Rendez-vous au 1
Joyeux anniversaire Meneldur - Version imprimable

+- Rendez-vous au 1 (http://rdv1.dnsalias.net/forum)
+-- Forum : Le forum (http://rdv1.dnsalias.net/forum/forum-1.html)
+--- Forum : Archives (http://rdv1.dnsalias.net/forum/forum-30.html)
+--- Sujet : Joyeux anniversaire Meneldur (/thread-231.html)



Joyeux anniversaire Meneldur - Jeveutout - 23/11/2006

ça y est, c'est le grand jours ! 18 ans ! Bon anniv' Dudure


RE: Joyeux anniversaire Meneldur - Outremer - 23/11/2006

La vie est à ce qu'il paraît un combat de tous les jours, et donc :

MAJORITE HABILETE : 20 ENDURANCE : 20

Si vous l'emportez, vérifiez que vous avez bien utilisé des dés à six faces. Dans le cas contraire, joyeux anniversaire !


RE: Joyeux anniversaire Meneldur - Balthus - 23/11/2006

Joyeux anniversaire


RE: Joyeux anniversaire Meneldur - Segna - 23/11/2006

Whouaouh ! 18 ans ?!
Et ben profites-en bien, Meneldur !
Joyeux anniversaire !


RE: Joyeux anniversaire Meneldur - Aragorn - 23/11/2006

Joyeux anniversaire à Dudur!Big Grin


RE: Joyeux anniversaire Meneldur - Glutinus - 23/11/2006

Moi je dirai plutôt : un jour a passé... et vous voilà prêt à vous venger de vos parents. Notez que vous possédez deux points d'Habileté et quatre points d'endurance à rajouter à votre total de départ (ça, c'est pour les Mercenaires du Levant). Notez également un bonus de 1000 pièces d'or et une carte bleue dans votre inventaire pour commencer à faire des échanges avec les autres lecteurs.

Dudur, renvoie-moi (encore) ta liste de LDVH à chercher histoire que je t'envoie enfin mes doubles !!


RE: Joyeux anniversaire Meneldur - Mad_Dog - 23/11/2006

Joyeux anniversaire.


RE: Joyeux anniversaire Meneldur - Oiseau - 23/11/2006

Pour faire différent : Bonne fête ! (comme ils disent de ce côté de l'étang)


RE: Joyeux anniversaire Meneldur - Orion - 23/11/2006

Un excellent anniversaire à toi Meneldur ! Big Grin

... Dire que tu as pile la moitié de mon age ! Booouuuuu ! SadWink


RE: Joyeux anniversaire Meneldur - Skarn - 23/11/2006

Hum, tiens, j'ai trouvé un texte signé d'un certain Mason dans un coin de mon bureau. Je le retranscris fidélement ici :

1
Après une dure semaine de travail acharné, où votre lame aiguisée, votre coeur vaillant mais surtout votre esprit acéré vous ont permis de défaire un nombre impressionant de terribles nécromanciens, vous vous apprêtez à rentrer au bercail. Vous marchez d'un bon pas sur la route de terre, quand vous croisez un vieil homme, au dos courbé par les ans et à la barbe grisâtre. Un grand chapeau de paille cloué sur sa tête, des vêtements usés, un baluchon sur l'épaule, cet étrange voyageur franchit comme vous ces terres désolés. Il s'avance péniblement, s'appuyant sur son long bâton. Arrivé à votre hauteur, il vous parle d'une voix faible :
"Votre épée n'apporte que mort et destruction. Donnez-la moi et vous accéderez au chemin de la vérité et de la plénitude."
Sur ce, il tend sa main décharnée et grande ouverte vers vous. Si vous voulez lui remettre votre épée, rendez-vous au 2. Sinon, rendez-vous au 3.

2
Vous dégainez, puis tendez religieusement votre arme à l'homme. Il la saisit, puis frappe le sol. La lame se brise comme du verre, et le vieillard ramasse les morceaux et les met dans son baluchon.
"Ils seront reforgés pour faire des outils, qui permettront de créer plutôt que de détruire." vous dit-il.
Puis il repart tranquillement. Vous le contemplez perplexe. Notez le mot "joyeux" sur votre feuille d'aventure. Tant que vous serez dépourvu d'arme, votre force d'attaque sera réduite de 2 points. Rendez-vous au 4.

