Opération Survie ~ L'Ile Maudite
#1
Une nouvelle aventure est disponible sur le site Xhoromag. Celle-ci est dans le style survival-horror (Resident Evil, Silent Hill, etc) et s'intitule Opération Survie ~ L'Ile Maudite. Son auteur est Sombrecœur et l'aventure fait 400 § -- et plus de 200 pages.

Opération Survie ~ L'Ile Maudite
http://homepage.mac.com/siyanlis/Xhoromag/Av30.htm
121e AVH sur le site Xho / 13e AVH de l'année 2007
Répondre
#2
Whaou.... j'ai à peine survolé le début, mais j'ai déjà très envi de le lire...
J'ai l'impression qu'on va rapidement se retrouver sur l'ile de Far Cry non ? Clown
Mince, j'ai dit que je lisai la foret d'elendil d'abord... celui la ce sera pour après.
Répondre
#3
Et bien disons que c'est un mélange de Resident Evil, de Far Cry, de Predator et de Dino Crisis 2. Et je pense que je vais en faire une saga, mais ça, c'est encore à voir.

Alana> En tout cas, j'ai hâte d'avoir ton avis. Si ça te donne envie de lire, c'est déjà un bon début.Wink

Encore merci à Oiseau pour le petit résumé que je trouve pas mal.
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#4
Après lecture de ton AVH, Jin, je te donne ci-dessous mon feedback. ATTENTION : je l’ai testée avec la version 1 jusqu’à l’entrée dans la maison puis avec la version 1.1 lorsque j’ai réalisé que je n’avais pas le plan => il se peut que certaines de mes remarques concernant la première partie du récit soient caduques.

1). LA FORME :
Pour moi l’opération survie commence dès la lecture des règles du jeu : les nombreuses fautes en tout genre sont à mes yeux bien plus agressives que toutes les créatures rencontrées pendant l’aventure. C’est dommage parce que j’ai l’impression que la plupart d’entre elles sont provoquées par une rédaction rapide et sans relecture. Ça me gêne plus lors de la lecture des règles que par la suite : comme tu proposes un système de jeu relativement complexe, il est important que tu le transmettes au lecteur de la façon la plus claire possible sous peine de le perdre, ce qui passe par une absence de fautes. Ce serait bien que tu corriges au moins les règles de ce point de vue.
Concernant ton style, je retrouve le phrasé direct et un peu rude que j’avais déjà perçu dans « Mercenaire », ce que j’apprécie : je crois que ça se prête bien au récit que tu relates.
Toujours à propos de la forme, j’aime beaucoup le fait que tu intitules certains paragraphes conformément au lieu visité, ça contribue à immerger le joueur dans l’ambiance.
Je termine par un très léger bémol : dans la dernière partie, chaque nouveau lieu visité est décrit comme « l’Enfer », puis comme « pire que l’Enfer », etc. ça va crescendo jusqu’au bout, tu pourrais peut-être réserver ce terme juste pour le finish ?

2). LE FOND :
J’aime bien cette AVH pour son ambiance angoissante qui est présente jusque dans les affrontements (certains sont d’ailleurs géniaux, j’adore le combat aquatique vers le début pendant lequel j’ai tendance à retenir mon souffle).

(spoilers)
J’aime beaucoup :
- le monstre masqué, chacune de ses apparitions fait mouche en termes de frissons
- la variété des ennemis, étonnante compte tenu du thème (je pensais que je n’allais rencontrer que des humanoïdes, je me trompais !)
- les énigmes
- les descriptions fleuretant avec le gore sans toutefois en abuser (j’adore par exemple le §364, juste avant l’entrée dans la maison, on s’y croirait !)
- les deux ultimes combats, que je trouve efficacement scénarisés
- la description des personnages, qui ont chacun leur personnalité et sont très travaillés…
J’aime moins :
- …certains personnages, un peu trop stéréotypés (il y a le bon chef de famille, l’amoureuse débordante de sensibilité, le héros qui se sacrifie pour qu’on puisse continuer)
- les personnages secondaires sont trop présents et enlèvent un peu de l’angoisse qu’on pourrait ressentir si on était seul : j’aurais aimé légèrement plus de moments solitaires (ça aurait été possible tout en maintenant la profondeur des persos, par exemple en diminuant la taille de l’équipe)

Concernant la trahison de Jin (le personnage), je me suis demandé en la découvrant pourquoi le gouvernement enverrait une équipe pour faire le ménage sur l’île tout en incluant deux types pour faire le ménage dans sa propre équipe. M’enfin en parcourant l’ultime paragraphe, cette bizarrerie s’atténue comme elle est venue donc ton récit tient tout à fait la route !


