Critique des cycles 1 et 2 de Xhoromag
#1
Revoilà ma critique du cycle 1 avec quelques rajouts (j'ai exploré en détails certains épisodes) et celle du cycle 2

1 L'homme qui marchait

Du suspens dans ce premier épisode, bien écrit. L'ambiance, l'étrangeté sont bien ressenties.
L'excuse qui explique que c'est ce gamin de 14 ans qui doit sauver un monde se tient assez, bien qu'on ait tout de même du mal à se faire à l'idée. Mais a-t-on besoin d'une excuse parfaite pour se lancer dans les aventures de Jamie ? Par ailleurs, le fait que le héros soit jeune n'est pas un mauvais choix, tant pour la narration naturelle que pour le plaisir d'incarner quelqu'un d'inexpérimenté. Donc sur le plan littéraire, rien à redire.

Le fonctionnement des combats est assez compliqué à comprendre au début, et long à mettre en pratique. Heureusement, il y a sur ce site un logiciel qui permet de faire calculer à l'ordinateur les résultats des combats, au tour par tour. Ce qui rend les combats beaucoup plus rapides et comme ça, on ne se prend pas la tête. Il y a aussi la méthode alternative des combats, sur papier, mais plus rapide que l'originale.

La durée de cet épisode (et des autres en général) est tout à fait respectable : le nombre de paragraphes n'est pas énorme, mais il y a pas mal de narration, surtout dans certains passages, et puis les aventures sont assez peu linéaires.

Ce premier épisode, même s'il n'introduit qu'à peine la révélation de l'univers de Xhoromag, est sympa. Plein de bonus en habileté naturelle sont à découvrir, et la limite du nombre max de ces points (quand même dur de la dépasser !) aide à rendre l'aventure plus équilibrée, même si l'habileté de départ est trouvée au hasard (un hasard bien délimité, et tant mieux).

2 Les êtres aux yeux bleus

Tout simplement très bien écrit, les combats ne sont plus trop longs, et de bonnes idées ; le scénario est construit, avec des choses métaphysiques. Toujours une part de mystère, qui entretient l'ambiance, à laquelle contribue la présence d'un jeune compagnon dont l'histoire est sujette à quelques rebondissements.

3 La dixième éternité

Original, et sans doute plus difficile que les deux précédents, tant au niveau des combats (dont les règles en plus se compliquent contre les disques volants de Q'Thyd) que pour finir la quête. Néanmoins, cet épisode est sympathique : un peu de difficulté supplémentaire ne fait pas de mal.

4 Il fera nuit sur l'univers

Le décor change dans cet épisode, où le manteau de fourrure est fortement conseillé (ou alors une bonne doudoune). Toujours un bon style, des ennemis pas trop puissants, c'est bien.

5 L'errant d'Iâh-Xor

Une promenade sympathique dans un joli marais. Pas difficile, mais toujours bien écrit, et encore des bonnes idées.

6 Là où le soleil s'éteint

Encore des marais ! Néanmoins ils sont plus accueillants que dans l'épisode précédent, puisqu'on y fait la connaissance d'une sympathique jeune fille, qu'on doit malheureusement quitter. Mais je pressens qu'on la reverra un jour ?
Le rebondissement à la fin est un peu prévisible (moi j'avais deviné), mais appréciable.
Toujours et encore de l'originalité dans l'histoire, mais si l'originalité finit par devenir habituelle, sera-t-elle finalement originale ? :-)

7 A l'aube du dernier jour

La quête où attend le dernier cristal que Jamie doit trouver. Par un curieux hasard, l'objet magique est séparé du héros par des ennemis redoutables. Heureusement, certains objets utiles et puissants sont au rendez-vous, avec, comme toujours, plein d'idées.

8 Fenêtre sur l'au-delà

Au départ, un joli paysage, un univers plus féerique que jamais. Puis des combats ardus, et une fin inattendue, qui donne sur le dernier volet de ce cycle.

9 La muraille au bout de la nuit

L'ultime combat contre les forces du mal... Des combats et des pièges nombreux, des objets qui révèlent leur utilité, et belle fin...
Avec un style toujours très bon.