3
L'homme hausse les épaules, puis laisse échapper un "tant pis" avant de reprendre sa route. Vous l'observez quelques instants, puis faites de même. Rendez-vous au 4.

4
Vous arrivez à une croisée des chemins. Les deux voies desservent deux localités différentes, avant de se rejoindre plus loin. La route de droite mène à une riche ville marchande du nom de Laka, celle de gauche passe par le petit village minier de Akal. Si vous voulez passer par Laka, rendez-vous au 5. Si vous voulez passer par Akal, rendez-vous au 6.

5
Laka, florissante cité, posséde nombre d'auberges, de magasins, d'industries. Vous suivez la route principale, passant devant une population biggarée, marchands, soldats, mendiants, moines, paysans venus vendre leur production. Le vacarme est assourdissant, les négociants tentant de crier plus fort que leurs concurrents, les soldats hurlant en tentant de réguler la circulation des chars à boeufs, des cavaliers et des voitures à cheval. Vous vous frayez un chemin dans la foule. Passant près d'une armurerie, vous pouvez choisir acheter une nouvelle épée contre quelques-unes des pièces d'or que vous avez accumulées. Dans un cas comme dans l'autre, vous sortez avec soulagement de cette ville un peu trop animée pour vous et vous rendez au 7.

6
Akal, en bordure des monts de la damnation, ainsi nommé en raison des conditions épouvantables qui y règnent. Une légère activité volcanique les baigne dans un nuage de souffre, qui réduit drastiquement l'espérance de vie des mineurs qui y travaillent. Seuls les plus pauvres et les esclaves, tout deux prisonniers de leurs conditions, acceptent de creuser cette roche ingrate. La ville est morne et silencieuse à cette heure de la journée. Quelques femmes préparent le repas, racommodent des vêtements, s'occupent de leurs enfants faméliques. Les maisons sont toutes en bois pourri, et seule une intervention divine les maintient dressées. Le soleil lui-même est occulté par ce perpétuel brouillard étouffant. Vous passez comme une ombre au milieu de cette désolation. A la sortie du village, vous passez devant un petit autel. Une statue sommairement taillée, représentant un oiseau prenant son envol, le décore, et un moine assis en tailleur médite à ses pieds, un bol vide entre les cuisses. Si vous voulez faire une offrande, rendez-vous au 8. Sinon, vous continuez votre chemin au 7.

7
Votre voie rejoint l'autre comme prévu, et la grande route se dresse devant vous. Et enfin apparaît à l'horizon votre résidence. Un repos bien mérité vous attend. Encore quelques pas et... un vent violent se lève soudain, faisant tourbilloner la poussière du sol. Cette dernière forme une figure, un visage hurlant. Une véritable tornade naît autour de vous et de l'apparition, vous enfermant dans une arène. Noskcaj, avatar de la vengeance, dont vous avez abattu le fils lors d'une de vos aventures ! Il vous a retrouvé ! Ses yeux brillants de haine se posent sur vous. Sortez votre arme et préparez-vous à combattre au 12. Si vous n'avez plus d'armes, mais qu'il vous reste de l'or rendez-vous au 13. Si vous n'avez plus rien de tout cela, vous possédez deux mots sur votre feuille d'aventure. Additionnez les lettres suivant les règles habituels (A=1,B=2...Z=26) puis retirez 221 au nombre obtenu et rendez-vous au paragraphe correspondant.

8
Vous ouvrez le cordon de votre bourse... hum, combien d'or allez-vous donc déposer ?
-Une pièce d'or ? Rendez-vous au 9.
-10 pièces d'or ? Rendez-vous au 10.
-Tout le contenu de votre bourse ? Rendez-vous au 11.

9
Vous posez une unique pièce au centre du bol. Le moine ne réagit même pas, et vous continuez votre chemin. Rendez-vous au 7.

10
Vous prenez une poignée de pièces et les faites couler dans le bol. Elles tombent avec un petit bruit métallique agréable à l'oreille. Le moine ne réagit cependant pas, contemplant son bol comme s'il était toujours vide. Vous le regardez avec étonnement, puis continuez votre chemin, stupéfait de temps de détachement. Rendez au 7.

