Le Labyrinthe d'Atlas
#1
POUR LA BEAUTE DU GESTE
Je poursuis mon lent dépiautage de la série Petits Retz Pédagogiques, même si je me doute qu'à peu près personne n'y joue plus, sans parler de lire les critiques associées ! Dagonides ou le conquérant de l'inutile, même qu'on m'a offert un mug où que c'est écrit dessus.

Le Layrinthe d'Atlas. Encore un de ces petits bouquins pédagogiques pour collégiens. Signé Dominique GRANDPIERRE, l'auteur d'autres livres-jeu Retz : Le Labyrinthe d'Errare, Le Labyrinthe du Temps : Le Moyen Âge en péril... Cette fois, il s'agit de réviser sa Géo : l'Union Européenne.

Chaque énigme t'oriente vers un lieu d'Europe. Et si tu te trompes, tu trouveras néanmoins plus loin la bonne réponse et des détails sur la ville, le fleuve, la montagne...concernés. Ainsi, gagnant ou perdant, tu auras appris, en jouant, sans effort fastidieux, beaucoup de choses sur la géographie de notre continent !

=> Fiche sur Planète LDVEH

[Image: laby_a10.jpg]

L'HISTOIRE...
Le lecteur incarne un commandant du GEPAN (Groupement d'Etude des Phénomènes Aérospatiaux Non identifiés) alarmé par une vague d'OVNI. Le Professeur Bergier, expert du domaine, a mystérieusement disparu - enlevé par l'Empereur Atlas, chef des extraterrestres Maliviens. Le Grand Stratéguerre de Véga, quoi. Tla-tlas exige que l'Union Européenne lui livre ses 100 meilleurs scientifiques, sans quoi il réduira l'UE en cendres. Par exemple des experts hollandais en polders et canaux :

Citation :...la planète Trox n'est qu'un marécage et nous avons besoin de vos connaissances pour la rendre habitable et fertile.

Pour des gens qui maîtrisent le voyage dans l'espace, dis donc... Notre mission ? Localiser les bases extraterrestres disséminées par Atlas dans toute l'Europe... et les détruire une par une, avant le terme de l'ultimatum - le 14 Juillet.


...UN PEU DATEE
Et ouaip, la géo ça vieillit, on voit que le bouquin date de 1986 :

Citation :...nous anéantirons les douze capitales européennes...
Citation :Située en RDA (Allemagne de l'Est), Berlin est partagée en deux par l'URSS...
Citation :Un tunnel est prévu sous la Manche, entre la France et l'Angleterre...


QUALITES
Flèche un système de plans numérotés à la Brennan, un par pays. Un numéro pour chaque ville : Londres, Southampton, Plymouth... Et des routes qui les relient. Attention, les Maliviens vont tenter de barrer les grands axes pour vous encercler avant que vous ne localisiez leurs bases.

Flèche présence de compagnons dans certains pays.

Flèche comique involontaire :
Citation :Enfin Southampton ! - Si nous mangions dans un Fisch and chips ? propose Patrick.
(oui, Fisch à l'allemande).
Citation :Tu arrives à Bruges, « la Venise du Nord »...
Citation :Amsterdam, capitale des Pays-Bas, est surnommée « la Venise du Nord »...
C'est fou toutes ces Venise dans le Nord.

Et je ne parle pas du fou rire quand j'ai réalisé que les bases à faire sauter se trouvent en général sous un monument national. Stonehenge ? Boum, du gravier. La Tour de Pise ? Au moins elle ne penchera plus...


DEFAUTS
Flèche complexité inutile des plans, du système de déplacement, du calendrier avec près de 50 cases à cocher... Notre score de combat baisse à chaque jour qui passe, sans doute à cause du découragement, de la fatigue et du jet-lag.

[Image: laby_a11.jpg]
Tiens, un niveau secret à côté de La Ruhr !

Flèche INJOUABLE à mon sens (le propriétaire précédent de mon bouquin a eu l'air de s'en sortir, lui, d'après ses annotations). Dès le 2ème pays visité, le système de références ne paraît plus coller (ou du moins, moi j'ai raté un truc). On nous envoie vers l'Etna et Reggio mais le numéro manque sur la carte, rien ne nous remet sur les rails... J'essaie Rome et sa région à tout hasard mais apparemment ça ne colle pas avec le déroulement logique du jeu... J'ai laissé tomber et lu les paragraphes dans l'ordre numérique pour me faire une idée.

Flèche beaucoup de villes dans chaque pays, mais seulement 268 paragraphes. Donc seulement 2 ou 3 paragraphes par ville... Schéma de base : « Vous arrivez à Niors / Naples / Trucmuche-les-Oies, vous remarquez tel monument local, l'industrie principale est ci ou ça. MAIS SOUDAIN !!! un Malivien vous prend en traitre de manière parfaitement prévisible !!!! Combattez-le puis choisissez la ville suivante. » Wow, l'inventivité Eek !
 
Flèche il n'est presque jamais question de passeport, de soucis de change ou de langue, d'hôtel, pas souvent des moyens de transport. Limite notre héros, c'est Docteur Who, il se téléporte et résout toutes les questions pratiques d'un coup de tournevis Big Grin

Flèche question action, c'est kitsch pour ne pas dire quiche. Les opposants sont :

- soit des Maliviens qui nous suivent en voiture mais ne parviennent pas à rester dans notre sillage si on prend la bretelle de sortie (les scénaristes de films US n'avaient pas osé. « On peut pas le suivre, Empereur Atlas, il a pris la sortie 22 ! Ah, il est vraiment trop fort ce Terrien ! »).

- soit des Sphinx et leurs énigmes comiques : « Dites-moi, Commandant, quel est le plus grand exportateur de gaz après l'URSS, la Belgique ou les Pays Bas ? Mwuhahahahah ! » Notez que notre héros a un flingue et pourrait trancher le noeud gordien en éclatant leur tronche aux sphinx, mais le ferait-il ?



BILAN
Ressenti assez négatif, on sent le truc longuement planifié mais très vite écrit. Règles trop compliquées pour un jeu au déroulement trop simple. L'écriture est expéditive. Il aurait fallu simplifier, plus un certain temps de rewriting, test / réécriture en fonction des tests.

Pour comparer : Le Labyrinthe du Dieu Hermès paraît plus réussi, en parvenant :
1) à nous rendre notre héros attachant, de même que certains PNJ
2) en rendant un peu moins artificiels les déplacements géographiques  (on débarque de bateau, on visite l'île...)
3) avec un système de jeu relativement simple, rappelant les "Chroniques Crétoises"
4) avec un travail d'écriture soigné et un final sympa. L'auteur avait l'étoffe pour faire de bons livres-jeu.



JEUX DE SOCIETE
Je m'aperçois qu'à chaque nouveau Retz, Dominique GRANDPIERRE nous donne de la variété en s'inspirant des règles d'un jeu de société connu, ce qui est une bonne idée. SDLMDF+ Scrabble pour Errare. Mot Le Plus Long + Wargame pour Le Retour d'Errare. Ici, le système de barrage sur les routes pour encercler le joueur me rappelle vaguement le jeu du Renard et des Oies, mais c'est peut-être un hasard.

Vision d'horreur : l'espace d'un instant, j'imagine ce qu'aurait donné un Retz Pédagogique basé sur les règles d'Attrap'Souris...

[Image: 81majf10.gif]

Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)