YAZ 2018 Les Plumes du Phoenix (Kieran Coghlan)
#1
Une petite tracution pour m'exercer et occuper mes longues  journées de glandouille au boulot :

http://litteraction.fr/livre-jeu/les-plumes-du-phoenix
Répondre
#2
Petit jeu élégant, se joue vite, assez sympa. C'est un OTP mais le bon chemin n'est pas dur à trouver. Un hommage rendu aux DF classiques, dont on reconnaîtra quelques figures.

Avec notre comparse, on incarne un membre d'une guilde mafieuse de Sable-Noire. Le chef nous envoie casser des bras en duo chaque fois que quelqu'un manque de respect à sa soeur, sa mère, son chat... P'tite ambiance à la Pulp Fiction. Sauf qu'au lieu d'une valise au contenu mystérieux, vous allez devoir retrouver... les plumes du Phoenix. Quand on en rassemble 4, on gagne la vie éternelle. Même que là on en a déjà 1.

[Image: mallet10.jpg]


Tout ça juste au moment où la ville de Sable-Noir semble accueillir une grande réunion syndicale pirate, vu le nombre de capitaines boucaniers qui y ont jeté l'ancre ce soir-là : les bad guys de Défis Sanglants sur l'Océant, des Démons des Profondeurs, etc. Il ne manque que Cinnabar (du Pirate de l'Au-Delà) pour que la fête soit complète. Il était sans doute retenu ailleurs. Tous ces chefs pirates réunis au moment où les Plumes du Phoenix refont leur apparition : hasard ? Je ne le crois pas.

Traîtrises en série, absence de morale et appât du gain seront les leitmotiv de cette histoire. L'apprenti voleur des Rôdeurs de la Nuit avait un côté brave gars ; là, vous incarnez un salaud qui ne côtoie que des over-salauds. C'est assumé et jouissif. Parcours avec quelques choix-pivots dont une seule issue s'avère la bonne. Plusieurs combats difficiles, mieux vaut les négocier autrement ou les contourner.

Les règles sont intéressantes, le perso est pré-tiré (avec des caractéristiques moyennes, il faudra être stratégique face aux épreuves). Les Potions parmi lesquelles choisir fonctionnent comme un boost de jeu vidéo : par ex. la Potion d'Adresse fait gagner +2 Force d'Attaque pour un combat.

Mise en page élégante, quelques illustrations, une traduction bien tournée par l'ami Linflas. J'ai bien apprécié ce petit jeu !

La fin reste en suspens, on ne trouve qu'un seule des plumes manquantes, comme une invitation à une saga ponctuée de couteaux dans le dos et de rebondissements ! J'ai apprécié là aussi cette fin non-conclusive qui avait une certaine fraîcheur.

Répondre
#3
Merci pour cette longue et précise critique, j'ai même cru à un moment qu'elle serait plus longue que l'AVH !
Comme vu en PM, je vais corriger mes quelques bêtises et fournir une V2 prochainement.
Répondre
#4
Niveau traduction, c'est pas mal du tout. Je n'ai pas relevé de maladresse, c'est fluide. Juste une erreur au 47 où l'on a Vertogen puis Vortigen mais à part ça, c'est fluide. On a même un effort au niveau vocabulaire qui ne doit pas toujours être dans la version d'origine je pense. Par deux fois je suis allé voir un mot au dico que je ne connaissais pas et c'était bien amené.

Pour les aspects faiblards, le scénario, s'il se veut riche en rebondissements et en rencontres (eu égard à la petite taille de l'aventure), est trop rapide dans sa mise en scène. Au début les trajets sont émaillés de quelques rencontres puis après ça s'accélère. Les ellipses temporelles apparaissent et on saute d'un endroit à un autre d'une manière presque étourdissante, surtout pour la séquence finale.
Les scènes en elles-mêmes sont aussi trop brèves. Après, pas facile de tout loger en 50 sections, c'est sûr.
Autre regret du scénario, l'impossibilité de visiter l'un des navires pirates mentionnés alors qu'une info nous indique qu'un trésor intéressant s'y trouve.

Enfin, beaucoup de combats dont la plupart contre des adversaires multiples. Le système de combat DF n'est pas exaltant mais celui contre plusieurs adversaires simultanés est encore plus fastidieux.

Cette critique est contrebalancée par le fait qu'ils sont bien équilibrés, avec quelques possibilités tactiques telles que la potion du départ ou la botte secrète. Au niveau ludique, c'est l'aspect le plus intéressant de l'aventure. Les caractéristiques initiales sont prédéterminées et il faut savoir bien gérer notre équipement, bien doser les risques encourus même quand on s'est déjà cassé les dents une première fois.
Car il s'agit d'une mini-AVH difficile! Je l'ai réussie au 4ème essai. Je crois bien être mort au combat lors des trois tentatives précédentes.

Autre point intéressant : l'ambiance Sable Noir est bien rendue. Pas par les descriptions mais par les réactions des personnages. Tous sont impitoyables, le héros de l'aventure y compris!
On torture sans hésitation par exemple. Mais les habitants du coin ne sont pas en reste. Mention spéciale au moine arnaqueur. Sinon, ce n'est que mafieux au coeur de pierre, argousins vénaux, gardes corruptibles, faux frères et escrocs de tout poil.

Loin d'être la meilleure des mini-AVH mais avec des qualités qui distrairont à la fois le joueur et le lecteur.
Répondre
#5
Merci d'avoir lu et surtout d'avoir dit du bien de la jouabilité, vu qu'elle ne vient pas de l'auteur original mais du traducteur Wink
Vertogen est une superbe dyslexie de ma part. Bien vu !
Répondre
#6
Ah oui? Qu’as tu corrigé? Si c’est de toi la botte secrète, bien vu.
Répondre
#7
Je l'ai testée à mon tour et il m'a fallu 5 tentatives pour en venir à bout (dont 2 par excès de curiosité, qui cause souvent ma perte dans les LDVELH). Il s'agit d'un OTP, mais le bon chemin se devine rapidement, l'AVH ne faisant que 50 sections. L'ambiance de Port du Sable Noir est bien retranscrite, les PNJ plutôt soignés et les règles made in Linflas rendent la jouabilité intéressante, avec la caractéristique CHANCE qui devient primordiale car elle permet de boire une potion pendant un combat ou de porter un coup qui s'avèrera handicapant pour l'adversaire avec notre dague.
La traduction est bien faite, avec très peu de coquilles (au 38 : de la min).
Show ContentSpoiler:
L'aventure est un peu rapide et la fin vite expédiée malheureusement, dommage car l'immersion était plutôt bonne jusque là.

Merci pour cette traduction (qui en précédera d'autres ?). J'avais aussi choisi cet auteur pour Hand of Fate (La Main du Destin la 4e CdT).
Répondre
#8
(17/11/2018, 00:37)Fitz a écrit : Ah oui? Qu’as tu corrigé? Si c’est de toi la botte secrète, bien vu.

Oui, les nouvelles règles et le pré-tirage sont de mon cru. En VO, les règles DF habituelles font de cette AVH une promenade de santé.
Pour ma part, je verrais bien une suite des aventures de notre crapule, peut-être que l'auteur y a déjà songé ? Je vais lui poser la question.

@Bruenor : j'aime assez l'exercice de traduction, donc pourquoi pas continuer ? Smile Coquille corrigée et mise à jour sur Littéraction.
Répondre
#9
Ou bien tu l’ecris toi même. Achete toi un peu de temps libre ou une vie parallèle...
Répondre
#10
En effet, j'ai même envisagé le clonage.. Smile
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)