[Livres à remonter le Temps] L'Or du Pharaon
#1
L'Egypte antique est le thème de ce livre-jeu ; un thème qui inspire pas mal les auteurs de LDVELH puisque déjà abordé dans la Malédiction du Pharaon (Dragon d'or), la Malédiction de la Momie (DF) et l'Oeil du Sphinx (Prêtre Jean). Ici, pas de fantastique mais une plongée historique superficielle dans l'époque des pyramides. L'introduction est plutôt réussie avec une mise en lumière de personnages importants tels que le ministre du pharaon et le responsable de la "police", de manière romancée et plaisante à lire.
Nous jouons un simple scribe qui va devoir enquêter sur un détournement de convois d'or dans la Haute Egypte. Mais nous sommes accompagnés tout du long de la mission par un collègue et, miracle, cet allié nous suivra jusqu'au dernier paragraphe. Sa présence n'est jamais oubliée même s'il n'a pas de trait de caractère propre à le rendre particulièrement attachant ni même remarquable. C'est quand même un petit plus.
L'enquête est classique et sans grande surprise avec esquive de gardes, déguisement, dissimulation et dévoilement de complot de grande envergure. Les règles toujours aussi basiques et déséquilibrées de la série ne permettent pas des scènes d'action palpitantes ni des combats de haute volée et le scénario ne relève pas vraiment l'intérêt de l'ensemble.
Correct pour passer quelques moments de détente sans grosse prise de tête dans un univers qui peut plaire à certains mais pas un joyau de LDVELH. A noter cependant un ultime paragraphe de victoire particulièrement bien décrit, très gratifiant pour le héros et le lecteur, qui change agréablement des quelques lignes de conclusion trouvées au terme de certains DF.
Répondre
#2
Encore une fois, je suis entièrement d'accord sur cette critique.

De mémoire c'est le HàJouer le plus juvénile dont j'ai le souvenir. Idéal pour les collégiens qui découvrent le programme sur l'Egypte.

De part son sujet, à rapprocher de la série BD ALIX (l'antiquité/l'Egypte):
Alix est accompagné de son ami Egyptien. Dans ce livre, les rôles sont inversés : nous incarnons l'égyptien et notre allié a des cheveux dorés comme Alix.

A propos, une petite énigme illustrée au 175 est fortement tirée par les cheveux (dorés) mais pas dénuée d'humour...
Répondre
#3
VIC a écrit :A propos, une petite énigme illustrée au 175 est fortement tirée par les cheveux (dorés) mais pas dénuée d'humour...

Vu que le bouquin a été édité en 1986 et que Indiana Jones 3 est sorti en 1989, on peut d'ailleurs en conclure que Spielberg a lu lui aussi l'Or des Pharaons LOL
Répondre
#4
Bonne théorie : Spielberg a lu lui aussi l'Or des Pharaons !

J'en ai une autre: comme son adolescence l'a inflencé pour Star Wars (son chien=> Wookie, etc...), peut-être qu'il jétait à l'école dans l'Indiana, qu'il jouait à la marelle avec un copain hispanique nommé Jesus; qu'il a une fois shooté dans un gros ballon qui dévalé un escalier ce qui a failli renverser une prof; prof qui l'a punit avec un fouet... à noter qu'on n'a jamais retrouvé le chapeau en cuir du prof de dessin...

Ca fait un bail que je ne les pas vu et je commence à les mélanger : je croyais que les dalles c'était dans l'Indiana Jones 1 mais non.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)