Comment gérer un mécanisme d'influence ? (et ses conséquences)
#16
Ça paraît une bonne idée, mais que représentent les codes, exactement ? Des informations qu'on peut avoir obtenues ou non ? Des actions qu'on peut avoir faites ou non ? Ou les deux ?
Répondre
#17
En fait, mes codes font vraiment de tout : timing, actions, informations... C'est la grande braderie, y'en a même qui font 2 trucs à la fois lol
En quoi ce que font les codes change quelque chose dans la méthodologie proposée ? Tu penses à qqch de particulier qui ne marcherait pas dans tous les cas ?
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#18
Avis perso : ça semble être une manière simple et lisse de gérer quelque chose qui aurait pu devenir compliqué aux yeux du lecteur. Les mots codes sont-ils choisis transparents (ex : code "Epouse"), de manière à ce que le lecteur comprennent relativement bien quel code fait quoi ?

Répondre
#19
(19/11/2018, 07:46)Dagonides a écrit : Avis perso : ça semble être une manière simple et lisse de gérer quelque chose qui aurait pu devenir compliqué aux yeux du lecteur. Les mots codes sont-ils choisis transparents (ex : code "Epouse"), de manière à ce que le lecteur comprennent relativement bien quel code fait quoi ?
Soyons honnête, un code trop explicite comme ton exemple reste suicidaire (par contre, celui-la, il existe dans le tableau d'influence Mrgreen ) ; donc certains sont "relativement" explicites, d'autres sont classés par thème (couleurs, planètes, etc...). Au bout de 2-3 lectures maxi, le lecteur comprendra la signification de cette classification et a quoi les différents codes correspondent. Mais je pense que c'est le problème de ce système : après x relecture, on fait ses commissions de codes LOL
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#20
Je ne pense pas qu'il y ait de solution idéale. En ce qui me concerne c'est difficile de donner un avis parce qu'il faut savoir quelle est ton intention principale. Ici, tu sembles vouloir garder au maximum le secret sur les codes mais ce n'est pas une obligation vu de moi (donner au lecteur l'envie d'aller chercher un truc ça peut être rigolo aussi).
Sinon personnellement j'aime bien au maximum cacher les codes dans des objets ou des événements qui n'ont pas grand chose à voir, mais c'est très contraignant au niveau de la structure. Du genre, "si vous avez rencontré le père Bousin", mais en fait si tu as rencontré le père Bousin et que tu es arrivé jusque là, c'est forcément que tu t'es pris une Malédiction entretemps et c'est cette malédiction qui est en jeu dans le "si".
Répondre
#21
Tout a fait, c'est ce qui fait que certains de mes codes font aussi le café Mrgreen
Ben disons que l'AVH est quand même bien tordue, donc cacher les trucs, moi je trouve ca logique, si le code aide de trop, autant ne pas en mettre et spoiler comme un porc pendant les choix (si vous avez tué Robert pendant son tour de garde et que vous possédez l'amulette du Hibou, rendez-vous au 666 Lool)
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#22
Pour les tables de liens, j'en suis sur ce modèle pour le moment (y'en aura sûrement d'autres, mais celui-là me semble pas mal)
Le truc subtil est de gérer les priorités : si on possède plusieurs codes à un moment donné, il est possible que certains soient plus important que d'autres (soit à cause de l'action sous-entendue ou pour d'autres raisons logiques, 'fin pour moi).
Ça vous semble clair ?
   
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#23
"le plus à gauche" je le mettrais juste avant "dans le tableau", ou alors reformuler.

"Avez-vous coché l'un de ses codes ou états ? Rendez-vous à la section correspondante. Si vous en avez coché plusieurs, considérez le plus à gauche d'entre eux."
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)