3). LE JEU :
Moi qui pensais être en train de rédiger une AVH aux règles complexes, je constate qu’il en existe d’autres.

Dans le cas de tes règles, j’aime beaucoup :
- les points à répartir au début
- les compétences (à ce sujet et sauf erreur de ma part, « éclaireur » ne sert à rien si on ne prend pas « tireur d’élite » avec, ai-je bien compris ?)
- la gestion des munitions, indissociable du genre « survival-horror »
- la rubrique « contamination »

Une fois le jeu entamé, il y a des trucs que je trouve au top :
- l’aventure est plutôt longue et on est assez libre de choisir nos destinations
- les affrontements sont suffisamment espacés pour conserver leur intérêt sans lasser le lecteur. J’adore les passages où il y a de l’action sans combat aux dés, je trouve que ça donne du punch au récit (par exemple lors de notre passage par la terrasse).

Toujours dans le jeu, il y a aussi des bricoles et des bugs que j’aime moins :
(spoilers)
- l’arsenal qu’on peut glaner (je veux dire les types d’armes), il y en a vraiment beaucoup et c’est pénible à gérer je trouve
- j’ai l’impression qu’on ne manque jamais de munitions et de soins anticontamination (ce qui ne va pas avec le style « survival »)
- p3 : attention aussi au nombre d’objets, 8 ou 10 ?
- p4 : attention au nombre de PV : 60 et pas 80
- le passage par le §200 en cas de morsure n’est pas indiqué dans tous les § de combat
- je trouve le §95 exagérément difficile avec ses 3 tests d’agilité successifs et PFA si échec, même tarif pour le retour !
- pour trouver le chiffre du marécage, existe-t-il un autre moyen que de dépenser 1 trousse de soin dans la cabane ? Sinon, fin de partie pour celui qui a utilisé sa trousse auparavant.
- sauf erreur de ma part, les chiffres récoltés pour traverser la rivière ne sont pas « 3-5-9 » mais « 3-5-4 », ce qui est embêtant lorsqu’on se rend naïvement au §354. En plus, je ne vois pas en quoi ces chiffres indiquent comment accéder à la deuxième partie de l’île.
- combat contre les singes : à distance uniquement (pas précisé) ?

- la machette a-t-elle une durée de vie limitée (pas précisé lorsqu’on la trouve)?
- pour les armes à feu, peut-on tirer si on a moins de munitions que le score atteignable aux dés ? (je pense que non ?)
- en parcourant les règles affinées (version 1.1), je ne comprends plus le fonctionnement des tirs : est-ce que les jets de dés plus la dextérité ne servent qu’à déterminer le premier tireur (y a-t-il une riposte inévitable de la cible) ?
- §14 : « vous ne pourriez pas passer du point 7 au point 15 » => il n’y a rien de tel sur la carte
- plan de la maison : la salle au-dessus de la 268 correspond-elle à un paragraphe ?
- §6 : je trouve l’énigme sympa mais ça ne me paraît pas logique qu’on ne puisse pas exploser la serrure

- parfois il est demandé de réduire nos munitions en lieu et place d’un affrontement : que faire si on est à sec ? (je pense que c’est impossible d’en arriver là mais on ne sait jamais !)
- dans le centre de recherche, erreur sur la carte=salle n°22 alors que le §22 n’a rien à voir
- §142 : lorsqu’on rencontre Carlos, il se peut qu’on ait déjà eu affaire à Dravis.


Globalement et malgré les quelques bugs rencontrés, j’ai aimé jouer cette AVH et me suis même surpris à stresser pendant certains combats.

4). CONCLUSION :
Le texte est bourré d’erreurs de langage. Pour cette raison, je trouve cette AVH moyenne. Si ce défaut était corrigé, ce qui pourrait être atteint avec une relecture, je trouverais cet ouvrage pas mal ! En effet l’ambiance est prenante, l’histoire sympathique et le jeu intéressant. Bref, j’attends avec curiosité et intérêt une prochaine histoire de Jin !

