Détective
#1
"Détective" est un jeu d'enquête se déroulant à l'époque moderne (ce qui nous change des Sherlock). Il peut se jouer jusqu'à cinq, mais il semble que le nombre de participants ne joue pas un rôle extrêmement important.

Le système est agréablement simple. On dispose d'un certain nombre de jours. On mène l'enquête en suivant des pistes, ce qui implique parfois de se déplacer d'un lieu à un autre. Un déplacement prend une heure, suivre une piste prend de une à trois heures. On dispose de quelques bonus qui nous permettent ponctuellement de creuser une piste en particulier. Notre journée de travail fait normalement 8 heures, mais on peut - dans une mesure limitée - faire des heures supplémentaires (ce qui coûte cependant des points lors du décompte final). Une fois que le temps est écoulé, on doit répondre (sous forme de QCM) à un certain nombre de questions.

Le jeu de base consiste en une campagne de cinq scénarios (nous avons joué au premier aujourd'hui). Les scénarios sont liés et certains éléments qu'on peut découvrir au cours d'un scénario ne joueront réellement un rôle que lors de scénarios ultérieurs. Du coup, à la fin de ce scénario-ci, ça c'est passé un peu comme ça :


Show ContentÉlémentaire, mon cher Delaware !:
Répondre
#2
Pour le spoiler (qui m'a bien fait rire), c'est pas tout à fait faux.

Jehan avait dit que les critiques déconseillaient de jouer à cinq, mais honnêtement, pour nous, c'est passé crème. Personne ne s'est ennuyé, n'a été mis sur la touche. Et je pense que nous avons tous contribué aux déductions.

Sinon, j'ai fait une petite critique du jeu sur le fil principal :
http://rdv1.dnsalias.net/forum/thread-16...l#pid70781

Par contre la secrétaire s'appelait "Suzi", pas "Josie". Mais comme on avait dit que ça rimait avec "nazi", je comprends ta confusion...
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#3
(24/03/2019, 21:11)Lyzi Shadow a écrit : Jehan avait dit que les critiques déconseillaient de jouer à cinq, mais honnêtement, pour nous, c'est passé crème. Personne ne s'est ennuyé, n'a été mis sur la touche. Et je pense que nous avons tous contribué aux déductions.

Effectivement, aucun problème à cinq.

L'intérêt essentiel du jeu étant de discuter entre joueurs pour élaborer des théories et décider des pistes à suivre, je pense qu'on pourrait même jouer à six. Il n'y a que cinq personnages, mais ça n'a pas grande importance, puisqu'ils restent toujours en groupe et que leurs compétences sont mises en commun.



Citation :Par contre la secrétaire s'appelait "Suzi", pas "Josie".

Merci pour la correction ! Je ne me souvenais plus bien.
Répondre
#4
J'ajouterai un addendum au premier message d'Outremer :

- Et vous avez des preuves de tout ça ?

- Des preuves ? Comment ça des preuves ? Jamais Sherlock ne nous a demandé la moindre preuve !

- Écoutez, je ne sais pas comment vous enquêtiez avant, mais ici, aux États-Unis, il faut des preuves pour étayer vos soupçons. Sinon ils ne sont pas recevables.

Silence estomaqué de l'équipe.

- Ah, et calmez-vous sur le café. Là, vous en buvez un litre à chaque fois que vous changez de bureau, c'est quand assez même flippant.
Répondre
#5
Sur BGG, il y a apparemment eu des gens qui ont eu 4 points sur 42 (ou 2 sur 42 en comptant les pénalités dues au Stress) parce qu'ils n'avaient pas assez de preuves matérielles.

C'est étonnant, parce que le carnet de règles dit que:
1) ce qui rapporte le plus de points c'est les questions principales,
2) ce qui rapporte le moins de points c'est les questions secondaires, et
3) les preuves matérielles rapportent une quantité de points un peu entre les deux.

Donc si tu as la réponse à toutes les questions, tu ne devrais pas avoir aussi peu de points, même si tu n'as aucune preuve... À se demander s'il n'y a pas eu juste un bug sur le site d'Antares ce jour là !

