Opération Survie ~ La Ville des Morts
#46
Ben, ce n'est pas parce que une personne est morte qu'on ne peut pas la trouver jolie. Quand je vois des femmes mortes dans le journal ou dans le journal télévisé, ça ne m'empêche pas de les trouver jolie sans avoir d'arrière pensée ^^

Il était prévu que les héros puissent se croiser à certaines reprises, j'allais même le faire... mais je ne sais plus pourquoi je ne l'ai pas fait, sûrement un oubli.lol

Ah, ça ne me rassure pas trop ce que tu dis, car j'ai tout fait pour que les différentes péripéties soient le moins répétitifs, je croyais m'en être bien tiré du fait qu'il y avait trois aventures différentes Neutre j'ai hâte de savoir ce qu'en pense les autres.

Pour la linéarité, je suis encore plus surpris car il y a énormément de choix au niveau des chemins proposés. Certes, la plupart du temps ils ramènent à la même place, mais dans chacun d'entre eux, il y a toujous des évènements, des armes ou des personnages différents. Confus

Pour ce qui est du scénario, c'est fait exprès puisque tout sera dévoilé dans le troisième et dernier opus, c'est comme dans les films, il faut juste prendre son mal en patience! Wink

Alana> Pas de soucis, prends ton temps, je ne suis pas pressé. Et tu sais, hormis Outremer, Fitz et H.D.V., je n'ai pas eu d'autres commentaires, donc c'est un peu dur de juger la qualité de cette AVH avec ça, d'autant plus que les deux derniers cités n'ont lu que l'histoire du filc.

C'est bizarre ce que tu dis à propos d'Opération Survie 1 car je viens de relire la critique tu avais faite où tu dis que tu l'avais bien aimée. D'ailleurs, voici ce que tu as noté:


Citation :En conclusion provisoire, j'aime ce livre et si je devais le noter pour le moment, il aurait une note superieur à la moyenne, cela malgrès un style vraiment limite (qui a mon sens ne passerai donc meme pas dans une conversation à l'orale !), l'ambiance "jeu video" totalement assumé (et parfois aussi bien décalé, voir le paragraphe 26 par exemple, mort de rire !) m'a plus et je vais vraiment retenter dés que j'aurai un moment.

Bravo pour les regles et bravo pour l'ambiance "fun" (en esperant que c'est ce que tu voulais !)

Je pense que tu as dû te tromper d'ouvrage, non?
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#47
Citation :Ben, ce n'est pas parce que une personne est morte qu'on ne peut pas la trouver jolie.

Certes. Mais si j'étais en train de m'échapper d'une ville ravagée par une horde de zombies et que je tombe par hasard sur le cadavre ensanglanté de Lucy Liu, je ne crois pas que la pensée qui me traverserait l'esprit alors que je lui prends son portefeuille serait "Qu'est-ce qu'elle est sexy, quand même !". Smile

Citation :Ah, ça ne me rassure pas trop ce que tu dis, car j'ai tout fait pour que les différentes péripéties soient le moins répétitifs, je croyais m'en être bien tiré du fait qu'il y avait trois aventures différentes Neutre

Il y a effectivement des différences notables entre les aventures, mais on ne joue pas aux trois en même temps ! A l'intérieur de chacune de ces aventures, il y a un manque de variété (dont l'une des conséquences est qu'on n'a pas vraiment un sentiment de progression). De plus, même si le contexte et l'approche divergent entre les trois aventures, il n'y a pas une grande diversité au niveau des rencontres.

Citation :Pour la linéarité, je suis encore plus surpris car il y a énormément de choix au niveau des chemins proposés.

Il y a des choix, je ne dis pas le contraire, mais on n'a pas une liberté énorme : les chemins se rejoignent extrêmement vite. Même lorsqu'on se retrouve à peu près seul(e) dans la ville ravagée, on n'a pas le sentiment de disposer de la liberté de déplacement à laquelle on pourrait s'attendre. Dans l'histoire du flic en particulier, j'ai par ailleurs trouvé qu'il y avait trop de paragraphes ne renvoyant qu'à une seule destination.