Conclusion sur la série :

Du point de vue littéraire, la série est très bien : le scénario est réfléchi, le style plutôt soigné, il y a beaucoup de choses originales, de bonnes idées, une atmosphère étrange, mystérieuse, onirique se dégage. Il y a parfois des légères longueurs sur le plan narratif, mais ça dépend du lecteur.

Les règles par contre sont un brin compliquées pour les combats, et ceux-ci pas toujours passionnants quant ils sont fait à la main. Mais les règles ne posent pas de problème outre mesure, et j'apprécie l'idée d'un logiciel faisant les combat à la place du joueur (non je n'ai pas de poil dans la main, et même pas de cheveux sur langue :-) ) .
Je pense par ailleurs que le hasard a une place un peu trop importante dans la série : en effet la Carte du Destin détermine souvent la vie ou la mort du personnage. Or, quand on meurt par pure malchance (en faisant par exemple 13, 14 ou 15 à certains moments), on a tendance à trouver cela injuste et de continuer quand même. Mais il y a les privilèges zéro qui contrebalancent (une bonne idée d'ailleurs !!).

Je garde en tout cas un point de vue très positif de ce premier cycle des aventures de Jamie. Non seulement l'histoire proposée est de qualité, ainsi que le style, et le travail fourni est énorme et mis à disposition du public gratuitement. Bravo pour ce geste généreux !
J'apprécie aussi la présence d'Advelh !
Félicitations et merci pour tout !

Les - : les règles supplémentaires parfois trop compliquées
le nombre d'épisode peut rebuter
chercher 7 cristaux, c'est pas super motivant

Les + : Bonne narration
Bonnes idées, et nombreuses en plus
Beaucoup d'objets différents (un peu trop, même)
Le logiciel de combat (flemmard powaaa)
Et puis tout le reste !


J'ai attaqué le deuxième cycle des aventures de Jamie, non sans un certain plaisir.
J'ai utilisé la méthode alternative de combat pour cette série, méthode qui est beaucoup plus pratique que l'autre, et parfois quand j'avais la flemme ou plus de papier le programme qui calcule tout seul Smile

Bon mes résumés ne sont pas très détaillés, mais voilà :

1) Un regard sur le temps

L'épisode commence par un prologue d'une dizaine de pages, ce qui est assez important par rapport au reste, et pourtant, ça ne m'a pas paru long. En fait j'étais peut-être comme Jamie, j'avais hâte de reprendre mes aventures Smile Et puis cela plante bien l'intrigue.
Cet épisode s'est révélé relativement facile niveau combat, même si ça finit par affaiblir le personnage pour sa seconde mission...

2) Les tours du silence
Encore de bonnes idées dans cet épisode, le décor est bien planté, les pouvoirs d'Axéa sont utiles, niveau combat c'est franchement chaud. Il y a cependant un objet très intéressant à trouver qui donnera moult points d'habileté, même s'il faut se battre pour l'avoir.

3) Par delà toute existence
Bien, mais le fait qu'on est accompagné de cinq compagnons rend les combats trop longs au bout d'un moment. J'ai préféré combattre seul qu'avec toute une troupe, même si elle fournit des objets dévastateurs. Sinon, c'est pas mal, je crois que la difficulté était moyenne.

4) L'empire des nuages
Un peu facile à trouver, le chemin ! Et les combats sont ridiculement faciles pour la plupart. On pourrait croire que cela fait une petite pause, mais on ne peut guère reprendre de l'endurance dans cet épisode, ce qui rend le suivant d'autant plus ardu. A noter qu'il y a deux fins possibles (même si elles se rejoignent ensuite). L'idée du monde qui survole Xhoromag est pas mal Smile

5) Xhoromag en flammes
Sympa, le paysage de feu et d'apocalypse (avec les dangers naturels qui vont avec, plus d'autres pires encore^^). Niveau scénario, c'est très bien, pas mal de rebondissements.
Et j'avais raison ! Je me doutais bien qu'on reverrait Shania !
Par contre j'ai trouvé cet épisode franchement dur niveau combat, j'avais plus beaucoup d'endurance et c'est pas dans un paysage de feu que j'allais les reprendre, d'autant plus qu'on y trouve des adversaires assez redoutables. Même si on peut baisser un peu leur puissance... Quant à les anéantir par la pensée, il faut avoir pas mal d'endurance, ce qui fait qu'un joueur blessé qui aurait besoin de ne plus combattre l'est obligé, alors que s'il le pourrait encore, il peut contourner l'obstacle. L'explication est logique mais assez frustrante (oui j'ai du me réincarné pas mal de fois dans cet épisode).

