YAZ 2019 L'Hérétique tome 4: Une nouvelle guerre (Alexander Abati - permusashi)
#16
Merci pour ce rappel qui m'était sorti de la tête.
Latifah me plaît bien, je la verrais bien sur le trône à mes côtés. Mais sans jamais oser lui tourner le dos...
Anywhere out of the world
Répondre
#17
Bon, ben j'aurais pas été loin depuis ma dernière tentative : après avoir assisté à un feu de forêt dévastateur et m'être pris la tête avec une elfe noire irascible, je suis rentré pour découvrir que les mesures prises avant mon départ n'ont pas suffi. Et j'ai fini massacré par une horde de sans-pagnes vociférant "Ha ça ira, ça ira ! Le roi on le pendra !" Peuple ingrat...

Le passage de l'incendie est bien trouvé et à nouveau, des tournures imagées que j'apprécie comme "le squelette noirci de la forêt". Par contre, quand il est dit que le corps de l'elfe à qui je suis venu en aide servira de repas aux chacals, j'aurais plutôt dit des loups : je ne pense pas trouver des chacals dans une forêt. Quoique, après avoir consulté Tatie Wiki, on en trouve en Europe méditerranéenne et dans les Balkans. Donc, pourquoi pas après tout.
Le paragraphe 45 m'a donné mal à la tête...
Anywhere out of the world
Répondre
#18
(26/08/2019, 15:04)mictrepanier a écrit :
(26/08/2019, 11:21)permusashi a écrit : Merci pour ton feedback mictrepanier, je suis heureux que la série te plais, je vais transmettre à l'auteur.
J'attends ton avis une fois que tu auras fini le 3 aussi Wink

Le 3 est fini. J'ai remarqué les chassés-croisés avec Latifah et Torlam, et la déchéance de l'infame Lord Vigilulfo. Spoiler: Est-ce que Torlam est une des 4 dieux de ce monde ? Ce n'est pas clair.... Quelle est la morale de cette histoire ? Ceux qui restent à l'écart du pouvoir deviennent des martyrs qui finissent dans le bras des Houris (ou des déesses) et les dirigeants sont vouer à mourir à la tâche et leurs efforts sont vains ? Le sort de l'empereur n'est pas clair à la fin du 3e livre- est-que le 4e livre peut être lu à la suite du 3e en rajoutant un paragraphe page 22 ?

Merci pour tes commentaires, non les 3 et 4 sont vraiment deux fins alternatives indépendantes (de plus il y a aussi un écart temporel de un an). Comme tu l'a bien dit certains personnages se retrouvent dans les deux livres et on découvre ce qui aurait pu se passer / ce qui s'est passé selon qu'on ait ou pas vecu une aventure dans l'autre livre. (cf. la foret des elfes, la rencontre avec le margrave, Latifah par exemple).

Pour ce qui est de Torlam je te réponds en MP, il semble que tu ai raté un point à son sujet. (=^_^=)

Merci à tous pour vos commentaires positifs, ce Mercredi j'aurai la chance de rencontrer l'auteur et je lui trasmettrais vos commentaires.
Répondre
#19
(29/08/2019, 19:52)Voyageur Solitaire a écrit : Bon, ben j'aurais pas été loin depuis ma dernière tentative : après avoir assisté à un feu de forêt dévastateur et m'être pris la tête avec une elfe noire irascible, je suis rentré pour découvrir que les mesures prises avant mon départ n'ont pas suffi. Et j'ai fini massacré par une horde de sans-pagnes vociférant "Ha ça ira, ça ira ! Le roi on le pendra !" Peuple ingrat...

Je t'invite à tenter à nouveau, il y a toute la partie guéguerre et un bon 15-20% du livre en plus à découvrir. Wink
Répondre
#20
(27/08/2019, 00:25)mictrepanier a écrit :
(26/08/2019, 11:21)permusashi a écrit : Merci pour ton feedback mictrepanier, je suis heureux que la série te plais, je vais transmettre à l'auteur.