5). COMPLÉMENT : LES FAUTES QUE J’AI RELEVÉES (dans les règles de la version 1)
p2 : « Pendant toutes ces années »
« les détails de l’aventure (pour ceux qui vivent »
p5 : « moins ou égal que votre total actuel. » (x2)
« et avez ainsi développé des aptitudes hors du commun » ou « et avez ainsi réalisé des prouesses hors du commun »
« Vos points de vie reflètent »
« total de départ de 60 points de vie qui ne pourra »
« (lors des combats au corps à corps). »
« vous indiquera quel est le taux »
p6 : « chaque combat (…) se déroulera »
« le nombre d’assaut(s) à distance au(x)quel(s) vous avez droit »
« Si cela vous arrive (…) et vous devez vous battre (…) . »
p7 : « par vos armures si vous en possédez). » ou « par votre armure si vous en possédez une). »
« créature non armée qui a eu »
« (arme blanche ou arme à feu). »
« passez à l’étape 6. »
« vous devrez vous battre avec la seule force de vos poings. »
« l’adversaire perdra autant de points »
« les munitions utilisées »
« un résultat supérieur entrainera la destruction »
« votre arme sera intacte. »
« les cas les plus extrêmes »
« la crosse de votre arme à feu. »
p8 : « vous blesseront soit avec leurs griffes »
« N’oubliez pas de tenir compte de »
p9 : « et que vous devez à nouveau lancer »
« cette arme sera à utiliser en dernier recours. »
« quand même limité au niveau des dégâts. »
« un alliage spécial. »
p10 : « Machine-outil »
« contre les ennemis de base »
p11 : « cette arme a une autre particularité. »
« vous pouvez utiliser cette capacité une seule fois par combat »
« Arme principale. »
« l’ont améliorée en la dotant d’une »
p12 : « alors que vous vous trouvez dans l’obscurité »
« sur une large surface. »
« Arme secondaire. »
p13 : « selon un dispositif complexe. »
« il n’en existe aucune »
p14 : « les dégâts que vous inflige une créature. »
« un flacon lors de son départ pour l’île. »
p15 : « mais est heureusement assez courante »
« (dans ce cas là, ne tenez pas compte »
« corps à corps). »
« même si celui-ci aura eu »
« cette aventure avec un paquetage réduit. »
« Vous possédez pour toute arme »
« Vous n’êtes vêtu, pour le moment, que »
« celui-ci ne comptera toujours que pour »
« s’est faite ressentir »
« toute bonne chose a une fin. »
« l’assistance de ses hommes. »
p16 : « ne vous attire pas spécialement, »
« a su susciter »
« font partie des choses que vous appréciez le plus. »
« le site de recherche »
« étonné qu’il s’agisse »
« vous surnomment de cette manière »
« pour vous trouver un surnom »
« fuser »
p17 : « en train de rire »
« comme ils les racontent. »
« vous avez affaire à »
« sont en train de »
« vous interdisent »
p18 : « plus prononcée »
« en train de lutter » (x2)
« investit l’intérieur »
« prends un parachute »
« vous vous surprenez à prier et penser »
p19 : « en train de crier. »
« qui s’est installée »
« en train de couler. »
Répondre
#5
Yop,

Je viens de finir une premiere tentative (je n'ai pas réussit à atteindre la deuxieme partie de l'ile).
Je ferai surement une critique plus complete quand j'aurai terminé, mais j'ai déjà quelques remarques...
Sur la forme (je parle pas des illustrations ou de la mise en page hein.. mais du style, de l'orthographe etc), Tu as beaucoup de chance qure je sois vraiment mauvais, du coup je ne suis absolument pas géné par les fautes que je vois à peine. Par contre, c'est le langage lui meme, les tournures qui me choquent. Je suis sur que je peux trouver dans chaques paragraphes ou presques des tournures de phrases qui... comment dire... bein c'est pas francais quoi ! Smile
Meme à l'oral ca ne passerai pas, evidement à l'ecrit c'est pire. Tu dirai vraiment à quelqu'un en face de toi :
"depuis ou tu es..." (Depuis ou vous etes dans le livre). Normalement on dirait "de l'endroit ou tu te trouve", ou "de l'endroit ou tu es" etc, mais "depuis ou vous etes" vraiment non Smile

