YAZ 2019 Chroniques de Titan 17 - Le Sanctuaire des Kamis (Xav')
#1
Je n'ai pas trouvé de sujet sur les critiques de cette AVH sortie en début d'année donc j'en crée un ici.

Chouette une AVH se déroulant dans le Tochimin ! C'est malheureusement trop rare et c'est un bon point car l'aspect dépaysant fonctionne à merveille dans ce récit.

Récit assez court mais qui, si on prend le temps de tout explorer, peut quand même occuper 2 bonnes heures, en supposant qu'on réussisse l'AVH du premier coup, ce que je n'ai pas réussi à faire. La première tentative s'est finie sous les coups du boss de fin, mon Endurance étant ce qu'elle était : proche du zéro fatal.
La deuxième a été la bonne, ne m'étant pas laissé prendre par quelques mauvaises rencontres ou décisions. Les stats fixées au départ et des ennemis aux caractéristiques bien dosées confèrent au Sanctuaire des Kamis une bonne jouabilité. Il peut arriver au héros de se retrouver en fâcheuse posture en combattant 3 ou 4 adversaires à la fois mais c'est parce qu'il aura pris les mauvaises décisions !
Même remarque que Vador59, j'ai l'impression que la fonction mastermix d'ADVELH n'a pas été utilisée, car à plusieurs reprises des sections renvoyaient à d'autres très proches. On observe même un enchaînement 49->50->51. Mais nous sommes des lecteurs honnêtes et n'allons pas voir ce qui se passe dans la section suivante, n'est-ce-pas ?
Les quelques illustrations participent à la plongée dans cette ambiance asiatique, qui viennent agrémenter ce scénario très intéressant où le lecteur devra attendre le dénouement pour en découvrir toutes les ficelles.

Merci à Xav' pour ce voyage dans le Tochimin !
Répondre
#2
Bien que suite de l'Epée du Samouraï, cette AVH m'a plus fait penser dans l'ambiance à la Voie du Tigre : beaucoup de PNJ - ennemis comme alliés - avec qui interagir, des ninjas, peu de rencontres en voyage alors que le Défis Fantastiques en regorgeait, du moins dans sa première partie.
Elle est plus courte aussi, ce qui ne permet pas de profiter des compétences autant qu'on le souhaiterait. Enfin, les combats sont moins nombreux et moins ardus. Pas d'adversaire à 15 en Endurance de moyenne... ce qui n'est pas un mal!

Autrement, elle respecte bien le LDVELH dont elle s'inspire. On ne retrouve pas de personnage connu mais notre équipement et les règles de jeu (dont l'honneur) sont réutilisées. L'univers et les thèmes nippons médiévaux sont fidèlement transposés, avec même quelques ajouts culturels ou mythologiques, ce qui est sympa.

Je regrette par contre deux choses importantes.
La tournure plus mystique de l'ensemble dans un premier temps. L'autre monde avec les plans infernaux est une bonne idée. Mais on est souvent confronté à des phénomènes surnaturels peu expliquées et qui nous tombent dessus à l'improviste : les corbeaux malfaisants, les démons, les morts-vivants, les kamis, les bénédictions divines. Cela fait beaucoup pour une si courte histoire. J'aurais aimé moins de ces surprises et qu'elles soient plus détaillées ou mieux justifiées.
Par ailleurs, les ennemis sont moins gratifiants, la quête bien moins héroïque. Avec des adversaires comme un seigneur renégat, le dai-oni et son tournoi des éléments, Ikuru, on avait du lourd. Là les plus redoutables sont des démons qui ne nous mènent pas vraiment la vie dure. Quant au boss de fin, le ninja blanc, il est du niveau en terme de charisme et de dangerosité d'un "lieutenant", comme le ronin H10 E16 dans l'épée du Samouraï. Mais pas plus.

Enfin, l'aventure est trop facile à mon goût. Je l'ai terminée du premier coup. Même si pour relativiser il ne me restait que 2 PE à la fin. Je n'étais pas passé sous le torii et peut-être que de ne pas visiter le plan inférieur m'a facilité les choses. Idem dans le village où je n'ai pas tout visité. En fait, l'aventure est plutôt libre, assez peu linéaire. C'est un bon point mais du coup, il aurait peut-être fallu augmenter la difficulté générale pour mieux en profiter.

Donc au final, la lecture n'est pas déplaisante mais laisse un goût de trop peu, comme si elle faisait un peu "mini-Epée du Samouraï" au lieu d'Epée du Samouraï 2.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)