J'ai remarqué le reste des Chroniques de Titan- c'est cependant des courts projets de 250 entrées et moins. Connaissez-vous d'autres projets plus ambitieux comme ceux de Monsieur Abati ? Je viens de terminer la tour sans fin, livre final d'une trilogie sans 3e livre (attendu depuis 9 ans).

En italie, pour ce qui est des AVH, la série d'Abate est la plus longue et épaisse, il y a aussi une série en 4 volumes dna sl'univer de star wars (mais moins épaisse), tous les autres c'est des one shots, en moyenne de bonne qualité.
Répondre
#21
Bien, il est temps de donner mon avis global sur l'ensemble de cette aventure.

Rarement une AVH aura suscité chez moi des sentiments si contrastés… Entre les points négatifs et positifs, les plateaux de la balance sont restés bien souvent en équilibre et j'ai eu du mal à dégager un avis net et tranché.

Beaucoup de choses me plaisent. La première, c'est qu'on a un univers riche, cohérent, crédible et solide, chose que j'apprécie énormément. On devine que derrière, en coulisses, il y a eu un formidable boulot pour que sur scène, tout paraisse cohérent. On a une histoire, des royaumes et contrées diverses, des lieux nombreux et variés et des personnages bien pensés également. Chacun a son caractère, sa personnalité, chacun est à sa place, aucun n'est gratuit, aucun ne déboule au coin d'un couloir pour nous dire : "Bonjour, je suis un grand magicien, je vois que vous êtes dans la merde à tourner dans ce labyrinthe depuis deux heures, si vous voulez, je peux vous vendre des objets magiques"... Non, pas de ça. Les PNJ ont une raison d'être là et, partant, une raison d'agir comme il le font.
Les règles sont riches, fournies et offrent pas mal de possibilités. J'ai énormément apprécié le petit jeu avec les paragraphes permettant d'avoir un avis de nos compagnons à certains moments. Très bonne trouvaille.
Au niveau du style, certaines images, certaines métaphores, m'ont beaucoup plu.
Question ambiance et immersion, on est dedans sans trop de problèmes. Certes, on reste dans de la Fantasy "classique", genre médiéval avec nains bourrus et elfes graciles aux longs cheveux platine et ma rencontre avec le roi des elfes dans la forêt m'a fait furieusement penser à un certain film de Peter Jackson… Tout le monde sait que Tolkien et moi, ce n'est pas le fol amour mais quand c'est bien fait, ça passe. Univers riche, multiple, offrant de nombreuses possibilités, rien à redire. J'ai beaucoup apprécié que, lorsque l'on rentre chez nous ou que l'on va se chercher des alliés, on ait quelques lignes différentes suivant le moyen de déplacement choisi. Des sortes de micro-péripéties en quelque sorte (si on doit marcher, on a mal aux pieds, si on est à cheval on ne perd pas de points de vie, si on prend un bateau, on a le mal de mer…). Quelques petites lignes toutes simples mais qui renforcent considérablement l'immersion. Les herbes à mâcher qui nous font nous déplacer dans le temps, sacrée trouvaille aussi ! On a également un côté "gestion de royaume" avec conseillers et recherche d'alliés, très plaisant, qui fait furieusement penser à un opus de La voie du Tigre.

