YAZ 2017 Première Nuit (Kraken)
#1
Et voici la contribution de Kraken !  

(qui apparemment serait quand même parfaitement capable de répondre aux commentaires depuis l'autre monde...)

Cela ressemble à un tunnel. Un tunnel d’un blanc chaleureux, apaisant, qui vous attire irrésistiblement. Vous flottez dans les airs, plus légère qu’une plume, baignée par la douce clarté. Vous êtes bien. Vos souffrances de ces derniers jours sont déjà oubliées ; seul persiste le douloureux souvenir de vos proches en larme – votre grand frère, vos parents, votre fiancé, vos amies – mais cela aussi s’estompe à présent.

Votre détachement spirituel augmente tandis que vous élevez en direction de la lumière – qui n’est pas blanche comme vous l’aviez crû tout d’abord, mais constituée d’un entrelacs de couleurs iridescentes. Elle vous entoure et vous pénètre, au point que vous vous sentez vibrer en unisson avec elle. Jamais votre esprit n’a été aussi vif ; sous peu, vous le sentez, les mystères de l’univers vous seront dévoilés. Vos perceptions s’étendent au-delà de l’imaginable... La Grande Compréhension est là, à votre portée... Vous vous élancez vers elle, vous êtes sur le point de l’atteindre... Lorsque votre progression s’arrête brutalement, comme si quelque chose vous tirait en arrière. Vous vous retournez... Un puits de noirceur s’est ouvert là en bas, qui vous aspire à son tour ! Vous luttez de toutes vos forces contre son attraction, mais de cette effroyable béance jaillissent des lanières obscures qui vous assaillent, vous flagellent, vous entravent ! Vous essayez de vous en défaire, vous cherchez un soutien, comme si les rayons lumineux pouvaient vous retenir ; en vain. Les filaments vous enveloppent, ils vous traînent avec eux en direction du puits. Incapable de résister, vous disparaissez dans les ténèbres, et vous perdez connaissance.


http://litteraction.fr/livre-jeu/premiere-nuit

(en formats epub et pdf à liens cliquables, oui monsieur !)
Répondre
#2
Merci MerlinPinPin! Big Grin

J'ai mis en ligne une version 1'1 avec de menues corrections. J'ai eu la flemme de faire un résumé, c'est pourquoi j'ai posté à la place le début de l'AVH (cela pour m'éviter les foudres de Caïthness).

Allez hop, je retourne au cimetière. Flèche
Répondre
#3
C'est très bien écrit et ça donne envie d'en savoir plus, donc c'est parfait comme "résumé" Wink

Pour info j'ai ouvert un sujet aussi sur La Taverne Des Aventuriers : http://www.la-taverne-des-aventuriers.co...uit-kraken.

Si tu ne fréquentes pas l'autre forum (?) je réaliserai des copier/coller réguliers des questions posées ou des commentaires pour que tu puisses lire et répondre.
Répondre
#4
Bon, bah, c'est vachement bien.

L'écriture est comme toujours extrêmement solide, et la liberté d'action très grande, avec de nouvelles voies qui se découvrent à chaque relecture.

J'apprécie aussi beaucoup que le texte ne pose jamais de jugement moral sur nos actions, laissant au lecteur le droit de décider de ce qui est bien et ce qui ne l'est pas.

La possibilité de jouer sans dés fonctionne correctement et est évidemment pour moi un plus non négligeable.

S'il faut vraiment chipoter, je pense que le système de règles pourrait encore être encore plus épuré, en se débarrassant totalement des Épreuves au profit du choix de dépenser ou pas un point de Destin et/ou en ajoutant des conséquences supplémentaires à certains Codes. Mas bon, c'est surtout râler pour râler.

