[La Saga du Prêtre Jean] L'Oeil du Sphinx
#16
c'est l'Égypte, s'il n'y avait pas de tombeaux à fouiller de fond en comble les lecteurs se sentiraient frustrés  Mrgreen
Et puis le bestiaire est le plus cool de la série ( il n'y a qu'Au Pays des Dragons qui soutienne la comparaison  Mrgreen Mrgreen Mrgreen Mrgreen )
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#17
Je me suis dit que j'apprécierais plus justement "Au pays des dragons" si je jouais à l'ensemble de la série, donc j'ai emprunté les livres qui me manquaient.

Jusqu'à ces dernières semaines, je n'avais à vrai dire joué qu'à "La forteresse d'Alamuth", qui ne m'avait pas laissé un souvenir impérissable.

"L'Oeil du Sphinx" est clairement mieux : le cadre est beaucoup mieux exploité, les rencontres sont plus intéressantes (je ne parle pas seulement des jolies filles) et l'atmosphère générale est de meilleure qualité.

Cependant, je suis d'accord avec Fitz : on passe trop de temps à arpenter des couloirs parsemés de pièges et de monstres. Il est vrai que l'exploration de tombeaux est un élément logique pour une aventure située dans l'Egypte Ancienne, mais une seule fois aurait suffit.

Au niveau anecdotique, j'ai apprécié que certaines des illustrations nous montrent le visage du héros. Il est un peu lassant de toujours le voir avec cette espèce de marmite sur la tête.

En revanche, Voyageur Solitaire n'a pas tort quand il dit qu'on devrait davantage attirer l'attention. Un type recouvert d'une armure de fer en Egypte Ancienne devrait produire le même effet qu'un martien en scaphandre se baladant de nos jours avenue des Champs-Elysées. Les gens réagissent beaucoup trop normalement à notre apparence étrange.

Au niveau scénaristique, c'est dans ce livre que le Prêtre Jean commence à donner l'impression d'être la victime d'une vaste blague entre magiciens, qui s'amusent à le balader à travers l'espace et le temps juste pour se payer sa tête. "Non non, Jeannot, j't'assure ! Le type que je t'envoie trouver est le cousin de l'ami d'enfance de l'arrière-petit-fils d'un homme qui aurait, d'après les légendes, entendu un jour quelqu'un parler de Shangri-La !"

En parlant de scénario, je m'attendais à ce que le fameux oeil du sphinx y joue un rôle central, un peu comme le Glaive de Sommer dans LS 2. Et en fait, pas du tout !

Show Content
Répondre
#18
(01/02/2016, 19:39)Outremer a écrit : Au niveau scénaristique, c'est dans ce livre que le Prêtre Jean commence à donner l'impression d'être la victime d'une vaste blague entre magiciens, qui s'amusent à le balader à travers l'espace et le temps juste pour se payer sa tête. "Non non, Jeannot, j't'assure ! Le type que je t'envoie trouver est le cousin de l'ami d'enfance de l'arrière-petit-fils d'un homme qui aurait, d'après les légendes, entendu un jour quelqu'un parler de Shangri-La !"

Maintenant que j'y pense, on peut croire qu'ils ont été avertis par des prophéties idoines ( "tel mois, telle année, un cinglé viendra de nulle part vous interroger sur Shangri-La" ) et qu'ils se le refilent comme une patate chaude…  Mrgreen

Excellente initiative en effet ! Tu utilises mes modifications aux règles j'espère…
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#19
(01/02/2016, 19:39)Outremer a écrit : En parlant de scénario, je m'attendais à ce que le fameux oeil du sphinx y joue un rôle central, un peu comme le Glaive de Sommer dans LS 2. Et en fait, pas du tout !

Show Content

Il semblerait ( je ne retrouve plus la référence ) que le concept initial de la série ait été d'accumuler 1 objet à chaque tome, j'imagine que l'idée était que chacun servirait à éviter un combat ou autre épreuve dans le 8°. Après l'épée du tome 1, l'Œil… peut-être que l'idée du 3° était d'obtenir un sceau de Salomon ? En tout cas ça a été jeté par-dessus bord en cours de route.

Il y a également tout le hype sur comme quoi on ne connaît pas tous les pouvoirs du machin, donc peut-être que les rayons lasers ne sont qu'un sous-produit et qu'il était prévu qu'on fasse une rencontre qui nous expliquerait le pourquoi du comment…
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)