11
Pris d'une impulsion subite, vous versez l'intégralité de vos richesses en un seul coup dans le bol, qui en déborde presque. Vous êtes alors stupéfait de voir votre or s'embraser ! Une flamme d'un rouge profond surgit du récipient, puis disparaît, et le bol est à nouveau vide ! Le moine relève alors la tête :
"Les vrais dieux n'ont que faire de ces richesses tâchées de sang, acquises par la violence, la peur, le meurtre. Mais en vous en débarassant, vous vous êtes aidé vous-même."
Puis, il se replonge dans sa méditation. Vous repartez perplexe, et sans argent. Notez le mot "anniversaire" sur votre feuille d'aventure, et rendez-vous au 7.

12
Vous chargez l'apparition, l'épée au clair. En quelques instants, les vents violents vous déchiquettent. Votre aventure se conclue ici.

13
A quoi peut bien vous servir tout cet or maintenant ? Les crocs de vent de la bête se referment sur vous, vous broyant sans pitié. Votre aventure se termine ici.

14
La bête renifle longtemps. Elle qui ne vit que par la haine la cloère et la destruction ne peut repérer que ses semblables. A ses yeux, vous n'existez maintenant plus. Cependant son regard parvient à accrocher le vôtre. Même si vous vous êtes débarassé de vos possessions sanglantes, votre âme reste transparente. Il n'a pas la force de l'affecter mais vous savez qu'un jour il y arrivera. Les vents se calment, l'apparition se dissipe. Il ne reste plus de trace de l'intervention divine, si ce n'est un curieux message tracé dans la poussière :
"Je reviendrai", suivi d'une deuxième ligne "Joyeux anniversaire tout de même".
Comment sera votre avenir ? Continuerez-vous dans le voie du guerrier au risque de subir la vengeance de Noskcaj ? Deviendrez-vous marchand, prêtre, mendiant ? Votre destin est entre vos mains !

Note : la prochaine fois que j'imiterai un style, je ferai du Livingstone comme tout le monde. C'est tout de même beaucoup plus court que du Mason simplifié. Et puis il y a risque d'erreur sur le calcul.


RE: Joyeux anniversaire Meneldur - Meneldur - 23/11/2006

Outremer : tu as oublié que je ne jouais jamais les combats des LDVH ? Je saute donc le Majorité 20/20 pour aller directement au 400 sans passer par la case départ et je touche 20 000 pièces d'or (feinte connue sous le nom de « contrage de Livingstone »).

Skarn : tu exagères, enfin. Il n'y a pas de « convertissez ce mot en chiffres, additionnez-les et rendez-vous au paragraphe obtenu » chez Mason. Et je confirme : parodier Livingstone est à la portée du premier journaliste de TF1 venu (je dirais même que c'est à la portée de Ian lui-même, comme nous l'a montré son dernier opus).

Tous : merci beaucoup ! Big Grin


RE: Joyeux anniversaire Meneldur - H.d.V - 24/11/2006

Vi, bon anniv' à toi, mon Dudur adoré (Tiens, j'en fais un peu trop, notre relation va éclater au grand jour Twisted). ;-)










Ps: Oh mais je vois que Skarn a fini par écrire sa clairière 16 ^_^


RE: Joyeux anniversaire Meneldur - Marcheur des Cieux - 26/11/2006

j'arrive apres la bataille, mais joyeux anniversaire


RE: Joyeux anniversaire Meneldur - JFM - 27/11/2006

Meneldur a écrit :Skarn : tu exagères, enfin. Il n'y a pas de « convertissez ce mot en chiffres, additionnez-les et rendez-vous au paragraphe obtenu » chez Mason.

Il y a quelque chose qui y ressemble dans Le Chasseur de Mages, lorsqu'est demandée la nature d'une balle de pistolet.

Mais peu importe, ce n'est pas le plus important en ce jour. Un excellent anniversaire à toi.
Je ne te pensais pas si jeune, mais après tout, les lecteurs de LDVELH ne sont-ils pas + éveillés que la moyenne...? ^^


RE: Joyeux anniversaire Meneldur - Plume.pipo - 29/11/2006

Bon anniv Dudur, même si je suis en retard, comme d'habitude!