6) Les soleils de la nuit

Franchement, j'avais tout de suite deviné le sens du titre et le mystère que tu essaie de faire planer à ce propos. Mais bon, j'ai toujours dit que Jamie n'était pas très futé.
Niveau difficulté, ça va (les combats sont même trop faciles), tu as osé remettre une règle supplémentaire, mais elle n'est pas lourde, et j'ai réussi à finir cette aventure en une fois (-noooon ? tu as arrêté de tomber presque exprès dans les pièges ? ...bon d'accord je suis tombé dans un ou deux pièges, mais je m'en suis sorti)
Aller à la recherche d'une cité perdue, c'est toujours intéressant, et puis on trouve une vieille sympa (sans elle on perd, non, j'ai pas vérifié ?).
Deux petites erreurs :
-au début de l'aventure tu ne dit pas quel est le bonus octroyé par l'Epée du Soleil Blanc.
-le paragraphe 47 mène au 89, ce qui est vraisemblablement une erreur (retour en arrière).


7) Passage à vide

On a découvert la cité perdue, maintenant on l'explore. Eh bien, on ne s'y ennuie pas, et un nouveau mystère plane. Comme d'habitude dans Xhoromag, et même plus que d'habitude, les décors sont démesurés, mais tant mieux !
Bon, évidemment, il y a quelque pièges, entre autre un objet qui finit par nous éclater à la figure dans l'épisode 8. hsgfjhsgvdjhfsbvd !
Mais ensuite on part pour trouver enfin l'entité manquante après avoir bousillé des trucs cristal qui me rappellent les bibelots de ma grand-mère (en beaucoup plus beau)... Entité qui n'est pas la dernière...

8) Les rivières de lumière

Ah, le retour de vieux copains, ça fait toujours plaisir. Surtout quand on peut leur arracher le cœur, si j'ose dire. Pas mal de combats, qui pourraient être difficiles si on ne transportait pas une troupe d'entité dans son sac à main. A noter qu'il y a une petite surprise à la fin.

9) Sur la frontière de l'oubli

Beaucoup de combats difficiles qui forcent les entités à se priver d'une partie de leurs pouvoirs. Je pardonne, c'est pour la mauvaise cause. Des combats donc, presque démesurés mais jamais impossible avec ses copines bleues qui s'amusent comme des petites folles.
Mais les combats ne sont pas ce qui fait de cet épisode un très beau résultat, c'est plutôt les nombreux rebondissements ! J'ai noté cependant qu'il n'y a qu'une fin possible, et qu'un moyen d'arriver à cette fin. Mais je comprends, et les surprises feront oublier aux lecteurs qui n'ont pas trouvé un nouvel allié leur déconfiture face au boss suprême.
A noter que j'avais deviné depuis un certain temps qui était l'entité mystérieuse du vaisseau. Mais c'est bien qu'on puisse deviner certaines choses.
Bref, une fin en apothéose, meilleure que celle de la série précédente, avec des fabuleux coups de théâtres !

Les - : on cherche...

Les + : retrouver des entités aux superpouvoirs pour affronter leur copain rendu démoniaque est beaucoup plus sympa que de retrouver 7 bouts de cristal.
Les pouvoirs des entités, utiles et simples à utiliser, et même si ça nécessite beaucoup de feuilles à portée de main, ça change plaisamment des règles supplémentaires de la première série inutilement longues.
On ne reste pas trop auprès de son copain l'intemporel, ça aurait fini par lasser
Des tas d'idées, des mystères auxquels on peut deviner le sens avant qu'ils ne soient révélés
Des bons rebondissements

J'en profite pour poster une mini-critique de l'AVH nommée...


