Merlin l'Enchanté (Recyclage)
#1
Toungue 
Kikoooooooooooo Mrgreen

Je suis de retour (maintenant j'ai le rythme LOL )


Avalon. L'île Mythique… C'est dans ce monde de magie caché dans ses brumes mystérieuses que VOUS, Merlin, travaillez dans votre laboratoire pour découvrir de nouvelles formules magique en compagnie de votre compagne la Fée Viviane. Comme tous les matins, vous passez au Cromlech pour vous recueillir. Votre regard se balade ça et là sur les pierres millénaires, vous observez les antiques gravures usées par les intempéries… Tout à coup, il vous semble voir un visage dans la pierre. Malgré l'impression furtive, vous restez un moment à scruter la surface du monolithe cherchant à retrouver cette apparition… Votre esprit vagabonde alors à l'idée de parler à cette apparition éphémère. Si les pierres pouvaient parler, que ne raconteraient-elles pas ! Une vie entière serait trop courte pour entendre toute leur histoire… C'est alors que vous vient une idée saugrenue : faire parler une pierre !
Vous courez alors vers votre demeure, traversez la cusine comme une trombe, manquant dans votre course, de renverser le plat fumant que préparait Viviane. Seul le cliquetis du verrou fermé à double tour de la bibliothèque répond à l'interjection de votre épouse. Après une bonne vingtaine d'heures de recherches ininterrompues, vous trouvez une recette magique pour invoquer un esprit de pierre. Fier de votre travail, vous vous endormez comme une souche, votre longue barbe blanche servant de marque-page dans les épais volumes sombres éparpillés sur la table de chêne plusieurs fois centenaires.

Le lendemain après-midi, après avoir englouti un repas gargantuesque, vous vous rendez au Cromlech pour tester votre découverte.

Les sept heures de préparation et incantations diverses passent très vite, et c'est à la tombée de la nuit que vous lancez l'invocation finale… La terre se met alors à trembler et les mégalithes s'agitent comme des œufs lors de l'éclosion. Vous essayez de vous maintenir en place, mais les monolithes tombent alors en laissant apparaître de sombres tentacules. Vous commencez alors vraiment à vous inquiéter, car vous pensez avoir incanté plusieurs entités au lieu d'une seule… La situation devient fâcheuse ! Après un moment qui vous paraît une éternité, le sol sous vos pieds se soulève brutalement et vous envoie culbuter hors du cercle de pierres dévastées… Vous êtes incrédule et terrorisé face au monstrueux enfantement du Cromlech enchanté par vos soins. Un buste géant sort de terre avec une tête démesurément grande par rapport à ce qui serait des épaules pour un humain, des cornes immenses bougent lentement sur tout le pourtour de la chose. Quand à son visage… Il n'en n'a pas ! L'amoncellement grotesque de pierre et d'argile reste immobile quelques secondes. Soudain un sursaut le secoue, vous faisant reculer de peur. Vous commencez à peine à vous habituer à la vision de ce que vous avez en face de vous que vous vous rendez compte que les cornes sont garnies de morts-vivants se tortillant frénétiquement !!

Cette fois-ci vous êtes sûr d'avoir fait une erreur quelque part. Au lieu d'animer l'esprit d'une pierre, vous avez carrément invoqué l'Esprit du Cromlech, une antique entité qui sommeillait ici… Qui aurait pu savoir ça ? Vous êtes interrompu dans vos réflexions par une voix ténèbreuse composée de tous les morts qui s'expriment simultanément d'une voix d'outre-tombe !

« Qui es-tu pour troubler le repos des Prêtresses de Ceridwen ? »

Vous n'arrivez même plus à respirer devant cette impossibilité ! Les Prêtresses de Ceridwen, elles-mêmes ! La légende dit que ce sont elles qui conçurent Avalon, et que la magie environnante n'est qu'un vestige de la Magie Primordiale utilisée pour cette création… Votre tête vous fait horriblement mal, vous avez l'impression d'être transpercé par des lames acérées et invisibles qui vous labourent le cerveau, le tournant et retournant pour trouver la réponse que vous ne pouvez donner…