Mais...
Les paragraphes sont souvent trop, bien trop longs. Et l'effet en est renforcé quand certains de ces paragraphes ne débouchent pas sur un choix. Par moments, cela devient trop linéaire et tourne au roman plus qu'à l'AVH.
Les descriptions et les évènements sont souvent trop déclaratifs et se suivent trop comme dans un catalogue : il fait beau. Le soleil brille sur la campagne. Des oiseaux passent dans le ciel. Vous vous étirez en baillant. Vous reprenez votre route (J'invente, c'est pour illustrer mon propos). Clairement, je trouve que ça manque de liant, de coordination, de fluidité. Du coup, le rythme s'essouffle et certains passages en deviennent lourds. De nombreuses phrases pourraient être fusionnées en une seule avec quelques tournures de style, l'ensemble en serait considérablement fluidifié et allégé.
Si certaines tournures sont bien trouvées, d'autres le sont moins. J'en ai parlé plus haut, je rajoute la dernière en date : quand on entre dans une auberge et "qu'on s'immerge dans l'odeur de sueur". Je comprends ce que veut dire l'auteur mais je trouve la formule trop forte (ou alors ça sent vraiment le fennec dans cette auberge…). Tout ça donne l'impression d'un manque d'unité, d'homogénéité au niveau de l'écriture.
Si les règles recèlent de jolies pépites, elles me semblent parfois elles aussi trop lourdes, trop complexes. On arrive parfois à des paragraphes avec une foule de choix suivant si on a telle lettre mais pas tel objet, si on a l'objet mais pas la lettre, si on a noté tel truc dans notre registre de bataille, si on a 8000 pièces d'or mais tant d'autorité ou si on a plus de 8000 pièces d'or mais qu'on connaît le duc de untel… Je conseille vivement de prendre des notes, sinon, c'est difficile de s'y retrouver ! Et là, on tombe dans l'effet inverse, le côté gameplay prends le pas sur l'histoire, on est obligé d'interrompre cette dernière pour voir si on a tant de ceci mais pas de cela, si on a la lettre A mais tant d'autorité ou d'esprit… Et là aussi, ça devient assez lourd.

Au final, mon impression reste globalement positive.
Respect pour cet univers riche, crédible, cohérent où l'on prend plaisir à évoluer au cours de péripéties nombreuses et variées. Il y a un sacré boulot de fond derrière, c'est évident, chapeau et révérence. On ne s'ennuie pas et, quand on est arrivé à un PFA, on se dit que c'est l'occasion d'essayer un autre itinéraire, ça tombe bien : il y en a plein ! Plein de choses à faire, de gens à rencontrer, de décisions à prendre, j'aime énormément.
Malgré tout, je pense que l'AVH gagnerait beaucoup à être plus fluide, plus dynamique, plus homogène. Selon moi, il y a beaucoup de choses que l'on peut simplifier, épurer, fluidifier. Le fond est solide et cohérent mais la forme peut nettement être améliorée.

Sacré travail en tous cas!
Merci pour ce bon moment d'aventure et d'évasion !
Anywhere out of the world
Répondre
#22
Merci à toi pour cette analyse en profondeur que je fait suivre à l'auteur.
Auteur que j'ai eu la chance de rencontrer cette semaine et qui est très content que son oeuvre plaise au public français. Big Grin
Répondre
#23
Une réponse de l'auteur pour Voyageur solitaire.

==========
Dear French friends of gamebook, I thank you for the time dedicated to my and Alessandro's work. I am a non professional author and I am conscious that the book is not perfect: any time I read it, I would review some aspects, modify the scenes, characterize better the personality of the people...
But if I did so, my books would never be released, so I accept that they will imperfect.
Your feedbacks are well formulated and I agree with them.
I loved creating these adventures and donating to anybody, so I appreciate that you give back to me your honest opinions.
Let me ask you why you feedback on volume 4 and not on 3.
Also the italian readers did the same.
Book 3 is like a phoenix: after having lost everything, the main character develops into something new and discover his power.
Book 4 is almost the opposite: the main character believes to be powerfull, bit the reality is not so easy...