Kordyle

La narration est très réduite, et les combats trop difficiles. La place du hasard dans les caractéristiques de départ est beaucoup trop importante, quand on sait qu'un écart d'un seul point d'habileté donne Ÿ de toucher ou d'être touché. Néanmoins c'est une petite aventure sympa, on ne s'ennuie pas (on n'en a pas le temps), même si ça se déroule avec les créatures issues de l'univers tolkien et qu'il n'y a guère d'idées originales.
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#2
Je vais donner mon opinion concernant l'ensemble des aventures de Jamie (séries 1 à 4) en général, avec quelques points soulignés sur certains épisodes.

Moi qui apprécie l'évasion et le dépaysement, j'ai été gâté !
Xhoromag est un univers original et extrêmement varié. Je salue bien bas l'imagination fertile de Oiseau.

Il manque peut-être un je-ne-sais quoi d'indéfinissable en matière d'immersion, mais je pense que c'est l'absence d'illustrations, défaut commun des avh, qui en est la source.
Pas ou très peu de longueurs, du fait de la limitation à 100-120 §, l'aventure est très dynamique. Les paragraphes longs sont délectables. Par contre, j'ai trouvé Il fera nuit sur l'Univers nettement trop rapide à terminer. Mais c'est le seul qui m'a donné cette impression sur la totalité des épisodes de la série.

On voyage beaucoup à travers Xhoromag, et on a ainsi un bel aperçu de la diversité et de la complexité de cet univers.
Bien des énigmes demeurent sans réponse, ce qui est appréciable, car cela donne envie de continuer à explorer en imagination, voir en rêve, l'immensité des cinq plans.

Les personnages rencontrés sont bien décrits, mais leur présence a tendance à varier. Shania, dans Là où le soleil s'éteint, est une réussite au niveau de l'écriture, mais l'on ne retrouve pas ce genre de présence avec Xay-Qi, Nixaëlle et Éxalie dans Quand Rugit le Ciel Noir.

Le monde qui m'a le plus marqué est la vallée perdue dans Trop vieux pour mourir. Ce monde m'a littéralement horrifié. Qu'une avh parvienne à me donner ce sentiment est assez impressionnant. D'ailleurs, pour parler du travail de Oiseau, peut-on encore parler d'aventure "amateur" ?

Les points positifs : Ambiance, Dépaysement, Renouvellement, Imagination, Ecriture.
Points négatifs : (cherche,cherche,cherche...) Mmm, le fait de prier chaque jour pour que Oiseau écrive la fin des Passés les plus lointains. Tongue

Elterin, fan non-officiel de Oiseau Wink
Répondre
#3
Aaah. Quelqu'un a enfin lu les premières aventures de Xhoromag au-delà de La Dixième Éternité.

Non, je blague. Je sais qu'Alendir a lu les deux premières séries, et quelques personnes ont déjà communiqué avec moi sur xhoromag@hotmail pour me dire qu'ils avaient aimé (ou moins aimé) certaines aventures des premières séries. Jeveutout avait également émis quelques critiques, et Sukumvit m'avait dit qu'il avait beaucoup aimé Le Flot Infini du Temps, mais qu'il s'était senti déçu par La Somme de Toutes les Vérités.

Évidemment, je suis content que tu apprécies les aventures et leur univers. La première série, Le Secret de l'Univers, sera publiée bientôt par les Éditions Ada et contiendra les illustrations qui manquent à l'ambiance selon toi. Normalement ça aurait dû commencer le 15 février, mais je crois qu'il y aura des délais. Je tiendrai les gens au courant quand j'aurai des informations additionnelles.

En ce qui concerne la fin des PPL -- cela ne fait malheureusement pas partie de mes projets immédiats. Si la publication de la série SU va bon train, j'enchaînerai peut-être avec FIT. À ce moment-là, finir PPL pourrait m'intéresser davantage. La raison pour laquelle je n'y accorde pas une grande priorité, c'est que les huit épisodes existants de cette série racontent des histoires indépendantes et complètes.