Citation :Pour ce qui est du scénario, c'est fait exprès puisque tout sera dévoilé dans le troisième et dernier opus, c'est comme dans les films, il faut juste prendre son mal en patience! Wink

Mais j'ai horreur de ça, moi ! Smile

Sérieusement, même si tu voulais réserver les révélations pour l'AVH suivante, je pense qu'il aurait été positif d'incorporer quelques éléments scénaristiques développés. Cela aurait ajouté une dimension supplémentaire à l'aventure, qui se limite un peu trop à une succession de confrontations avec des zombies et des pillards. La simple survie n'est pas un accomplissement qui suffit facilement à satisfaire le joueur : il a généralement envie de comprendre un peu de quoi il retourne et de pouvoir y faire quelque chose, même si ce n'est pas énorme.
Répondre
#48
Au sujet de la fille morte: il me semble que, si un cadavre n’est pas pris en charge par une personne dont c’est le métier, il perd très rapidement tout caractère sexy.
Répondre
#49
Outremer> Merci pour cet avis détaillé, ça va m'aider! Wink J'ai hâte de voir l'avis des autres personnes!

Attention les gars, ne parlez pas de choses que je n'ai pas dites, j'ai pas utilisé le mot sexy, mais jolie! Mais bon, après tout, on s'en fout, non? ^^
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#50
Je viens de vérifier et non je me suis pas trompé de livre. Maintenant que je relis ma critique (pré-critique en fait car je n'avais pas pu tout lire à cause du bug indiqué) je me souviens en effet que le coté "jeu vidéo" était très bien rendu (donc je m'attend la encore à bien avoir le sentiment d'être devant Resident Evil 2). Mais visiblement tout le temps que j'ai passé à tourner en rond dans le marais sans jamais atteindre la deuxième partie m'a laissé un (mauvais) souvenir plus "fort" que le plaisir que j'avais eu en lisant le début du bouquin Sad J'espère qu'il n'y a plus d'objet obligatoire sous peine de tourner en rond indéfiniment Smile (ce qui est infiniment plus frustrant qu'un simple PFA).
Répondre
#51
Le seul bug qui aurait pu avoir dans OS-1 pour que tu tournes en rond était un mauvais renvoi de paragraphe. Ou alors, tu as cru avoir le bon code mais ce n'était pas le cas. Je suis sûr que si tu relis la version corrigée, tu ne tourneras plus en rond. Wink

Et non, il n'y a plus d'objets obligatoire. La seule chose à faire est de traverser la ville, survivre et tuer tout ce qui se dresse sur ton chemin.
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#52
(14/01/2009, 00:45)Outremer a écrit : si j'étais en train de m'échapper d'une ville ravagée par une horde de zombies et que je tombe par hasard sur le cadavre ensanglanté de Lucy Liu, je ne crois pas que la pensée qui me traverserait l'esprit alors que je lui prends son portefeuille serait "Qu'est-ce qu'elle est sexy, quand même !".

Moi si !^^
Répondre
#53
C'est sur que si la tête est pas trop amochée... Big Grin
Répondre
#54
Je suis entouré par des nécrophiles !
Répondre
#55
Les gars, si vous pouviez éviter de faire du HS ou du flood dans mon topic, ce serait bien. Pas que vous le preniez mal, hein, comprenez bien, sauf que ce n'est pas le sujet du topic.Wink
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#56
Sombrecœur vient de me faire remarquer que je n'ai pas émis de commentaires sur OS2. Je pensais les avoir toutes feedbackées — en tout cas, je les ai toutes lues — mais ce n'est pas le cas, j'ai apparemment oublié celle-ci. Je sais d'ailleurs pourquoi. J'avais lu la première des trois "parties" lors de sa parution, mais j'avais attendu les deux autres pour émettre un avis global.

En fait, les trois aventures (car il y en a réellement trois dans le même tome) sont assez similaires. Nous commençons dans chaque cas en un point donné de la ville, sans soupçonner la gravité des événements, et nous sommes graduellement envahis de zombies. Les trois aventures ont aussi la même fin, où nous fuyons la ville avec quelques survivants. Dans les trois cas, d'ailleurs, les survivants incluent les héros des deux autres aventures, chacun rencontré ou sauvé de la façon dont il est lui-même rencontré au sauvé si l'on joue son rôle. C'est un clin d'œil original.

L'aventure (enfin, les trois) traite les événements de OS1 comme réels. J'ai d'ailleurs remarqué que la fin de OS1 a été changée pour supprimer le "rêve" dont on se réveille au §400. Une bonne chose de faite.