Bref, j'attends Deuxième nuit avec impatience.
Répondre
#5
Y'a un truc qui me traumatise dans les règles : le test 2D6 se base sur une valeur de PV (dont la particularité est de plus souvent diminuer que d'augmenter), donc déjà là, soit la diminution sera anecdotique, soit catastrophique (dès que les PV vont passer en dessous de 5 (donc dès les 2 premiers PV perdus), on ne réussira qu'un test sur 3. Si les tests sont mortels, c'est mort lol.
Le deuxième truc où je tique, c'est cette histoire de point de Destin qui fonctionne moyen sur les tests (comprendre : relancer les dès 1 seule fois avec un taux de réussite inférieur à 1/3 n'est pas un gage de réussite) ; mais surtout, j'ai l'impression que si on choisit l'option pas de dé (résultat abitraire de 7), ces points de Destin n'en deviennent-ils pas inutile ?
Perso, la mécanique des points de destin qui reroll (y'en a dans pas mal de jdr dont guilde), ça m'a toujours gonflé. Dans ces cas là, un reroll ne veut pas dire "ça se passera forcément mieux", alors que normalement, l'idée, la quantité homéopathique et la mécanique des points de destin, c'est quand même bien un aspect "joker"/"ça va bien se passer".
Ex : faut faire 2+ avec un D6, tu tires 1. Tu pètes ton point de destin et tu te gauffres un deuxième 1... WTF ?
Y'a qu'à voir dans les autres utilisations où l'aspect positif est toujours de 100% ; y'a qu'avec les dés que le reroll n'apporte pas une certitude, et je trouve ça rageant. Pour moi, un point de destin, ça force la réussite, donc un jet raté devient réussi, un échec critique devient un échec normal, une réussite normale devient une réussite critique.
Et là, on reroll les dés ou bien on ne peut rien faire puis que 7 est déjà obligatoire (c'est pas explicité qu'on peut changer la valeur 7 avec les points de destin).

La parole est à la défense !
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#6
@Caïthness : L'aventure nous propose souvent de dépenser des points de Destin pour mettre la chance de notre côté en jeu (sans jets de dés). J'ai joué avec la règle du toujours 7, sans rencontrer de vrais problèmes à ce sujet. Les Épreuves sont rares (je crois bien qu'il est possible de finir l'aventure sans en en rencontrer une seule) et pas plus mortelles que cela.
Répondre
#7
Merci beaucoup Skarn pour ton retour, je suis très content que l'aventure t'aie plu. Big Grin

Pour être honnête je préfère jouer sans dès moi aussi, mais comme je sais qu'il y a parmi nous des amateurs de lancer, j'ai essayé de leur faire plaisir également, d'où les épreuves. J'aurais pu faire un système d'épreuves -1, +2, etc, mais je n'ai pas voulu m'embêter avec quelque chose de trop compliqué.

@ Caïthness: Sur le fond, je suis assez d'accord avec toi sur ton analyse du mécanisme des épreuves, mais à mon avis le nombre de PV aura plutôt tendance à augmenter (ou au moins à rester stable) qu'a baisser au cours de l'AVH, car les occasions d'en gagner sont assez nombreuses et quantitativement plus significatives que les pertes (il y a un +4 quasi obligatoire au milieu de l'aventure). En revanche, là où je souscris entièrement à ton propos, c'est sur la pertinence du reroll. Effectivement il m'apparaît maintenant beaucoup plus intelligent d'avoir la possibilité de forcer la réussite d'une épreuve ratée par l'usage d'un point de Destin. Je me demande pourquoi je n'y ai pas pensé avant...

... En conséquence de quoi je retire ma participation pour cette année. Je présenterai à nouveau cette AVH le 30 décembre 2018 avec des règles plus mieux bien. Naaan, je déconne.

Par contre je valide la proposition de Caïthness. Si vous utilisez un point de Destin après une épreuve loupée, vous pouvez la considérer comme réussie. Wink
Répondre
#8
J'avoue avoir eu les mêmes interrogations que Caïthness en lisant les règles : Un test à 2D en fonction de la vitalité avec une valeur de départ à 7 Eek ! ?? Je me suis dit que la moindre perte de points de vie pouvait être catastrophique sur la réussite de ces épreuves. Mais quand on lit l'AVH on comprend le pourquoi du comment :
 
Show ContentSpoiler:


Le style est comme souvent avec Kraken efficace, sans jamais trop en faire, juste ce qu'il faut pour tenir en haleine le lecteur sans le faire décrocher.
L'histoire est originale même si elle traite d'un thème souvent rencontré. C'est surtout sa manière de le traiter qui est intéressante et la très grande liberté d'action donnée à notre avatar.
Liberté d'action qui fait d'ailleurs qu'après 5 tentatives j'ai trouvé

Show ContentSpoiler:


Les quelques PNJ sont bien développés et ont chacun leurs caractères propres avec des réactions qui sonnent juste, un peu comme dans Soufrerole. 