Cela dit, ces nombreuses tournures bizaroides ne m'ont pas genées plus que ca, donc j'ai continué à lire, surtout que comme dans la foret d'elendil, les regles étaient très prometeuses... Une fois le perso fait (10 en habilité, et 8 ou 9 partout ailleur) on se lance. Le ton, les situations, les réactions des personages (curieuses parfois), tout est assez caricatural mais renforce l'impression d'etre en pleine partie de jeu vidéo. Je crois que c'est ce qui me plait vraiment dans ce livre. L'impression très forte que l'on a d'etre devant son PC et de faire une partie de "Far Resident Cry 2".
Les objets sont la ou on les attend (ou presque), les personages nous suivent mais ne font pas grand choses, l'histoire les fait disparaitre ou apparaitre sans que l'on puisse rien y faire... Bref, tout comme un jeu vidéo quoi Smile

Dans cette premiere partie j'ai finit par tourner en rond dans le marai. A ce sujet, je crois qu'il y a une grosse erreur au paragraphe 66. Tu propose de traverser une rivierre (tout en le deconseillant, et on sens bien que c'est la mort qui nous attend si on essaye de le faire, mais comme j'avais déjà fait le tour du marais dans tous les sens...) Seulement tu renvoi dans ce cas au paragraphe 244, qui visiblement n'a rien à voir...
Bref, je vais recomencer, car en lisant la critique juste au dessu, j'ai compris que j'était mal partit. Je ne sais pas ou il fallait trouver un kit de soin, mais quand je suis arrivé dans la cabane, je n'en avait encore jamais trouvé... Du coup, je ne l'ai pas sauvé, et j'ai ensuite tourné en rond. (Alors que j'avais trouvé avant sans trop de problèmes les deux autres numéros... meme si je trouve un peu rude le fait que le numéro de la plaine soit conditioné par un jet de chance... Un mauvais jet peut intervenir n'importe quand, ce n'est pas très cool quand meme...)

En conclusion provisoire, j'aime ce livre et si je devais le noter pour le moment, il aurait une note superieur à la moyenne, cela malgrès un style vraiment limite (qui a mon sens ne passerai donc meme pas dans une conversation à l'orale !), l'ambiance "jeu video" totalement assumé (et parfois aussi bien décalé, voir le paragraphe 26 par exemple, mort de rire !) m'a plus et je vais vraiment retenter dés que j'aurai un moment.
Le titre du coup devrait etre revu car personellement je ne trouve pas du tout l'ambiance ni "angoissante", ni "survival". On à l'impression de connaitre toute l'histoire avant meme de commencer à lire (un labo secret, un virus qui se transmet et qui transforme les creatures vivantes en zombis assoifés de sang...) d'ailleur le héro aussi semble avoir aussi deviné tout ca quelques minutes seulement après s'etre écrasé... trop fort Smile

Petit bémol en ce qui concerne les choix possibles... J'aime bien quand j'ai le choix entre plusieurs possibilités (ouvrir une porte, faire le tour etc). Par contre, quand le choix est "aller au nord, aller au sud, aller à l'ouest" etc, la ca me plait plus beaucoup... La aussi ca fait surement jeu vidéo, mais soyons serieux, le personage à forcement un but, une direction dans laquelle il veut se rendre (le labo, la fumée etc...) alors pourquoi proposer au lecteur d'aller dans le sens contraire ? (surtout qu'on ne sais pas forcement ou se trouve ce que l'on cherche à atteindre). Bref, aller a droite ou a gauche, ce sont des choix plus pénibles que sympatiques à mon avis, donc j'espere que dans la deuxieme partie de l'ile ce sera moins labyrintique et que les choix se feront sur autre chose que la direction à prendre.

Bravo pour les regles et bravo pour l'ambiance "fun" (en esperant que c'est ce que tu voulais !)
Répondre
#6
Merci à vos deux d'avoir fait une critique aussi intéressante qu'importante, c'est exactement ce que je désirais pour améliorer mon AVH.

Je savais qu'il y avait plusieurs choses que je devais améliorer, mais je ne savais pas quoi exactement. Grâce à vous, je sais qu'il faut que je remette à jour les règles, que je mette moins de soins et moins de munitions (j'avoue que j'ai placé vraiment les munitions et autre au hasard, sans réfléchir), que je revois la tournure des phrases de mes paragraphes et que je corrige les quelques envois de paragraphe.

Petite précision: le numéro 4 de la plaine n'est pas celui qu'on utilise pour accéder à la seconde partie de l'île. En fait, chaque fois que vous découvrez un numéro clé pour aller de l'autre côté de l'île, il y a toujours un indice qui vous fait comprendre pourquoi vous obtenez ce numéro à ce moment-là. Une fois vous découvrez de la fumée de l'autre côté de l'île, une fois on vous dit qu'on a vu vos frères d'armes se parachuter de l'autre côté de l'île, etc.