OS2 ne semble pas contenir de codes à trouver pour progresser, comme dans le tome précédent. On y trouve cependant les armes variées, aux règles un peu compliquées, qui sont la spécificité de la série. Parlant des règles, je dois avouer que je ne les porte pas dans mon cœur. Même simplifiées par rapport à OS1, elle restent assez lourdes. Il faut lancer beaucoup de dés pour régler un assaut (dés de l'ennemi, dés du héros, dés pour toucher, dés pour munitions dépensées). Par ailleurs, il s'agit fondamentalement du système DF, avec son déséquilibre intrinsèque. Dans OS1, on pouvait répartir nos points pour pallier cet inconvénient. Dans OS2, nos points sont aléatoires. En somme, je n'ai joué honnêtement qu'une seule fois. Ensuite, je n'ai fait que lire.

L'aventure (ou les aventures) en elle-même est plutôt simpliste. On doit survivre à une horde de zombies. On se bat donc contre des zombies. À répétition. L'effet est celui d'un jeu vidéo, mais ça passe assez mal en livre écrit. Enfin, c'est mon avis et je le partage — je n'aime pas beaucoup les films de zombies à la base. Braaaaains.

Ma préférée des trois "missions" est celle où l'on passe une partie de l'aventure dans le centre d'achats de Day of the Dead (c'est bien dans ce film-là que les personnages se réfugient dans un centre d'achats contre les zombies?) avec la petite Eva. Je crois que c'est l'aventure du policier, mais je peux confondre avec celle du militaire (une fois l'aventure lancée, l'identité du type qu'on incarne a tendance à s'estomper, sauf dans le cas de la femme). L'aventure de la fleuriste est la plus différente des trois à mon avis, mais je préfère tout de même celle où l'on protège la fillette.

Il y a un peu trop de mélodrame et d'émotions forcées à mon goût, et le texte contient un nombre assez important de maladresses d'expression qui rendent les paragraphes difficiles à lire, surtout qu'ils sont longs. Quelques clins d'œil entre aventures sont toutefois amusants à relever (on peut se retrouver à tuer l'un de nos compagnons dans une aventure, qui avait sur lui une photo de sa petite fille — qui ressemble étrangement à celle de l'autre aventure).

Enfin, globalement, ceux qui aiment les zombies aimeront OS2. Ce n'est pas vraiment mon cas, mais cela n'empêche pas les joueurs de Resident Evil d'y trouver leur compte.
Répondre
#57
Citation :Sombrecœur vient de me faire remarquer que je n'ai pas émis de commentaires sur OS2. Je pensais les avoir toutes feedbackées — en tout cas, je les ai toutes lues — mais ce n'est pas le cas, j'ai apparemment oublié celle-ci. Je sais d'ailleurs pourquoi. J'avais lu la première des trois "parties" lors de sa parution, mais j'avais attendu les deux autres pour émettre un avis global.

En tout cas, merci pour ce retour, Oiseau, cela faisait un moment que j'en attendais un Big Grin
Sinon, pas de soucis pour l'oublie, ne t'inquiète pas


Citation :En fait, les trois aventures (car il y en a réellement trois dans le même tome) sont assez similaires. Nous commençons dans chaque cas en un point donné de la ville, sans soupçonner la gravité des événements, et nous sommes graduellement envahis de zombies. Les trois aventures ont aussi la même fin, où nous fuyons la ville avec quelques survivants. Dans les trois cas, d'ailleurs, les survivants incluent les héros des deux autres aventures, chacun rencontré ou sauvé de la façon dont il est lui-même rencontré au sauvé si l'on joue son rôle. C'est un clin d'œil original.

Je n'ai rien d'autre à rajouter, tu as parfaitement su résumer la chose. Ah, oui, j'ai quand même quelque chose à expliquer. En fait, mon but était de vous faire vivre trois aventures qui se passaient à chaque fois pendant un autre moment.
L'aventure du flic se situe avant l'épidémie. L'aventure de la fille se déroule juste avant la contamination (même au tout début) Pour terminer, l'aventure du militaire se passe bien après l'apparition des zombies. J'espère qu'en lisant mon AVH, tu as eu cette impression.


