Au nord du désert, il n'y a rien (Outremer)
#34
Coup de coeur pour mon fils de 9 ans et moi. Nous avons été surpris par la longueur narrative de cette "mini" AVH mais nous nous sommes installés dans l'histoire comme s'il s'agissait de contes à pénétrer. Le télescopage de l'ambiance africaine avec la technologie ancienne a distillé une plaisante magie dépaysante; le rôle ambigu de notre personnage, faible et puissant, investigateur et manipulateur, veillant sur le village et le fuyant, charlatan et véritable sorcier, sage enchainant les erreurs, nous a plongé dans ses turpitudes.
C'était rafraîchissant de ne pas être le protagoniste direct de l'histoire, de l'influencer à distance, et nous avons très vite commencé à pondérer les conséquences de nos choix en nous demandant comment éviter d'empirer la situation ou d'en perdre le contrôle. J'ai aussi aimé que l'aventure montre comment le pouvoir finit par corrompre les esprits les plus sincères, les intentions les plus pures.
Enfin, l'effet à la fois comique  et mystérieux des trois ans qui passent et rejouent les mêmes déjà-vus nous a amené à nous demander si un destin supérieur ne tirait pas les ficelles, et à chercher encore plus loin le sens de tout ça.
Très belles imbrications, qui ont réussi à se déployer en nous. La sauce a bien pris!

Merci pour cette AVH!

Seule critique: le mot voiture, innécessaire et décevant.

Enfin, en tant qu'écrivain, c'est une oeuvre à laquelle revenir, pour sa technique maîtrisée, pour son style subtil.
AVH: Les noyés,  La chute.
Jeu: Conflux


Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Au nord du désert, il n'y a rien (Outremer) - par Zyx - 05/04/2020, 01:55



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)