Je suppose que la suite logique de ton exploration de Xhoromag t'amènera à essayer Les Enfants d'un Autre Ciel. Tu découvriras Xhoromag sous une nouvelle forme dans cette série-là. Elle est composée de chapitres courts qui se suivent, inspirés par les épisodes des séries d'animé dont j'étais grand fan à l'époque. C'est toujours du Xho, mais du Xho un peu différent en ambiance et structure. Tu me diras ce que tu en penses.
Répondre
#4
Tu as prévu quelque chose pour les 20 ans de Xhoromag ?
Répondre
#5
Si, un grand concours Yaz pour toutes les aventures du site. ^_^

P.S. Informations concernant la publication des Xho : Il seront apparemment retardés jusqu'en mars ou avril. Dommage. En revanche, je mettrai les illustrations réalisées par Mylène Villeneuve sur le site Xho afin que vous puissiez les contempler à l'avance.
Répondre
#6
Je up ce topic car je vais moi aussi faire une critique de ces livres, maintenant que je les enfin lus.


~XHOROMAG~
LE SECRET DE L'UNIVERS - L'HOMME QUI MARCHAIT
[Image: 9782895657590.gif]

Première aventure qui nous met dans la peau de Jamie, un garçon de 14 ans. Celui-ci, attiré par la légende de l'Homme qui Marche, décide, en compagnie de quelques amis, de le suivre afin de savoir où est-ce que cette silhouette se rend et pourquoi elle y va. L'histoire de base est assez originale, j'entends par-là que je n'ai pas eu souvent l'occasion de vivre une telle aventure dans un autre LDVELH, et je dois avouer que moi-même je n'ai jamais eu l'idée.

Je ne vais pas tourner autour du pot, je vais dire ce qu'il en est: j'ai bien aimé. L'histoire, si elle peut paraître un peu bizarre au début (c'est vrai quoi, pourquoi un gamin de 14 ans peut mener cette mission à bien alors que des adultes n'ont jamais réussi? Peut-être parce qu'il est l'élu??) Néanmoins, passé ces petits moments de doute, nous vivons cette aventure, qui se développe au fil de l'aventure, avec énormément d'intérêt. Oiseau a de l'imagination (certes, comme beaucoup de monde, moi y compris) mais on sent qu'il a vraiment du potentiel, surtout quand on voit le nombre incalculable d'AVH qu'il a écrites. Je lui tire mon chapeau, tout simplement.

Ce que j'ai beaucoup apprécié, c'est que l'auteur maintient le suspens de l'Homme qui Marche jusqu'au dernier paragraphe, ce qui fait que nous décrochons pas du livre tellement que nous sommes absorbés à savoir qui est vraiment cette apparition. En clair, l'histoire et l'intrigue sont bonnes. Mais que seraient-elles si elles n'avaient pas été bien écrites? Oiseau a un sacré coup de plume (je sais, le jeu de mot était facile ^^) et ça se voit qu'il aime écrire. Les paragraphes sont longs (mais est-ce dû également à la police et au format du texte?) et bien écrits. Les phrases ne sont pas compliquées ce qui fait que la lecture se fait avec fluidité.

Comme je l'ai dit, l'auteur a des idées, et il y a plusieurs passages que j'ai bien aimés (les maisons avec le jardin, l'homme mystérieux dans la cabane, la filature de l'Homme qui Marchait, la Grotte où le temps s'arrête, etc). On sent qu'il veut nous faire vivre une aventure spéciale qu'on ne trouve pas dans les autres LDEVLH et je dois dire qu'il a réussi. J'espère que les tomes suivants seront du même acabit voire - et j'espère - encore meilleurs. Concernant la difficulté, l'histoire en elle-même n'est pas trop ure car la plupart des ennemis ne sont pas si coriaces que ça, et si nous en rencontrons un plus fort que les autres, nous aurons de toute façon trouvé des objets agmentant notre habileté naturelle et de combat.