Citation :L'aventure (enfin, les trois) traite les événements de OS1 comme réels. J'ai d'ailleurs remarqué que la fin de OS1 a été changée pour supprimer le "rêve" dont on se réveille au §400. Une bonne chose de faite.

Oui, j'ai supprimé cette fin dont, apparemment, personne n'aimait. Donc tout ce qui s'est passé dans OS 1 est bien réel.

Citation :OS2 ne semble pas contenir de codes à trouver pour progresser, comme dans le tome précédent. On y trouve cependant les armes variées, aux règles un peu compliquées, qui sont la spécificité de la série. Parlant des règles, je dois avouer que je ne les porte pas dans mon cœur. Même simplifiées par rapport à OS1, elle restent assez lourdes. Il faut lancer beaucoup de dés pour régler un assaut (dés de l'ennemi, dés du héros, dés pour toucher, dés pour munitions dépensées). Par ailleurs, il s'agit fondamentalement du système DF, avec son déséquilibre intrinsèque. Dans OS1, on pouvait répartir nos points pour pallier cet inconvénient. Dans OS2, nos points sont aléatoires. En somme, je n'ai joué honnêtement qu'une seule fois. Ensuite, je n'ai fait que lire.

Étrange, j'été presque sûr que les règles allaient être plus fuides que les toutes premières règles que j'avais écrites. Pourtant, elles ne semblent pas si complexes. On lance les dés pour l'adversaire et pour soi-même et celui qui gagne, blesse son adversaire selon son arme ou sa force. C'est tout. Après, c'est clair qu'on doit diminuer à chaque fois les munitions qu'on utilise, mais comment faire autrement avec des armes à feu?

Pour les tirs à distance c'est tout aussi simple, il suffit juste de tester la précision de l'arme et de déduire les balles. Certes, on modifie sans cesse la feuille d'aventure, mais ce n'est pas si compliqué que ça, si?
Pour info: Pour Marines Coloniaux, j'ai encore simplifié les règles des combats aux armes à feu.


Citation :L'aventure (ou les aventures) en elle-même est plutôt simpliste. On doit survivre à une horde de zombies. On se bat donc contre des zombies. À répétition. L'effet est celui d'un jeu vidéo, mais ça passe assez mal en livre écrit. Enfin, c'est mon avis et je le partage — je n'aime pas beaucoup les films de zombies à la base. Braaaaains.

Ah ça, c'est clair que si tu n'aimes pas les films et les histoires de zombies, tu risques de ne pas adhérer à mon AVH, et sache qu'il n'y a aucun problème! C'est tout à fait normal. Moi, je ne prendrai aucun plaisir de lire une AHV traitant de politique ou de philosophie, lol. Toutefois, il me semble que, sur ce forum, il y a pas mal de membres qui aiment bien les histoires de zombies.

Par contre, là où je te rejoins entièrement et que je sais que c'est un point faible, c'est au niveau de la répétition. C'est vrai qu'à part des zombies, des zombies chiens et des zombies animaux provenant du zoo, je n'ai pas grand choix. Je me voyais mal vous proposer des chats zombies ou des cochons d'inde zombies! Malgré tout, j'ai quand même mis des rats, des corbeaux, ainsi que des personnes humaines.


Citation :Ma préférée des trois "missions" est celle où l'on passe une partie de l'aventure dans le centre d'achats de Day of the Dead (c'est bien dans ce film-là que les personnages se réfugient dans un centre d'achats contre les zombies?) avec la petite Eva. Je crois que c'est l'aventure du policier, mais je peux confondre avec celle du militaire (une fois l'aventure lancée, l'identité du type qu'on incarne a tendance à s'estomper, sauf dans le cas de la femme). L'aventure de la fleuriste est la plus différente des trois à mon avis, mais je préfère tout de même celle où l'on protège la fillette.

Pour info, c'est dans Dawn of the dead (ou zombie) et dans l'armée des morts que l'histoire se passe dans un centre commercial. J'ai mis ce passage en guise d'hommage et je suis vraiment ravi que ça t'ait plu. C'est l'aventure du militaire et j'ai vraiment voulu mette en avant sa psychologie en mettant cette histoire avec la fillette. J'ai trouvé que ça donnait une autre dimension à ce personnage.