Vous vous réveillez dans votre lit avec une sensation bizarre. Viviane est près de vous. Inquiète, elle vous tapote la main en voyant vos yeux s'ouvrir.
« Merlin ! Ca va ? Cela fait trois jours que tu dors, j'ai cru te perdre… »
Sa phrase se finit en pleurs de soulagement… Vous lui caressez la joue doucement tout en essayant de vous souvenir de ce qui s'est passé. Le souvenir soudain de la chose vous fait tressaillir, ce qui alerte Viviane.
« Ne parle pas, je t'ai trouvé couché près du Cromlech. Tu as trop travaillé ces deux derniers jours, c'est normal que tu sois surmené. Je vais te chercher de la tisane et un bon bouillon de légumes, dit-elle en se dirigeant vers la cuisine. »

Vous restez troublé par ses paroles, auriez-vous rêvé ? En tout cas, si le Cromlech est toujours dans le même état que dans vos souvenirs, elle l'aurait sûrement dit ! Après quelques minutes, Viviane revient et s'assied sur le lit avec un bol fumant et une odeur engageante. Elle prend alors un malin plaisir à vous donner à manger comme à un nourrisson. La soupe est assaisonnée à souhait, c'est un vrai délice qui s'écoule dans votre ventre vide.
Tout à coup son visage se déforme, devient monstrueux, haineux. C'est avec un soubresaut d'horreur, vous recrachez la cuillère pleine de potage qui est dans votre bouche, manquant de vous étrangler. Le décor s'étire et devient rouge sang et noir ténèbreux. Vous tremblez de peur devant la chose qui tient le bol de soupe. Son poids devient énorme, puis finit par faire un trou dans le lit. Vos pieds et vos jambes sont aspirés dans le trou noir de plus en plus profond généré par cette aberration. La douleur qui tenaille vos jambes devient insupportable, vous hurlez de douleur. Vos os s'étendent sans se casser dans le gouffre infini qui vous sert de litière, dans leur étirement surnaturel, vos muscles vous font atrocement mal. Votre regard se plante dans celui de Viviane, dont les yeux jaunes vifs et les pupilles en étoile vous font presque sortir les yeux de la tête. Votre monstrueux mal de crâne vous reprend, et vous saignez du nez et des oreilles… La voix multiple d'outre-tombe résonne dans ce lieu de cauchemar :

Citation :« IDIOT !! La Magie des Druides ne doit pas être utilisée près du Cromlech ! Tu as failli rouvrir la Porte de l'Annwn, en réveillant Cernannos le Gardien du Tertre Enchanté ! Là-bas est enfouie la Porte de l'Au-Delà qui mène au Sîd ! »
Tremblant d'épouvante, vous ingurgitez les pièces du puzzle mythologique craché par l'avatar de la sorcière qui vous fait face.
« Veux-tu faire revenir les Anciens Dieux à Avalon ??»
Vous niez en remuant frénétiquement la tête pour rallonger votre espérance de vie de quelques secondes supplémentaires…
« Pour te punir de ton égarement, tu perdras ton pouvoir graduellement ! Tel est Notre Jugement ! »
Les conséquences de cette décision vous font encore plus paniquer, et vos lèvres ne bougent que pour accompagner le claquement de vos dents.
« Nous, Sorcières de Ceridwen, Servantes de Tuatha dé Danann, nous te condamnons à retrouver la VOIE Originelle des Druides ! L'Origine même de ce que tu es et de ce que tu as finalement oublié lors de ta longue existence. Si tu n'y arrives pas, tu perdras définitivement tes pouvoirs magiques, Merlin ! »

Vous fermez les yeux de soulagement, devant cette alternative qui vous est offerte. Mais lorsque vous les rouvrez, vous vous retrouvez dans votre chambre… Normale…

« Haaa ! Fais attention, tu avales de travers !? Hahahahaha… Viviane vous regarde avec douceur et son rire cristallin remplit la chambre. »
Vous mettez votre main à votre bouche pour essuyer vos lèvres, puis regardez votre main… Pas de sang, juste de la soupe, et vous en avez aussi plein la barbe !! Viviane fait une petite moue voyant que sa remarque a été prise avec sérieux.
« Ne fait pas cette tête, on dirait que tu as vu un revenant. Aller, termine moi ça comme un grand garçon. »
Mais vous avez l'appétit coupé par l'apparition des sorcières d'outre-tombe, et votre regard inquiète votre compagne.
« Bon on va arrêter là, repose-toi ça ira mieux. On ira dans le jardin cet après-midi, un peu d'air et de soleil te fera du bien. »
Viviane quitte alors la chambre, vous laissant seul…

Plus de magie… C'est avec une forte impression de mélancolie et de tristesse que vous vous endormez, craignant le retour des Prêtresses dans votre sommeil.