C'est bizarre, car en écrivant, j'étais sûr que je n'avais pas mis assez d'armes et tout juste à peine de munition... mais maintenant que vous m'avez fait la remarque, je vais modifier tout ça le plus rapidement... mais mes week-end sont plutôt courts, je ne vous le cache pas!

En tout cas, ce qui me fait le plus plaisir, c'est qu'en écrivant cette AVH, je voulais mettre bien en avant l'ambiance, le style jeux vidéo et la profondeur des personnages, ainsi que les différents combats et rebondissements, et heureusement, c'est exactement ça que vous avez aimé. Donc, on va dire que mes objectis ont été atteints. Il faut dire que je me suis donné énormément de peine à ce niveau là. Même moi, j'ai trouvé super les derniers combats que je voulais faire épique, et je crois que j'ai réussi, comme j'ai réussi à créer des ennemis plutôt charismatiques. Pour ce qui est des personnages, c'est vrai qu'il y en a pas mal, j'aurai dû en faire mourir plus, mais ce n'est pas facile, parce que j'avais en tête tellement de styles de persos que je voulais tous les mettre, et des fois, ce n'est pas facile d'éviter les stéréotype. Je dois avouer que j'ai un faible pour C.J., Santiago et Martinez.

Bien, merci encore et je vous promets que je ferai toutes les modifications nécessaires, en plus, ce qui est cool, c'est que j'ai encore pas mal de temps devant moi pour le faire. N'hésitez pas à lire et à faire des feed-back, ça me fait très plaisir.

À bientôt!
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#7
Voilà, juste pour dire que j'ai modifié la plupart des erreurs relevée par Thierry Dicule.

SPOIL


Juste, concernant pour la trousse de survie qui permet de sauver le membre de notre équipage, c'est vrai qu'on peut le rencontrer avant de découvrir cette trousse de soin, mais dans la vie, tout n'est pas toujours facile! Il faut se mettre dans la peau du personnages, il ne sait pas trop où aller, il est complètement perdu, ça arrive de se tromper de chemin et de ne pas découvrir les bonnes choses au bon moment. Rien ne vous empêche de recommencer. Voilà, c'est tout ce que j'ai à préciser, pour le moment, en attendant vos nouveaux commentaires!

FIN SPOIL

À bientôt.
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#8
Je fais un petit up pour savoir si qqun d'autres à lu mon AVH et veut en faire une critique. Je suis un peu coupé du monde en ce moment, alors je profite d'être pour une fois sur le net pour poser la question.
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#9
Avec Le Seigneur des Agneaux, cette AVH partage le triste honneur de faire partie de celles de la cuvée 2007 que je n'arrive pas à finir. Je les commence, je me balade un peu, et puis au bout de quelques paragraphes, sans savoir pourquoi, je lâche l'affaire.

Autant je ne comprends pas ma répulsion pour celle d'Orion, ici, je distingue deux-trois raisons possibles :

- il y a pas mal de tournures ou de termes employés à mauvais escient (comme « audimat » au lieu d'« audience » dans l'intro). Ça hache fortement ma lecture, et ça m'empêche de vraiment m'immerger.
- d'un autre côté, je crois que même sous la plume d'un académicien, j'aurais du mal avec cette AVH pour son côté ultra-militaire au premier degré. J'imagine qu'il y a là-dedans du vécu (Wink), mais ça ne correspond absolument pas avec ma vision de la chose militaire.
- peut-être aussi l'ambiance trop vidéoludique... mais d'un autre côté, j'ai apprécié les deux tomes d'Aragorn.

Sinon, j'aurais une question quant à la résolution finale de l'aventure (oui, j'ai lu le §400, que voulez-vous, j'ai vraiment mauvais fond) : outre le fait que ce soit un cliché usé jusqu'à la moëlle que je n'apprécie guère, ça pose un problème de cohérence, puisque tous les PFA de l'aventure n'en tiennent absolument pas compte, alors qu'ils le devraient. D'un côté, c'est compréhensible, sans quoi ça aurait un peu trop dévoilé la surprise finale, mais d'un point de vue interne à l'aventure, c'est difficilement justifiable. Si le héros meurt dans son rêve, il meurt vraiment ?
Répondre
#10
Merci pour la critique. Évidemment, ça sent le vécu Wink Néanmoins, j'avais déjà écrit une bonne partie alors que je n'avais même pas encore commencé mon école de recrues. Tu as raison, j'ai fait exprès de faire une ambiance vidéoludique, et ça me rassure et me fait plaisir que tu es ressenti ça.