Niveau bémol, une sous-utilisation des épreuves, je n'en ai rencontré que 2 dans mes 5 essais. En faisant une recherche il en existerait en fait une dizaine alors je crois que j'ai dû rater quelques trucs LOL . Ou alors ça manque d'épreuve dans le trajet pour trouver la meilleure fin?

Mais vu qu'il y aura une suite, cet aspect sera peut-être plus utilisé dans la 2ème AVH. Tout comme le code passe-muraille qui ne m'a pas servi peut-être??

Au final une AVH bien prenante, qu'on se plait à faire et refaire pour explorer les différentes voies. Un peu courte du coup si on ne la fait qu'une fois, mais sa structure incite à la rejouer et comme on sait que l'histoire n'est pas finie, c'est moins gênant.
Répondre
#9
Je viens de finir l'aventure en prenant divers chemins (l’avantage quand on a le temps et peu d'avh à lire est qu'on peut les explorer de fonds en comble).



Niveau scénario, c'est original, bien écrit, assez prenant (pas autant que le rêve d'Exalie quand même), il existe divers chemins et les conséquences de nos choix sont plutôt logiques. Seul l'un d'entre eux m'a laissé dubitatif (les deux hommes qui acceptent de discuter alors qu'ils sont là pour nous assassiner) mais là, c'est pour pinailler. La séquence du prêtre qui ne nous pourchasse pas malgré notre nature est étonnante mais peut-être que Kraken a voulu briser ce cliché. En soi l 'intention est louable. Autre chose qui me titille, c'est notre meilleure amie qui se laisse faire trop facilement, qui souhaite partager notre sort avec nous. Mais là aussi, je mettrai ce passage sur le compte d'une volonté de briser le cliché.  Donc, sur le scénario c'est un succès.



Sur la narration, si je n'ai rien à reprocher sur l'immersion ni les descriptions, le début m'a gêné. Kraken a bien entendu fait en sorte que l'on découvre les choses petit à petit, ce qui est logique, le contraire aurait rendu l'avh peu intéressante. Mais pour autant, il aurait fallu aller jusqu"au bout. Comment Mathilde peut-elle savoir qu'elle tambourine contre un cercueil au début de l'avh? Lorsque l'on est dans le noir, on ne sait pas à quoi on est confronté et on est loin de s'attendre à ca? Pourquoi ne pas attendre qu'elle lise le nom sur sa tombe pour que ses premiers souvenirs surgisse? Il aurait fallu prolonger le suspens au début pour nous tenir davantage en haleine, révéler les choses au moment voulu. C'est un peu dommage même si c'est minime.



Là où j'ai des reproches à faire, c'est sur la jouabilité. certes, on peut jouer l'aventure sans dés ce qui est louable. Je trouve que mettre "doute 1" et "doute 2" comme mots-clés n'est pas terrible, cela entretient plus la confusion. Éventuellement, mettre en mot-clé "doute" et un autre mot synonyme pour le second. Je n'ai vu que très peu d'épreuves, est-ce vraiment utile? Quitte à ne pas utiliser le moindre dé, il aurait été préférable que seuls nos choix influent sur notre vitalité. Les points de destin viennent gâcher le suspens de savoir si nous choix sont judicieux ou non. Cela m'a donné la désagréable sensation de choisir d'être chanceux ou non si on faisait la comparaison avec un df. A la limite, il aurait été mieux de supprimer le système de dés, les épreuves ainsi que le destin et de nous laisser libre de nos choix. Enfin, je n'aime pas la façon dont sont présentés les points de sauvegarde. Même si l'intention est louable, l'avh est comparé à un jeu vidéo bas-de-gamme. Ok si il faut les utiliser mais il aurait fallu une explication cohérente. Pourquoi par exemple, ne pas autoriser ce système si on retourne dans notre tombe à chaque tombée de la nuit et étaler l'avh sur 3 ou 4 jours ? Il est bien connu que les vampires ont l'habitude de « ressusciter » dans leur cercueil chaque nuit.