Ah oui, aussi : il semblerait qu'on perde moins de points au QCM final si on dit "nous ne savons pas" que si on donne une mauvaise réponse.
Donc on a le droit dire "on est certains que" telle théorie, même si on a que la déduction et pas la preuve, mais en sachant qu'on prend un risque. On n'est pas encouragés à mettre au pif une des réponses proposées, si c'est un sujet qu'on n'a pas du tout effleuré pendant l'enquête.
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#6
J’ai également beaucoup aimé cette première partie. Le jeu remplit sa promesse : on se sent vraiment dans la peau d’enquêteurs. L’histoire se tient, l’intrigue est complexe sans être compliquée : à chacun de savoir démêler le vrai du faux, ce qui relève de l’enquête en cours et ce qui est lié à ce qui semble être quelque chose de plus vaste… Les éléments non éclaircis à la fin de la partie devraient trouver leur explication dans la suite de la campagne, et ce suspense est excitant, je dois dire.

Comme l’a souligné Outremer, la simplicité des mécanismes est très agréable. Il est vrai que c’est en très grande partie dû à l’usage de l’ordinateur, mais il faut bien reconnaître que le site simulant la base de données d’Antarès est très bien réalisé.

Nous avons obtenu le score (très) honorable de 24 points sur 42, dont 6 points perdus à cause des jetons stress. Nous aurions également obtenu un meilleur résultat si nous ne nous étions pas trompés sur une question. Nous avions volontairement écarté une piste, certains de déjà connaître la réponse… mais si nous l’avions suivie, nous nous serions alors rendu compte de notre erreur. Il faut dire qu’elle ne remettait pas du tout en cause le raisonnement global sur toute l’affaire, donc chercher à obtenir une preuve sur ce point précis n’était pas très important ; ça nous aura juste coûté quelques points.

J’ai été soulagé de constater que ça a très bien tourné à cinq joueurs. La vidéo de Ludema sur le jeu m’avait un peu fait peur. Au final, ça s’est très bien passé. Peut-être est-ce dû à nos nombreuses parties de Sherlock Holmes, ou bien cette crainte était tout simplement infondée. En revanche, je rejoins l’avis général concernant les tuiles personnages, qui sont anecdotiques. Peut-être y avait-il moyen de les rendre un peu plus utiles au jeu ou à la narration… mais, au fond, le jeu est déjà très bien comme ça. Les persos n’ajoutent certes pas grand-chose, mais ils ne gâchent rien non plus, et pas grand-chose reste mieux que rien du tout.

Là où je rejoins un peu moins mes camarades, c’est sur les jetons compétence. Je suis d’accord sur le fait que c’est le seul élément qui s’intègre un peu moins bien au jeu, là où tout le reste est vraiment fluide… Cependant, si les remplacer par un système de dépense d’heures (pour approfondir une piste) peut sembler une bonne idée, après réflexion, je pense que ça déséquilibrerait le jeu, car le temps est vraiment précieux, et cela accélérerait la fin. On pourrait envisager de donner plus de temps à l’enquête pour compenser, mais m’est avis que les auteurs ont dû envisager cette option et peser le pour et le contre avant d’opter pour une « monnaie » alternative.

Sinon, pour le résumé mentionné par Lyzi dans l’autre sujet, en fait je parlais d’en faire un pour les prochaines parties, pour nos futures enquêtes ; je ne pensais pas au forum en disant cela. Du reste, je vais attendre de récupérer la boîte du jeu pour ne pas oublier des éléments.
Répondre
#7
Ah, au temps pour moi, j'avais en effet compris autre chose...
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#8
J'ai eu le jeu a mon anniv et j'ai hâte de faire une partie avec mes amis (ou ma famille) Smile
Répondre
#9
"Un café, les gars ?"
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#10
« Un seul ? »
Répondre
#11
Lol... ça me rappelle le nom d'un scénario de jeu de rôle (mais je sais plus lequel) qui était
"Un Ricard, sinon deux"
(*Google* Apparemment, c'était un scénario de MEGA dans un Casus Belli. Et en effet, j'avais ce le numéro en question.)
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#12
Comme les précédents messages (ne) l’indiquent (pas), nous avons joué la deuxième enquête de la campagne de Détective vendredi dernier.

