[47] Les Mercenaires du Levant (Paul Mason)
#16
C'est le seul point de l'aventure où il faut avoir vraiment beaucoup de chance aux dés (le reste du temps, il s'agit "seulement" de choisir le bon itinéraire).

La chose est d'autant plus vicieuse que la Férocité a tendance à être élevée lorsque l'Habileté l'est aussi (au début ; les deux valeurs peuvent se dissocier par la suite). Si on a une bonne Habileté, on a donc de bonnes chances de rater le test de Férocité, ce qui nous empêche de rencontrer le Messager. Et si on a une Habileté basse ou même moyenne, le combat est très dur !

Lorsque j'avais entrepris de jouer à ce livre à la loyale, je lançais tous les dés relatifs à cette rencontre avant même d'entamer la lecture, pour ne pas perdre inutilement du temps. Je me souviens qu'il m'a fallu un paquet de tentatives.
Répondre
#17
En fait, la férocité dépend de l'endurance et non de l'habileté.

Félicitations pour ton acharnement à passer cette épreuve. Je comprends quand Skarn dit que dans l'esprit de l'auteur il faut tous les mots de passe pour gagner mais sur ce coup-là, je n'ai pas fait autant de sentiments...
Sans doute parce que les mots de passe n'étaient pas expressément demandés contrairement aux autres OTP du même genre.
Et surtout, je voulais explorer à fond toutes les autres pistes lors de mes nouvelles tentatives.
Répondre
#18
Les mots de passe se trouvent sur le bon chemin de l'histoire, de toutes façons. Il n'y a que le mot "quand" qui me semble dispensable : à la fois il se trouve dans un passage qui ne sert à rien dans l'histoire et la phrase peut être comprise sans lui.
En revanche, je pense que les autres mots sont indispensables pour savoir à quel moment se rendre au § spécifié.

Cette idée de phrase à reconstituer est vraiment le point faible du livre. C'est à cause d'elle que j'ai tendance à ne pas le mettre aussi haut que les autres Mason dans mon panthéon biblioludique. A quel moment le texte nous suggère-t-il qu'une telle phrase va apparaître au fil de notre vie ? Pourquoi la réponse d'une devinette serait-elle à insérer dans la sus-nommée phrase ?
C'est au lecteur de deviner, sans aucun indice dans le texte (sans compter la traduction française ratée). C'est dommage...
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)