C'est la première fois que j'écris une AVH en mettant en scène une héroïne, donc je ne sais pas trop ce que cela a donné. Est-ce que je ne l'ai pas fait trop peureuse? Trop nunuche? Trop courageuse? J'aimerais bien savoir Big Grin


Citation :Il y a un peu trop de mélodrame et d'émotions forcées à mon goût, et le texte contient un nombre assez important de maladresses d'expression qui rendent les paragraphes difficiles à lire, surtout qu'ils sont longs. Quelques clins d'œil entre aventures sont toutefois amusants à relever (on peut se retrouver à tuer l'un de nos compagnons dans une aventure, qui avait sur lui une photo de sa petite fille — qui ressemble étrangement à celle de l'autre aventure).

Trop de mélodrame et d'émotions forcés? Alors là, je trouve ça bizarre. Pourtant, c'est un peu normal d'avoir ce genre de sentiments dans une situation pareille, non?lol. Il fallait bien que je parle des sentiments des différents protagonistes, histoire qu'ils ne soient pas que de simples coquilles vides. Pour les maladressses, je tâcherai de faire attention, même si des fois je me demande si vous ne les comprenez pas car ce sont des expressions venant d'un autre pays, lol. Mais je ferai tès attention, ça, c'est sûr!

Par contre, je sais que ma question va paraître bête car c'est moi qui ai écrit cette AVH, mais je ne me souviens plus à quel moment il y a ce clin d'oeil que j'ai mis en gras dans ta citation. Tu pourrai me le rappeler, s'il te plaît?

Pour terminer, est-ce que tu es passé par ce passage qui est directement un clin d'oeil à OS 1? SPOIL
c'est lorsque tu rencontres les survivants d'OS 1 dans l'aventure de la fille FIN SPOIL tu trouves que c'est une bonne idée d'avoir mis ça?

Citation :Enfin, globalement, ceux qui aiment les zombies aimeront OS2. Ce n'est pas vraiment mon cas, mais cela n'empêche pas les joueurs de Resident Evil d'y trouver leur compte.

Ben en tout cas, je l'espère, c'est pour ça que j'ai hâte de recevoir un feedback de la part d'une personne qui aime bien les histoires de zombies, je pense à Aragorn Wink

En tout cas, encore merci pour la critique, c'est gentil de ta part Tongue
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#58
Je ne me souviens plus du § exact, tu peux bien croire. Il était question d'un certain Terry qu'on tentait de sauver en tirant sur un zombie, sauf qu'on lui logeait une balle dans la tête, et qu'ensuite on fondait en larmes (ou similaire) en découvrant dans son porte-monnaie une photo d'une "petite fille de cinq ans rousse à taches de rousseur", qui est presque exactement la description donnée d'Eva dans l'aventure parallèle du policier (ou le contraire).

Je n'ai pas trouvé le passage où apparaissent les personnages d'OS1.

Pour l'héroïne, je ne pense pas qu'elle soit trop peureuse ou rien de cela, mais sa "fin de quête" est un exemple du mélodrame dont je parlais. Fallait-il qu'elle tombe sur ce zombie-là ? ^_^

Enfin, désolé, mais je n'accroche pas beaucoup aux règles. Tu les as peut-être simplifiées par rapport à celles d'OS1, mais je trouve encore les combats longs à livrer. Malheureusement, c'est peut-être inévitable avec le système DF et l'emploi d'armes à feu. Tu aurais peut-être dû imaginer un système à toi.
Répondre
#59
Pour les règles, tu as lu dans mes pensées car pour Marines Coloniaux, j'ai inventé mes propres règles. Fini les règles à la DF, maintenant, les combats se dérouleront au tour par tour. Mais je ne te cache pas qu'il y aura quand même les lancers de dés pour le munitions.

Ah oui, Terry, je l'avais presque oublié celui-là. C'est juste, tu as l'oeil, Oiseau.

Oui, je sais. La fin de l'aventure de la fille est assez caricatural, mais je n'ai pas pu m'empêcher! Le plus important, c'est qu'on ressente bien ses sentiments à ce moment-là.

Ah, dommage si tu n'as pas rencontré les survivants d'OS 1. SPOIL
quand tu sors de l'appartement du copain de leyla, tu as le choix entre emprunter les escaliers intérieurs et les escaliers extérieurs. Et bien pour rencontrer les survivants d'OS 1, il faut sortir de l'appartement en passant par les escaliers extérieurs FIN SPOILER si jamais tu as quelques minutes devant toi, essaye de trouver ce passage!
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#60
Je viens de le finir (avec la fille).