Vous mettez deux jours à recouvrer vos forces. Vous allez alors dans votre laboratoire pour tester quelques formules magiques. Effectivement, vous constatez une diminution de vos pouvoirs… Certaines formules sont moins puissantes, certaines vous échappent… Le temps presse, vous devez absolument trouver la Voie des Druides avant de finir comme un simple vieillard, sans magie…

Pour suivre cette aventure, vous aurez juste besoin de noter quelques codes et informations. Vous devrez aussi suivre votre total de MAGIE (actuellement de 95). Si ce total arrive à 0, vous aurez échoué dans votre quête de la Voie Originelle. Il ne vous restera plus qu'à rentrer chez vous et finir votre vie de simple vieillard auprès de Viviane… Vie qui sera très courte, puisque sans MAGIE, on ne peut vivre longtemps à Avalon (le temps s'y écoule dix fois plus vite).

Rendez-vous au 1.



Donnez toujours vos avis, je suis en train de faire le plan et les précisions, je pourrais donner un avancement ce w-e Cool


Edit 1 : Corrections des grosses fôtes, Mâârci à Jehan et Gogorn

Edit 2 : Remise au bon codage. Ce forum est pourri lol

Edit 3 : Modification de l'intro (passage en citation)

Edit 4 : Corrections des autres fôtes (Grr), Mâârci Âkorr à Jehan et Gogorn Surpris
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#2
Hop, fini. Ma foi, une bonne intro, intrigante. Style agréable malgré quelques fautes par-ci par-là. Je n'ai toutefois pas compris en quoi Merlin avait utilisé sa magie sur des humains ? Et je suis curieux de savoir ce que les prêtresses entendent par "voie originelle", mais je suppose que ça fait partie de l'intrigue.

J'attends la suite avec curiosité.
Répondre
#3
Oh là là ... Lekhor a corrigé avec la fonction "Édition Rapide" ... ^_^
Répondre
#4
Tiens salut.
Oui, ça a l'air très sympa de ce que j'ai lu (la moitié) mais j'ai abandonné la fin à cause de la correction rapide, ça fait mal aux yeux Smile

bon courage pour la suite.
Répondre
#5
C lourd ces codages !!! Je réédite
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#6
Oiseau a écrit :Oh là là ... Lekhor a corrigé avec la fonction "Édition Rapide" ... ^_^


Pourquoi elle marche pas cette fonction au fait?
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#7
chai pas, elle edite en UTF-8... Et pis ca a pourri le reste de mon message

OUIIIIIINnnnnnnnn Sniff
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#8
C'est exactement ça, la fonction d'édition rapide ne tient pas compte des différences d'encodage. C'est pas grave, faut juste le répéter à chaque fois que quelqu'un l'utilise, je suis sûr que quand tout le monde aura compris que cette fonction est bugguée, elle sera corrigée dans un patch LOL
Répondre
#9
Content de te revoir, Caïth' ! Cette introduction est à la fois très plaisante à lire et très prometteuse ! On sent que ça pourrait donner une aventure particulièrement originale. En quoi consistent les règles, au fait ?