Pour ce qui est des règles, elles ne sont pas bien compliquées, les combats sont inspirés de ceux de Loup Solitaire, sauf que Oiseau a rajouté une règle d'habileté naturelle et de combat, ce qui est en plus d'être plus réalistes et aussi faciles à adapter. À ça, il faut rajouter les points de dommages supplémentaires ainsi que les protections. Pourtant, dans ces fameuses règles de combat, il y un petit quelque chose qui dérange que je m'en vais vous décrire ci-dessous.

Dans les bémols, je mettrai les règles, pas toujours très faciles à assimiller. Dans l'ensemble rien à redire car si on connait Loup Solitaire, on aura pas de peine. Mais là où le bât blesse, c'est au niveau des blessures graves et de la faiblesse grave. Au bout de quelques combats, on s'y fait, mais il ne faut pas oublier que ces livres sont destinés à un jeune public, et ça m'étonnerait que ceux-ci comprennent vraiment cette histoire de blessures et faiblesse grave. Personnellement, je trouve que c'est compliquer les règles pour rien, d'autant plus qu'il faut encore faire attention aux points de protections et aux facteurs d'entraide. Avis personnel: ces deux règles ne sont pas si importantes que ça, on pourrait presque les enlever.

Autre point, je trouve l'histoire un peu trop gentillette et j'ai eu un peu de mal à m'identifier aux héros car je vois mal un jeune de 14 ans se lancer dans une telle aventure. En tout cas, ce n'est pas un jeune de notre époque qui ferait ça. Attention, ça n'a rien de négatif ce que je viens de dire, car si ça ne me plait pas, ça plaira de toute façon à quelqu'un d'autre. Vous savez tous que je suis pour des histoires plus violentes.

Pour ce qui est des points neutres, je mettrai en avant les illustrations. Celles-ci, bien que très jolies, sont peut-être trop petites et ne montrent pas assez de paysages afin qu'on puisse encore mieux plonger dans l'univers.

En résumé, un bon bouquin pour commencer une grande série. Ce livre laisse présager que du bon pour la suite, en espérant que les aventues deviendront quand même un peu plus "adultes" au fil des tomes. De plus, la difficulté est très bien adaptée pour un premier opus d'une série.

Ma note: 78%
Difficulté: 60%
(un seul combat est vraiment difficile)
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#7
Pour les illustrations, c'est la faute à AdA. C'est eux qui ont publié les illustrations à cette petite taille ridicule. Je peux t'envoyer le PDF avec les dessins à leur taille pleine-page si tu veux.

Ta critique me fait bizarrement penser que c'est la première fois que tu lis un Xhoromag. Tu dois pourtant déjà avoir découvert ce monde à travers les séries plus récentes. Bon, c'est vrai que les premiers volumes étaient un peu différents. Concernant le jeune héros, deux explications : j'étais moi-même jeune à l'époque, et j'aimais écrire des histoires mettant en scène des personnages de mon âge ; et je savais que ce genre d'histoire s'adressait aux jeunes, et que ceux-ci s'identifient mieux à de jeunes héros. Enfin, ça a l'avantage de changer du guerrier entraîné recevant une mission capitale de la part de son roi.

La suite de la série se déroule sur Xhoromag même. Tu devrais donc y retrouver les mondes étranges auxquels tu es habitué avec CSC ou RXN. ^_^
Répondre
#8
En fait, j'ai jeté un coup d'oeil à tes oeuvres plus récentes, mais comme tu le sais déjà, j'ai de la peine à lire les AVH sur l'ordinateur, surtout depuis qu'elles ne sont plus (pas?) en format HTML. J'ai souvenir d'avoir eu bien mal aux yeux en lisant le Pensionnat des Ombres du pote Outremer.

