Au nord du désert, il n'y a rien (Outremer)
#2
La linéarité, fléau de ce mini-Yaz' 2016 ?

C'est en tout cas ce que mes premières lectures (et écritures, parce que j'ai contribué au problème) de cette cuvée me laissent supposer.

Cette nouvelle aventure d'Outremer s'inscrit ainsi dans cette mouvance, avec une entrée en matière particulièrement explosive : il faut lire à peu près un quart du texte total avant d'atteindre le premier choix. Cela est surtout dû à une très longue introduction, qui nous fournit énormément d'informations sur l'univers et le protagoniste. Si elle contribue à l'ambiance, il y avait sans doute moyen de faire plus court.

Après cela, nous rentrons dans le vif du sujet. Nous incarnons le Yaztromo local, sorcier cynique qui se sert des « héros » du coin pour accomplir ses basses besognes, et, de temps à autre, régler les problèmes des autres habitants. Problème dont nous sommes souvent directement la cause, tant nous sommes doués pour confier des artéfacts surpuissants au premier dictateur potentiel venu.

Le jeu se déroule en plusieurs phases, avec apparitions régulières d'un nouvel « héros », à qui on confie quêtes et récompenses jusqu'à cela tourne mal. Pensez Y avec une mécanique épurée et beaucoup plus narrative.

Toutefois, cette structure est extrêmement linéaire, et si on a le choix de la méthode, les conséquences nous sont imposées. Il n'est pas possible de couper court, on va avoir passer par tous nos « élus », dans le même ordre pour arriver à la fin. Ce qui fait que la relecture présente peu d'intérêt.

Au final, si le concept et l'univers sont intéressants, l'écriture, comme à l'habitude, irréprochable, le jeu pèche fortement. À pas grand chose notez bien, ce qui me laisse à penser que l'aventure pourrait devenir très bonne avec quelques coupes d'un côté et des nouvelles options de l'autre. Mais là, c'est presque du roman déguisé... Et la première fois que je ne fouille pas intégralement un titre d'Outremer à la recherche de toutes les possibilités, tous les secrets.

Bref, c'est cool dans l'absolu, mais un peu médiocre pour du Outremer.

Remarques en vrac :
Show ContentSpoiler:
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Au nord du désert, il n'y a rien - par Skarn - 05/07/2016, 17:11



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)