Pour ce qui est du paragraphe 400, j'ai longuement hésité à la mettre ou non, et même encore maintenant, je me demande si j'ai bien fait. Mon but était que le lecteur soit complètement surpris de cette fin et qu'il se dise:
wouah, tout ça n'était qu'un rêve?.

Par contre, j'avoue que en faisant ça, je ne pensais pas que ce serit un cliché, car je n'avais jamais vu ça ailleurs.

En tout ça, ça m'embête que tu n'arrives pas à crocher. Enfin, qui sait? Peut-être que j'écrirai une AVH qui te plairaîtWink
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#11
Meneldur a écrit :Avec Le Seigneur des Agneaux, cette AVH partage le triste honneur de faire partie de celles de la cuvée 2007 que je n'arrive pas à finir. Je les commence, je me balade un peu, et puis au bout de quelques paragraphes, sans savoir pourquoi, je lâche l'affaire.

Autant je ne comprends pas ma répulsion pour celle d'Orion (...)

J'espère que tu trouveras ces raisons Meneldur, ne serait-ce que pour me donner une idée du pourquoi de cette répulsion. Je pense que ça m'aidera à avancer dans l'écriture d'AVH. Wink

Pour rester dans le sujet, ton AVH Jin m'a plu en me faisant replonger dans l'atmosphère des jeux à la Resident Evil. C'est un genre que j'apprécie et malgré les clichés de ce style fantastico-horreur, tu t'en es bien sorti. Les effets gores ont bien leur place dans cette AVH et c'est un plaisir dans découdre avec ces zombies aux dents acérés ! LOL
La fin reste dans le même style que peut laisser supposer ce genre d'ambiance. Elle me rappelle d'ailleurs la fin d'une AVH d'un amateur anglais traduit par Oiseau "Le Manoir aux Maléfices" : Le rêve du héros pour expliquer tous ces évènements fantastiques est une explication largement donné dans des films ou des séries. Wink
Je l'ai beaucoup plus apprécié que "Mercenaires" que je n'avais que lu alors que j'ai vraiment eu plaisir à jouer "Opération Survie". Continue comme ça ! Big GrinWink
Répondre
#12
Merci beaucoup le feedback, Orion. Je suis content que tu l'ais appréciée. J'ai beaucoup donné pour cette AVH. Sinon, tu peux me dire exactement ce que tu as apprécié (genre ennemi, persos, etc) et les passages que tu as préférés? Ce serait gentil de ta part, comme ça, je saurai quoi mettre dans mes prochaines AVH!
Merci beaucoup de ta collaboration.
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#13
Salut,

J'aimerais également beaucoup écrire une aventure sur l'univers militaire (je pencherais plutôt du coté de la Légion Etrangère).

Puisque tu es en plein dedans, ce serait bien d'utiliser la terminologie étrange des militaires pour bien s'immerger dans l'action : par exemple ils disent toujours "personnel" pour dire "personne" (J'étais sur le cheminement, et là, je vois un personnel à dix heures).

Il y a des AVH d'excellentes qualités sur l'univers de la guerre du vietnam publiées sur le site de Oiseau et fort bien documentées mais je n'y ai pas retrouvé ces termes très spécifiques.

Donc, si tu peux, prends des notes et restitue nous le tout !

JB
Répondre
#14
Ah tiens, un autre détail qui me chipote et que Skarn m'a remis en tête : le fait que, comme dans Mercenaire, les auteurs des photos et dessins employés ne soient pas crédités. (Surtout quand une image au moins est clairement sous licence GFDL...)
Répondre
#15
Meneldur> Beuh... en fait, si tu veux savoir, hormis la (seule) image de Mercenaire que j'ai pris sous un site de dessin officiel, toutes celles d'opération survie sont des images que j'ai trouvées comme ça, des fois sans noms. Je vais continuer comme ça et le jour où quelqu'un me fait une remarque car j'ai utilisé l'une de ses images, j'arrêterai, il n'y a pas de soucis.

Néanmoins, je ne pense pas que ce soit quelque chose qui empêche d'apprécier le contenu, non? Parce que, c'est vrai que tu es la seule personne à qui ça dérange...Mrgreen
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)