Au final, si c'est une réussite sur le scénario, le gameplay m'a moins convaincu.
Répondre
#10
premier essai et première déculottée !

J'aime bien le thème, j'aime bien le style, j'ai passé les deux premières parties sans trop de difficultés mais après ça s'est corsé ! Je reviendrai plus en longueur sur le contenu de l'AVH après mes prochaines tentatives mais je peux déjà dire que j'ai bien aimé l'idée des points de Destin, le fait de décider de les utiliser avant de connaître les conséquences. C'est très malin ! Par contre je n'ai vu aucun jet de dés pour l'instant...
Répondre
#11
(04/01/2018, 19:11)Bruenor a écrit : Tiens du Destin, on a eu la même idée Kraken LOL

Oui, c'est marrant! Big Grin

(04/01/2018, 19:11)Bruenor a écrit :
Show ContentSpoiler:

Show ContentSpoiler:

(04/01/2018, 19:11)Bruenor a écrit : Niveau bémol, une sous-utilisation des épreuves, je n'en ai rencontré que 2 dans mes 5 essais. En faisant une recherche il en existerait en fait une dizaine alors je crois que j'ai dû rater quelques trucs LOL . Ou alors ça manque d'épreuve dans le trajet pour trouver la meilleure fin?

Mais vu qu'il y aura une suite, cet aspect sera peut-être plus utilisé dans la 2ème AVH. Tout comme le code passe-muraille qui ne m'a pas servi peut-être??

Les commentaires ont l'air d'être assez unanimes sur les épreuves, je n'en ai peut-être pas mis suffisamment - ou trop? Je pourrais probablement les remplacer par une simple comparaison à notre score de Vitalité... à voir.

Je pense en effet utiliser les mêmes règles pour cette AVH-ci et sa suite. Il y a trois mots codes qui ne servent pas dans l'AVH, mais ils auront probablement leur utilité dans la suivante (en attendant, on peut toujours les considérer comme des leurres).

(04/01/2018, 22:50)titipolo a écrit : Les points de destin viennent gâcher le suspens de savoir si nous choix sont judicieux ou non. Cela m'a donné la désagréable sensation de choisir d'être chanceux ou non si on faisait la comparaison avec un df. A la limite, il aurait été mieux de supprimer le système de dés, les épreuves ainsi que le destin et de nous laisser libre de nos choix.

Au-delà de la simple chance, j'ai essayé par le biais des points de Destin de suggérer l'idée que notre personnage était susceptible, dans une certaine mesure, de voyager entre les réalités. J'ai même hésité à appeler les points de Destin "points de Glisse". Désolé que ce système ne t'ai pas plu.

(04/01/2018, 22:50)titipolo a écrit : Enfin, je n'aime pas la façon dont sont présentés les points de sauvegarde. Même si l'intention est louable, l'avh est comparé à un jeu vidéo bas-de-gamme. Ok si il faut les utiliser mais il aurait fallu une explication cohérente. Pourquoi par exemple, ne pas autoriser ce système si on retourne dans notre tombe à chaque tombée de la nuit et étaler l'avh sur 3 ou 4 jours ? Il est bien connu que les vampires ont l'habitude de « ressusciter » dans leur cercueil chaque nuit.

C'est une bonne idée, mais l'AVH était conçue depuis le départ pour ne se dérouler que sur une seule nuit, alors je n'ai pas envisagé cette possibilité. Après, les points de sauvegarde sont là surtout parce que le final de l'AVH est très difficile, avec plusieurs épilogues possibles. Je ne voulais pas frustrer les lecteurs en les obligeant à tout reprendre depuis le début à chaque mort, ou pour découvrir de nouvelles fins.