Il est amusant de noter que la moyenne d'âge des héros d'AVH tend à augmenter ces temps-ci... en attendant que Skarn nous livre la suite de Flower Power ou qu'Oiseau achève une nouvelle aventure de Xhoromag. Smile
Répondre
#10
Hm, ça augmente ? Voyons voir, dans l'ordre en 2007 :

Xune 1 : 13 ans.
Retour au Marais aux Scorpions : Non spécifié, jeune femme sous-entendue (20-25 ans) ?
Xærfaál : Non spécifié.
Étoile du Nord : Quel âge a Ken le survivant ? Probablement 30-40 ans étant donné son passé.
Les Sabres d'Eshnar : 16 ans.
Le Seigneur des Agneaux : 1 ou 2 ans ! ^_^
Xune 2 : Toujours 13 ans.
L'Élu des Ténèbres : Indéterminé, 25-30 ans environ.
Les Ailes de Morphée : 15 ans.

Je pense que ça reste assez aléatoire en moyenne. ^_^
Répondre
#11
Hmm... Pas faux. Je pensais à "Le vent des steppes..." et à quelques autres aventures annoncées qui (il me semble) comptaient faire incarner au lecteur un personnage âgé. Mais ce n'était peut-être qu'une fausse impression.

En ce qui concerne Ken, j'ai lu quelque part qu'il avait 29 ans au début du manga (ne me demandez pas sur quoi se base cette assertion, je n'en sais strictement rien.)

En ce qui concerne l'agneau, ça ne compte pas ! Il faudrait multiplier par je ne sais combien, comme pour les chiens et les chats.
Répondre
#12
Une seule solution Outremer : écris toi-même une avh où le héros est âgé. Ou deux ou trois avh tant qu'à faire. Il te reste tout plein de temps avant le Yaz, alors au boulot !
Répondre
#13
Jehan a écrit :Je n'ai toutefois pas compris en quoi Merlin avait utilisé sa magie sur des humains ?
Wé bonne remarque, c'est un reliquat des modifs que j'ai faites. Je suis en train de détailler l'intrigue (pers secondaires / événements / lieux). J'ai fait une modif (en citation), allez revoir le post du début Big Grin.

Outremer a écrit :Content de te revoir, Caïth' ! Cette introduction est à la fois très plaisante à lire et très prometteuse ! On sent que ça pourrait donner une aventure particulièrement originale. En quoi consistent les règles, au fait ?
Merci Wink
Pour l'instant je reste sur la "gestion" de la magie. Quand j'attaquerais la cartographie de l'évolution de cet unique paramètre, je saurais exactement comment la gérer. Soit le total diminue / § (le moins logique chronologiquement), soit je gère le temps dans la rédaction du § en disant au lecteur d'enlever des points de magie ou qu'il le fasse de lui même (genre un règles : chaque matin retirez 10 pts de magie). Une autre option plus cohérente pourrait être la double gestion de l'évolution du total de magie et de la quantité de magie disponible. Par exemple : vous commencez avec 95 pts de Magie avec un max de 95. On pourra utiliser de la magie (donc consommer des points) et c'est le total qui décroit dans le temps (avec la contrainte évidente de ne pas pouvoir avoir plus de point que le max). Donc on pourra avoir à un moment un max de 60 pts de magie, mais 15 points disponibles. Le 2° avantage de cette méthode me permet de gérer des pertes et gains de magie, ce qui rend ce paramètre plus vivant et utile (sinon, ca ne restait qu'un simle compteur de temps sans grand intérêt).
Et c'est là que je bloque un peu : Soit je crée une table de formule magique / effet / coût (ça ça m'excite pas du tout), soit je proposerais diverses propositions avec les coûts laissant le choix au joueur (mais ça peu me frustrer si les choix proposés ne sont pas à son goût). La 2° possibilité me semble plus sympa, tant pour la gestion/maitrise de l'évolution du total de magie, que pour la rédaction de l'AVH.

Si vous avez des commentaires...



PS : JE N'EDITERAIS PAS CE POST (ça vous manquait, hein Mrgreen )
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#14
Au début de ma lecture, j'ai cru à un neuvième volume de la quête du graal, ce que j'aurais beaucoup aimé. LOL
Plus sérieusement, l'intro est très sympathique, bien écrite (malgré les fautes^^) et laisse effectivement présager une aventure originale, de la même qualité, je l'espère, que Flower Power.
Bonne chance et que Aï ne soit pas avec toi. Wink
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#15
Sad 
KUA oO

Y'a encore des fautes ?? Neutre Sad

Sinon, ben merci pour les encouragements Mrgreen
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)