Donc j'attendais que tes écrits soient en format livre pour les lire, et je suis content de mon achat, sois en sûr Tongue D'ailleurs, j'ai hâte de voir à quoi ressemble ce fameux monde qu'est Xhoroma Wink

Je comprends maintenant pourquoi Jamie est si jene, je pense que tu as voulu t'identifier à lui, je me trompe? Mais ne t'inquiète pas, certainement que cette appréhension vis-à-vis de Jamie disparaîtra au fil des bouquins. Je suis aussi quelqu'un de bizarre il faut dire Redface

En tout cas, content que ma critique t'ai plu, je me réjouis de poursuvre avec le tome 2 Smile
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#9
J'ai eu le plaisir de faire 2 fois le cycles 2 de xhoromag, même si les deux fois je suis mort en chemin, une fois en combat dans le tome 2 et à la toute fin du tome 9 à ma grande déconfiture. Je vais donc faire un brève résumé de mes impressions ressentit pendant cette étonnante série

1) Un regard sur le temps
Avant de commencé la série, j'ai lu les règles, qui à mes yeux du moins, représente le coeur même d'une avh, et j'ai une nette préférence pour les règles qui permettent une gestion prudente de ses ressources et pouvoirs, mais qui laisse aussi place à établir une certaine stratégie à chaque combat à savoir si on fera appel à une entité, ou on combattra seul en espérant perdre le moins de précieux pts d'endurances possible...
Je suis moins fan en revanche d'avoir pour héros un p'tit bonhomme de 15 ans, mais on s'y fait rapidement, et finalement ce n'étais pas si désagréable, ça renforce le coté "innocent et inoffensif" de notre Jamie qui s'en va combattre le mal perdu de T'Qixia!^^
Ce premier tome m'a surtout fait découvrir avec un plaisir croissant un univers qui allie à la fois le fantastique et la science fiction. Les combats de ce tome, sont assez ardu tout de même et malgré qu'il n'y ai que 100 paragraphes, les rebondissements sont très bien dosés, nous obligeant quand on à commencé à finir ce tome au plus vite ou mourir en essayant!!^^

2) Les tours du silence
Encore une bonne aventure, mais le combat sont très difficile (peut-être pour ceux qui commence par le cycle 2 seulement?) et il faut économiser au mieux ses pts d'énergie et ses privilèges 0, j'ai particulièrement aimer l'histoire original des tours du silence et le petit combat contre Vaxad!

3) Par delà toute existence
Encore un volume qui porte bien son nom... Et bien non finalement car j'ai été accompagné par 5 survivants des attaques des hordes d'un monstre sans nom, et qui nous fournissent par la même occasion toute une armada d'armes spéciales qui m'ont fait sauté de joie! Etant accompagné j'ai trouvé la difficulté relativement réduite par rapport aux autres tomes, mais certain combats étaient rendu laborieux, adoré la fin.

4) L'empire des nuages
Une aventure à la difficulté relativement moins difficile que les 2 premières, avec pour ennemi principal des irradiés, voilà une petite aventure qui m'a permis de récupérer mon souffle!! Une bonne petite promenade de santé!

5) Xhoromag en flammes
Du facile on passe au très difficile, en plus de devoir survivre au élément du feu et de la terre, à plusieurs reprises (fuir une corniche qui s'effondre au-dessus de la lave, sauté de rocher en rocher au risque de tomber dans un bain de lave, évité les éruptions provoquées par les tremblement de terre, c'est plus un héros Jamie, mais un Super-héros!!)
on doit combattre des êtres de feux puissant et agressif, m'obligeant parfois à appeler à l'aide les entités perdues. Et encore un dénouement des plus originals

6) Les soleils de la nuit
On me dit soleil de ma nuit je réponds tout de suite étoile!! Pas Jamie en revanche en 1800 sur terre il ne connaissait pas ça et c'est normal! Des combats nombreux et équilibrés comme je les aimes contre un nouvelle race de créatures tout aussi original que les autres, a ce demander ou tu les trouves!! J'ai beaucoup apprécier le panorama paradisiaque!

7) Passage à vide
ça m'a fait pensé à la métropole de la peur, mais en mieux et plus détaillé, une difficulté bien dosé.
8) Les rivières de lumière
Dans ce tome on rencontre et on combat de nombreuses créatures qui coule de source pour notre Jamie, mais pas pour moi car tu ne les détailles pas, ou relativement peu ce qui nuit pour ceux qui essaye d'imaginer l'aventure, c'est bien agréable de faire déguster de notre puissance les larbins du mal, avec le paroxysme de puissance notamment!!

