La gestion des repas
#1
Je viens de terminer "L'Epreuve des champions" et comme d'habitude dans beaucoup de défis fantastiques, il n'est jamais mentionné le moment auquel on peut manger un repas pour faire remonter son niveau d'endurance.

Comment gérez vous les repas dans les aventures qui ne mentionnent aucune permission de pause repas ? (ca me donne faim cette histoire Mrgreen)

bon jeu à tous Big Grin
-Chroniques de la Tour Grise : La Chute de Bellegarde -
Répondre
#2
Ce problème avait déjà été abordé sur Gamebook. Smile

En fait, c'est, encore une fois, une erreur de traduction de la part de Gallimard. La règle est la même pour tous les DF en VO: on peut prendre un repas quand on le souhaite (sauf pendant un combat) et ce repas apporte 4 Points d'Endurance. Cela correspond à la règle des derniers DF en VF mais pour les autres, c'est une erreur de traduction. Wink
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#3
ah je ne savais pas Rolleyes, merci pour l'info Wink

je tourne la question dans un autre sens alors Flèche

Utilisez vous vos repas apres chaque combat ou plutot quand vous êtes en très mauvaise santé, histoire d'en garder pour la fin ?
-Chroniques de la Tour Grise : La Chute de Bellegarde -
Répondre
#4
Je prends un repas dès que j'ai perdu 8 points d'endurance minimum. Cela me laisse l'opportunité d'en gagner grâce à une fontaine ou un banc puisque je ne suis pas à mon maximum et me laisse de la marge en cas de baston.
Mais si je n'ai que 7 ou 8 points d'habileté, la tentation est grande de rester le plus proche possible de mon score maximum.

C'est clair que la gestion DF n'est pas réaliste du tout à ce niveau et que Jackson a fait beaucoup mieux dans Sorcellerie.
Répondre
#5
Fitz a écrit :C'est clair que la gestion DF n'est pas réaliste du tout à ce niveau
« Damned, cet Orque m'a salement amoché, je saigne de partout, et je me suis cassé la clavicule. Mais arrêtons-nous trente secondes pour manger ce délicieux jarret de porc. Mais ? Que ? Comment ? Mes blessures cicatrisent, ma clavicule se ressoude, je suis de nouveau en pleine forme ! Merci, jarret de porc ! »
Répondre
#6
lolll Loolc tellement vrai ce que tu dis. Il faudrait qu'une équipe de chirurgiens nous accompagnent à chaque aventure Mrgreen
-Chroniques de la Tour Grise : La Chute de Bellegarde -
Répondre
#7
en meme temps, tu as cela dans un grand nombre de jeux video ! C'est tout de même épatant tous ces jarrets de porc qu'on trouve dans des caisses en bois qu'on éclate avec son épée...
Répondre
#8
On est en droit d'être un peu plus réalistes non?
On peut peut être considérer que les coups reçu sont tant bien que mal amortis par une armure naturelle ou non et que les blessures sérieuses commencent dès que le score d'endurance atteint 0.
En ce cas les repas ne guérissent pas les blessures ( ce qui est un peu fort quand même) mais apportent du bien être au corps du héros qui est à même d'encaisser sans broncher le prochain coup de hallebarde...Gne

Grosbill
Répondre
#9
C'est sur que ça garantie une bonne condition physique au héros. Pourtant il n'est jamais fait mention de l'usage de bandages pour soigner une plaie. Il arrive que le héros se voit appliquer un onguent de soin mais cela ne fait jamais parti de son attirail de départ, pour autant que je le sache. Je trouve que les aventures devraient combiner les deux en début de parcours. En gros, on commence avec une dizaine de repas qui soignent un peu (du style 2 points d'endurance en +) et avec quelques onguents de soin ou des bandages qui soignent davantage (+ 4 points d'endurance). Ca me parait plus réaliste. Je pense que je vais d'ailleurs l'intégrer à mon avh. Vous en pensez quoi ?
-Chroniques de la Tour Grise : La Chute de Bellegarde -
Répondre
#10
Plusieurs AVH anglaises aux règles DF ont remplacé les 10 "Provisions" par 10 doses de "Potion de Guérison" pour justifier ce +4E irréaliste lors de chaque pause-jambon. Une dose de potion soigne deux coups d'épée de façon beaucoup réaliste qu'un jarret de porc.
Répondre
#11
c'est bien les potions magiques, ça fait consensus Smile Ce n'est malheureusement pas applicable à tous les univers
-Chroniques de la Tour Grise : La Chute de Bellegarde -
Répondre
#12
Meneldur a écrit :« Damned, cet Orque m'a salement amoché, je saigne de partout, et je me suis cassé la clavicule. Mais arrêtons-nous trente secondes pour manger ce délicieux jarret de porc. Mais ? Que ? Comment ? Mes blessures cicatrisent, ma clavicule se ressoude, je suis de nouveau en pleine forme ! Merci, jarret de porc ! »


C'est peut être un jarret de porc curatif ou magique (au choix) lol
Répondre
#13
Ça me rappelle un moment (sais plus dans quel DF) où l'on subit une blessure terrible, genre jambe fracassée, et on perd 7 points d'Endurance. Quand on s'arrête pour y penser, deux repas vont arranger tout ça -- et le joueur y fera même un petit bénéfice. ^_^
Répondre
#14
Ca serait peut être dans l'épreuve des champions. A un moment il faut couper une corde avec une hache qui te fais une fracture ouverte à la jambe.

Grosbill
Répondre
#15
Grosbill a écrit :Ca serait peut être dans l'épreuve des champions. A un moment il faut couper une corde avec une hache qui te fais une fracture ouverte à la jambe.

Grosbill

Justement faut pas prendre la hache pour couper la corde, je crois qu'il faut la couper avec notre épée pour éviter tout souci LOL
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)