Un grand merci à tous les deux pour vos retour! Big Grin

Gynogege, merci également pour tes premières impressions, et content que pour l'instant l'aventure te plaise... En espérant que ça continue!
Répondre
#12
Je continue ma tournée pour être à jour afin de pouvoir voter en mon âme et conscience !
Voici mon analyse de Première Nuit :

https://drive.google.com/file/d/1e07vLOh...sp=sharing

Bonne lecture à tous.
What changes the nature of a man ?
Répondre
#13
Un grand merci pour cette analyse complète, Aronaar! C'est vraiment génial, on croirait lire un article du magazine Dragon (ah, souvenirs, souvenirs...), ou de Player One si on était dans l'univers des jeux vidéos... La grande classe! Big Grin 

Quelques remarques en vrac:

- En fait je ne connais que très peu le jeu de rôle "Vampire", même si j'ai déjà lu un article à son sujet (dans Dragon, justement). D'après ce que je me souviens, toutefois, je ne suis pas surpris que tu aies trouvé des correspondances entre son univers et celui de cette AVH (même si ont trouve ce genre de background dans la plupart des histoires de vampires). La suite devrait développer plusieurs autres éléments (comme le Principe) qui sont pour l'instant juste ébauchés, et être plus originale.

- Je suis content que tu aies remarqué (comme ça l'a déjà été plus haut) l'absence de jugement moral quant aux choix du lecteur. J'ai essayé d'être très vigilant sur ce point!

- Petite précision à propos des règles: le fait de remplacer le lancer de dés par 7 n'est pas selon moi une façon de compenser un système désavantageux. 7, c'est simplement le résultat qui sortira statistiquement le plus souvent en lançant 2D6 (pour les gens qui n'aiment pas lancer les dès, ou qui n'en ont pas la possibilité). D'autre part, normalement, la vitalité de Mathilde ne devrait pas évoluer trop négativement au cours de l'aventure (sauf enchainement de choix vraiment mauvais). Le lecteur devrait donc toujours avoir une chance raisonnable de réussir les épreuves. Il est cependant possible que je n'en aie pas intégré suffisamment (il y en a 11 en tout, j'ai vérifié). Je verrai dans la version finale s'il est possible d'en rajouter - à moins que je ne les supprime toutes? A voir...

- Trop de points de Destin? à voir également... J'aurais peut-être dû en mettre 6, mais j'en ai finalement mis 7 parce que je trouvais amusant d'avoir tous ces 7 dans les règles. Qui a dit que ce n'était pas une bonne raison? Mrgreen

- Les pouvoirs vampiriques devraient être plus présent dans la suite, également. Dans cette AVH Mathilde est une vampire débutante, il faut lui laisser le temps de développer ses capacités...

- Je suis étonné, mais vous êtes au moins deux avoir trouvé le passage où Alex accepte de se faire vampiriser. Je pensais qu'il était assez difficile à atteindre. C'est vrai qu'elle se laisse faire assez facilement; en fait, c'est même plutôt une volonté de sa part. Il faut croire que c'est une fille bizarre... ou pas? Être vampire, pour certains, ça n'a peut-être pas que des désavantages...

Encore merci à toi et à tous les autres pour vos commentaires! Big Grin
Répondre
#14
Quel retour élogieux, merci !
Pour le passage difficile à atteindre où Alex se fait vampiriser, je ne l'ai pas obtenu "légitimement", afin d'avoir une vue d'ensemble : outre des lectures supplémentaires lorsque cela s'y prête, j'aime examiner les autres paragraphes, sinon je ne suis pas complet.
Avec l'AVH de Caïthness, par exemple, si je m'en étais tenu à mon premier essai, j'aurai pu croire qu'il est facile de devenir le Nécro-Empereur !
Je lirai en tout cas la prochaine nuit avec plaisir.
What changes the nature of a man ?
Répondre
#15
J'ai apprécié toutes les AVH de Kraken, aussi attendais-je encore beaucoup de celle-ci. D'autant plus qu'elle démarre très bien. Malheureusement, je suis un peu déçu.