9) Sur la frontière de l'oubli
Nous voilà dans l'espace avec nos pouvoirs à max!! j'étais confiant et j'ai eu tort car les maléfices placé par le tout puissant ennemi était de taille!
Il va falloir que je la recommence pour l'apprecier à sa juste valeur et en essayant de ne pas mourir cette fois-ci!!^^


Tout ce qui est or ne brille pas...
Répondre
#10
Lol. Tu as beau dire que tu as trouvé les tomes difficiles, ils ne peuvent pas l'être tant que ça si tu les as tous réussis du premier coup, sauf deux. N'empêche que crever au tome 9, ça doit faire chier. ^_^

Je ne sais pas si tu utilises les règles de combat originales (ce que je pense), ou si tu emploies la méthode alternative de combat pour réduire la longueur et la lassitude dont mes lecteurs/joueurs se plaignaient à l'époque. Si tu as joué la série avec l'ancien système de combat (trois tirages aléatoires pour livrer un seul assaut), alors chapeau pour la patience — peu d'autres l'ont eue à part moi. Ce fut l'une de mes grandes surprises sur ce forum : les gens n'aiment pas trop sortir la calculatrice pour livrer des combats d'AVH. ^_^ (Leçon à retenir, d'ailleurs, pour tous ceux qui aiment complexifier leurs règles au lieu de les simplifier.)

Ta critique me fait penser à celle qu'Alendir m'avait faite voilà quelques années. Un petit aperçu de tes impressions sur chaque tome, quelques commentaires amusants en cours de route, mais rien de détaillé. D'un autre côté, tu m'as envoyé en privé un feedback beaucoup plus étoffé du tome 1. Je suppose que tes impressions se sont maintenues au cours de la série, autrement tu l'aurais mentionné.

Tout comme la série 1 (Secret de l'Univers) est réécrite par mes soins avant la publication, il faudrait que le révise et améliore les tomes des séries 2 à 4 (FIT, STV, PPL). Je regrette un peu que tu aies découvert Xhoromag en lisant une de mes vieilles séries, car elles souffrent parfois de problèmes d'équilibre de jeu et de qualité d'écriture. Enfin, si tu as aimé ça, ce n'est sans doute pas aussi pire que je l'imagine.

Si tu as d'autres commentaires à apporter après la fin du tome 9, n'oublie pas de les poster. La fin est assez spéciale (et spectaculaire), si ma mémoire est bonne.
Répondre
#11
Bonsoir! J'ai joué avec les règles officiel, quoique j'utilisais une carte du destin électronique pour piger mes numéros, les combats étaient certes long, mais pas fastidieux, et pis ça te donne tout le temps pour imaginer!! ^^
Ah et j'ai pas sorti la calculatrice non plus, je trouvais ça plus rapide de tête, quoique...^^ (d'ailleurs qu'elle est la deuxième méthode de calcul, il me semble pas avoir lu ça dans les règles? et j'ai également appliqué toutes les règles même celle de la faiblesse grave, car 2 pts d'habilité en moins à un ennemi ça peut changer toute la donne! ou pas Wink)
Ma critique est un peu maigre car à ma pause du midi je n'ai eu que 30 minutes pour rédiger un semblant de feedback... Confus Quand je recommencerai la série je ferai un feedback plus détailler de chacune, pas de souçis de ce coté.
Pour la qualité de l'écriture je n'ai pas été choqué le moins du monde, c'est même particulièrement bien écrit, malgré que certaine expressions reviennent assez souvent!^^
Ah et je suis maintenant devenu corrompu par l'univers de xhoromag, j'ai donc commencé la série des Enfants d'un autre Ciel et franchement c'est le pied, si je puis me permettre!^^ Le feedback attendra la mort ou la réussite de cette série!
Et dès que possible je posterai un feedback plus détaillé de chacune des avh du cycle 2 xhoromag, je suis d'ailleurs étonné qu'il n'y ai pas plus de critiques d'ailleurs, faut faire de publicité!! Wink
Bonne soirée.
Tout ce qui est or ne brille pas...
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)