I am happy to leave a piece of myself on the other side of the Alps.
Salutations, Alex
=====================
Répondre
#24
Caro Alessandro,
Ho scelto il libro Quattro a causa della copertina : si vede una mongolfiera et ho imaginato la stessa cosa in uno dei miei libri, qualche anni fa. Al principio, é semplicemente per quella ragione...
La tua storia mi è piacuta molto, l'universo é veramente interessante e anche i personnagi, é un vero piacere viaggiare e discoverlo.
Grazie a te per quello momento di avventura et di evasione.
Buona Fortuna,
Viaggiatore Solitario

Dear Alex,
I choose volume 4 because of the cover : we can see a flying balloon an I imagined such a way of travel in one of my own books, a few years ago. It's simple as that...
I liked your story a lot, the universe you created is very rich, really interesting and also the characters, it's a real pleasure to travel in it and to discover it.
Thanks to you for that moment of adventure and escapist.
Have a good one,
Lone Traveller
Anywhere out of the world
Répondre
#25
Je ne suis pas allé au bout du livre. J'ai abandonné peu après le moment où on rassemble nos troupes et celles que nous ont envoyées nos alliés, car mes forces étaient manifestement trop faibles pour me donner la moindre chance. Comme je jouais un magicien, j'aurais pu revenir en arrière dans le temps (ce sort est ultra-puissant... et source de nombreuses incohérences). Mais la longueur considérable de l'aventure m'avait épuisé et je ne m'en sentais pas le courage.

Il est intéressant et sympathique d'incarner un dirigeant politique, mais ça n'arrive guère souvent dans les LDVH (non, le héros des "Sceaux de la Destruction" ne compte pas). De ce point de vue, le livre n'est pas sans rappeler les tomes 4 (rôle des conseillers, politiques à adopter) et 5 (alliances à conclure) de la Voie du Tigre.

La structure de l'aventure aurait peut-être pu être améliorée par certains aspects. Le voyage vers l'empire de Dueshe est tout de même bien long si on considère que le scénario, à ce stade, n'a même pas encore vraiment commencé ! Je crois que ça n'aurait gêné personne si ce voyage tout entier avait été résumé en un seul paragraphe.

Il y a un certain nombre d'énigmes, qui jouent quelquefois un rôle important. J'ai bien aimé l'énigme des chapeaux, que j'ai réussi à résoudre. En revanche, en ce qui concerne l'énigme des femmes possédées, j'ai l'impression qu'il manque des informations indispensables.

Show ContentSpoiler:




Show ContentConcernant la fin:
Répondre
#26
Merci outremer pour ton feedback.

L'énigme des femmes possédées est difficile en effet, mais il ne manque aucune info. C'est juste que le point essentiel 
Show Contentspoiler:
est donné quelques paragraphes avant d'être soumis à l'énigme. Il faut donc faire bien attention.

Pour ce qui est des fins c'est voulu oui. 
Show Contentspoiler:


Par contre je confirme : il y a bien une fin alternative spéciale (qu'on appréciera ou pas) Je t'envoi par MP le paragraphe.

Pour ce qui est des "complémentarismes" entre le 3 et 4 (forêt des elfes, Latifah,  etc... ) tu en a pensé quoi?
Répondre
#27
(09/02/2020, 10:49)permusashi a écrit : L'énigme des femmes possédées est difficile en effet, mais il ne manque aucune info. C'est juste que le point essentiel (...) est donné quelques paragraphes avant d'être soumis à l'énigme.

J'avais bien remarqué ce point-là. Mais j'ai tout de même l'impression qu'il manque quelques précisions.

Show ContentSpoiler:


Citation :Pour ce qui est des "complémentarismes" entre le 3 et 4 (forêt des elfes, Latifah,  etc... ) tu en a pensé quoi?

J'ai trouvé le parallélisme entre le 3 et le 4 très original. C'est une idée astucieuse de mettre en scène deux conclusions possibles de la série, suivant qu'on s'empare ou non du pouvoir après les évènements du 2. Les éléments qu'on retrouve en commun dans les deux tomes ne sont pas exagérément nombreux, mais ils sont en nombre suffisant pour que ce soit intéressant.


Show ContentSpoiler:
Répondre
#28
Sur le dernier point,

Show Contentspoiler:
Répondre
#29
Merci Outremer,
suite à ton signalement, l'auteur va plancher sur comment rendre l'énigme des femmes plus logique.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)