Première Nuit présente pourtant un style toujours aussi agréable, immersif, un peu à la Stephen King. A savoir des descriptions belles et simples à la fois, des dialogues vivants et des personnages crédibles dans des situations à la base réalistes, qui permettent une bonne identification au héros (ici à l'héroïne), une installation rapide dans le contexte et un effet de suspense avec l'introduction progressive et inéluctable des éléments fantastiques. J'en parle d'une manière globale car il me semble de mémoire que toutes les AVH de Kraken partagent peu ou prou ces caractéristiques.

Le choix de règles presque minimales, peu utilisées, n'est pas frustrant dans le cas d'un récit bien écrit ou d'une histoire prenante, ce qui est ici le cas. Le début est original, l'accent est mis sur les sensations nouvelles, étranges. On devine assez bien la nouvelle condition de l'héroïne mais on se prend au jeu. Le suspense est installé et on a envie d'en savoir plus, de voir l'histoire se dérouler et de survivre pour connaître le mot de la fin.

Survivre oui, car le début est sans repos. Je suis même tombé rapidement dans un PFA par deux fois, sans réussir à sortir du cimetière. Loin de me frustrer, ces échecs, dus à mon imprudence, m'ont au contraire excité. OK, on a affaire à une AVH difficile, qui ne donne pas trop le droit à l'erreur... Je relève le défi! Et je vais cette fois tâcher à ma troisième lecture de peser chaque décision avant de me rendre à une nouvelle section.
J'apprécie les nombreux indices disséminés ça et là. La révélation sur mon identité exacte n'est pas stupéfiante sur le fond (on traite là d'un thème classique de la littérature fantastique) mais dans la forme, c'est habilement tourné. La psychologie de l'héroïne est décrite avec réalisme et crédibilité, ce qui n'est jamais évident comme exercice dans ce genre de scénario.

Arrive la 2ème partie intitulée "La Poursuite". C'est accrocheur, je m'attends à de l'action, à perdre des points de Vitalité, de Destin... Baste! Je suis surtout poursuivi par ce bavard mais inoffensif volatile ; plutôt sympathique au demeurant même si ses explications sont partielles et insatisfaisantes. Le mystère reste épais. Au cours de la balade nocturne qui s'ensuit, je rencontre mon double démoniaque en quelque sorte. Deuxième dialogue en peu de temps qui me laisse une fois encore avec encore plus d'énigmes que de réponses.

3ème partie, le final qui se déroule sans accroc majeur, même la dernière confrontation musclée se résout vite fait bien fait. Et là je rencontre une certaine Lucille que je suis censée avoir déjà rencontré ou tout au moins, entendu parler d'elle. Je vérifie les noms du début d'aventure : non, inconnue au bataillon! J'en conclus à un bug structurel et parviens à ce qui ressemble à un PFA de victoire avec un goût d'amertume en raison de cette incompréhension finale et de l'impression de ne pas avoir fait ni compris grand chose.

Je relis sans jouer une 4ème fois pour mieux appréhender l'ensemble de l'AVH et en apprendre sur cette fameuse Lucille. Je découvre des voies alternatives très intéressantes, entends enfin parler de Lucille, en apprends beaucoup plus sur l'organisation des chasseurs, réalise sans surprise qu'il existe plusieurs fins victorieuses.
Je crois que c'est la structure le seul gros point faible en fait. Si l'aventure n'avait pas été aussi facile en 2ème et 3ème partie ou si le rapport scènes d'action / dialogues explicatifs était mieux balancé, peut-être aurais-je pu apprécier Première Nuit à sa juste valeur, sans ce sentiment d'amertume et même, très légèrement, de vacuité car l'aventure m'a paru courte finalement pour plus de 200 paragraphes.
C'est un peu le même sentiment et le même regret que pour Consomption ; la sensation d'être passé à côté d'un plaisir bien plus intense, seulement d'être parvenu à la fin sans emprunter le ou les bons chemins pour en découvrir plus.

Car par ailleurs, cette AVH est indéniablement pétrie de qualités, littéraires au premier plan. La situation proposée est diablement intéressante. On devine un univers riche, des forces en présence dynamique autour de nous. Cela donne envie d'en lire plus, d'en découvrir plus. Mais je préfère quand c'est au cours d'une lecture ludique, avec la crainte d'échouer, qu'a posteriori après une promenade de santé.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)