décisifs, on reste spectateur d'une intrigue convenue et qui part un peu dans tous les sens. C'est frustrant et un peu ennuyeux.
On trouve quelques originalités quand même à ce LDVELH. Par exemple, il est étonnant de jouer un Don Juan en puissance qui ne semble penser qu'aux filles peu farouches, espèce relativement fréquente puisque j'ai fait les yeux doux à 4 ou 5 demoiselles lors de ma première tentative. Les illustrations sont par ailleurs du célèbre F'Murrr (le génie des alpages entre autres). C'est quelqu'un de très respectable avec un style bien à lui (les persos ont tous des bouilles écrasées), mais ça donne au final des dessins pas franchement folichons.
Au final, un thème original dans le monde des LDVELH mais une lecture et un challenge guère palpitants.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)