Donc allons y pour un feedback un peu partiel, vu que je n'ai pas essayé de jouer avec les deux autres persos.

Globalement, il y a du bon, voir du très bon : Présentation, règles (j'ai fait tout les combats en lançant les dés et le système de jeu m'a semblé très fluide. Mais c'est vrai que je ne me suis battu qu'au corps à corps), l'ambiance "jeu vidéo" toujours bien rendu, même si les zombies ne semblent pas représenter un grand danger...
Bref, on se sens comme dans RE2. Alors ok, c'est un choix, mais personnellement je préfère quand il y a moins de monstre et quand il sont plus effrayants et plus dangereux (comme dans RE1 quoi).

Il y a du ... passable, comme le scénario global (le coup de vouloir rentrer a tout prix chez soi c'est peu crédible quand même... accessoirement le téléphone existe pas dans ce monde ? Que les lignes soient coupées, les antennes relais inactives etc, je veux bien, mais il faut le préciser. Dans la vraie vie, je pense que le premier réflexe que n'importe qui aurai, ce serait de se précipiter sur son portable ou à la cabine téléphonique la plus proche, ce qui ne semble jamais venir à l'idée de l'héroïne).

Et il y a du franchement pénible. Et la je suis obligé de répéter ce qui à déjà été dit. Le style, et surtout les dialogues sont tout simplement bloquants.
Sérieusement, je n'ai pas vu un seul dialogue qui ne m'est pas choqué. C'est juste... Impossible de dire ou d'entendre ça vu les personnages, les circonstances etc.
Je vais pas tout citer, mais il y a des perles... "Malheureusement je dois te répondre pas la négative" Tu entend beaucoup de militaires parler aux jeunes filles comme ça !?
Impossible de ne pas citer aussi le "Viens avec moi si tu ne veux pas mourir" Désolé mais c'est tellement connu et connoté que cette phrase est maintenant "réservée" aux films et a (l'excellente) série terminator. Impossible de l'utiliser ailleurs. Exactement comme certaines phrases cultes de Star War et autres.

Enfin moi aussi j'ai beaucoup de mal avec la description de ce que le personnage pense ou ressent. Je comprend ton point de vue, un personnage qui ne ressent rien ne serait pas crédible. Mais c'est au joueur, au lecteur de penser et de ressentir, et pas a toi de lui dire exactement ce qu'il ressent.
Je prend un exemple, quand on se retrouve enfermée avec une autre fille qui vient de se faire violer.
Tout ce que tu devrait écrire c'est dans quel état elle se trouve (le sang au niveau des levres, les bleus, les traces de coup, comment elle réagit aussi, elle doit être terrifiée, recroquevillée sur elle même dans un coin de la pièce, sursauter au moindre bruit etc). Mais surtout pas ecrire un truc aussi bateau que "vous pensez qu'elle a du etre battu..." (Sans blagues...) Accessoirement jamais une fille violée ne le crirait quelques minutes après à une inconnue. Sérieusement, si tu décrit bien ses réactions, n'importe quel lecteur pas trop idiot comprendra ce qui vient de lui arriver (et commencera aussi éventuellement à avoir peur etc). Laisse le lecteur se faire sa propre opinion. Il vaut mieux ne rien écrire plutôt que d'écrire des trucs évidents ou des trucs qui risquent de tomber complètement à coté (exemple imaginaire "vous avez pitié pour elle" alors que si ça se trouve le lecteur à juste peut et réfléchit surtout à comment sauver sa peau)

C'est vraiment ce genre d'erreur qui fait qu'on arrive pas à s'identifier au personnage, et qui fait qu'on lit le livre "de loin", sans pouvoir vraiment plonger dedans.

Dommage car au final, je pense qu'il ne manque pas grand chose à OS2 pour rivaliser avec les meilleures autre œuvres. On sent que de gros efforts ont étés fait sur pas mal de point, et j'ai vraiment préférè OS2 à OS1. Si tu arrive à corriger un peu le style ("Vous êtes tolérés à pouvoir"-> Ouille ) et la vraisemblance globale des événements et des dialogues, je pense qu'OS3 pourra vraiment, vraiment me plaire Smile
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)