Cette fois, nous n’avons obtenu que 14 points sur 40. Nous étions à 21 avant de retrancher les 7 jetons stress utilisés pendant la partie (j’y reviendrai), ce qui nous a fait passer de « case solved! » à « case lost »… Visiblement, la victoire dépend tout simplement de si on atteint ou non la moyenne.

Le jeu offre la possibilité de recommencer en cas d’enquête échouée… mais nous avons décidé de continuer, pour la simple raison que malgré le score un peu faible, nous avions résolu l’enquête. Le jeu lui-même l’a reconnu, d’ailleurs, étant donné qu’il nous a proposé d’arrêter immédiatement les investigations au moment où nous avons mis la main sur la preuve de l’identité du coupable. Mais comme nous étions de toute façon le dernier jour et à la limite des heures supplémentaires que nous pouvions faire, la question ne se posait pas.

Encore une partie prenante et très intéressante ! Nous avions six jours pour résoudre le cas, cette fois, un meurtre suspect dont nous avions pris connaissance lors de la première enquête. Aussi avons-nous été très prudents avec les jetons stress, et respecté nos horaires de travail en bons fonctionnaires lors des premiers jours, qui se sont donc tous terminés à 16 heures (fonctionnaires, on vous dit).

Nous avons peu bougé pendant ces premiers jours, restants au Q.G. pour éplucher les très nombreux dossiers que nous avions à disposition, en découvrant sans cesse de nouveaux… Peut-être aurions nous dû prendre l’air un peu plus, car c’est lors de notre première visite au labo, le quatrième jour si ma mémoire est bonne, pour étudier une piste que Delaware nous avait donnée dès le début, que nous avons, par recoupement avec les informations que nous possédions sur les différents protagonistes, identifié avec une quasi-certitude le coupable (et ce alors que nos soupçons se dirigeaient plutôt vers un autre jusque là). Il nous restait donc moins de la moitié du temps imparti pour trouver la preuve… Nous avons couru un long moment après, pour finir, au bout du suspense, par l’obtenir au terme de la toute dernière piste suivie.

Un final haletant, donc, et une conclusion ma foi satisfaisante, malgré le score.

Du reste, nous en aurions obtenu un meilleur (et pourquoi pas la moyenne) si nous n’avions pas répondu sans véritablement réfléchir à deux questions (une principale, une secondaire), persuadés d’avoir la réponse alors qu’en gardant la tête froide et en prenant du recul, nous aurions pu réaliser que les choses n’étaient pas aussi simples, et que des éléments dont nous disposions devaient nous mettre le doute. Une leçon à retenir pour la prochaine fois.
Répondre
#13
Pour leur défense, ils font quand même 40 heures par semaine, c'est pas tous les fonctionnaires.
La seule raison pour laquelle ils finissent à 16 heures malgré des journées de 8 heures de boulot, c'est parce qu'ils n'ont pas le droit à une pause le midi pour manger. Pas super comme conditions de travail ! (Mais pour le coup les lois fédérales US sont les mêmes que les lois françaises : la pause déjeuner n'y est pas prévue...)

Lors de cette affaire, mon personnage s'est révélé utile. C'est lui qui a remarqué THE indice qui nous a fait changer d'avis sur le suspect, la donnée recueillie ne pouvant correspondre au suspect que nous avions jusque là.
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#14
Je me suis planté au sujet des scores : celui de la première enquête est de 24 sur 40 (et non pas 42), et celui de la deuxième est de 11 sur 37. C’est-à-dire 18 sur 37 avant le retrait des 7 points perdus à cause des jetons stress. Autrement dit, je me suis trompé : le succès ne dépend pas de si oui ou non on parvient à atteindre la moyenne.
Répondre
#15
Show ContentEn bref:
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)